bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

The Witcher 2 ~Assassins of Kings~ : Enhanced Edition > Game details

The Witcher 2 ~Assassins of Kings~ : Enhanced Edition

General Info

System : xb360

Type : arpg

Player(s) : 1

Belong to group(s) : The Witcher

Also on : mac pc xla


Developer(s) : CD Projekt

Chara-designer(s) : Michal Madej, Adam Badowski

Composer(s) : Adam Skorupa, Krzysztof Wierzynkiewicz

Remake/port of show_hide
8
Classé Top#177 Legendra
Dans le top 10 de 9 members
38 members completed it (Average time: 32h)
53 members own it
1 member y joue

europe 17/04/2012

Publisher : Bandai Namco

japon 23/08/2012

Publisher : Spike Chunsoft

The Witcher 2 ~Assassins of Kings~ : Enhanced Edition > Commentaires :

The Witcher 2 ~Assassins of Kings~ : Enhanced Edition

8

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
voir aussi Commentaires mac [0] pc [5] xla [0]
13 commentaires sur Xbox 360
Bahamut-Omega

le 08/01/2016
9
J'ai finis The Witcher 2: Assassins of Kings Enhanced Edition sur 360 en 35 heures environ sur la voie de Iorveth.

Pas grand chose à dire si ce n'est que c'est un BGE. Système de "+ et -" vu que l'essentiel a été dit.

+ Scénario, intensité, qualité d'écriture et des choix qui ont une réelle importance sur le jeu.
+ Nombreux personnages charismatiques, Geralt en tête, mais pas que.
+ Univers d'une richesse incroyable.
+ Gameplay riche.
+ Quêtes annexes d'une qualité exemplaire.
+ Réalisation au top niveau pour la 360.
+ Magnifique direction artistique.
+ OST sublime.
+ Doublage (anglais) de qualité.

- Geralt atteint son potentiel d'évolution maximal très vite, les choix dans l'évolution du personnage sont cornéliens.
- Ergonomie des menus.
- Univers peu immersif si on n'a pas joué au premier opus. Aucuns résumés des évènements du premier jeu (ou des livres) ne sont disponibles dans le jeu.
- Quelques plantages lors des temps de chargement ou lorsqu'on navigue dans les menus.
PXL

le 14/05/2015
8_5
En fait, je m'attendais surtout à ce que le jeu soit très long, comme Dragon Age Inquisition ou Skyrim par exemple.
Mais je ne savais pas que The Witcher 2, était un jeu qui se déroulait dans des environnements relativement cloisonnés et fermés. Donc on peut facilement suivre les évènements en toute rapidité.

J'ai du mettre 21h environ pour le finir (y a pas de compteur dans le jeu donc c'est assez approximatif).

Sorti du fait que le jeu est finalement très court, il est aussi très bon.
A la manière de Panzer Dragoon Saga à l'époque, 4 CDs pour 15h de jeu. Ici on a deux CD pour 20-25h
Bon j'avoue j'avais mis le mode facile, car ayant toute une tripotée de RPGs à faire, j'ai pas le temps de m'apitoyer sur les combats surtout quand ils ne sont pas vraiment tactiques et débordent trop sur le bourrinage bas du front.

Enfin toujours est-il, que j'ai été particulièrement impressionné par l'écriture, les dialogues, l'ambiance adulte qui règne dans ce fatras de pixels.
C'est agréable de voir des jeux qui ne se cantonnent pas à cibler plusieurs publics et où il ne faut donc pas froisser tout le monde.
Le jeu est dur, pas dans le gameplay mais bien dans sa manière d'aborder certains sujets, dur envers ses personnages. Tout n'est pas guilleret dans le royaume de Geralt de Riv, loin de là.

En tout cas, j'ai été surpris par le cloisonnement général du jeu, mais que ça ne vous empêche pas d'y toucher, c'est vraiment un excellent jeu (bourré de petits bugs énervants quelquesfois malgré tout).

Je suis maintenant impatient de voir ce qu'est devenu ce monde après les évènements de The Witcher 2. J'en salive d'avance, d'autant plus qu'on passe à un monde ouvert maintenant, de quoi se perdre des heures durant, flaner et profiter du paysage ; et accessoirement buter quelques monstres de taré
On est pas sorceleur pour rien, merde
Zio

le 19/10/2014
8
Un excellent jeu dans l'ensemble même si j'ai trouvé le scénario pas aussi exceptionnel qu'annoncé dans les médias.
mais bon, il reste excellent
Elekami

le 16/06/2014
Edité le 16/06/2014
8

Le jeu est excellent et n'ussurpe pas sa réputation. L'histoire est intéressante, le héros charismatique, même si j'ai trouvé le tout un peu moins écrit qu'un Dragon Age : Origins.
Je regrette aussi un rythme qui tombe pendant quelques heures vers le milieu du jeu, ce qui m'a un peu rebuté...

