bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Crimson Shroud > Game details

Crimson Shroud

General Info

System : es3ds

Type : crpg

Player(s) : 1

Nom original : クリムゾンシュラウド


Developer(s) : Level-5

Chara-designer(s) : Hideo Minaba

Composer(s) : Masaharu Iwata, Hitoshi Sakimoto, Mitsuhiro Kaneda, Kimihiro Abe, Azusa Chiba

Remaked/ported in show_hide
7.5
7
30 members completed it (Average time: 8h)
32 members own it
1 member y joue
Crimson Shroud

japon 28/11/2012
Website
Publisher : Level-5

Crimson Shroud

europe 13/12/2012
Website
Publisher : Level-5

Crimson Shroud

amerique 13/12/2012

Publisher : Level-5

Crimson Shroud > Commentaires :

Crimson Shroud

7.5
7

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
11 commentaires
Yaone

le 07/11/2015
7
Un petit jeu sympa avec un bon scénario (un peu bizarre la fin, mais j'aime bien) et un gameplay intéressant bien que très frustrant quand on n'est pas très chanceux au tirage de dés...
Je me suis bien amusée, peut-être un peu court.
Luckra

le 03/01/2015
Edité le 03/01/2015
6
Mon premier Matsuno fini ! Mais un jeu Matsuno du début à la fin, ie un univers excellent, une écriture sans faille, un scénario captivant (un peu moins ici, mais on paye accordément), du Sakimoto dans les oreilles et un gameplay plein d'idées originales dont certaines très bonnes et d'autres très très discutables qui finissent par plomber l'expérience. La médaille d'or revient ici au drop du squelette mage. Merci Matsuno.
Coven

le 12/04/2014
7_5
Crimson Shroud ( Le linceul cramoisi ). Un "petit" jeu avec les ambitions d'un grand. L'histoire est simple mais bien racontée et avec un bon final, le design des persos, des ennemis est réussi.
Le système de jeu est simple mais complet et l'idée d'utiliser des dés pour certains sorts et altérations d'état est bonne et bien exploitée.
On regrettera juste que le jeu soit court et malgré tout un peu long à démarrer mais les dernières heures sont vraiment agréables.
Et pour les fans de Matsuno (moi le premier), on sent la patte et c'est un vrai plaisir.
Je verrai bien un Crimson Shroud 2 plus long et plus ambitieux, ce serait parfait.
Moonset

le 16/09/2013
Edité le 16/09/2013
6_5
Un principe absolument excellent. Si on me disait "Crimson Shroud est le prototype d'un plus gros projet à venir", je serais vraiment aux anges. Le jeu de rôle papier/plateau avait un défaut et un inconvénient : c'était laborieux à installer et il fallait réunir du monde. Alors sur console, rien à installer et l'IA peut remplacer les amis (ici l'IA contrôle les ennemis). Et le JDR, c'est super. Et ça rime.

Malheureusement, Crimson Shroud est un tout petit projet. Le scénario est épais, mais a un effet compressé (le jeu est très court). Les mécaniques de jeu ont un gros potentiel, mais elles sont mal calibrées : il y a autant de skills que dans un RPG de durée de vie moyenne et ils vous tombent tous dessus en 3 ou 4h de jeu, on est perdu. Pareil pour les items. Vous pouvez améliorer la probabilité et la puissance de vos coup avec des dés bonus, mais ils ont trop peu d'effet pour que ça vaille le coup de les farmer. Enfin le bestiaire ennemi est très restreint.

Bref, Crimson Shroud est trop petit, trop court pour toutes les mécaniques qu'il contient. Elles nous tombent dessus trop vite, on a pas le temps d'en profiter et elles ne sont pas optimisées. C'est une expérience à tenter, assurément, mais il laisse une sensation de faim. Si je pouvais demander un truc à Matsuno, je lui demanderai de reprendre le concept et de faire un vrai jeu.
Le Yéti

le 16/08/2013
9
Les détesteurs vont détester, les vrais vont se rouler par terre de joie tellement Crimson Shroud est le (petit) grand retour de Matsuno. C'est aussi intense qu'épais, complexe que prenant. Les graphismes et la musique ne sont pas en reste.

