bandeau
avatar Guest
Login|Inscr.
sign
fiche

Xenoblade Chronicles 2 > 2 fiches :

Xenoblade Chronicles 2

fiche

escsw nxn

Xenoblade Chronicles 2 > Commentaires :

Xenoblade Chronicles 2

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
voir aussi Commentaires escsw [0]
9 commentaires sur Nintendo Switch
Shinji

le 08/10/2018
6
Que dire de ce jeu qui souffle le chaud et le froid.

Tout d'abord j'avais fait que le Xenoblade Chronicles X sur Wii U dont j'avais beaucoup la partie exploration. Pas de bol, ici l'exploration est bien chiche et on est très loin du souffle épique qu'elle avait dans XCX (que j'ai préféré là dessus à Zelda BotW oui monsieur je suis fou!)

Le scénario de ce XC2 met du temps à se mettre en place, trop de temps en fait. Et c'est dommage car en soit les derniers chapitres se laissent suivre et sont bien rythmés dommage qu'on doit se taper auparavant les 4 premiers chapitres soporifiques au possible.

Les personnages, et bien il y a les héros qui tombent dans les clichés et on échappe pas aux gros seins, et puis il y a les méchants qui pour le coup semblent bien plus humains et crédibles, donc là encore mi figue-mi raisin!

Graphiquement, le jeu casse pas des briques mais il a le mérite de tourner parfaitement en portable, et j'ai fait toute l'aventure dans ce monde sans vraiment ressentir de grosses frustrations (au pire quelques ralentissements dans les combats où ça pète de partout).

La musique est bien, mais bizarrement là où celle de XCX m'avait enchanté par moment (Noctillum de jour!!!) et bien ici pas de piste mémorable même si le thème phare du jeu est sympa et que dans l'ensemble les musiques d'ambiances sont vraiment bien mais tout ça est gâché par les combats où ça crie de partout, dommage.

Je vous ai dis que l'ergonomie est à chier? Non mais les sous sous menus de l'enfer, c'est pas possible, dommage car le reste est plutôt bien pensé en combat.

Le gameplay, lui au final ça donne quoi, bah pareil, c'est mouif, avec certes des combats pêchus et un côté hypnotique à monter ses orbes élémentaires sur les gros boss, mais à côté de ça on a des sociogrammes de lames qui demandent parfois de tuer le même mob unique ou des putains de lapinous albinos seulement dispo à un endroit par temps de pleine lune. Bref la montée en niveau des lames est pénible et on finit par abandonner la montée de toutes les lames pour se concentrer sur celles qu'on utilise tout le temps.

Le côté aléatoire du drop des lames ne m'a pas trop génée si seulement ils avaient pas fait cette putain de limitation sur le perso qui fait le tirage, avec des objets de transfert super réduits on est bien emmerdé quand on pioche un healeur pour le 5ème perso...Bref là encore le côté sympa et collection est plombé par une mise en application à la con avec des limitations qui riment à rien.

Bref j'ai largement préféré Xenoblade Chronicles X qui avait su me portait par sa partie exploration et ensuite à la fin par son scénario.

La Xenoblade Chronicles 2 a réussi à me tenir éveillé au départ par son gameplay et jusqu'au bout par son scénario mais j'en garderai pas un souvenir inoubliable.
edgarfigaro

le 21/04/2018
6_5
Après que tout ait été dit sur ce jeu, finalement je crois que ce qu'il faut en retenir c'est qu'il passe a coté de son potentiel parce qu'il a été baclé. Tout était là pour que ça marche. Mais des dialogues neuneu d'épisode special de noel au foutoir des combats ou des ennemis Niveau 90 s'incrustent pour one-shoter, le mauvais agencement des menus, sans parler des side quest à rallonge et à tiroirs interminables, ou pour ouvrir une pauvre porte tu dois trouver 50 blades de feu, c'est jamais vraiment ça.
Au final moins de contenu mais mieux fignolé aurait été bien mieux.
Alban

