bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

The Legend of Zelda: Majora's Mask 3D > 2 fiches :

The Legend of Zelda: Majora's Mask 3D

fiche

es3ds 3ds

The Legend of Zelda: Majora's Mask 3D > Commentaires :

The Legend of Zelda: Majora's Mask 3D

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
voir aussi Commentaires es3ds [0]
9 commentaires sur Nintendo 3DS
Alban

le 21/02/2019
9
Mon périple (pénible) de speedrun de Zelda s'arrête avec ce volet.
Ça a commencé en speedrun, ça s'est terminé en "Fait suer, j'arrive pas à passer ce foutu glitch à la con. Tant pis, je me fais un full masques et basta ! J'vais l'fumer ce con de boss". Et finalement, j'ai pris bien plus de plaisir à aller chercher tous les masques planqués un peu partout, sous plein de conditions différentes. C'était déjà un plaisir quand je l'ai fait le jour de sa sortie sur N64, c'était aussi plaisant aujourd'hui. Un Zelda qui, en son temps, avait su apporter une rythmique différente de celle de ses prédécesseurs. Pour moi, ce Zelda est une vraie parenthèse, agréable, construite et solide.
Yahiko

le 04/12/2015
8_5
En me remettant à Majora's Mask je me suis vite rendu compte que je n'avais que peu de souvenirs de l'aventure. Mais je me suis rapidement souvenu qu'il n'était pas l'épisode de la série qui m'avait le plus marqué. Et au final cette version confirme le statut que je lui conférais.

Clairement cette mouture apporte son lot d'améliorations : système de sauvegarde plus confortable, un stick 3ds plus précis que celui de la N64, une refonte graphique convaincante et quelques changements positifs dans le cours de l'aventure (boss du dernier donjon, journal de quête). Et clairement Majora's Mask est un grand jeu avec tous les ingrédients qui rendent cultes tous les épisodes de salon de la série. Proposant en plus une ambiance et des mécanismes uniques Majora's Mask est un épisode marquant. Malgré tout il manque au jeu ce souffle épique, ce sens de l'aventure que possèdent d'autres épisodes que je préfère, d'autant que le schéma de jeu unique qui nous est dicté apporte parfois son lot de redondance.

Aucune raison pour autant de passer à côté de ce jeu -et encore moins de cette édition- génial à bien des égards. Un must de la console et du jeu d'aventure.
MeDioN

le 23/08/2015
8
Enfin fini Majora's mask grâce à ce remake, qui a parfaitement adapté le jeu au support portable.
En dehors de ça, tout a déjà été dit. MM est le Zelda le plus original auquel j'ai touché, bourré de bonnes idées, de poésie et lieux marquants.
Reste que la caméra est régulièrement à la rue, la maniabilité pas toujours excellente et j'ai trouvé que le jeu peinait à se renouveler sur une trentaine d'heures dictée par un schéma unique.
Pas de quoi bouder un jeu qui reste encore en 2015 une valeur sure.
anhhoi

le 23/06/2015
9
Majora's Mask est un des rares Zelda que je n'avais pas encore fait, un peu inquiet quant au système de temps limité.
C'est finalement avec grand plaisir que j'ai parcouru ce remake (et sans trop souffrir de cette limitation du temps).
J'ai énormément apprécié son ambiance plutôt sombre et un peu onirique, mystérieuse.
Le nombre de donjons est certes un peu limité par rapport aux autres opus, mais il reste malgré tout de quoi s'occuper en parcourant le monde, avec de nombreuses quêtes et quarts de coeurs à découvrir. On prend plaisir à découvrir les secrets gravitant autour des habitants de la cité.

