bandeau
avatar Guest
Login|Inscr.
sign
fiche

South Park: L'Annale du Destin > Fiche complète du jeu

South Park: L'Annale du Destin

Informations Générales

Plate-forme : pc

Genre : crpg

Nombre de joueur(s) : 1

Aussi sur : play4 xboxone

Aussi appelé : South Park: The Fractured but Whol


Développeur(s) : Ubisoft

Chara-designer(s) : ???

Compositeur(s) : ???

6.5
5 membres l'ont fini (Temps moyen: 21h)
2 membres le possèdent
South Park: L'Annale du Destin (South Park: The Fractured but Whole

europe 17/10/2017
Site officiel
Editeur : Ubisoft

South Park: L'Annale du Destin (South Park: The Fractured but Whole

amerique 17/10/2017
Site officiel
Editeur : Ubisoft

South Park: L'Annale du Destin > Commentaires :

South Park: L'Annale du Destin

6.5

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
voir aussi Commentaires play4 [0] xboxone [0]
4 commentaires sur PC
le nuage

le 02/12/2017
7_5
Suite du bâton de vérité.
Le jeu est toujours aussi drôle.
On incarne "the new kid" à nouveau, mais au lieu de vivre une aventure farfelue dans un monde héroic fantasy, cette fois on s'inspire de l'univers des super-héros.
Alors, oui, le gameplay n'a pas beaucoup changé depuis le bâton de vérité, mais si on peut survivre aux suite d'un trails, on peut survivre à ça

Ce que j'ai bien apprécié dans cette suite, c'est que les costumes n'apportent plus de bonus de stats. Du coups on peut véritablement se déguiser comme on le sent.

Mon seul reproche est l'histoire principale qui m'a semblé moins longue (beaucoup de quêtes annexes) et sans grands rebondissements (surtout pour le final).
Certains personnages sont d'ailleurs manquant ou sous-exploités... Dommage.

Ceci dit, la fin sous-entend un troisième épisode où on en peut que spéculer sur l'univers qui sera traité (
The new kid va peut-être rejoindre le côté obscure pour s'associer avec le professeur Chaos
).
Morm

le 05/11/2017
6_5
Une suite toujours très fidèle à la série TV et qui ne s'éloigne pas beaucoup du premier jeu. Pour les fans c'est toujours un plaisir de revoir tout le casting et les dialogues sont savoureux, mais le scénario part quand même moins loin et a de grosses lourdeurs même si je l'ai apprécié dans son ensemble et qu'il fait beaucoup plus de liens avec le show.

Coté gameplay, les combats sont bien plus intéressants grâce à un système plus poussé et surtout des rencontres et objectifs assez variés en dehors des rencontres aléatoires très rébarbatives (mais qu'on peut toutes éviter facilement). Le jeu n'est pas bien difficile, mais le système de progression étant mauvais (il n'y a rien qui vient changer le gameplay, juste de l'augmentation de nombres) j'ai préféré ne pas m'en occuper et être en sous-level pour avoir un bon challenge.
Le level-design n'est pas terrible non plus, j'ai trouvé les interactions avec l’environnent bien mois intéressantes alors que c'était une des forces du premier épisode.
Et pour finir il y a une tonne de collectibles et de mini-jeu qui ne servent à rien à part allonger de quelques heures le compteur.

Bref, c'est clairement moins inspiré et ambitieux que l'épisode original, mais ça reste très agréable à jouer si on se contente de ce que le jeu fait bien. Et je dois avouer que je me suis quand même bien marré.
Luckra

le 01/11/2017
6
Globalement ce jeu reprend la même patte graphique respectueuse que le premier ainsi que la même carte de ville. Par contre là où les combats ont été bien améliorés tout le reste du jeu est moins bon que ce soit l'histoire, l'écriture, les quêtes, la progression et les thèmes en général (on part jamais dans des délires style nazi en terme de thème ou le Canada en terme de gameplay). Une suite sage, beaucoup trop sage, qui ferait passer le premier pour la suite au final.
Let

le 30/10/2017
6_5
3 ans plus tard, Ubisoft veut prolonger le succès du premier épisode avec une suite au sens strict du terme puisqu'on reprend à la fin du 1er et donc on en garde certaines mécaniques. L'exploration est du même acabit (le Canada en moins) tout comme le visuel toujours réussi qui retranscrit très fidèlement l'esthétique de la série. On peut toujours déguiser son New Kid comme on veut, les musiques forcément très inspirées des films de super héros donnent toujours le ton juste et les voix Anglaises sont toujours parfaitement dedans (la VF vendue pour ce jeu est d'ailleurs entre le gênant et l'hilarant/à coté de la plaque mais ça on le savait d'avance).

Par contre sur l'écriture, le jeu m'a semblé peu inspiré. On se retrouve parfois à faire des actions sans grand intérêt comme cet étrange remplissage de fiche de personnage bien trop dilué et rébarbatif pour ne pas agacer. Se définir comme agnostique péruvien cisgenre sans y ajouter un soupçon de sarcasme pour montrer l'inutilité de cette démarche dans un jeu vidéo laisse dubitatif.
Couplé au fait que le jeu ne cherche jamais à être véritablement grinçant comme à pu l'être Stick of Truth ou la série de nombreuses fois, que le début soit très plat et routinier ou que la toute fin manque cruellement d'envergure commence à faire beaucoup. Le jeu a certes d'excellents moments mais disséminés ça et là ce qui rend le tout bien inégal.

La plus grande nouveauté du jeu reste finalement son système de combat qui abandonne des affrontements très plan-plan pour partir dans des combats tactiques assez simples. L'idée de départ est bonne mais les affrontements finissent par devenir ennuyeux tant ils deviennent au bout d'un moment répétitifs. Le jeu tente de camoufler ce défaut en variant parfois les règles mais c'est trop rare pour compenser ce souci renforcé par le fait que le bestiaire est assez limité. Dommage il y a de bonnes bases mais le système n'a pas été assez poussé et j'en veux pour preuve que plusieurs alliés ont des capacités identiques.

Enfin le jeu est vraiment facile même en difficulté max, on roule sur les combats. Je ne me souviens n'avoir subi que 2 Game Over et c'était parce que je n'avais compris que trop tard la dynamique de l'affrontement.

Entre jeu fan service, tiédeur d'écriture et volonté de se différencier du précédent, Stick of Truth donne le sentiment de n'avoir jamais vraiment su où se placer. Le jeu semble loin de South Park sur le fond tout en voulant en conserver la forme car vu que la série se veut irrespectueuse de tout et ce qu'elle a dit sur les DLC, retrouver la possibilité de représenter tout le monde sans jugement et la présence de contenu additionnel parait vraiment en décalage. Le jeu reste sympathique, propose de bons moments de rire gras, dispose d'un bon système de combat bien qu'il peine à se renouveler mais n'arrive jamais à dépasser cette étiquette de suite mercantile, ayant tantonné dans son développement et adouci par la machine Ubisoft.
43 connectés (1 membre, 42 invités, 0 anonyme)
Utilisateurs en ligne: Bao
Legendra RPG V4.8 © Force 2017 - Mentions légales
Webmaster : Medion