bandeau
avatar Guest
Login|Inscr.
sign
fiche

Utawarerumono: Mask Of Deception > 3 fiches :

Utawarerumono: Mask Of Deception

fiche

play3 play4 psv

Utawarerumono: Mask Of Deception > Commentaires :

Utawarerumono: Mask Of Deception

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
voir aussi Commentaires play3 [0] psv [0]
1 commentaire sur PlayStation 4
grikarfyn

le 04/12/2015
6
Il aura fallu plus d'une dizaine d'années pour avoir Utawarerumono 2, et ce coup-ci c'est sur machines Sony que ça se passe.

Si le PC est dorénavant sur la touche pour le studio, il n'en demeure pas moins que l'héritage du monde de l'eroge est toujours là avec quelques CGs plus ou moins "dénudées". Cela dit rien qui ne viendrait perturber l'aspect ecchi/moe qui sévit au Japon depuis de nombreuses années. (mais probablement suffisant pour contrarier une localisation à l'heure où j'écris ce commentaire)

L'histoire, très longue à se mettre en place, inaugure un casting beaucoup plus jeune et cliché que le premier avec de nombreux personnages au développement inégal (mention tout de même à Kuon). Je sais que le caractère visual novel est une constante, mais lorsque vous avez 20h de lecture pour 1 à 2h de tactique, nous sommes très loin de l'équilibre de Tears to Tiara 2. Cela dit la deuxième partie du jeu propose un peu plus de gameplay et il y aura toujours le post-game qui propose une série de missions assez difficiles (là où la trame est une promenade de santé), histoire de finir sur une meilleure impression et exploiter le système de jeu.

A ce titre, et à l'instar du premier opus, vous avez des maps assez petites qui se parcourent vite, un système de timing pour les combos et... c'est tout (hormis tout un tas d'attributs secondaires obtenus via l'expérience). Bon, les développeurs ont tout de même intégrer deux variantes et il y a le moyen d'équiper deux accessoires dont certains donnent des bonus défensifs provisoires (qui eux aussi nécessitent un timing). C'est un peu juste c'est vrai, mais Utawarerumono se veut avant tout un jeu narratif avec quelques missions tactiques, sachez donc où vous mettez les pieds.

Prise pour ce qu'elle est, l'expérience est plutôt positive. L'histoire se suit bien après le long début, les combats sont funs à jouer, les musiques très réussies et la réalisation fait le boulot. A noter que j'ai joué sur PS4, qui gagne en fluidité, supprime l'aliasing et offre quelques petits effets graphiques supplémentaires. Rien d'extraordinaire mais une version à juste titre mieux finie, permettant d'admirer un des points forts du jeu : les animations. Ca n'a pas l'air sur les screens comme ça, mais le travail sur les personnages (en semi-SD) est superbe et c'est toujours un plaisir de les voir se débattre pour nous.

Au final, ce jeu m'a donné l'impression d'un demi jeu, et lorsque Aquaplus annonce il y a quelques jours pour fêter ses 20 ans qu'Utawarerumono 3 est prévu pour septembre 2016, je comprend mieux l'arrière goût d'inachevé qui m'anime au générique de fin.

Un titre correct donc, mais incomplet et il faudra attendre l'opus suivant pour avoir le fin mot de l'histoire.
34 connectés (1 membre, 33 invités, 0 anonyme)
Utilisateurs en ligne: david06
Legendra RPG V4.8 © Force 2017 - Mentions légales
Webmaster : Medion