bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Xenoblade Chronicles 3 > Game details

Xenoblade Chronicles 3

General Info

System : nxn

Type : crpg

Player(s) : 1

Belong to group(s) : Xenoblade

Nom original : ゼノブレイド3


Developer(s) : Monolith Soft

Chara-designer(s) : Masatsugu Saito

Composer(s) : Yasunori Mitsuda, Manami Kiyota , ACE (Tomori Kudo, CHiCO), Mariam Abounnasr, Kenji Hiramatsu

7.5
Classé Top#311 Legendra
Dans le top 10 de 2 members
24 members completed it (Average time: 112h)
23 members own it
1 member y joue
Xenoblade Chronicles 3

europe 29/07/2022 (in French)
Website
Publisher : Nintendo
Also available in digital format

Xenoblade Chronicles 3

amerique 29/07/2022
Website
Publisher : Nintendo
Also available in digital format

Xenoblade Chronicles 3

japon 29/07/2022
Website
Publisher : Nintendo
Also available in digital format

Xenoblade Chronicles 3 > Commentaires :

Xenoblade Chronicles 3

7.5

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye:


OK
4 commentaires
Luckra

le 29/09/2022
8

Xenoblade 3 offre une approche différente de ses 3 autres compères avec des réussites et des échecs.

Graphiquement c'est très propre avec des environnements toujours plus grands et détaillés et qui maintient quasiment tout le temps les 30 FPS (excepté avec certains effets météo, quand il y a trop d'eau dans une zone ou quand il se passe vraiment trop de choses en combat) mais même les baisses ne sont pas énormes et n'impactent pas trop le gameplay plutot lent. Chapeau à Monolith Soft d'avoir fait tenir tout ça sur une Switch.
Musicalement on a des bons thèmes de combat, de magnifiques thèmes de personnage mais là où on attend la série c'est les zones et c'est vraiment soupe cette fois ci, dommage.
Le scénar commence de manière excellente, très militaire sans aucune place au fanservice ou anime shonen classique, posant 1000 questions et profitant d'une mise en scène excellente. Puis à partir de la moitié du jeu va tomber dans des clichés et des coups de baguette magique pour faire tout péter dans des moments wahou qui font aucun sens et bien sur sans jamais répondre à toutes les questions. C'est d'autant plus dommage que le cast est vraiment bon, des archétypes connus mais qu'on balade avec nous du début à la fin et brillent par leurs interactions, un peu à la manière d'un FFXV, et pour moi sauvent la deuxième moitié du jeu à eux seuls.
Carton rouge sur les dizaines (?) de méchants qui sont posés là comme ça sans aucune explication et meurent tout aussi vite style power rangers. Là où j'ai trouvé le plus de substance c'est dans les sidequests : à chaque colonie libérée on aura toute un arc de sidequests pour aider ladite colonie et chacune a ses personnages, fonctionnements, et arcs narratifs qui font vraiment plaisir à voir, j'ai adoré toutes les compléter.
Niveau gameplay on retrouve du classique de XB1 avec du positionnement et des enchainements de status. Les classes apportent un peu de nouveauté, certaines étant vraiment originales et fun à jouer. Bémol avec quelques pans du jeu sans nouvelles classes et les limites de niveau 10 à 20 récupérées trop tard pour avoir de l'effet j'ai trouvé. On les monte aussi tellement vite de 1 à 10 qu'on est plus à faire les chaises musicales en les changeant sur tous nos persos constamment plutot que faire un vrai build pensé pour chaque personnage.
Niveau zones on est toujours dans du gigantisme constant (encore plus que les autres opus de la série), c'est impressionant et agréable à parcourir avec pas mal de variété dans les biomes. On n'atteint pas les sommets des zones de XB1 ou 2 (style Uraya) ni même les secrets qui sont cette fois juste là en pleine vue mais le niveau de détail et les petites carottes ici et là suffisent à pousser l'exploration.

Finalement une proposition que j'ai trouvé globalement plus agréable à jouer que les autres opus mais qui paradoxalement ne brille dans aucune catégorie (si ce n'est les sidequests).


Shinji

le 28/09/2022
7_5
Fini Xenoblade Chronicles 3 en 78h

Que dire ce fût intéressant une bonne moitié du jeu, les enjeux entre les 2 n'aurions, les fameux méchants puis ça part en nawak sur la fin.

Niveau rythme c'est clairement trop long, ce donjon final au level design pourri rahhh. Reste un gameplay de combat solide où on est en terrain connu pour les habitués de la franchise.

Clairement l'épisode wii u reste mon préféré mais le 3 a le bon goût d'avoir très peu de fan service ou alors très light par rapport à avant (la colonie Evangelion est plutôt cool), reste les poitrines démesurées et les plans de caméra douteux par contre...

Niveau musique c'est du bon les combats contre les boss sont toujours un moment fort et très bien accompagné. Le cast de héros bien que classique reste efficace et la romance est presque bien amenée.

Je ne sais pas quel épisode entre le 1 et le 3 j'ai préféré mais je mentirai en disant que je n'ai pas apprécié l'aventure j'aurai juste aimé que ça soit plus condensé.
Zanxthiloïde

le 12/08/2022
7
Xenoblade Chronicles 3 fait beaucoup de promesses de grandeur, mais n'en réalise aucune.