Come back Matsuno, come back.
Bao

le 15/08/2013
7
Contenu cheapos pour jeu cheapos, mais un univers et une ambiance au top pour commencer, ainsi qu'une écriture captivante pour un scénario qui l'est tout autant (même si le twist de fin est un peu incohérent avec le reste), la musique est magnifique, le système de jeu à base de dés est original et rempli de subtilités, même si l'idée de lier les stats/skills aux objets est... étrange et pas forcement très pratique, surtout qu'en plus l'ergonomie est pas vraiment top. Le jeu est étrangement aussi bien calibré dans la première partie qu'il est en freestyle dans en NG+ (je veux dire : lutter contre un simple groupe de squelettes mais plier les boss en deux temps trois mouvements, c'est perturbant) mais surtout, surtout, un IMMENSE BRAVO à la personne qui a eu l'idée de coller des drop aléatoires nécessaires pour progresser dans l'aventure. Je pensais pas qu'il était possible de péter le rythme d'une aventure censée ne durer qu'une poignée d'heures, et ben si.

Quelques accros donc, mais une (courte) aventure assez sympathique qui vaut bien ses quelques euros.
anhhoi

le 23/07/2013
7_5
J'ai été très agréablement supris par Crimson Shroud. Peut-être légèrement déstabilisé au tout début, avec ces scènes figées, j'ai très vite été emporté par ce jeu, certe court, mais très original avec cette ambiance jeu de rôle sur plateau, avec des musiques bien souvent magnifiques (j'ai adoré l'ambiance sonore et trouve comme heavenly qu'elle procure au jeu, en cohésion avec le reste, quelque chose d'unique).
J'ai eu de la chance pour le fameux "problème" du chapitre deux, puisque sans solution j'ai obtenu très vite l'objet nécessaire à la suite de l'avancée (mais je comprends l'énervement de Riskbreaker sur ce point, si j'avais été à sa place).

Mon seul bémol, qui fait baisser un peu la note (en plus de la faible durée de vie), c'est la langue anglaise, que je comprends en gros mais qui pour le coup gache un peu l'expérience puisque les textes sont très travaillés.
heavenly

le 09/05/2013
Edité le 30/08/2014
7_5
Le plaisir fut grand de retrouver l’atmosphère d'un jeu de Matsuno : Scénario mature et système de jeu complexe et adictif !! Un jeu qui donne envie de revoir ce grand créateur à la tête d'un futur grand projet RPG !!

les+: Background dense +++
Les musiques de Sakimoto qui rendent l’expérience unique !!
Grande qualité de la naration...

les -: ... Mais le tout en anglais d'un niveau assez relevé
Combat parfois un peu longuets
Un peu court même si c'est du dématérialisé
Riskbreaker

le 06/05/2013
Edité le 06/05/2013
6
Conquis dès les premières minutes de jeu, tristement déçu quelques heures plus tard.
Crimson Shroud nous impose dès l’écran titre la pâte Matsuno si caractéristique. Univers sobre et toujours incroyablement baroque et esthétique (merci Minaba pour la DA de base), menu ultra léché pour le support, textes de grande qualité qui, pour une fois, ne nous prennent pas pour des cons, système de jeu archaïque mais bien foutu, bande sonore géniale et un scénario qui tient ses promesses jusqu’à la dernière minute.
Franchement, vu de loin, Crimson Shroud semble idyllique. Un jeu court, plaisant, mature, beau et bien fini. Sans compter qu’il ne coûte qu’une poignée d’euros.

Sauf que voilà, Crimson Shroud contient une faute de gameplay/level design (appelez ça comme vous voulez) juste impardonnable ! Le genre de bourde qui ne devrait jamais être au cœur de l’épopée principale d’un titre. Le genre de connerie qui vous dégoûte d’un jeu.

