bandeau
avatar Guest
Login|Inscr.
sign
fiche

Deus Ex > Fiche complète du jeu

Deus Ex

Informations Générales

Plate-forme : pc

Genre : shoot

Nombre de joueur(s) : 1

Appartient au(x) groupe(s) : Deus Ex

Aussi sur : mac play2 pstore


Développeur(s) : Ion Storm

Chara-designer(s) : Warren Spector

Compositeur(s) : Michel Van Den Bos, Alexander Brandon

9
8.5
Classé Top#117 Legendra
Dans le top 10 de 14 membres
54 membres l'ont fini (Temps moyen: 28h)
69 membres le possèdent
3 membres y jouent

amerique 22/06/2000

Editeur : Eidos

europe 21/09/2000 (en Français)

Editeur : Eidos

japon 09/02/2001

Editeur : Eidos

Internet

internet 29/03/2007

Editeur : Eidos

Deus Ex > Commentaires :

Deus Ex

9
8.5

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
voir aussi Commentaires mac [0] play2 [4] pstore [0]
12 commentaires sur PC
auty

le 15/08/2012
Edité le 14/08/2013
6_5
Oser faire un jeu mélangeant FPS, infiltration et RPG est un pari risqué. Le résultat m'a semblé tout en dent de scie, le jeu alternant l'excellence et le ridicule, ce qui me laisse une sensation de gâchis assez phénoménal, comme si les développeurs s'était eux-mêmes tiré volontairement une balle de pied.

Le scénario révèle sa complexité à fur et à mesure de la progression. On enchaine des révélations, les faux-semblants éclatent au grand jour, tout ce qu'on croit acquis se retrouve souvent remis en cause. La qualité d’écriture ne cesse de surprendre. Sous fond de politique et conspirations en tout genre, l'univers du jeu révèle toute sa complexité, appuyé par le background très fourni et consultable régulièrement via journaux, bouquins, mails ou autres bloc-notes high-techs. Les PNJs ne sont pas en reste et il faudra leur tenir la grappe jusqu'à en friser le harcèlement pour leur faire cracher toutes les lignes de dialogues différentes qu'ils ont a proposés. On en viens ainsi à débloquer d'inattendues objectifs secondaires ou choix cruciaux ayant tôt ou tard un impact sur un futur échange voir même sur l’histoire. La qualité des doublages vient enfoncer le clou de l'immersion. Il est toujours sympathique de se balader dans les rues de Paris et d'entendre un accent franchouillard très prononcé d'un PNJ vous causant tant bien que mal en anglais.

Niveau gameplay, il y a deux approches au choix pour progresser : y aller tel Rambo et son fusil M60 en dégommant tout ce qui bouge ou la jouer fine en tapant l'incruste en ninja via des chemins détournés.
Le coté infiltration est très réussi. Crocheter une serrure ou pirater un un ordinateur entre deux éliminations furtives d'ennemis ne se doutant de rien est très jouissif, encore plus une fois l'habitude prise. Aller d'un point A à un point B implique de multiples possibilités. Le level-design de certaines zones frise le génie (Hong-Kong et ses passages secrets et autres détours labyrinthiques), on peut presque aller partout en prenant la peine de chercher un peu. Tout le coté explo est d'ailleurs récompensé en expérience, invitant le joueur à s'égarer un peu partout. Les zones sont d'ailleurs grandes et visiter tout les recoins tout en causant à de nombreuses reprises à tout les badauds s'avère très chronophage. J'ai bien du passer la moitié de ma partie à jouer les explorateurs en herbe.

Passons aux choses qui fâchent. La partie gameplay FPS tranche radicalement avec celle infiltration. Si un bon nombre d’affrontements sont évitables, il faudra obligatoirement en subir quelques-uns. Malheureusement, notre héros modifiés à coup de nanotechnologies à coup sur très onéreuse semble peu doué avec les armes à feu. Non comptant d’être très imprécis sans être rester immobiles de longues secondes, il est impossible d'enchainer les coups de feu à la Lucky Luke, problème que les ennemis ne semblent pas rencontré. En résulte des affrontements ultra-tendax, la cible courant dans tout les sens en vous mitraillant pendant qu'on s'échine a essayer de lui plantés les quelques balles salvatrices dans le buffet. Résultat, j'avais envie de fuir aux max le moindre affrontement contre toutes adversaires en groupe par peur de subir une boucherie programmée...