le 27/03/2018
8_5
Poh poh poh ! Non je ne suis pas là pour encenser ce jeu, ni le descendre. Perso, je suis parti avec un énorme a priori. Pas le bon moment, pas le temps, pas l'envie, pas d'excuse ? Bref, pas emballé par le jeu. Mais bon, il était là, dans la switch, j'étais plus ou moins dispo. C'était parti.
Alors un jeu agréable dans les premiers temps. Mais trop exigeant en matière de temps, d'investissement. Des tutoriels au moins pendant une bonne dizaine d'heures, avec des explications dans tous les sens. Mais un monde ouvert, ou semi ouvert, avec un univers riche. Très riche. Et les personnages. Et l'histoire. Finalement, j'ai fait le jeu en ligne droite, sans m'intéresser aux annexes, et je dois dire que c'était vraiment agréable à faire. On enlèverait le côté un peu naïf du jeu, ça serait parfait. Mais pour l'ensemble j'ai plutôt bien aimé. Je ne le referai pas par manque d'ambition, mais il y a de quoi faire !
le nuage

le 22/03/2018
6_5

Bon sang, en voilà un jeu surestimé.

Déjà à l'annonce d'un Xenoblade 2, j'étais dans un premier temps fou de joie.

Je me disais "Oui ! Une suite à Xenoblade X !", mais directement ensuite l'euphorie est retombée en voyant qu'il n'y avait pas de X à Xenoblade 2

Mais je me suis dis "pourquoi pas après tout", et j'ai laissé une chance à ce jeu... bourré de défauts stupides en fin de compte :
- Personnages niais
- Lames, toutes plus ridicules les unes que les autres (à part Kosmos, Heald, ...).
- Histoire insignifiante
- Ces foutus boss qui utilisent la technique du "perd le combat, mais gagne la cinématique juste ensuite"... A quoi bon devoir faire du leveling pour battre un boss qui l'emportera malgré tout dans la cinématique ?
- Coup de génie en matière de gameplay, quand le jeu te retire tes principaux alliés, juste pour rendre certains passages inutilement difficile (surtout à la fin quand on doit battre certains persos tout seul dans un jeu où les combats ne fonctionnent qu'à plusieurs).
- Musiques assez banales (à mille lieux de celles du X)

Bref, pendant 114H, je n'ai pas arrêté de me dire "Ca vaut pas Xenoblade X Chronicles"...
...
...
Attendez un peu ? 114 H
Oui, j'ai réussi à passer 114H sur ce jeu que je n'ai pas spécialement aimé.
Comment est-ce possible ? Je pense que c'est parce que j'ai passé plus de la moitié du jeu à farmer les lames (sans grand succès, tellement ma rage était incommensurable chaque fois qu'un crystal core légendaire ne me générait qu'une lame basiques).
Merci Monolith, pour ce système aléatoire de capture des lames. J'ai beaucoup apprécié (sarcasme).

Dernier détail qui plombe le jeu : la traduction. On est obligé dès le début de virer les doublages anglais abominables pour passer aux voix jap. Et là, c'est l'horreur. D'abord la traduction est ridicule (à mon avis la version française est traduite de l'anglais et pas du japonais) du coup si on comprend un peu le jap, on se rend compte que ça coince à pas mal d'endroit. Ensuite ils nous on fait un seyar : tous les noms ont été modifiés pour une raison ou une autre. Ca rend la compréhension du jeu extrêmement pénible quand on entend un nom et qu'on en lit un autre. Au bout d'un moment on ne sait plus qui est qui... Pas juste les noms des persos, mais aussi les noms des lieux.
Pourquoi avoir fait ça ?

Vivement Xenoblade X Chronicles 2...


Bahamut-Omega

le 28/12/2017
6_5

J'ai finis Xenoblade Chronicles 2 (v1.1.0 et v1.1.1) sur Switch en 102 heures.

Vu que Monolith a était assez fainéant sur ce jeu, je vais faire de même avec mon avis.
(Non c'est surtout que j'ai le cafard, et que je ne vais pas être super original dans l'argumentaire je pense.)