Un jeu indispensable de la console.
Let

le 18/05/2015
9_5
En tant que remake, cette ressortie de MM a gardé tous les bons points de l’orignal tout en apportant un confort supplémentaire. Un meilleur stick sur 3DS que sur N64 (et ça pour viser à l'arc c'est un vrai bonheur), des textures un peu affinées, une gestion des sauvegardes moins contraignante, un journal de quêtes mieux foutu et quelques combats qui étaient à moitié incompréhensibles à l'époque repensés (notamment le boss du 4e donjon) font que ce Zelda qui m'avait laissé le souvenir d'un très bon jeu avec une ambiance unique mais un peu brouillon devient un jeu quasi sans défaut.

En pinaillant je peux regretter que le contrôle du Goron soit toujours aussi imprécis et que celui du Zora a été rendu un peu plus contraignant en restreignant sa vitesse de nage avec la jauge de magie.

Mais ce n'est que de simples détails au final, Majora's Mask est sublimé par ce remake et mérite largement d'être fait ou refait.
Dr.Wily

le 31/03/2015
Éh éh plus de 10 ans après le test d’origine sur N64. Comme quoi ce n'est que justice pour ce Zelda en tout point exceptionnel par son ambiance unique ! J'espère que cette foi cet épisode ne passera pas inaperçue.
W4rpz0n3

le 12/03/2015
9_5
Et dire que j'ai fait l'impasse sur ce chef d'œuvre à l'époque où il est sortie sur N64. Heureusement cette erreur à pu être réparé grâce à cet excellent remake.

Excellent car pour la première fois depuis longtemps, Majora's Mask 3D ma donné envie de finir un jeu à 100%, et ce ne fût pas facile mais j'y suis finalement arrivé. Car la force de Majora's Mask c'est d'offrir un gameplay simple couplé à des énigmes qui pour certaines sont loin d'être évidente et qui saura satisfaire les joueurs en mal de brainstorming.

Je ne vois que des qualités à ce titre, le seul reproche que je peux lui faire concerne la caméra qui dés fois n'en fait qu'a sa tête et l'absence ( hormis une brève apparition dans une cinématique ) de l'autre personnage phare de la licence.

Pour résumer Majora's Mask est un incontournable de la 3DS, un jeu presque parfait.
Shadow

le 02/03/2015
9_5
Majora's Mask possède une ambiance très atypique pour un Zelda, et même il faut le dire, pour un jeu vidéo en général. Ce jeu est la face sombre de la série, à l'image de l'objet maléfique, un masque en forme de coeur.

On comprend très vite que le jeu s'inspire de son aîné, Ocarina of Time, mais pour proposer un univers qui lui est propre, et qui va mettre le joueur assez mal à l'aise. Il n'y a qu'à regarder la lune gigantesque qui menace de s'effondrer sur la ville dans les 72 heures, et on est convaincu. Pour éviter la catastrophe, Link aura recours à des objets qu'il connaît bien pour résoudre des énigmes, mais également l'ocarina du temps et... des masques! Ces objets tiennent une place essentielle dans cet opus, puisqu'il y en a 24 et que chacun a une influence sur une ou plusieurs quêtes.

Décrire Majora's Mask en quelques mots est pour moi difficile, tant le jeu était novateur et riche sur N64, mais également très particulier. Ce que je peux dire de l'expérience originale, c'est que Termina est un univers où chaque PNJ a son histoire, son propre emploi du temps. Et cela est important à considérer puisque le joueur doit connaître les activités des personnages impliqués dans les quêtes à accomplir. De façon globale, beaucoup d'habitants de Termina souffrent, et la mission de Link est de les aider à trouver la voie du bonheur. Parfois cela s'avère très simple, d'autres fois compliqué et long, et d'autres fois encore, très étrange (le ranch Romani par exemple). Heureusement toute quête, tout personnage important se retrouvent marqués dans un journal qu'il est possible de consulter à tout moment. Si l'on rate une action, il est toujours possible de revenir dans le temps, même si cela implique de devoir refaire certaines actions. Le jeu est pensé essentiellement autour de ces quêtes, ce qui signifie qu'il possède très peu de donjons (quatre), mais que l'accès à chacun d'entre eux est conditionné par l'accomplissement de certains objectifs secondaires. La durée de vie se retrouve par conséquent un peu légère, si l'on trace en ligne droite (une vingtaine d'heures). Ce temps peut facilement être doublé pour qui cherche à découvrir les moindres secrets de Termina.