Parlons technique. Les graphismes font peur. Certes le jeu date de 2000, mais ça reste pas jojo, même pour l'époque. Les textures ont tendance à baver un peu partout, les persos ont été modélisés à coup de tronçonneuses, les voir en gros plan, j'en parle même pas. Des bugs un peu partout, certains sympathiques (oh, le décor qui disparait), d'autres agaçants (celui des paraboles, problèmes de scripts à ce que j'ai pu comprendre...).
Musicalement, il m'a été difficile de retenir plus d'un morceau ou deux (et encore) tant l'OST reste en retrait, en plus de me laisser relativement indifférent. J'ai trouvé les morceaux insipides, pas vraiment en accord avec les situations. C’est d'ailleurs souvent une reprise d'un thème principale (plutôt bof bof) avec pas mal d'arrangements. Mouais...

Je garde le meilleur pour la fin, l'IA. J'ignore si les dévs on voulu faire le concours de celui qui créerait le panel de réactions le plus stupide du monde vidéoludique, si c’est un regrettable accident de leur part, ou l’œuvre d'un comique qui a voulu faire un canular et qui a oublié d'effacer son méfait. En fait je veux pas savoir. Ennemis qui se mettent à tourner en rond, qui vont aller se foutre face à un mur en essayant de le traverser, qui courent dans tout les sens pour aller on ne sait où, qui se bloquent tout seule en ouvrant et refermant une porte non-stop ou qui disent qu'ils ont cru avoir entendu un bruit après que vous leur ayez généreusement rentré une balle dans la jambe... En groupe, ça devient juste hilarant. Voir deux camps opposés se canarder en courant dans tout les sens ne peut qu'immanquablement rappelle ceci. Mon préféré dans tout ça restant les soldats qui on la gentillesse de se suicider en se jetant dans le vide pour venir mourir devant mes yeux ébahis.

Au final, Deus Ex est un melting-pot au résultat assez hasardeux alternant le très bon et le ridicule. Ça reste néanmoins un jeu à faire, ne serait-ce que parce que des comme lui, y'en a pas 35.
Bao

le 27/11/2011
Edité le 18/05/2013
5_5
Techniquement c'est pas la joie en 2011, ça devait sûrement pas l'être en 2000 non plus. Le côté FPS est vraiment raide- JC est raide en général, les gunfights vraiment mou (vraiment aucun feeling des armes) faut croire que le jeu n'a pas été conçu pour ça à la base ? et en plus l'IA n'aide pas beaucoup, j'ai presque toujours eu le thème de Benny Hill en tête en voyant le comportement idiot et incohérent des ennemis, dont la liste serait trop longue à faire. Le coté RPG s'en sort un peu mieux avec un système de custom pas trop mal foutu et des possibilités d'intéractions sympathiques mais pas exceptionnelles non plus (et on peut buter des enfants, fuck yeah).

Moyennement emballé par un scénario de théorie du complot qui met du temps à décoller, et qui m'a profondément ennuyé jusqu'à la moitié, ou les choses ont vraiment commencé à s'emballer. Même constant pour la tant vantée construction des cartes, plate et répétitive jusqu'à la seconde partie (again), qui fait un bond et fait presque oublier l'habituelle chanson hack/crochetage/conduits d'aérations qui constitue la recherche de chemins secondaires, qui reste un principe excellent. Le casting ne me laissera pas non plus un souvenir impérissable, malgré des doubleurs faisant un boulot sympathique. Ah Gunther... ou ce petit accent français... en France x).