- Narration et mise en scène. Juste catastrophique. Quand les plus mauvais Animes "shounen" rencontrent les jeux d'une autre ère. Ça donne des Tales of, des Star Ocean,… mais aussi et maintenant, Xenoblade Chronicles 2.
- Localisation occidentale. Manque de cohérence, et trop censuré.
- Techniquement à la ramasse, et même injouable en mode portable. Sentiment de downgrade par rapport au X.
- Ergonomie des menus catastrophiques et carte illisible.
- Le système de Lames. Aucune cohérence ludo-narrative. J'ai toujours eu envie de la sortir cette expression. (Système de loterie/gatcha immonde et incohérent avec le scénario.) Et impossible de déplacer une Lame sur un autre pilote, à moins d'utiliser un objet rarissime.
- L'IA débile, elle sautille pendant l'exploration ou saute dans le vide. Mais surtout, en combat elle ne sait pas utiliser les deux autres Job qu'elle n'a pas à la base. Sachant que l'on ne peut pas vraiment gérée les Lames, je vous laisse imaginer la catastrophe si l'on n'est pas un minimum chanceux avec la loterie.
- Chara-design dans son ensemble. Entre les armures à la con (le scaphandre salopette couplet de la combi short / manche courte du héros), et le design d'anime ecchi, on est servit…
- Level-design moins soigné que dans les précédents opus.
- Le mini-jeu "Tiger Tiger!" pour améliorer un personnage. Dans un jeu avec une grande part d'exploration, il y avait peut-être mieux à faire qu'un mini-jeu rétro, hors-sujet.
- Tuto à usage unique.

+/- Système de combats. Plus complet que le premier, plus facile à prendre en main que le X, mais avec un système d’Enchaînement qui prend trop d'importance; les combats sont basiquements trop longs pour justifier ce système.
+/- Quêtes annexes, moins intéressantes XBC mais plus que sur XCX. Toujours aussi mal mis en scène malheureusement.

+ Scénario de base et univers riche et enchanteur. Ce qui m'a donné envie de progresser dans le jeu.
+ L'OST excellente, bien que l'hommage à celle du premier opus et peut-être un peu trop présent.
+ Direction artistique (hors chara-design) sublime. Mais là aussi, l'hommage au premier est trop évident.
+ Le Dual-audio. Le choix, c'est bien.
+ Les Mises à jours. Peut-être que les défauts d'ergonomies et certains choix absurdes seront corrigés si ça continue…
+ L'Exp bonus qui se stocke, et le système de mercenariat. Très bonnes idées pour éviter un sur-level non voulu, et des heures de farming bêtes et méchantes pour entraîner les nombreuses Lames.

En résumé, c'est surtout le sentiment de downgrade par rapport aux deux précédents opus qui m'a choqué, car le jeu lui-même n'est pas immonde.
Xenoblade Chronicles X avait déjà son lots de défauts, parfois les même qu'ici. Je lui en avais pardonné beaucoup car le jeu lui même était très (trop) ambitieux. Mais ici ça ne passe plus. Là Xenoblade Chronicles 2 ressemble trop à ces J-RPG qui sortent tout les deux ans, près à satisfaire un public déjà conquis grâce à certains codes du fan-service.


Bao

le 26/12/2017
6_5
Le jeu été une petite déception pour moi, avec un arrière goût de XC1 mal fignolé par dessus, mais il ne m'a pas non plus donné envie de casser la manette ou de tout laisser tomber.

Tout l'aspect narratif est pas franchement glorieux, sans tomber dans le glaireux ça ressemble à une mauvais récitation de tropes de la japanimation agrémentée de flashbacks maladroits et de retournements de situations douteux. We'll beat them with the power of friendship ! Heureusement il reste le dernier tiers du jeu qui se la joue un peu plus meta et qui est plus intéressant à suivre, mais ça ne sauve pas le reste notamment la fin forcée à souhaits pour faire plaisir aux amateurs de waifu. Concernant l'univers il est pas désagréable à explorer, la direction artistique est toujours aussi magnifique, mais on sent une espèce d'effet de déjà vu dans les environnements. De plus il n'a pas la majesté, la sensation de gigantisme de XC1 ou le petit grain de folie, la verticalité de XCX. Et puis cette carte du monde... c'est limite insultant de voir ça en 2017. Le casting m'a laissé totalement indifférent, et j'ai pas trouvé crédible pour un sou le sursaut de maturité de Lloyd Iriving Rex. Ce que je retiendrais surtout c'est la disparité du chara-design, oscillant entre fanservice gras, manque d'homogénéité et certaines horreurs nées de l'adaptation littérale en 3D d'artworks (ce fou rire quand j'ai vu Vess la première fois !). Et je retiendrais aussi l'OST, qui est fabuleuse, même si j'ai peur que l'impression mitigée que m'a laissé le jeu va l'entrainer dans les limbes du temps.