Le jeu était supposé faire la liaison entre Xenoblade 1 et 2, avec l'épisode Future Connected qui était dans la tête de tous un prologue. Pendant tout le jeu on constate qu'on évolue bien dans le même environnement, mais le background sert uniquement de prétexte tellement il est peu utilisé.
L'équipe avec laquelle on évolue pendant plus de 100 heures a une excellente dynamique (à part Sena qui semble avoir été oubliée pendant la majorité du jeu). Cependant le manque d'orentation du scénario les empêche de briller, notamment à cause des antagonistes qui sont plats et inintéressants.
Pendant tout le périple, on se posera de nombreuses questions : pourquoi le monde est dans cet état, qui sont les Moebius, qu'est ce que le brouillard noir, pourquoi les ouroboros ne fusionnent qu'entre personnages issus de l'univers de XC2 et de XC1, quel est le lien avec l'épisode Future Connected etc. Toutes les questions n'auront pas de réponse, et les réponses seront généralement insatisfaisantes. La fin qui est une des pire que j'ai pu voir.

Le gameplay à coup de jobs avec nombre d'options de personnalisation + combats à 7 personnages laissait augurer beaucoup de fun et de stratégie, mais le jeu n'en tire pas profit à cause du système de combat très brouillon où on a jamais l'impression d'être réellement maître de la situation. Par ailleurs il y a trop de classes qui au final ont la même fonction et on repère assez vite lesquelles sont utiles de celles qui n'ont d'intérêt que pour récupérer une compétence.

L'open world est très agréable à parcourir.
Le jeu s'offre enfin une interface utilisateur compréhensible bien qu'améliorable.

Xenoblade 3 est un bon RPG n'a pas su réaliser son potentiel.
Bao

le 11/08/2022
6_5
Le précime de l'histoire est plutôt bon, son déroulé aussi, même si on échappe pas aux tropes de la japanime c'est fait avec beaucoup plus de subtilité que précédemment, et le casting est vraiment bon. Il y a une vraie dynamique de groupe, une vraie synergie notamment via toutes ces petites discussions/interactions aux campements, c'est une sorte de "Heart to Heart" permanent (pour reprendre un terme de la série) qui se fond très bien dans une intrigue avec de sacrés temps forts, même si rythmée bizarrement. Je dirais même que c'est ma Xeno-équipe préférée. Les seconds couteaux sont bien écrits également, les quêtes ont une vrai valeur ajoutée pour la construction du monde. Et XC3 a les meilleurs nopons de toute la série. Le point faible de tout ça, c'est les antagonistes. C'est juste... une espèce de clownerie permanente, fatigante, mais genre vraiment, du premier gros morceau jusqu'au boss final. Tout ce qui touche aux antagonistes, le cringe-o-meter monte direct à 100% (exception d'un certain duo). Les antagonistes, et cette putain de fin.

Un boss final façon SMT mais en version eco+, trop long, qui enchaine sur une fin certes bien mise en scène mais sans avec AUCUNE explication sur une chiée de trucs pourtant vitaux niveau compréhension scénario/lore, 0 repères temporels, qui est Riku, POURQUOI les deux mondes fusionnent, etc, c'est juste tg c'est magique et tout est mis sous le tapis (et en plus ça invalide XC1 et 2 dans la foulée)


Le monde de XC3 est aussi un peu raplapla comparé aux précédents. Il est plus grand, plus cohérent, agréable à parcourir mais... il n'y a aucune folie dans le visuel, le level design est morne, ce qui est quand même paradoxal vu la nature de ce monde. Même les lieux secrets, qui d'habitude sont une jolie récompense pour l'oeil, sont juste des zones comme les autres. Le seul lieu qui "fait vraiment" Xenoblade, c'est la zone majeure du chapitre 5. Et c'est pareil avec la musique, généralement l'exploration dans un XC c'est un festival sonore, ici elle est discrète. Trop discrète. Heureusement l'équipe en charge a assuré sur les musiques de combats et celles des évènements majeurs.

Parlant des combats j'ai pas été emballé plus que ça. J'étais saucé par le fait d'avoir 7 personnages, mais au final la formule m'a plus donné l'impression d'un truc assez brouillon et bourrin, pas aidé par une interface infame (la façon dont on change de personnage...) en plus de manquer d'options pour manipuler une IA qui a tendance à rester sagement dans les AoE. Surtout les soigneurs, seuls à pouvoir remettre debout les personnages K.O. Le jeu fourmille pourtant d'options pour personnaliser son équipe - que ce soit les jobs, les accessoires, les capacités héritées d'un job à un autre - mais j'ai pas réussi à m'investir plus que ça. Même le système des Ouroboros, j'ai trouvé ça ok sans plus. Dans la forme, je trouve XC2 plus réussi, plus subtil. Et c'est encore moins facile de s'investir quand des éléments basiques sont absents, comme une encyclopédie par exemple pour retracer les éléments nécessaires à la fabrication des gemmes, ou remplir les cartes de collecte, pour parler d'un aspect hors-combat. Ou quand le développeur lui même met un but contre son camp avec la façon dont fonctionne le level scaling du jeu, qui peut facilement gripper la machine d'apprentissage du job (car il faut d'abord apprendre le job, puis ses compétences ensuite) si on a le malheur de gambader, faire des quêtes, fumer du boss... bref, jouer à Xenoblade quoi. Il y un manque de recul sur la proposition de gameplay qui est assez déconcertant.

Ca aura été une super aventure, mais avec une conclusion insatisfaisante au possible, surtout que c'est censé être le jeu clôturant une trilogie. Ca fait des années que j'ai pas eu droit à une fin de jeu qui m'a autant deg, ça m'a coupé net dans mon envie de faire un 100%.
49 active users (1 member, 48 guests, 0 anonymous member)
Online members: KarenGon
Legendra RPG V4.8.42 © Force 2022 - Legal Mention
Webmaster : Medion