bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Blue Reflection > Game details

Blue Reflection

General Info

System : play4

Type : crpg

Player(s) : 1

Belong to group(s) : Blue Reflection,

Also on : pc psv

Other name(s) : Blue Reflection: Maboroshi ni Mau - Shoujo no Ken, Blue Reflection: Sword of the Girl Who Dances in Illusions

Nom original : ブルー リフレクション 幻に舞う少女の剣


Developer(s) : Gust,

Chara-designer(s) : Mel Kishida,

Composer(s) : Hayato Asano,

Remake/port of show_hide
Remaked/ported in show_hide
Jeu(x) en relation / Add-ons show_hide
6
Classé Top#390 Legendra
Dans le top 10 de 1 member
13 members completed it (Average time: 33h)
21 members own it
1 member y joue

europe 10/11/2017
Website
Publisher : Tecmo Koei
Only available in digital format

europe 29/09/2017
Website
Publisher : Tecmo Koei

amerique 07/11/2017
Website
Publisher : Tecmo Koei
Only available in digital format

amerique 26/09/2017
Website
Publisher : Tecmo Koei

japon 30/03/2017
Website
Publisher : Tecmo Koei
Also available in digital format

Blue Reflection > Commentaires :

Blue Reflection

6

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye:


OK
voir aussi Commentaires pc [0] psv [0]
6 commentaires
dandyboh

le 08/01/2024
4_5
Pas facile de faire une critique sur ce jeu...

Je suis très amateur des productions de Gust, notamment de la série Ar Tonelico mais également de la série Atelier.

Ici, nous avons affaire à un J-RPG se rapprochant des Atelier PS3, mais repompant en très grande partie le gameplay de la série des Persona et avec des magical girls.

Commençons par les points forts :
* J'ai adoré le côté magical girls, plutôt rare dans le monde du jeu vidéo et plus encore dans les RPG.
* Le côté Persona est plutôt réussi même si on a l'impression de se retrouver ici avec un "Persona du pauvre".
* Techniquement, on sent que le jeu est assez limité MAIS il est particulièrement beau, avec des personnages très détaillés et des couleurs explosives. On en prend plein la gueule d'effets de lumière et ça colle parfaitement à l'ambiance magical girls.
* Les boss sont chouettes et plutôt sympas à affronter.

Les points faibles :
* La pauvreté des donjons. Toujours les mêmes donjons en boucle, avec un level design proche du zéto absolu.
* Le gameplay lors des combats est creux. On s'ennuie ferme, très rapidement.
* Le jeu est TRES facile. Du coup... on s'ennuie ferme, très rapidement.

Heureusement, c'est court pour un RPG (25h pour le platine). Surtout pour un RPG avec autant de dialogues...

Verdict : 4,5 / 10
Plein de bonnes idées et original, mais le côté RPG du soft est malheureusement au ras des pâquerettes...
Kliee

le 25/05/2022
8

Si l'on ne s'attèle pas à la conquête du platine, Blue Reflection se finit en une vingtaine d'heures et c'est une durée qui correspond parfaitement à ce que le jeu a à proposer.

J'ai pour ma part passé la barre des 39 heures car, si l'on veut bien mettre un peu de temps, le platine est tout à fait prenable sans se fouler et en une seule partie.

Le jeu est très beau, très mignon et original. On joue une pauvre choupette, Hinako, dont le rêve d’être danseuse étoile s’est brisé à cause d’une blessure au genou. Elle va cependant être choisie pour devenir “Reflector” (Magical Girl en fait) et protéger son lycée qui est en fait un point d’achoppement (le numéro 17) avec une autre dimension dont viennent des monstres impressionnants. Elle est aidée par deux autres reflector, celles qui l’ont choisie, et des “soutiens”, en fait ses amies, qui vont la rejoindre au fil du jeu.

Le gameplay alterne entre combat de boss (les monstres impressionnants), exploration du lycée, sociabilisation et quêtes indispensables et secondaires. Dans les quêtes indispensables il faut faire amie-amie avec des camarades de lycée particulières après avoir stabilisé leurs émotions, dans les quêtes secondaires il faut aider des filles sur le campus dont les émotions débordent.

Indispensable ou secondaire, ces deux types de quêtes se résolvent dans le “common” un espace mystérieux construit par les émotions collectives des humains, et plus particulièrement des étudiantes du lycée de Hinako. On doit soit s’y battre, soit y ramasser un certain nombre d’orbes lumineux, et c’est là l’un des défauts du jeu : ces phases sont hyper répétitives d’autant que le système de combat est bridé contre les trashmobs.

Les phases de combats de boss, elles, sont bien plus intéressantes et le système de combat y montre tout son potentiel avec, notamment, l’intervention des soutiens.
Le jeu étant très facile cependant, je conseille vraiment de le mettre en Hard.

Pendant les “temps libres”, on peut aussi passer du temps avec les nouvelles amies de Hinako, de diverses manières, sachant que monter le level d’amitié permet de récupérer des buffs.