Second Chapitre : Geyserm Waterway.
Pour avancer dans le jeu, il vous faut un objet droppé aléatoirement par un putain de squelette mage qui n’apparait qu’aléatoirement (lui aussi) après avoir tué un squelette archer au sein du même combat. Youpi.
Pour faire simple, mon premier run de Crimson Shroud a duré 8h. Pendant ces 8h de « jeu », 4h30 ont été uniquement dédiées au combat contre ce putain de mage. Plus de 4h à essayer de dropper un objet primordial pour la quête principale !

Faites le calcul, plus de la moitié de la durée de vie du jeu se résume à tenter de récupérer un foutu objet à la fin d’un combat…
Bien sûr, vous pouvez être moulu dans la vie et l’avoir du premier coup, auquel cas vous vous poserez des questions sur ma santé mentale. Pour ma part, j’ai dû enchaîner plus de 50 combats, espérant à chaque fois récupérer ce foutu Obsidian Daphne.

Frustration.

Du coup, cela engendra un second problème : toute la suite du jeu n’était plus qu’une balade de santé (avec tous les objets récupérés en fin de combat, tous mes équipements étaient en +9). Difficulté absente même pour le boss final, implication du joueur diminuée, intérêt pour le jeu en baisse. Une faute de conception assez impardonnable, à mon sens, et qu’on rencontre – heureusement – que très rarement dans les rpg.

La fin du jeu relève fort heureusement l’intérêt avec un twist vraiment inattendu et bien amené. Assez novateur et original, c’est du lourd (même si cela apporte une grosse incohérence scénaristique).
Bref, sans ce problème – qui est, pour moi, vraiment majeur – Crimson Shroud aurait pu décrocher une note d’excellence… Vraiment dommage.
kolibri

le 29/01/2013
8
Quelle belle surprise ! Crimson Shroud est un vrai plaisir de tous les instants, même si le jeu est quand même assez court.

Car si Crimson Shroud n'est pas bien ambitieux sur la forme (mini-jeu dispo dans une compilation à la base, porté sur l'eShop dans une relative discrétion), le constat est totalement contraire dans le fond. L'ambiance générale est très prenante, et est soutenue par une traduction anglaise de qualité, à la fois vivante et élaborée, et par un scénario très intéressant, qui sait nous capter dès les premières minutes de jeu, et ce, malgré quelques défauts comme des graphismes trop justes pour la machine, ou des décors plutôt redondants.
Le gameplay est également un coup de cœur pour moi. Prenant à la fois des inspirations du jeu de rôle papier tout en gardant la plupart des codes du C-RPG, le jeu s'en sort très bien, et possède des innovations bienvenues, comme le système de combos que j'ai vraiment apprécié, et qui rendent primordiale une bonne gestion des buffs/debuffs, qui de toute façon devait être gérée à bien tout au long du jeu, sous peine d'avoir une précision ridicule et des dégâts trop faibles. De plus, le jeu est extrêmement bien calibré, il est relativement commun de devoir se retrouver avec des équipements de puissance équivalente, dont seul l'utilisation que souhaiterez en tirer permettra de les distinguer.
Enfin, parlons des musiques. Avec Sakimoto à la bande-son, compositeur dont je suis assez peu sensible en temps normal malgré de belles choses (l'OST de Valkyria Chronicles par exemple), je dois admettre que l'OST de Crimson Shroud m'a réellement surpris. Les musiques sont excellentes et totalement dans le thème du jeu. Une belle réussite.

En bref, Crimson Shroud est véritablement un bon jeu, plus profond et intéressant qu'on pourrait le croire au premier abord. Un bon ajout à la ludothèque de la 3DS !
48 active users (1 member, 47 guests, 0 anonymous member)
Online members: Herbrand
Legendra RPG V4.8.42 © Force 2019 - Legal Mention
Webmaster : Medion