Parlons maintenant des nouveautés de la version 3DS, assez nombreuses. Certaines sont anecdotiques (des changements de noms de lieux, d'emplacements d'objets). D'autres étaient essentielles à faire pour améliorer le confort de jeu. Ainsi, les statues de sauvegardes permettent désormais une sauvegarde permanente (sur N64 on ne sauvegardait définitivement que lorsqu'on revenait au premier jour), le journal de quêtes a été réorganisé et est beaucoup plus clair, il se met à jour régulièrement. Une nouveauté sympathique, les combats contre les boss ont été légèrement modifiés, obligeant les connaisseurs à repenser leur approche en combat. La difficulté du jeu a été conservée en l'état : Majora's Mask peut s'avérer résistant par moment, mais jamais il ne décourage le joueur qui persévère.

Majora's Mask en trois mots : unique, exigeant, et épique.


Bahamut-Omega

le 20/02/2015
10
J'ai finis The Legend of Zelda Majora's Mask 3D en 35 heures environ. Avec les quêtes importantes de faites (les masques, équipements et fées égarées) , mais pas à 100%.

Excellent remake d'un de mes Zelda préférés. J'ai toujours hésité entre Ocarina of Time et Majora's Mask pour désigné mon favoris, maintenant grâce à ce remake je peux enfin désigner un vainqueur, Majora's Mask ! En effet la version 3DS gomme pour moi les quelques défauts de gameplay qu'avait la version N64, en plus de nettement améliorer les graphismes.

Malgré les graphismes plus colorés, l’ambiance pesante avant que l’on batte les boss des 4 temples est toujours au rendez-vous. Et on peut toujours se retrouver dans des situations stressantes, même en ayant déjà fait le jeu sur N64, comme par exemple commencer un donjon le matin du premier et se retrouver à 12 heures d la fin du compte à rebours à chercher une (foutue) fée égarée...

Beaucoup de changements on été effectués pour ce remake. Le principal, et le plus décrié, étant le système de sauvegarde. Plus moderne et adapté à une console portable. Certes cela permet des abus, mais comme dans tous jeux vidéo « récents » Est-on obliger d’abuser du système de sauvegarde ? D’autan plus que rien ne peut définitivement être loupé dans ce Zelda, contrairement à d’autres (jeux), plus linéaire.
Les tactiques pour vaincre les boss ont été changés, elles exploitent mieux le gameplay des transformations, rendant les combats plus épiques (mais pas forcément plus difficile).
Pour le reste ce sont des modifications mineures, comme des fées égarées à un autre emplacement dans les donjons, la quête d’un masque qui change d’endroit,…
Il y a surtout de nombreuses petites améliorations de gameplay, comme l’agenda qui devient plus fonctionnel et complet, la possibilité de voir les mélodies que l’on doit jouer, les capacités des transformations plus simples à contrôler,… Et quelques changements de nom de lieux et de masques plus fidèle à la version originale japonaise.
Les seuls changements qui m’ont un peu gênés, c’est d’abord l’échange entre le premier et second cadeau des grandes fées, rendant l’exploration de la zone nord (et de son donjon) plus facile. Et le combat contre un boss optionnel qui a été simplifié.

Donc dans l’ensemble j’ai été conquis par ce remake, il faut dire que la base est très solide. Cette version 3DS est pour moi une vraie amélioration du jeu, on gagne en confort sans nuire à l’ambiance. Il manque peut être une vrai vue subjective sur « old » 3DS, sans avoir recours à l’arc ou au grappin, mais ça reste du détail, l’arc s’obtenant rapidement dans cet opus.
47 active users (1 member, 46 guests, 0 anonymous member)
Online members: Astram
Legendra RPG V4.8.42 © Force 2019 - Legal Mention
Webmaster : Medion