bandeau
avatar Guest
Login|Inscr.
sign
fiche

Atelier Sophie: The Alchemist of the Mysterious Book > Fiche complète du jeu

Atelier Sophie: The Alchemist of the Mysterious Book

Informations Générales

Plate-forme : play4

Genre : crpg

Nombre de joueur(s) : 1

Appartient au(x) groupe(s) : Atelier

Aussi sur : pc play3 pstore psv

Aussi appelé : Sofii no Atorie ~Fushigina hon no Renkinjutsushi~

Nom original : ソフィーのアトリエ ~不思議な本の錬金術士~


Développeur(s) : Gust

Chara-designer(s) : Noco, Yuugen

Compositeur(s) : ???

7
5 membres l'ont fini (Temps moyen: 41h)
14 membres le possèdent

japon 19/11/2015
Site officiel
Editeur : Gust

amerique 07/06/2016

Editeur : Gust

europe 10/06/2016
Site officiel
Editeur : Tecmo Koei

Atelier Sophie: The Alchemist of the Mysterious Book > Commentaires :

Atelier Sophie: The Alchemist of the Mysterious Book

7

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
voir aussi Commentaires pc [0] play3 [0] pstore [0] psv [0]
2 commentaires sur PlayStation 4
le nuage

le 26/07/2017
7_5
Dernier Atelier auquel j'ai pu m'essayer (enfin, j'ai arrêté après 50H de jeu tout de même).

Pas trop dépaysant quand on est un fan de la série Atelier.
Ce 1er épisode d'une nouvelle trilogie apporte certaines nouveautés, comme un système d'alchimie un peu plus poussé, où l'on doit jouer avec la position des objets à poser sur un damier (en plus du choix de l'ordre des ingrédients).
Ca rend le système d'alchimie plus complexe et donc plus intéressants... dans la mesure où l'alchimie est le coeur du jeu.

Côté combats, je regrette un peu Atelier Escha et Logy, où l'on combattait à 3 + 3 back up.
Ici, on se limite à 4 perso, et vu le prix des armures et des armes, on se limitera à son équipe fétiche quitte à délaisser le reste.
Un point important est que tous les persos peuvent utiliser les objets en combat, et pas seulement Sophie (même si tout le monde ne peut pas utiliser tous les types d'objets).
J'ai noté quelques faiblesse niveau équilibre de jeu. Vers la fin, qand on a bien boosté ses persos, les objets deviennent complètement inutile. l'attaque normale fait plus de dégats et on peut customiser ses équipements pour ressusciter tout seul (bon ok, on donne à tout le monde les potions de soin avec auto-activation ).
De nouveau au final on a du + et du - par rapports aux autres épisodes, donc libre à chacun de préférer l'épisode qui lui convient le mieux à ce niveau là.

Niveau quête, quasi plus de demande de création d'objet, ce qui est assez surprenant. Dans les précédents, la majorité des quêtes consistaient à répondre à ce genre de demande... ici on a surtout des demande d'extermination de monstres.
Vous allez me dire que créer des objets, ça bouffe notre précieux temps, mais ici ce n'était pas un problème, car le grand changement par rapport aux épisodes précédents, c'est qu'on n'a pas de limite de temps. Fini les "t'as deux ans pour finir le jeu" ou "t'as un mois pour finir ces quêtes".
Dans Atelier Sophie, tout est bien plus cool, et du coup on peut se concentrer sur ce qu'on veut sans stress.

On va passer l'histoire du jeu... y en a pas.
On n'a plus vu de semblant de scénario depuis Atelier Ayesha, où l'on avait un vrai objectif (sauver Nio).
Ici on se contente de découvrir de nouveaux objets à créer dans l'espoir que ça débloque la mémoire de Plachta.
Plachta... Il y a une tentative de nouveau système lié à ce perso qu'on est supposé pouvoir customiser, mais au final on le fait une seule fois dans tout le jeu.

Au final, malgré les habituels défauts liés à la série, on devient vite acro à l'alchimie, et on finit comme moi par atteindre les 50H sans s'en rendre compte à force de vouloir fabriquer encore un objet, ou accomplir une quête.
grikarfyn

le 24/08/2016
6
Atelier Sophie est le premier Atelier qui bénéficie d'une version PS4, et on le ressent tout de suite avec un niveau technique "entre deux-générations". Des personnages plutôt jolis à regarder côtoient des décors assez pauvres en textures et vides. Musicalement et plus globalement l'ambiance est satisfaisante, comme d'habitude je dirai.

Mais passer ce constat, on retrouve la recette habituelle à base de cueillette et d'alchimie tout en combattant du monstre sur son chemin. Dans cet opus, Sophie se gère seule, ou presque, le temps de comprendre que le vieux grimoire de sa défunte grand-mère peut parler quand elle y écrit des idées de recettes alchimiques. De fil en aiguille, Sophie va aider Plachta, le livre donc, a retrouver sa mémoire perdue et comprendre qu'elle est l'histoire oublier derrière cette situation incongrue. Sympathique à suivre mais un peu léger.

Du coup l'alchimie se fait à base "d'idées", répertoriées dans un menu dont les objectifs sont loin d'être évidents en anglais, sachant que la ligne directrice est très évasive dans ses propos. A la charge du joueur de se débrouiller, ce qui ne déplaira pas à certains surtout avec un calendrier illimité permettant de faire tout tranquillement (notamment les évènements des alliés).

Les combats eux reviennent à un tour par tour assez rudimentaire mais néanmoins efficace dès lors qu'on met le nez dans l'alchimie sérieusement, car la profondeur est assez impressionnante et demande de l'investissement.

Un Atelier "light" au premier abord qui s'avère un "classique" que je situerai dans le ventre mou de la licence, car on passe tout de même un moment agréable, sans prise de tête.
22 connectés (1 membre, 21 invités, 0 anonyme)
Utilisateurs en ligne: Morm
Legendra RPG V4.8 © Force 2017 - Mentions légales
Webmaster : Medion