bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Wizardry: Torawareshi Bourei no Machi > Articles > Review

Wizardry: Torawareshi Bourei no Machi

drpg play3 japon
Wizardry: Torawareshi Bourei no Machi
Wizardry Renaissance, le Retour
Fort du succès de Labyrinth of the Lost Souls, le développeur japonais Acquire remet ça avec un nouveau Wizardry : Town of the Imprisoned Spirits, toujours sur le Playstation Store dans un premier temps, puis en version boite par la suite. Inutile de tourner autour du pot, les allergiques aux dungeon crawling old school à base de bons vieux sprites fixes et du minimum syndical niveau réalisation technique peuvent encore une fois passer leur chemin. Pour les autres, suivez le guide.

Der Weg

Au plus profond des terres du royaume Diement, une ville maudite prisonnière d'un mystérieux brouillard attise la curiosité de nombreux aventuriers. Selon la légende, un puissant magicien l'aurait condamné en des temps très reculés, empêchant à toute personne y pénétrant d'en sortir. Ainsi, tous ceux ayant osé poser le pied en ses murs se seraient retrouvés enfermés sans jamais pouvoir la quitter. C'est ce que la rumeur prétend en tous cas. Mais elle prétend également que de nombreux trésors seraient enfouis dans ses environs, gardés par de terribles créatures. A vous donc, de percer le secret de la malédiction du sorcier afin d'asseoir votre réputation de valeureux aventurier, et de vous remplir les poches par la même occasion.

Une fois n'est pas coutume, le soft vous invite donc à créer votre personnage de toute pièce ainsi que l'équipe qui vous accompagnera dans votre périple, bien que vous puissiez aussi choisir d'engager des pré-tirés dans l'auberge du coin. Comme d'habitude, tout se joue au jet de dé, et il ne faudra pas hésiter à recommencer plusieurs fois en retournant à l'écran titre si le score ne vous convient pas. Cinq nouvelles classes avancées viennent enrichir le tableau des possibilités de ce Wizardry, le maître d'arme, le sorcier, le prêtre soldat, l'ermite, et l'invocateur. L'alignement a évidemment toujours une place importante en ce qui concerne certaines classes qui ne pourront être obtenues sans la ligne de conduite adéquate. Enfin, vous avez toujours le choix entre les cinq races du précédent volet, à savoir, les humains, les nains, les elfes, les gnomes, et les Porklus. Cependant les scénarios II et III disponibles en téléchargement ou dans le perfect pack vous gratifieront de deux races supplémentaires, les fées et les felpah.
Wizardry: Torawareshi Bourei no Machi
Wizardry: Torawareshi Bourei no Machi
Wizardry: Torawareshi Bourei no Machi

Einsamkeit

Je ne vais pas revenir en détail sur le système de jeu, il n'a pas changé d'un pouce depuis la dernière fois. Je vous renvoie donc au test Labyrinth of the Lost Souls pour plus de renseignements à ce sujet. Il s'agit toujours d'une progression case par case en vue à la première personne, agrémentée de combats au tour par tour aléatoires. En fait, les seuls changements de gameplay par rapport au dernier volet se situe dans les nouveaux sorts d'invocateur ainsi que les nouvelles techniques propres aux classes avancées inédites. Pour le reste, vous serez déjà en terrain connu. On alterne toujours entre les quêtes affichées au tableau de l'auberge et l'exploration dans les donjons concernés, avec cette fois-ci un peu plus de variété tout de même. Entendez par là que les labyrinthes comportent moins d'étages, mais sont plus nombreux. Cela ne change finalement pas grand chose puisqu'il faut bien reconnaître qu'ils ont tendance à se ressembler, mais c'est tout de même appréciable.

Les multiples quêtes vous introduiront petit à petit aux différents acteurs qui gravitent autour du scénario de Town of the Imprisoned Spirits, dévoilant une histoire simple mais intéressante, qui ne se terminera réellement qu'en bouclant les trois scénarios. Le titre possède d'ailleurs une belle durée de vie, puisque rien que le jeu sans ses add-ons vous occupera facilement entre trente et quarante heures, offrant une aventure plus longue que Labyrinth of the Lost Souls. En terme d'ambiance et de personnages, là encore ce nouveau Wizardry fait mieux que son prédécesseur, avec une atmosphère excellente, des musiques discrètes mais assez jolies dans l'ensemble et des protagonistes secondaires vraiment réussis grâce, encore une fois, à un chara-design de haute volée.

Bon, à côté de ça le jeu est toujours aussi austère, que ce soit en terme de réalisation ou bien en ce qui concerne la jouabilité. Le soft est ainsi toujours à des années lumières de ce que l'on peut proposer sur Playsation 3, avec une 3D simpliste qui se paye le luxe d'afficher quelques ralentissements (!), quelques décors en 2D (splendides soit dit en passant) et des sprites immobiles pour les ennemis, ce qui est bien dommage. Quant à la jouabilité, disons que comme pour le précédent épisode, le jeu vous lâche tout seul dans la nature sans rien vous expliquer, à vous de vous débrouiller. Si cela ne gênera probablement pas les vieux routards habitués à se passer de tutoriel, il pourrait néanmoins décourager les plus jeunes joueurs de RPG.
Wizardry: Torawareshi Bourei no Machi
Wizardry: Torawareshi Bourei no Machi
Wizardry: Torawareshi Bourei no Machi

Dunkelheit

La difficulté est encore bien au rendez-vous, peut-être même un peu plus qu'avant. Les créatures des derniers étages peuvent sans problème balayer une équipe mal équilibrée ou pas suffisamment équipée en un seul tour, et les resets à l'écran titre seront fréquents. Les résurrections peuvent toujours rater au point de perdre définitivement un précieux allié, les objets trouvés doivent toujours être analysés moyennant finance pour être utilisables à moins d'avoir un prêtre, et l'unique slot de sauvegarde ne vient pas rendre les choses plus simples. En clair, Town of the Imprisoned Souls propose donc peu ou prou les mêmes qualités et défauts que son grand frère, un Dungeon RPG radical, qui plaira principalement à ceux qui se plaignent de la trop grande accessibilité des titres récents, où le joueur est constamment prit par la main.
Wizardry: Torawareshi Bourei no Machi
Wizardry: Torawareshi Bourei no Machi
Wizardry: Torawareshi Bourei no Machi
Reprenant la recette du précédent Wizardry, Town of the Imprisoned Spirits se révèle tout de même légèrement supérieur à son prédécesseur, grâce notamment à une meilleure ambiance générale, de nouvelles classes de personnage et un scénario plus étoffé. Néanmoins, il est probable que sa réalisation technique minimaliste ainsi que son manque d'accessibilité ne plaise pas à tout le monde, encore une fois.

23/09/2013
  • Un character design superbe
  • Scénario et ambiance meilleurs que le précédent épisode
  • D-RPG à l'ancienne
  • Un rapport prix/durée de vie excellent
  • Une réalisation technique pauvre qui n'exploite pas la Playstation 3
  • Quelques ralentissements
  • Peu de nouveautés
7

GRAPHICS 2/5
SOUND/MUSIC 3.5/5
STORY 3/5
LENGTH 3.5/5
GAMEPLAY 3.5/5
Wizardry: Torawareshi Bourei no Machi > Commentaires :

Wizardry: Torawareshi Bourei no Machi

7

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye:


OK
0 commentaire
Aucun commentaire
1 active user
Online members: Axi
Legendra RPG V4.8.42 © Force 2024 - Legal Mention
Webmaster : Medion