XC2 marque aussi un nouveau nivellement vers le bas en terme d'ergonomie. je vais pas faire une liste mais beaucoup trop de choses persistantes dans l'aventure sont fastidieuses et / ou chiantes à accomplir (utilisation de la carte, compétences de terrain, multiplication des menus, ramassage des objets, les Aux Cores, l'éveil/la suppression des Lames, le choix des lames pendant les missions de mercenaire...) quand elle ne sont pas mal implémentées. Je vais encore faire un parallèle avec XC1, mais il y avait un vrai liant entre quêtes scénarisées et développement et des villes, du world building pour utiliser le terme anglais, le fedex était purement alimentaire et se bouclait directement sur le terrain. Dans XC2 il suffit d'avoir un peu d'argent pour casser ça, et les quêtes multiplient les étapes, les textes ennuyants et la non-implication du joueur. Ce manque d'ergonomie se retrouve aussi dans la manière dont le jeu expédie les tutoriels et les explications, n'aidant pas à assimiler des mécaniques qui s'avèrent jouissives une fois maitrisées car le système de combat est vraiment bon. Carton rouge à Tiger! Tiger! aussi, en soit le mini-jeu est amusant, mais lui lier totalement l'évolution d'un personnage majeur de l'équipe le transforme en purge.

La véritable chiure du jeu ça reste quand même le système des lames rares, qui n'est ni plus ni moins qu'un gacha game : une passion toute japonaise certes, mais qui n'a pas sa place dans un jeu solo. Et un gacha game peu permissif (la méthode pour avoir des protocoles de transfert... ) qui peut s'avérer "punitif" niveau gameplay si la chance n'est pas de son côté, vu qu'une lame est associée à son invocateur. Et passer à côté des lames rares c'est passer à côté de contenus, comme des quêtes ou des compétences de terrain uniques. Mais pire que ça, la gestion des lames est une véritable dissonance avec le fond du jeu, c'est difficile de donner une crédibilité aux messages sur la rareté des Lames et la responsabilité des Pilotes quand nous même joueur on jette à la chaine des cristaux-coeurs comme on jette à la chaine des mouchoirs usagés un jour de gros rhume. Je suis pas non plus quelqu'un de très exigeant sur l'aspect technique, mais XC2 a réussi à me faire tiquer plus d'une fois avec un framerate qui fait le yoyo, le clipping bien violent et ses chargements de textures bien grossiers. De plus, le jeu est tout simplement dégueulasse en mode portable. J'espère que c'est dû à un jeu sorti trop tôt, parce que si la console est déjà dans ses retranchements neuf mois après sa sortie ça risque de craindre pour la suite.

Généralement on dit qu'on apprend de ses erreurs pour progresser, mais Monolith semble s'évertuer à faire l'inverse. Xenoblade Chronicles 2 est pas un mauvais jeu, mais de tels faux pas après deux titres (voir plus, si on étend leur passif) sont difficilement compréhensibles et pardonnables. Et ce pour ma plus grand tristesse, car Xenoblade Chronicles premier du nom ressemble de plus en plus à un coup de chance.
Zanxthiloïde

le 22/12/2017
5_5
Xenoblade Chronicles 2 ou la rencontre de Xenoblade et des mauvais idées...

Le jeu est clairement une redite du premier Xenoblade Chronicles mais réalisé de manière extrêmement maladroite à absolument tous les niveaux. Monolith réussit à s'empêtrer dans tous les domaines avec cet opus.