Un bon petit jeu, malheureusement victime de la “spéculation” car produit en petite quantité. Neuf sur ebay en ce moment, c’est près de 200 euros qu’il faut débourser pour se le procurer.


+ Très mignon, très beau
+ Un RPG “magical girl”, c’est suffisamment rare pour qu’on le signale
+ Les combats de boss, visuellement réussis et où le gameplay s’exprime le mieux
+ L’OST est de bonne facture

- Framerate parfois à la ramasse, surtout dans les combats contre des trashmobs
- Répétitif au niveau du contenu annexe
- Peu de zones


Zanxthiloide

le 29/04/2019
5
Blue Reflection est un jeu à très petit budget et ça se voit.
L'idée de base est originale pour un RPG : on incarne un trio de Magical Girl résolvant les problèmes émotionnels de leurs camarades et combattant de gigantesques abominations au design très réussit.

Le gameplay hors combat est un sous-sous-persona, c'est à dire un système de progression sociale sans gestion du temps et aux histoires creuses. Cette étape est obligatoire pour gagner en puissance.
Le système de combat est bien trop simple et répétitif.

Le jeu est très pauvre en décors qualitativement et quantitativement malgré quelques idées très réussit (on voit le manque de budget lorsqu'on compare les artworks du monde de la joie avec ce que le jeu nous présente). On tourne pendant 20h dans 5 environnements différents avec les même 3-4 types d'ennemis.

Artistiquement, le jeu vaut le détour : les designs des personnages et des boss sont magnifiques, les musiques de combat sont très réussies.

Reste un fan service très prononcé qui peut avoir du mal à passer.

Un titre exotique qui mérite de s'y intéresser.
mimylovesjapan

le 20/05/2018
6_5
une très bonne surprise pour un jeu petit budget.
Avec de jeunes filles tendres et fluettes
Bien animé, bien designé, un petit scénar sympa et une belle musique.

Par contre,
- c'est extrêmement répétitif.
- les ennemis sont peu variés (une dizaine de design maximum...)
- les palais aussi ( 3 décors maximum...)
et finalement, surtout, et c'est vraiment dommage vu le type de jeu et le public visé, AUCUN, mais je dis bien AUCUN costume alternatif si on ne passe pas à la caisse (DLC).

En bref, un jeu vraiment sympa, qui aurait pu devenir bien meilleur si l'équpe avait fait de meilleurs choix et un peu plus de travail sur l'aspect RPG.
MadMax

le 14/01/2018
8
Une très belle surprise, je suis tombé amoureux de l'ost.

JRPG simple avec des graphismes assez beau, un système d'affection avec les persos, le système de combat basique mais assez prenant et intelligent car on peut se régénérer ralentir les ennemis entre les tours mais le problème c'est que le jeu est extrêmement simple on est toujours en surlevel et il n'y a aucun système d'armes/armures/argent ce qui est fort dommage et en plus les objets sont tout simplement inutile j'en ai jamais utilisé et même si il y a du crafting c'est bien inutile.

Apres les combats de boss sont justes ultra bien, ils sont énormes avancent petit à petit avec l'ost que j'adore font que j'aime beaucoup ce jeu mais après il montre peu d'interet et je diraiit aux gens de passer leurs chemins c'est pas du grand JRPG.
Yamaneko44

le 13/01/2018
5
Blue Reflection est un petit rpg signé Gust, sans aucune prétention, il nous fait suivre l'histoire d'une lycéene du nom de Hinako, qui sera amenée à devoir sauver le monde.(c'est pas un spoiler, c'est le cas dans 99 % des JRPG).

Le jeu mise surtout par l'attachement que l'on peut éprouver vis à vis des personnages, qui dévoilent leurs sentiments (on reste dans le pur style moe, sans aucune vulgarité) au fur et à mesure de l'avancée de l'histoire.

Chaque chapitre nous présente donc une camarade de l'héroine, qu'il faudra rallier à sa cause.
Les derniers chapitres étant concentrés sur l'explication de l'histoire avant le chapitre final concentré sur le dernier boss.

Il faut avouer que la redondance des premiers chapitres pourra en dégouter plus d'un(e), car c'est quand même très nyan nyan.
Les petites missions sont toutes pareilles, et donc la variété est à mettre à la poubelle.

En gros, quand on a fait un chapitre,c'est bis répétita jusqu'au presque final.

Question combats, idem, c'est vite lassant, le challenge est inexistant (pour ça que je l'ai fini aussi...), et le fait de toujours utiliser les 3 mêmes personnages rend le tout encore une fois répétitif. Du tour par tour classique avec une timeline qui nous montre qui va bientôt agir.


Les musiques ne sont pas nulles, mais ne marquent pas non plus. Heureusement, il y a les combats contre les boss qui sont impressionnants. Enfin attention, impressionnant par rapport au reste, hein, ça reste un jeu Gust et donc avec le peu de moyens qu'ils ont aussi.

Au final, on a un jeu à l'image de son environnement, assez tranquille, et qui laissera assez indifférent.

5/10
0 active user
Legendra RPG V4.8.42 © Force 2024 - Legal Mention
Webmaster : Medion