bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

7th Dragon > Game details

7th Dragon

General Info

System : nds

Type : crpg

Player(s) : 1

Belong to group(s) : 7th Dragon

Nom original : セブンスドラゴン


Developer(s) : Imageepoch

Chara-designer(s) : MOTA (Motor)

Composer(s) : Yuzo Koshiro

8
7.5
6 members completed it (Average time: 58h)
8 members own it
1 member y joue

japon 05/03/2009
Website
Publisher : Sega

7th Dragon > Commentaires :

7th Dragon

8
7.5

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
3 commentaires
Sphynx

le 23/02/2015
5

7th Dragon n'a jamais quitté l'archipel japonais, et en fin de compte ce n'est peut-être pas plus mal.

On aurait pu s'attendre à un digne héritier de la série Etrian Odyssey, il demeure cependant très en dessous. Graphiquement très décevant, je continue à me demander pourquoi les développeurs de jeux DS s'entêtent à utiliser une 3D fade sur un support qui la gère aussi mal. Scénaristiquement très simpliste aussi, le jeu est long. Ce pourrait être une bonne chose mais je l'ai pour ma part trouvé plus répétitif qu'addictif. Dur aussi, sans véritable raison. Tout n'est pas bon à jeter, certaines idées sont originales. Et surtout, le système de combat est très dynamique et plaisant. Mais un RPG, c'est un peu plus qu'un système de combat, même dans un Dungeon-RPG.

En bref, 7th Dragon est un jeu à peine correct, qui n'a rien d'inévitable à moins d'être un grand fan de son grand frère Etrian Odyssey.


+ Un système de combat dynamique et sympathique
+ La durée de vie

- La difficulté excessive et sans raison
- Très répétitif
- Graphiquement pauvre
- Un scénario très simpliste
anhhoi

le 05/08/2014
Edité le 04/10/2014
7
Le jeu n’étant jamais sorti hors du Japon, j’ai pu découvrir 7th Dragon grâce à sa traduction bénévole.
Le Game Designer d’Etrian Odyssey a participé à son élaboration.

Il y a sans doute un petit côté Etrian en effet.
Je pense notamment à la création d’une guilde, avec des classes un peu semblables (par contre l’équipe ne peut regrouper que quatre combattants en même temps, contre cinq dans Etrian Odyssey). L’évolution des personnages se fait de la même manière, avec répartition stratégique des précieux points de compétences octroyés à chaque montée de niveau.
De même, il est nécessaire de vendre les objets lâchés par les ennemis ou les produits de récoltes afin de débloquer les nouvelles armes et armures disponibles en magasins.
Lors des phases d’exploration, on retrouvera l’équivalent des F.O.E d’Etrian Odyssey, ces ennemis (sur?)puissants (les dragons, ici) signalés sur la carte et qui ont le pouvoir de s’incruster dans les combats déjà lancés.

Des quêtes peuvent être débloquées en parlant aux habitants (pas plus de trois quêtes en même temps, ce qui s’avère très vite trop restreint, sachant que certaines ne peuvent pas être réalisées avant d’avoir bien avancé dans l’aventure bien qu’elles soient déjà disponibles), quêtes qui ont beaucoup d’importance pour certaines puisqu’elles permettront parfois de débloquer des compétences spéciales nécessaires à l’avancée (je n’en dit pas plus pour garder la surprise).

7th Dragon évoque dans sa réalisation les bons vieux rpg japonais à l’ancienne (la créatrice de la saga Phantasy Star a d’ailleurs participé aussi au jeu), avec une vue de haut dans les villages et ennemis « immobiles » à l’écran lors des phases de combats.
J’ai été un peu déçu par les musiques, souvent assez quelconques je trouve, ce qui est décevant de la part de Yuzo Koshiro l’auteur des musiques de Street of Rage et The Revenge of Shinobi.

Le jeu est assez exigeant de par sa difficulté (combats aléatoires nombreux, impossibilité de sauvegarder sur la carte du monde, lieux infestés de plantes empoisonnées qui font baisser la barre de vie à vitesse grand V lorsqu’on marche dessus (sauf à utiliser une compétence limitant voir annulant les dégâts)).

L’histoire n’est pas follement originale mais bon, comme on dit, ça se suit, car le système de jeu est assez agréable.
Néanmoins la mécanique de jeu pourra sans doute lasser et sembler répétitive : arpenter des donjons en cherchant la carte et en essayant chaque fois de vaincre tous les dragons du lieu pour nettoyer la zone des fleurs empoisonnées.
Pour ma part j’ai trouvé le jeu plutôt accrocheur, la quête principale ainsi que les petites quêtes anexes.

J’ai très vite arrêté le « post-game » une fois le jeu achevé car il consistait en des combats incessants et assez costauds.
massafent
le 25/05/2010
10
c'est de la bombe!!!!!!!!!
28 active users (1 member, 27 guests, 0 anonymous member)
Online members: Yaone
Legendra RPG V4.8.42 © Force 2019 - Legal Mention
Webmaster : Medion