Côté gameplay, les combats reprennent une version modifiée des ainés, ce qui n'est pas plus mal mais les combats sont trop répétitifs, longs et peu gratifiants faute à un système de progression trop peu permissif et personnalisable.
Hors combat, le système de progression -aussi bien équipement que "skills"- est extrêmement lourd. Une lourdeur qui demande au joueur de repasser souvent par les menus dont l'ergonomie est absolument calamiteuse. Monolith a par ailleurs eu la très mauvaise idée de cacher une grande partie de la customisation des personnages derrière un système doublement hasardeux : les lames (comprendre par la les "skills de combat") sont obtenus via un système de gacha (oui comme sur les jeux téléphones japonais...) pour un seul personnage. Si on a le malheur d'obtenir une lame sur un personnage alors qu'on le voulait sur un autre, il faut dépenser des objets extrêmement rares (d'ailleurs le jeu n'indique même pas qu'ils sont rares...).
L'exploration -l'autre grand point fort de la série- est miné par un système de skills hors combats lié aux lames que vous obtenez de manière aléatoire.
Les extras (mini jeu, développement des cités) s'imbriquent de manière très maladroite dans le gameplay global.
Je pourrais encore disserter sur des dizaines de lignes sur le gampelay donc je concluerais en disant simplement que Monolith a très très mal implémentés toutes ses idées.

Côté bande son, et c'est là un point très subjectif, je l'ai personnellement trouvé très décevante. A cela s'ajoute un casting de voix autant VO que VA très hétéroclite et des personnages qui braillent sans jamais s'arrêter pendant les combats, couvrant par la même occasion les dites musiques.

Hélas, la patte graphique laisse aussi un mauvais goût : les décors sont loin d'êtres aussi majestueux que dans les deux précédents opus, le changement de character designer en fonction des personnages perturbe.

Que dire du scénario ? Décevant aussi, la trame pouvant se résumer au premier chapitre et aux 3 derniers (soit 4 chapitres - et pas les plus longs- sur 10); l'ensemble des personnages à l'exception du héros et de ses lames font office de figurant ou de faire valoir.

Que reste-t-il de Xenoblade Chronicles 2 ? Un RPG moyen. Là ou ses ainés excellaient dans un ou plusieurs domaines, XC2 s'en tire de justesse sur tous.
Iniesta34

le 17/12/2017
9
Effectivement, le jeu n'est pas facile à noter, même après 150h...

D'un côté on a un JRPG extrêmement ambitieux, old school, me rappelant l'age d'or de ce genre sur snes/ps1/ps2 avec pour qualité :

- une OST qui a demandé un travail de dingue, c'est sublime, avec le recul elle deviendra peut etre l'une des meilleures du genre
- plein de lieux à visiter, un vrai voyage, plein de villages tous très différents et globalement très charmants.
- un systeme de jeu extremement riche, tout est méticuleusement pensé et implémenté
- le gameplay une fois qu'on maitrise à peu près tous les aspects est vraiment chouette
- le jeu ne force pas à farmer pour avancer (merci aussi les bonus d'xp pour monter en level en allant dormir dans une auberge)
- les combats sont trop longs? ils le seront d'autant moins pour ceux qui construisent de bonnes build, connaissant les rouages de la série, la plupart des combats seront perdus ou gagnés avant meme de les commencer. il suffit des fois de pas grand chose.
- de l'humour, une histoire qui se laisse suivre avec quelques rebondissements interessants, une belle intro, une belle fin et un rythme assez soutenu globalement.
- l'ajout des blades ajoutent beaucoup de profondeur à ce qui pourrait être juste de banales armes
- explorer n'a presque jamais été aussi joussif dans un RPG, bien aidé par un level design de très haute volée ainsi qu'une DA très recherchée
- les missions de mercenaire pour remplacer les quetes fedex useless
- la VO, beaucoup de doublage
- les scenes d'action épiques, bien filmés, bien animés, on se croirait devant un anime.
- se teleporter et changer l'heure à tout instant