Mais le truc que je retiendrais surtout de Deus Ex, outre sa musique (ce main theme !) ça restera son univers, terne, dégueulasse, froid, qu'on découvre de multiples manières et qui a une esthétique toute taillée pour, qui offre un background vraiment profond et poses des questions qui font mouche sur la morale et la société humaine, et qui curieusement trouve autant d’écho (voir plus) aujourd'hui que lorsqu'il est sorti.

Bref, j'ai vraiment eu du mal à rentrer dans le jeu. Le background était là, le reste a péniblement suivi derrière, le tout m'a ennuyé un bon moment. Faute de m'avoir fait découvrir que j'avais le "mal du FPS", il m'aura au moins permis de découvrir le FPS-RPG, qui plus est dans l'univers sous-representé du cyberpunk.
maxff9

le 09/01/2011
9
Un pur chef d'oeuvre scénaristique avec un gameplay riche et varié!
Les graphismes ont vieilli mais ça reste une très bonne expérience avec 3 fins possibles selon ce que vous désirez du futur.
Une bonne vingtaine d'heure de jeu en perspective en visitant plein de lieux.
Kanedo

le 14/03/2010
Edité le 14/03/2010
9
Un excellent Background,une très bonne histoire,une ambiance énorme et surtout un level design de fou furieux,voila les points fort de Deus Ex.On regrettera une technique moyenne (déjà a l'époque c'était pas très beau) et un Denton un peu rigide...
Mention speciale a la magnifique ville de Honk Kong
Et dire que Warren Spector est passé de ça a Epic mickey,ste déchéance...
Link80000

le 18/01/2010
9
Un bon RPG/FPS j'ai adoré ce jeu.
Tompouce

le 17/01/2010
6
Un excellent RPG mix de FPS sur PC.
Un scénario admirable constitue le gros point fort de ce jeu, qui n'est gâché que par une réalisation qui n'est pas à la hauteur de ses ambitions (le développement du jeu a été long...), et qui a de plus mal vieilli
Turel

le 13/04/2009
9
Deus Ex est un excellent mélange de plusieurs genre FPS/RPG/Infiltration.
Bien que le personnage n'est pas de réél créations, ses compétences sont customisables et le personnages représente réélement votre façon de jouer à la fin (Il y a d'ailleurs plusieurs fins).
Il y a également une réél gestion de l'inventaire et des choix doivent être fait.

Certains passage du jeu sont un peu hard parfois.
Le scénario est très prenant et possédent quelques rebondissements vraiment inatendue.
sheezrev

le 13/08/2008
Edité le 20/08/2008
9
Les commentaires précédents ont déjà résumé ce que je pense du jeu. Je rajoute juste ma note pour inciter les curieux à essayer le jeu s'ils en ont l'occasion. J'ai l'impression que Deus Ex n'a pas la notoriété qu'il mérite.
Donc au lieu d'acheter un Need for speed en full HD ou un Devil May Cry 4 ou je ne sais quoi, prenez Deus Ex à 5euros, faites un cadeau à votre copain/copine avec ce qui reste, vous verrez, vous prendrez bien plus de plaisir !
Furious

le 17/02/2008
Edité le 29/10/2009
10
Le meilleur Rpg auquel j'ai pue jouer, tout simplement!
Zak Blayde

le 20/07/2007
Edité le 30/03/2011
10
Probablement le meilleur RPG/FPS de tous les temps. La profondeur de son monde est incroyable. C'est l'un des meilleurs univers cyberpunk qu'il m'ait été donné de voir. Ambiance de folie garantie , ce jeu est vraiment immersif.Le gameplay du jeu est lui aussi irréprochable. Le seul défaut du jeu est qu'il a très mal vieilli techniquement et que malgré le level-design de fou, les textures sont affreuses, les animations aussi.
Faites un Deus Ex Online !!!
38 connectés (2 membres, 36 invités, 0 anonyme)
Utilisateurs en ligne: Bao, nesmontou_
Legendra RPG V4.8 © Force 2017 - Mentions légales
Webmaster : Medion