bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

The Witcher 3: Wild Hunt - Blood and Wine [DLC] > Game details
The Witcher 3: Wild Hunt - Blood and Wine [DLC] > Commentaires :

The Witcher 3: Wild Hunt - Blood and Wine [DLC]

9.5

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
voir aussi Commentaires pc [3] xlo [0]
3 commentaires sur PlayStation Store
Yahiko

le 27/11/2018
9
J'avais gardé Blood and Wine pour la soif et pour le plaisir de retrouver Geralt une dernière fois. Je suis forcément un peu triste d'en avoir fini avec ses aventures, qui auront marqué cette décennie vidéoludique, mais aussi un peu soulagé d'en avoir terminé avec ce Blood and Wine, qui m'a enchanté mais aussi un peu lassé sur les dernières heures. Un sentiment ressenti pour la première fois depuis que j'ai lancé The Witcher 3.

Je l'avais déjà évoqué dans mon avis sur le jeu : sur la longueur le manque d'expérience de CD Projekt se fait ressentir dans le gameplay et dans la diversité des situations proposées. Pas forcément dérangeant sur le jeu de base qui exploite l'open world à merveille pour s'en sortir j'ai trouvé ce constat plus frappant et plus problématique sur Blood and Wine. Le jeu est généreux, extrêmement même compte tenu de son statut de DLC, mais malgré des efforts pour apporter un peu de variété aux situations, il paye, après 150 heures de jeu, des objectifs de mission redondants et toujours similaires. Un exemple parmi d'autres : la quête de la guerre des vins de Belgaard se perd en longueur, avec une quinzaine d'objectifs de mission qui s'enchaînent à l'identique avant d'en voir le dénouement. C'est la première fois que j'ai ce ressenti en jouant à TW3. Et alors que je l'ai joué roleplay pendant toute l'aventure j'ai, cette fois, fini par user du fast travel pour gagner du temps.

Pour autant, hormis le Gwynt que j'ai délaissé depuis longtemps, j'ai tout fait : toutes les missions secondaires, toutes les chasses au trésor, tous les crafts d'équipement de sorceleur de grand maître (). Parce que si je pinaille sur cette petite redondance de fin de jeu, j'ai encore pris énormément de plaisir à découvrir Toussaint en large et en travers, mais surtout à suivre la quête principale et ses personnages charismatiques à souhait. C'est ce que CD Projekt sait faire de mieux : conter une histoire, la scénariser et la mettre en scène. A ce niveau là c'est encore du caviar que propose Blood and Wine et finalement j'aurais presque préféré me retrouver devant un jeu moins vaste, moins généreux mais plus story driven (comme Hearts of Stone en somme), le jeu de base proposant déjà tout ce qui pouvait être proposé en terme d'exploration et d'open world.

Il n'en reste pas moins que Blood and Wine est un must have qu'il faut découvrir et qu'il conclue merveilleusement bien cette trilogie dans la trilogie. Après 150 heures à ses commandes, Geralt de Riv va me manquer c'est certain. J'y reviendrai certainement dans quelques années, comme je reviens régulièrement sur les jeux qui ont marqué ma vie de gamer. Merci pour tout CD Projekt, c'était dantesque.
MeDioN

le 20/12/2016
9_5
Un nouveau monde géant, un scénario haletant, des nouvelles idées de gameplay bien senties, bref, une extension indispensable.
vernes

le 13/10/2016
9_5
Des années lumières au-dessus de hearts of stone autant en qualité qu'en quantité, au-dessus aussi des "différentes parties" du jeu de base. Et quel plaisir de croiser
Régis
.
43 active users (1 member, 42 guests, 0 anonymous member)
Online members: cKei
Legendra RPG V4.8.42 © Force 2019 - Legal Mention
Webmaster : Medion