bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Inazuma Eleven GO Chrono Stones: Tonnerre > Game details

Inazuma Eleven GO Chrono Stones: Tonnerre

General Info

System : 3ds

Type : incrpg

Player(s) : 1

Belong to group(s) : Inazuma Eleven

Other name(s) : Inazuma Eleven GO 2: Chrono Stone Raimei

Nom original : イナズマイレブンGO2 クロノ・ストーン ライメイ


Developer(s) : Level-5

Chara-designer(s) : ???

Composer(s) : ???

Jeu(x) en relation / Add-ons show_hide
7.5
Classé Top#595 Legendra
Dans le top 10 de 1 member
2 members completed it (Average time: 35h)
5 members own it

japon 13/12/2012

Publisher : Level-5

europe 27/03/2015

Publisher : Level-5

Inazuma Eleven GO Chrono Stones: Tonnerre > Commentaires :

Inazuma Eleven GO Chrono Stones: Tonnerre

7.5

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
1 commentaire
bruninho87

le 18/05/2015
7_5

Un énième Inazuma Eleven arrivé dans nos contrées et ce – toujours – après quelques années par rapport à nos amis nippons. Habitué de ce système d’être la dernier roue du carrosse en terme de jeux vidéo, tout comme un certain Youkai Watch dont je mets ma main à couper qu’on le verra en 2016 aux USA/Europe.

Quoiqu’il en soit, comme lors du dernier opus, nous incarnons le jeune Arion Sherwind à travers différents lieux déjà connus par les plus afficionados d’entre-nous. Entre le collège Raimon, l’hôpital ou la célèbre rivière, rien ne nous sera étranger, sauf jusqu’au moment où notre premier voyage temporel survient ! Oui, cet opus rend hommage aux voyages temporels donc notre fine équipe devra prendre part à des voyages à travers l’Histoire (nipponne surtout) afin de redorer le blason du football car un groupe de vilains individus veut éradiquer le football à tout prix afin que quiconque ne sache pas/plus que le football a existé. Raison pour laquelle, les méchants interviennent dans différentes époques du passé. De plus, pour faire face à ce groupe de radicaux, nous devrons former le « 11 Ultime » et pour se faire, un simple Mixi Max (fusion de deux personnages) avec un joueur de notre équipe et un personnage célèbre de l’Histoire. Dit ainsi, cela paraît farfelu et absurde, mais ce point est tout à fait légitime et bien pensé dans le scénario de ce Inazuma Eleven Go 2 Chrono Stone !

En plus, d’avoir une histoire – pour une fois – plus poussée et intéressante, il est recommandé de ne pas avoir vue l’Anime au préalable (comme moi). C’est un conseil purement réfléchi car j’ai eu l’impression que cette histoire - qui bonne soit-elle - m’est parue quelconque, alors que paradoxalement je l’avais adoré lors de mon visionnage de l’Anime. Ainsi, vous ne pourrez qu’être conquis, et ce à travers les différentes chapitres, mais surtout à travers les différentes époques de l’Histoire permettant de donner un certain cachet à ce 5ème opus.

Outre cet aspect purement annexe, il est à souligner (fortement) le peu de nouveauté dans le gameplay. On peut mettre en exergue le simple fait que la sensation, durant les matchs, reste la même avec une pointe de difficulté en plus par rapport à ses ainés. En effet, j’ai dû, à quelques reprises, utiliser mes techniques spéciales les plus puissantes en combinant mon esprit guerrier pour pouvoir marquer. Je pense que les gardiens se sont vus renforcer afin de donner un peu plus de challenge, ou peut-être pour obliger le joueur à utiliser la combinaison de : Esprit Guerrier (en armure) + Mixi Max = joueur quasi invincible, contrairement au joueur lambda sans transformation. Cela n’est que de la pure supposition. C’est d’ailleurs une des nouveautés majeures de ce nouvel Inazuma Eleven : les Mixi Max. Sans compter par la transformation en Armure de l’Esprit Guerrier du personnage. Soit énormément de transformations sur notre joueur donnant ainsi le sentiment de devoir utiliser les mêmes personnages (ceux qui ont un EG + Mixi Max) pour se mettre toutes les chances de notre côté pour gagner les matchs. De ce fait, les quelques joueurs secondaires qu’on aura soit recruter, soit faisant parti du club (Samgunk, Adé, etc..) ne seront finalement jamais sélectionnés par nos soins car n’ont aucune transformation. Par ailleurs, on pourra aussi compter sur deux petites nouveautés en match : les K.O. gardiens et la barre de progression.

Le K.O. survient lorsqu’on tir frénétiquement au but et que le gardien adverse arrête tous nos tirs. Raison pour laquelle une jauge de « K.O. » se remplit au fur-et-à-mesure. Bien évidemment, plus notre tir est puissant (stat de tir + technique spéciale utilisée), la jauge se remplira plus rapidement arrivant ainsi au point culminant de K.O. Ce point culminant nous permettra lors de notre prochain tir de marquer à coup sûr, un fait intéressant si nous avons de mauvais attaquant en point.

En ce qui concerne la barre de progression (uniquement en match scénarisé), nous devrons usé de nos techniques spécial, faire des passes, tirer, en d’autres termes effectuer plein d’actions afin de remplir cette barre qui permettra de déclencher un évènement scénarisé en match. Bien sûr, si nous ne réussissons pas à remplir la barre dans le temps imparti, nous sommes déclaré perdant du match et devrons recommencer le dite match.

Comme à l’accoutumé dans les Inazuma Eleven, le scénario principal terminé, nous aurons droit de continuer d’y jouer dans le Post-Game du jeu. Sur ce nouvel opus, pas mal de choses s’offrent à nous.

Pour commencer, tous les joueurs pourront avoir un Esprit Guerrier que nous pourrons acheter à un personnage se trouvant dans la Tour. Encore faut-il avoir des Jetons Spirituels (monnaie d’échange) pour acquérir un Esprit Guerrier sur le personnage souhaité.

D’ailleurs, plusieurs personnes seront disposées à nous proposer des lignées de matchs amicaux – en plus de celui qui se trouve à la Rivière - nous permettant de dropper plusieurs items intéressants, dont les Jetons Spirituels. Sans compter l’incontournable chasse au recrutement des joueurs secrets, des joueurs difficiles à recruter et plein de secrets que je vous laisse le soin de découvrir par vous-même.

En somme, nous avons dans ce nouvel opus eu droit à une histoire intéressante et plus mature. Comme indiqué plus haut, évitez de faire la même erreur que moi : ne regardez pas l’Anime avant de jouer au jeu, sinon ça prendra un gros coup sur l’intérêt du soft. Par ailleurs, malgré le peu de réel nouveauté, les ingrédients primordiaux sont toujours d’actualité et c’est ce qui a fait le succès de la série. Donc, n’hésitez pas un seul instant et rejoignez le club de RAIMON !


49 active users (0 member, 49 guests, 0 anonymous member)
Legendra RPG V4.8.42 © Force 2019 - Legal Mention
Webmaster : Medion