et j'en oublie des tonnes et des tonnes, le jeu regorge de petit plaisir tout au long du voyage.
Le jeu a l'air parfait vu comme ça, il doit bien avoir des petits défauts? Evidemment, mais plus que de simples petits reproches, malheureusement certains vont vraiment nuir à l'expérience de jeu :
- la résolution du jeu est tres faible,il y a peu d'aliasing grace à l'aa mais en contre parti c'est d'un flou... le mode portable, pendant 2 secondes, j'ai cru que j'avais rallumé la vieille 3ds...
- les nopons, partout... et SURTOUT dans la quete principale... pitié comment perdre tout le côté dramatique que peuvent avoir certaines situations...
- malgré un chara design globalement tres correct dans le jeu, Rex et Pyra sont piles dans le stéréotype que j'aurais voulu ne pas voir dans un Xeno...
- trop de louuuuuurdeur, on perd un temps fou à repasser par les menus pour faire des actions qui devraient etre hyper rapide : la map est bidon (bientot fixé), on ne peut pas sauvegarder des builds de blades??
- et il manque des features pourtant essentielles (lexique, bestiaire, tuto etc...)
- écriture en dents de scie (je joue en VO et texte anglais) même si Nintendo se lache un peu.. en anglais du moins avec un mec qui lache un "son of a bitch" en toute tranquille à son collègue par exemple
- meme j'ai pu constater que la version 1.1 a corrigé pas mal de trucs, vivement la 1.1.1 dans quelques jours et la 1.2.0 le mois prochains... triste époque où les joueurs les plus passionnés se tapent des jeux pas finis
- la loterie des blades rares.. toutes les obtenir comme recompense de quete/chasse aurait été le pied...



Nintendo avec Monolith tient de l'or en barre, après des Baten Kaitos et Xenoblade de grande qualité, ce Xenoblade 2 à tous les ingredients pour faire au moins aussi bien, pour faire un JRPG d'exception.

La frustration vient du fait qu'ils ont par moment transformés l'or en plomb... Avec quelques mois de plus pour finaliser le jeu et rendre une copie parfaitement jouable, agréable ainsi qu'un propos qui aurait gagné en maturité par moment (sans des héros aussi stéréotypes et des nopons aussi ringards) on tenait là l'un des meilleurs jeux du genre... vraiment dommage.

En l'état, malgré tout, rarement un JRPG m'aura autant amusé sans me lasser. L'ensemble tient tout même vraiment la route.

8/10 si je devais l'évaluer de façon scolaire, 9/10 pour le plaisir de jeu.
BlackJowy

le 13/12/2017
7
Difficile de noter Xenoblade Chronicles 2, le jeu a beaucoup de qualités mais aussi beaucoup de défauts, et du coup même si j'ai envie de bien noter un jeu qui offre autant de contenu, je ne peux pas nier les dizaines de fois où j'ai hurlé contre le jeu

Les points forts : 



- La première minute de l'intro du jeu, magique.
- Environ 60 à 65 heures pour finir l'histoire principale.

- L'OST excellente
- La carte du premier titan
- Le fait de pouvoir se téléporter partout en permanence
- Beaucoup de contenu
- Le système de combat, plutôt sympa quand on fini par le comprendre
- Sur les derniers donjons on peut éviter pas mal de combats
- Les voix jap (je comprends ce choix mais le décalage entres les noms japonais et occidentalisés bof par contre...)


Les points faibles :

- Des performances médiocres en console portable
- Le dernier tiers du jeu, sauf la fin.
- Les mauvais côtés de la japanim, autant je peux apprécier l'humour, autant le côté drama/pleurniche/pouvoir de l'amitié est pénible
- Ce truc détestable de montrer que des membres de notre équipe savent beaucoup de choses mais ne disent rien
- Cet autre truc détestable qui consiste à sortir de nulle part des retournements de situation très discutables
- En dehors de la première carte, les 2 suivantes sont beaucoup plus restreintes puis il s'agit de "mondes" façon couloir/donjon déguisé. J'aurais préféré moins de mondes, mais plus comme Gormott.
- La map inutilisable, impossible de s'orienter correctement sans aller dans les menus
- Le tutoriel insuffisant, il a fallu que je cherche des explications pour enfin comprendre et maîtriser le système de combat
- Le système de compétences passives des lames trop fastidieux à la longue
- Comme trop souvent on fini avec un inventaire de plusieurs centaines d'objets différents
57 connectés (0 membre, 57 invités, 0 anonyme)
Legendra RPG V4.8 © Force 2018 - Mentions légales
Webmaster : Medion