bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Deus Ex > Game details

Deus Ex

General Info

System : play2

Type : shoot

Player(s) : 1

Belong to group(s) : Deus Ex

Also on : mac pc pstore


Developer(s) : Ion Storm

Chara-designer(s) : Harvey Smith, Warren Spector

Composer(s) : Michel Van Den Bos, Dan Grandpre, Alexander Brandon

5.5
Classé Top#119 Legendra
Dans le top 10 de 14 members
15 members completed it (Average time: 30h)
36 members own it

amerique 29/03/2002

Publisher : Eidos

europe 18/06/2002 (in French)

Publisher : Eidos

Deus Ex > Commentaires :

Deus Ex

5.5

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
voir aussi Commentaires mac [0] pc [14] pstore [0]
4 commentaires sur PlayStation 2
Pwyll

le 19/04/2017
2
Un jeu auquel je n'ai clairement pas accroché. Graphiquement assez laid, l'ambiance et l'univers m'ont laissé de marbre. Je dirais aussi que la version PS2 souffre un peu d'un portage pas vraiment adapté à la console...ou est-ce simplement mon hermétisme complet aux jeux à la première personne...
Ushiwaka

le 20/03/2013
Edité le 21/03/2013
6
Deus Ex est un peu l'exemple parfait du titre qui peine à se relever après s'être fait mettre au tapis par Chronos.

Car si il conserve ses forces, dans le level design et les différentes possibilités d'approche notamment -et il faut insister sur ce point car on ne se retrouve jamais obligé d'accomplir un objectif d'une manière précise- il ne procure que peu de fun du fait de la raideur de JC, l'ia d'une autre époque ou l’absence de feeling lors de l'utilisation des armes à feux. La méthode infiltration a cependant globalement mieux résisté aux ravages du temps, puisque elle fait appel à plus de lenteur et de recherche dans l'itinéraire. Et puis il faut avouer qu'on prend un certain plaisir à être discret et prudent dans un jeu sortis à une époque ou la vision à travers les murs n'était pas encore un standard.

C'est un peu le même constat côté visuel, car si techniquement le jeu est évidement dépassé, c'est aussi à cause de sa direction artistique trop souvent quelconque, proposant régulièrement des décors froids et impersonnels trop peu représentatifs selon moi de la noirceur d'une éventuelle dystopie futuriste, et souvent très proches de zones urbaines contemporaines. Et je ne pense pas que l'âge soit complètement en cause sur ce point, en atteste la forte personnalité visuelle, encore aujourd'hui, de jeux comme Perfect Dark ou The Nomad Soul. Après je nuancerais en précisant que le chara design, quelques environnements (hong Kong entre autre) et l'aspect crasseux de cette aventure exclusivement nocturne nuance un peu ce constat, mais trop peu. Heureusement deux éléments donnent une atmosphère à l'insipide ruelle que l'on traverse. Tout d'abord la musique, qu'elle donne dans le symphonique dans la cathédrale de Paris, l'exotique à Hong Kong ou l’ambiant électronique dans les couloirs de l'UNATCO, c'est une réussite. Second élément le background, offert au joueur par bribes à travers les pnjs et des journaux ou livres éparpillés ça et là, qui se révèle relativement riche et donne de la densité au monde parcouru.

Enfin, le scénario d'anticipation est extrêmement intéressant et bien traité, scénario porté par un casting réussi (même les "boss", coucou human revolution), de grands enjeux influencés par nos actions, des rebondissements plutôt inattendus et bien entendu des problématiques sur la globalisation de l'information, le contrôle, le progrès, et j'en passe.

.Si je devais résumer les deux épisodes auquel j'ai joué, Deus Ex 3 est plus agréable à jouer là où le premier est bien plus intéressant à suivre, espérons que le futur de la série proposera un épisode qui réunira le tout. En attendant, qui sait, la référence Cyberpunk arrivera peut être prochainement de Pologne....
ChloroFeel

le 11/08/2009
6
Les possibilités de customisation du héros sont bien foutues, on peut devenir Hacker de génie comme brute de guerre.
Certes, les graphismes ne sont pas au rendez-vous, mais un jeu n'est pas fondé que sur son aspect visuel.Les musiques ne resteront pas dans l'histoire mais sont correctes.
Quant à parler de l'histoire, elle est assez accrocheuse pour que vous vouliez voir les 3 fins ( si je me souviens bien) disponibles.
Ergald
le 15/05/2006
8
L'univers d'anticipation, la logique du monde qui vous entoure (les villes mi délabrées mi informatisées, les remarques des passants, les quêtes annexes ..), la liberté quasi-totale et la musique font de ce jeu une perle à ne pas manquer, encore aujourd'hui. Car la façon dont vous mènerez J-C Denton à travers sa survie, sa quête d'origines et peut être de vengeances sera toute unique : spécialisez vous dans l'apnée et la nage et vous accèderez à un passage par les égouts, dans la micro informatique et vous piraterez les systèmes de sécurité, dans les capacités médiacles ou les armes et a vous la guérilla contre bêtes, agents robotisés et autres soldats. Ajoutez à cela des implants puissants : choix difficile entre course ultra-rapide ou bonds surnaturels, peau résistante aux projectiles ou aux radiations, visée passe muraille ou invisibilité ... Enfin, la scénario qui aurait pu être plus travaillé mais qui est suffisamment entraînant pour aller au bout de l'aventure. A mettre entre toute les mains qui pensent que le graphisme ne fait pas le jeu.
49 active users (0 member, 49 guests, 0 anonymous member)
Legendra RPG V4.8.42 © Force 2019 - Legal Mention
Webmaster : Medion