bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Ni no Kuni II: Revenant Kingdom > Game details

Ni no Kuni II: Revenant Kingdom

General Info

System : play4

Type : crpg

Player(s) : 1

Belong to group(s) : Ni no Kuni

Also on : pc

Nom original : 二ノ国II レヴァナントキングダム


Developer(s) : Level-5

Chara-designer(s) : Yoshiyuki Momose

Composer(s) : Joe Hisaishi

Remaked/ported in show_hide
Jeu(x) en relation / Add-ons show_hide
7
Classé Top#420 Legendra
Dans le top 10 de 1 member
33 members completed it (Average time: 68h)
57 members own it
1 member y joue

europe 23/03/2018 (in French)
Website
Publisher : Bandai Namco
Also available in digital format

amerique 23/03/2018
Website
Publisher : Bandai Namco
Also available in digital format

japon 23/03/2018
Website
Publisher : Level-5
Also available in digital format

Ni no Kuni II: Revenant Kingdom > Commentaires :

Ni no Kuni II: Revenant Kingdom

7

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye:


OK
voir aussi Commentaires play4 [3]
1 commentaire sur PC
Xeldar

le 11/07/2020
6

Ce que j'aurais aimé apprécier ce jeu davantage, il vendait du rêve via ses trailers magnifiques mais finalement ce n'était que de la poudre aux yeux. Dans ce jeu on y suit Evan, un jeune garçon (oui un garçon) qui subit un coup d'état et doit s'enfuir de son royaume. Il aura comme but d'en bâtir un nouveau et d'unifier tous les peuples du monde pour que la paix y règne pour toujours. Il sera aidé dans sa quête par Roland, un homme qui est subitement apparu et qui vient d'un autre monde.

Une chose sur laquelle les trailers n'ont pas menti, c'est que le jeu est beau, pas de quoi casser trois pattes à un canard mais il est clairement loin d'être dégueulasse en plus d'avoir une patte ghiblienne. Certaines zones sont même magnifiques, je pense notamment à la ville de Gamblor dont je suis tombé sous le charme dès que je suis entré dedans. S'ajoute à ça des cinématiques magnifiques mais bien trop courtes.

Ensuite, le jeu propose un système de gestion de son royaume. J'ai toujours adoré ce principe dans les jeux de pouvoirs agrandir son royaume par soi-même, on part de rien et petit à petit ça devient quelque chose de gigantesque. Ici tous les bâtiments ont leur utilité, on a ainsi des échoppes, beaucoup (trop) de bâtiments pour la production, ainsi que des bâtiments conférant divers bonus tel que des bonus xp, bonus argent, des bonus en combats et sur la mappemonde, ... Il y a une tonne de possibilité et de quoi faire pendant des heures et des heures.

Enfin, on a un système de combat assez dynamique et répondant bien. C'est très simpliste mais ça fonctionne bien.

Pour chacune de ces qualités j'ai des choses à redire, alors dans l’ordre :

Les cinématiques sont certes belles mais on a vu les plus belles dans les trailers, et elles ont la même longueur que dans ces derniers ! Ça me laisse le sentiment qu'elles ont été faites juste pour les trailers. De plus, les transitions entres les scènes sont quasiment inexistante, les musiques se coupent d'un seul coup et pouf nouvelle scène/cinématique, ça casse l'immersion.

Ce système de royaume était vraiment très sympathique pour moi, mais pour l’agrandir on est obligé de faire les quêtes secondaires qui sont juste inintéressante. En gros ce sont des quête fedex style mmo avec un dialogue endormant que je passais à chaque fois. Je me disais que ce n'était pas grave, je fais juste une ou deux quêtes de temps en temps et ce sera bon ainsi, mais c'était sans compter que dans le dernier chapitre il te demande un royaume au niveau trois pour pouvoir accéder à la fin du jeu, donc le jeu nous oblige à faire des quêtes fedex ! Aussi, je pense que c'était la première fois, dans un jeu solo, que j'ai dû le laisser tourner pendant la nuit pour que ça farm des golds et ça dans le but de pouvoir accéder à la fin du jeu.