Mais sinon, rien à redire : les combat sont bien fichus, le jeu est magnifique graphiquement, les quêtes pleuvent et la bande-son est très agréable.


Moradin

le 13/09/2013
Edité le 05/05/2014
6_5
Voici un jeu qui m'a tout de même déçu malgré de formidables qualités :
+ Une technique exceptionnelle (pour une X360)
+ Une ambiance toujours savoureuse même si bien moins bonne que le 1
+ Un travail d'écriture extra sauf pour l'acte 2
+ L'arbre des compétences permettant des approches variées et des combats différents d'une partie à l'autre
+ Des quêtes annexes assez intéressantes
+ L'intro est juste énorme !
+ On va à l'essentiel, pas de perte de temps à grinder ou à lire des textes vides pendant 50H
+ Un gameplay varié et intéressant qui demande un temps d'adaptation ...

+/- ... même si les combats ne deviennent intéressants qu'à partir d'un certain niveau
+/- ... et même si le craft a vite trouvé ses limites

- Le début de l'aventure en mode normal comporte des phases à se manger la manette au barbecue
- La gestion de l'inventaire pas top du tout
- Des donjons quelconques
- Les phases d'infiltration sympa mais trop rares
- Les mini-jeux inutiles car trop simples
- La gente féminine qui, contrairement au 1 où elle est plus nuancée (sans être hyper poussée non plus), là est carrément basique, soit on a des femmes fortes et puissantes, soit on a des prostitués "cruchaudes", un peu dommage
- La fin qui laisse 3 tonnes de questions, on sent qu'on prépare le 3 (qui sera certainement dantesque ?) et les révélations sont révélées à la toute fin, des infos plus distillées au court de l'aventure, cela aurait été grandement bénéfique
-- Et surtout le scénario : il est fort difficile à suivre alors que j'ai fait le 1 (potassez la géographie du monde avant de vous lancer), les ressorts scénaristiques sont soit prévisibles soit abruptes (début acte 2 voie de Roche), beaucoup de personnages secondaires sont balancés dans l'histoire sans explications et l'aventure est plus quelconque en plus d'être bien moins "enchanteresse et mystérieuse", je n'ai pas réussi à me laisser porter par cette histoire alors que celle du 1 était juste énorme.

Cela demeure malgré tout un bon RPG où l'on passe de très bons moments mais j'espère que le 3 remontera le niveau.
Yoda

le 28/08/2013
8
Je ne suis vraiment pas un grand connaisseur de RPG occidentaux, à tord certainement,mais ont ne peut pas jouer à tout.
Cependant en ayant vu le trailer du jeu j'ai tout de suite eu envie de ma procurer ce Witcher 2.
Grand amateur de Dark fantasy incarner ce sorceleur de Geralt dans un monde gris me parlait forcément.
Et c'est ça l'une des premières qualités du jeu son monde, ni blanc ni noir mais tout en nuance et comparable à ce monde notre héros l'est et libre à chacun de faire de Géralt le personnage de son choix, un salopard fini monnayant le moindre de ses services, un sorceleur au service de l'autre au mépris de la paye, ou un sorceleur assez distant, poursuivant avant tout sa quête, n'hésitant pas à aider de temps en temps si l'envie ou la récompense suit.
Car oui Géralt n'est pas lâché dans un monde sans but précis, le jeu est très scénarisé et cela constitue son autre point fort: un background et un univers riche avec son lot de figurants haut en couleurs avec leurs propres buts et motifs.
Dans cet univers noir en plein instabilité notre héros devra poursuivre sa quête et dénouer une intrigue riche en rebondissements et en choix et conséquence, à chacun de choisir sa voie.

Un mot sur le gameplay, je ne suis pas fan du genre action dans le RPG mais ici ça ce passe plutôt bien (la prise en main fut toutefois assez rude, Géralt étant un sorceleur et non Hulk quelques coups suffisent à l'envoyer dans l'au delà) mais une fois le jeu bien en main c'est un vrai plaisir de planter un piège par ci, lancer une bombe par là tout en se préparant à utiliser une magie et finir l'adversaire d'un combo.

Un très bon jeu et un Witcher 3 que j'attends avec envie.

Kagura Shiro

le 10/07/2013
Edité le 10/07/2013
8

++ L'univers et l'ambiance particulièrement réussis
++ Gameplay riche (crafting, levelling etc.)
++ Choix scénaristiques
++ Replay value (2 grands axes scénaristiques disponibles) intéressante
+ Plutôt joli
+ Choix du doublage (Fr, US)
+ Les quêtes annexes bien amenées et nombreuses

Enhanced Edition :
La carte et le livret de quêtes sont une très bonne idée!

