bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Etrian Odyssey > Game details

Etrian Odyssey

General Info

System : nds

Type : drpg

Player(s) : 1

Belong to group(s) : Etrian Odyssey (Sekaiju no Meikyuu)

Other name(s) : Sekaiju no Meikyuu, Yggdrasil Labyrinth

Nom original : 世界樹の迷宮


Developer(s) : Atlus

Chara-designer(s) : Yuji Himukai

Composer(s) : Yuzo Koshiro, Norihiko Hibino

Remaked/ported in show_hide
9
8
Classé Top#160 Legendra
Dans le top 10 de 7 members
42 members completed it (Average time: 71h)
108 members own it
5 members y jouent

japon 18/01/2007
Website
Publisher : Atlus

amerique 15/05/2007
Website
Publisher : Atlus

europe 06/06/2008 (in French)

Publisher : Nintendo

Legendra comment Etrian est un excellent donjon RPG pur et dur. Bien old school, le soft vous propose de créer une équipe de héros et de descendre au plus profond d'un labyrinthe. Un excellent soft d'Atlus en vue subjective, bourré de possibilités et de challenge. Un indispensable sur NDS !
Etrian Odyssey > Commentaires :

Etrian Odyssey

9
8

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
14 commentaires
Ubik

le 06/09/2018
8
J'y ai passé du temps sur ce jeu!
Les différentes classes sont très intéressantes à jouer, et les combats très stratégiques.
Et puis pouvoir dessiner sa carte d'exploration sur le 2ème écran, ça à l'air d'une évidence mais à l'époque une vraie innovation.
Etrian Odyssey propose un vrai challenge, il ne faut pas avoir peur du grinding.
Sphynx

le 05/01/2016
6
Je savais qu'il fallait s'attendre à un challenge assumé avec cet Etrian Odyssey, je n'en fus pas moins déçu. Cette difficulté qui le caractérise, elle n'est malheureusement ni stratégique ni didactique, juste bête et méchante, signe d'un déséquilibre volontaire dans le game design pour forcer le joueur à mourir et à s'acharner. A l'ancienne, diront certains, mais l'évolution des deux dernières décennies n'étaient pas forcément mauvaise sur ce point. Le label "old school" du soft ne vient donc que masquer sa pauvreté stratégique. Ce que rien à côté ne vient sauver, car tout reste ici très, trop classique pour du D-RPG. Ce n'est pas le fait de tracer ses propres maps sur l'écran tactile qui viendra relever l'intérêt pour moi.

Le "old school" est donc plutôt loupé à mes yeux. C'est probablement sévère mais j'ai trouvé ce premier opus pauvre et déséquilibré, vide stratégiquement. Grosse déception donc pour un jeu pourtant renommé. Les goûts et les couleurs...

faust

le 13/04/2012
9
Bien dur, bien sympa, crever le boss du niveau -30 a ete une experience, ca c'est du boss. Un excellent Dongeaon RPG, tres/trop rare sur nos consoles. Que du bonheur.
vidok

le 08/04/2012
9
Atlus a semble-t-il tout fait pour dégouter les joueurs de son titre par son immédiate et permanente difficulté. N’espérez pas vous reposer tranquillement dans le donjon, sous peine de devoir reprendre votre sauvegarde dans la minute. Pourtant, les personnes désireuses de s’accrocher et de surmonter cette difficulté, dégressive je le rappelle, découvriront un titre bien plus profond et complet que prévu. Il s’agit en effet d’une aventure où tout est paramétrable, aucune partie n’est identique. Chose suffisamment rare dans les RPG pour être signalé. L’essentiel du titre se résume à faire du levelling à défaut de trouver un scénario recherché. A signaler qu’un code est fourni en fin d’aventure pour commencer Etrian Odyssey II en tenant compte de la première aventure, chose uniquement possible en japonais et américain malheureusement.
Moonset

le 19/02/2012
Edité le 27/12/2012
8_5
Je rédige un commentaire plus de trois ans après l'achat du jeu. C'est dire à quel point il m'a occupé !

Etrian Odyssey est un jeu qui fait honneur à une tradition du jeu vidéo quasiment disparue depuis pas mal d'années : Je t'aime, moi non plus. Mais à la différence d'un jeu bêtement difficile dans lequel on serait toujours trop faible, toujours fauché, toujours bloqué, toujours perdu, Etrian Odyssey donne les outils pour survivre à cette expérience. L'argent n'est ni trop dur ni trop facile à obtenir grâce au système de cueillette/extraction/ramassage, le levelling bien dosé, la cartographie un poil assistée... Etrian Odyssey est d'une précision remarquable, un travail d'orfèvre. En plus, alors qu'on avait allumé la DS pour un simple Dungeon RPG bien hardcore, le jeu nous fait la surprise d'un excellent rebondissement scénaristique vers la moitié du jeu. Le design général attachant et la musique de qualité achèvent de remplir le tableau d'honneur.