Passons au gameplay qui est certes dynamique et très simplistes mais qui peut aussi se résumer à spam x to win, et pourtant j'avais des lvl de retard pendant tout le jeu. Un autre problème du système de combat est qu'on ne peut pas switcher de personnages, par contre si le nôtre meurt alors le jeu nous fais contrôler un autre membre de l'équipe. On se retrouve ainsi à être bloqué sur un personnage qu'on ne veut pas jouer pendant tout le reste du combat. C'est assez rare que je sois mort mais c'est agaçant de ne pas pouvoir retourner sur notre personnage principal après l'avoir ressuscité. (J'ai appris que c'était possible de switcher de personnages, c'est via la touche C ou la croix directionnelle sur manette)
On a aussi un système de mousse, qui sont des petites choses toutes mignonnes. Ces dernières nous aideront en combat en lançant des boosts ou des débuffs mais aussi la possibilité d'activer des skill faisant assez mal. Dans certaines conditions, ils boosteront aussi nos skills. J'aime assez bien ce système mais c'est dommage que ce ne soit pas plus présent dans la quête principale, la seule façon d'en débloquer sera via de petites quête secondaire ainsi que dans notre royaume.

Ni No Kuni nous propose aussi des petits combats en mode stratégie où on gère notre héros entouré de quatre escouades. Ici on a un système de pierre-papier-ciseaux, chaque type d'escouade est plus forte contre un type d'ennemi mais plus faible contre un autre. Enfin ça essaie de faire de la stratégie car au final la bonne vieille méthode du no-brain passe très bien aussi. A savoir que ce n'est pas un mini-jeu, certaines rencontres dans la trame principale se font via ce mode.

Je disais que j'avais du retard au niveau de l'xp et pour moi les ennemies n'en donnent clairement pas assez, ou alors c'est voulu par les développeurs pour augmenter artificiellement la difficulté, ou nous obliger a farmer des quêtes fedex. J'étais en retard de minimum cinq level sur tout le jeu, et pourtant j'ai bien débloqué le bâtiment pour l'xp ainsi que pris l'xp bonus dans l’égaliseur.
Ce dernier d’ailleurs est assez mal fichu, je ne ressens quasiment pas de différence mais en plus c'est un système devant être constamment modifié selon le type d'ennemi rencontré, sauf qu'on ne peut pas le modifier en combat. Ça aurait été sympa de pouvoir faire plusieurs configurations puis de pouvoir choisir quelle configuration utiliser en combat, en plus il y a même un raccourci pour y accéder directement, sauf qu'il est bien sûr désactiver pendant les rencontres.
L’égaliseur nous propose plusieurs bonus, en gros on choisit contre quel type d’ennemi on frappera plus fort et contre quoi on sera un peu plus résistant. Il permet aussi de nous donner un petit bonus au choix entre du loot, des golds ou de l’xp ainsi que quelques bonus de stats style plus de regen de mana, plus de dégâts à longue distance, …

Enfin sachez que les musiques sont composées par Joe Hisaishi, sauf que ce dernier m'a énormément déçu. Il y a très peu de thèmes musicaux marquant, peut-être que le seul est celui du menu, mais en plus j'ai failli par moment couper la musique tellement elle me tapait sur les nerfs. Ça fait saigner les oreilles après des pépites tels que nier:automata et persona 5.

Pour finir, j'arrive au scénario et au monde du jeu, que je ne classe ni en défaut ni en qualité. Le scénario est très simple, il peut limite se résumer à aller de ville en ville pour rallier tous les peuples, mais il se laisse suivre. Il a des bases intéressantes mais ne développe pas vraiment ces dernières et ce n'est que à la toute fin du jeu qu'il essaie d'en faire ressortir quelque chose, sauf que c'est un peu tard et un sentiment de rush s'installe. Le monde, lui, est agréable à découvrir mais il est clairement trop petit et en plus j'ai l'impression que les développeurs ne savaient pas quoi faire avec certaines zones, qui sont pourtant assez grandes. On y passe que pour une petite quête dans la trame principale, c'est assez bizarre.

En conclusion, Ni no Kuni a énormément de défauts, mais je mentirais si je disais que je n'ai pas apprécié la trentaine d'heures passé dessus. Mais ces trente heures m'ont quand même parue longues alors que c'est assez court pour un RPG. C'est dommage que le jeu se contente de faire le minimum, surtout quand le style graphique fait penser à du Ghibli, la déception est évidemment présente. Malgré tout, il reste sympathique à traverser et je l'aurais certainement adoré s'il était sorti quelques années plus tôt.

pour la version PC: Le portage est vraiment loin d'être dégueulasse, il pourrait être mieux optimisé, notamment sur l'usage du CPU, mais ça fait clairement plaisir de voir qu'un jeu japonais est jouable sans devoir aller chercher un patch fait par des fans sur internet (n'est-ce pas, Nier:automata ?).


51 active users (0 member, 51 guests, 0 anonymous member)
Legendra RPG V4.8.42 © Force 2022 - Legal Mention
Webmaster : Medion