- Assez dur à suivre si on a pas fait le premier (mon cas)
- Bande-son discrète
- Petits bugs de collision
- Caméras parfois capricieuse (Acte 3 sommet de la tour est un bon exemple)
- Bugs d'affichage (textures qui apparaissent en retard etc.), pour y remédier il vaut mieux installer le jeu.


Yahiko

le 04/09/2012
Edité le 04/09/2012
9
Après la claque initiale d'une fantastique intro les premières heures refroidissent vite l'enthousiasme. TW2 apparait comme très austère, la faute à un gameplay rigide et une interface peu ergonomique. D'autant que techniquement le soft déçoit. Les textures sont magnifiques mais le hardware poussiéreux de la 360 crache ses tripes plus qu'il ne peut. Clipping, bugs d'affichage framerate à la ramasse, si les plans statiques sont impressionnants, en mouvement le jeu manque cruellement de fluidité. Le rendu visuel en prend pour son grade.
Et puis le novice de la série, comme moi, se retrouvera vite submergé par des références historiques, culturelles qu'il ne maîtrisera pas, lors d'un prologue globalement convaincant. Berf TW2 commence plutôt mal...

Mais il se rattrape rapidement de manière magistrale. Si les difficultés techniques évoquées gâchent la première approche, elles n'altèrent en rien l'ambiance unique et fantastique du soft. Si bien qu'on se retrouve vite happé dans cet univers Dark Fantasy incroyable de cohérence, de richesse et d'attraction. Le travail énorme sur les environnements rattrape tout, chaque lieu est habité, chaque ville est chargée d'histoire, de vécu, de légendes en tout genre. Chaque site est en plus accompagné par des thèmes d'ambiance des plus réussis. L'Ost de TW2 est plutôt discrète mais reste toujours dans le bon ton (Vergen by Night *_*). Les quêtes annexes, qui deviennent quasi aussi importantes que la principale renforce cette attractivité. En plus d'y récupérer monnaies, expériences et équipements de qualité on y apprend sur les légendes des régions visitées en rencontrant des personnages haut en couleur, au langage souvent cru et aux intentions pas toujours très nobles. Chaque dialogue, chaque rencontre, étoffent un peu plus un background aussi riche que passionnant. Aucune concession n'est faite pour que l'immersion soit totale.

Clairement après un début poussif on a vite fait de reprendre ses marques dans cet univers, surtout que le jeu nous propose un casting d'une rare qualité. Geralt, Letho, Triss, Iorveth, Vernon Roche et tous les autres protagonistes bénéficient d'un travail remarquable. Si les plans et les phases de dialogue sont souvent un peu rigides, la personnalité exacerbée des acteurs donne de la valeur à toutes ces scènes et à un script passionnant, qui ne cessera de monter en intensité jusqu'à devenir magistral dans les dernières heures de jeu. Dans ce domaine le jeu détonne surtout par le ton qu'il emploie et le traitement des évènements qui l'émaillent. Aucun manichéisme, aucune concession, il ne cesse de mettre le joueur devant des choix à faire ayant un impact direct sur la suite des évènements. L'absence de liberté dans l'exploration est compensée par celle laissée au joueur dans ses choix de progression. Ca en devient génial dans le cadre d'une replay value dantesque lorsqu'un choix nous permet de renouveler 70% de l'aventure. Sans bouleverser l'intrigue de fond, cette deuxième quête permet de vivre les évènements d'un point de vue différent. Ce qui a pour conséquence de largement compenser la durée de vie plutôt faible de l'aventure.

Mais à côté de ses immenses qualités, TW2 souffre de pas mal de défauts. C'en est même assez paradoxal d'adorer à ce point un jeu aussi "imparfait". Le principal concerne le gameplay dans sa globalité.
Déjà Geralt est assez rigide à diriger en combat, le temps d'adaptation pour le manier est plutôt conséquent. Heureusement la difficulté est parfaitement dosée, et en Normal le jeu offre un challenge réel tout en restant accessible. Ce calibrage parfait a surtout le mérite de nous obliger à utiliser tout le panel d'actions du sorceleur (Epée, pièges, magie, bombes, dagues) et par conséquent de rendre les affrontements intéressants, car malgré ce maniement du héros pas toujours aisé et assez basique les situations de combat impose souvent de la jouer fine plutôt que de rentrer dedans sans réfléchir.
Ensuite, le système d'évolution du personnage n'est pas très convaincant et plutôt austère, que ce soit dans le gain de l'expérience où de la répartition de celle-ci dans l'arbre de compétence. Encore une fois c'est assez simpliste. Dommage car TW2 était tout à fait le genre de jeux qui aurait mérité un système d'évolution plus poussé. Toujours dans le côté simpliste, certaines phases de jeu bien poussives ("follow him", QTE, l'infiltration etc...) dénotent le manque d'expérience de CD Projekt dans le domaine du développement, malgré une volonté évidente de vouloir diversifier les phases de jeu.