Un excellent jeu, oui, mais surtout un boulot remarquable comme on aimerait en voir plus souvent dans la confection des RPG actuels.
Bao

le 16/02/2010
7
Etrian Odyssey, ou comment se faire démonter la tronche en 3s par un cerf

Un jeu hard, très hard (trop hard ?), qui pardonne pas la moindre erreur à tous les niveaux - faut s'accrocher et persister pour arriver à quelque chose de concret. L'exploration et tout ce qui tourne autour (le mapping, les ressources) sont une carotte très efficace pour avancer. Et c'est une super bonne idée je trouve, le coup du mapping ! Bien aimé le style graphique employé également. Je me suis accroché jusqu'au bout pour finir le jeu, ça a été une expérience "old school" intéressante, mais je re-signerais sûrement pas pour d'autres volets...
yedo

le 08/10/2009
Edité le 08/10/2009
7
On peut le dire, Etrian Odyssey est un jeu atypique. Au début, il faut s'accrocher car on a tendance à se faire latter par les monstres de base en moins de deux. Il faut faire d'innombrables allers-retours entre l'unique donjon et l'unique ville du jeu, histoire de se soigner (on début on ne dispose de rien, pas la peine de compter sur des magies pour récupérer des HP et encore moins pour ressuciter un perso). Tout est payant et coûte les yeux de la tete alors qu'on trime à battre les plus petits monstres, monstres qui ne filent que des kopecks et trois points d'expérience. Dans Etrian Odyssey, tout se mérite, chaque pas dans le donjon est une menace pour la survie de notre groupe ! Franchement, au début, il faut avoir du courage pour ne pas lâcher le jeu et le considérer comme une sombre merde mal calibrée. Et puis, malgré tout, au fil des heures, l'intérêt se révèle. On explore tous les recoins du donjon, on trace miniteusement la carte sur l'écran tactile tout en éliminant les monstres qui se dressent sur notre chemin. On avance pas à pas, puis on revient en ville pour se refaire une santé, revendre les objets récupérés, rapporter le nom des monstres que l'on a croisé, on achète de l'équipement que les objets que l'on a revendu ont permis de débloquer, on accepte une quête au passage, et on repart à l'aventure ! En fait, Etrian Odyssey est un jeu dosé au poil, dans ses moindres paramètres, progresser dans le donjon devient alors addictif. Chaque étage est plus ou moins complexe et réserve ses propres surprises. Il faut vraiment passer les premières heures pour découvrir le véritable potentiel de Etrian Odyssey. En fait soit on s'arrête avant la première (ou deuxième) heure, soit on continue et alors on est presque sûr d'accrocher au jeu. Bon, j'ai quand même fini par me lasser car la formule, même si elle est parfaitement rodée, est vachement étirée en longueur et finit évitablement par être répétitive. Le donjon est long et explorer les étages en profondeur demande beaucoup de temps. On progresse très lentement. Le jeu a eu raison de ma patience au 20ème niveau. Je n'ai pas eu le courage de continuer, d'autant plus que le jeu nous envoie ponctuellement des boss ou des passages particulièrement durs à passer, et ce de manière soudaine. Etrian Odyssey est un gros challenge à relever, destiné aux joueurs très patients qui sont prêts à passer de longues heures sur le même jeu, à ne pas faire grand chose d'autre que rosser les monstres, remplir le bestiaire, gagner de la tune, acheter des équipements et explorer les profondeurs du donjon... Jusqu'à en voir le bout. Ou pas.
Riskbreaker

le 22/04/2009
7
Etrian Odyssey est pour moi en quelque sorte un OVNI dans le domaine vidéoludique actuel. Osant proposer une véritable aventure old school, avec son unique ville et unique donjon, il arrive cependant à accrocher le joueur de bout en bout avec des innovations et un système de jeu excellents.
Première innovation de taille : la possibilité de dessiner soit même les cartes au fur et à mesure de notre exploration. Pourquoi un si grand atout ? Simplement que l'immersion du joueur au sein du monde d'Etrian s'en voit considérablement augmenté à un point qu'on est à deux doigts de se prendre pour un véritable explorateur. De plus, ce système est très simple et très intuitif et ne devient en rien une contrainte au fil du temps.
A ceci s'ajoutent une création de personnages, qui formeront votre équipe, bien rodée, bien qu'assez conventionnelle ; un système d'évolution, certes rigide de par le fait qu'un seul point de skill soit attribué pour chaque niveau pris, mais prenant au possible, renforcé par la dizaine de classes disponibles ; une multitude de quêtes annexes, parfois inutiles de par leur récompenses, mais permettant d'explorer chaque étage d'une nouvelle manière ; une durée de vie énorme, entre 40h et 60h pour la quête principale auxquelles on peut facilement rajouter une vingtaine d'heures pour les quêtes ; 30 étages pour le donjon, et souvent longs à explorer ; une difficulté du jeu assez haute, renforçant l'immersion du joueur en le poussant à leveler ses personnages et reflechir à leur build respectif ; et enfin, un chara design propre à NIS qui ravira les fans.
Au final, Etrian se révèle être un excellent jeu, qui demandera une grande implication du joueur dans cet univers si particulier, mais d'où émane un plaisir intense une fois les mécaniques du système assimilés.
Maspalio

le 13/04/2009
8
Une merveille de D RPG qui demande un investissement total pour s'en sortir .Vivement la localisation du 2e opus
Tintin234

le 11/04/2009
9
TRES bon jeu, j'adore, et surtout il y a une difficulté dès le départ, ce qui change.
52 active users (0 member, 52 guests, 0 anonymous member)
Legendra RPG V4.8.42 © Force 2019 - Legal Mention
Webmaster : Medion