Malgré des défauts certains, The Witcher 2 se pose comme une référence du jeu. En bousculant les codes du Rpg, il permet de vivre une expérience unique. Un jeu singulier et immersif à souhait qui constitue l'expérience vidéoludique la plus excitante de ces dernières années. J'attends la suite avec impatience et prie pour que le 1er épisode soit adapté sur console.
Ushiwaka

le 12/08/2012
Edité le 13/08/2012
9
+ La qualité d'écriture très au dessus du lot qui offre au jeu une maturité qui va au delà de la simple mise en image de la violence ou de la sexualité
+ Le scénario non manichéen, un contexte géopolitique bien fichu et un backgound riche
+ Letho, Iorveth & Triss
+ Geralt qui transpire le charisme, dans la "forme" (son design, sa voix vo) tout comme dans le "fond" (sa personnalité relativement détachée, son vécu, la possibilité de "modeler" sa psychologie)
+ Visuellement très beau "pour de la xbox", textures, modélisations, lumières -parfois dynamiques-, dans ce que j'ai vu de mieux sur la console
+ Une technique au service d'une direction artistique inspirée, les décors fourmillent de détails, les couleurs et jeux de lumières sont toujours habilement choisies qu'importe l'heure de la journée, ect. un plaisir pour les yeux
+ Les combats exigeants, subtiles et visuellement percutants où l'aspect bourrin est loin d'être une solution recommandée (en général)
+ Difficulté en Normal bien dosée
+ Des quêtes annexes surprenantes de qualité (écriture, mise en scène), bien loin du contenu supplémentaire au rabais
+ Les choix permettant de décider de la survie d'un personnage, de résoudre une situation autrement qu'en se tapant dessus, mais également de suivre deux embranchement distinct relativement tôt dans le jeu
+ L'introduction de cette Enhanced Edition à tomber
+ L'enhanced edition justement, quelques bonus dispensables diront certains, mais CD Projeckt aurait pu tout simplement ne rien proposer pour cette version "normal"
+ L'ost d'excellente facture, et fournie avec le jeu, et c'est un cd, pas un simple code sur un foutu papier

+- Un certain classicisme dans l'univers et les références, fidélité au livre sur lequel le jeu se base je suppose
+- Scénario général (plot de base, rebondissements) sans plus, ça ce laisse suivre sans trop de surprise de ce côté

- La mise en scène des dialogues: globalement très statique où les visages sont à mon goût trop souvent inexpressifs
- L’intégration des murs invisibles qui flirt parfois avec FFXIII et casse l’immersion
- Le pointeur sur radar pour quasiment toutes les quêtes
- Les minis jeux pas franchement folichons, du qte et de la chance
- Le menu assez peu ergonomique

J'avais lancé le jeu "juste pour voir", mais l'aventure s'est révélée tellement addictive que la fin est vite arrivée, littéralement transporté par une telle qualité narrative qui m'a fait oublier mon manque d'expérience avec l'univers (pas encore lu les livres, pas encore la possibilité de toucher au premier, ça ne devrait plus tarder) tout comme les défauts qui viennent entacher l'expérience.
Elmaestro

le 10/07/2012
8
un grand jeu à posséder quand on est possesseur de la 360, une ambiance et un scénario très mature, avec une mise en scène qui nous garde en haleine jusqu'à la fin malgré l'histoire principale finalement assez prévisible mais bien foutue et vu que je n'avais pas jouer au 1er j'étais un peu perdu dans l'histoire. Graphiquement c'est vraiment impeccable, les modélisations sont soignées, les décors fouillés et le charadesign bien plaisant, Geralt, Triss, Saskia et Iorveth en 1er ! L'univers est riche et digne d'une oeuvre heroic fantasy avec quelques clins d'oeil à Tolkien bien cools. Niveau gameplay ça reste basique mais efficace avec des affrontements proposant un réel défi et des quêtes annexes bien écrites. A-Rpg occidental oblige, des choix sont à votre disposition qui influent sur la suite de l'histoire.

Bref un jeu qui annonce une suite et qui me ravie déjà de retrouver Geralt !!
48 active users (1 member, 47 guests, 0 anonymous member)
Online members: Faizon
Legendra RPG V4.8.42 © Force 2019 - Legal Mention
Webmaster : Medion