bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
Commentaires de Spiriel avatar
fiche
Trier par : Date | Support | Nom | Note
105 commentaires
Skies of Arcadia dc
Spiriel

le 22/11/2003
6
Univers sublime, duree de vie appreciable: ce jeu a beaucoup de qualites. Dommage que les combats soient lents (et chiants pour les "classiques") et que Ramirez ne tienne pas toutes ses promesses a mon gout. Un scénario assez soporifique et des lieux interminables tant on s'ennuie. Mais de bons moments (comme a Yafutoma pour moi).
Shenmue dc
Spiriel

le 22/11/2003
Edité le 02/01/2015
7
Ce ne sont pas seulement les graphismes qui font qu'on "s'y croirait". Ce sont la multitude de détails et l'interactivité. Plus court qu'un RPG "normal", et pas de réelle évolution du personnage néanmoins. Unique et indispensable, même si pour ma part je préfère les jeux qui nous embarquent loin de notre monde contemporain. Peut-être pas assez de personnages / scènes marquantes.
Grandia II dc
Spiriel

le 22/11/2003
4_5
Un systeme de combat frisant la perfection. le jeu se fait pied au plancher jusqu'a la fin. A part le passage de melfice le scenar est assez plat, et l'ambiance generale pourrait etre plus travaillee. Un bon jeu qui ne laisse pas des souvenirs inoubliables.
The Legend of Zelda: Link's Awakening gb
Spiriel

le 03/01/2019
5_5
Une valeur sûre qui pâtit tout de même un peu du temps qui passe.

D'un point de vue visuel et sonore, cela reste agréable en 2019, et la jouabilité est ultra rodée comme on peut l'attendre d'un Zelda. Le gameplay est franchement riche pour un jeu gameboy, avec huit lieux principaux qui occupent comme il faut.

Au niveau de l'intrigue et des personnages, quelques idées mignonnes mais on est encore loin de la maturité. La fin en particulier ne donne pas toute son ampleur à cause des limites du support, mais aussi par manque d'ambition romanesque comme souvent à cette époque.

Les différentes quêtes au long court sont stimulantes, mais sinon la difficulté n'est pas toujours là où on l'attend. Les boss sont généralement simple par exemple, mais il est parfois difficile d'imaginer ce qu'il faut faire. Ceci étant dit, l'équilibre avec trop d'explications et de tutoriaux est délicat. Par contre, le coup du poulet volant... ! Je me suis retrouvé 2-3 fois dans une impasse comme cela.

Je ne regrette pas le temps passé cela dit, c'était sympa de débloquer les lieux.
Mystic Quest gb
Spiriel

le 30/12/2016
5
Voilà, j'ai terminé le fameux Mystic Quest à l'instant. Je me souviens encore de la pub à la télé lorsqu'il était sorti (cela avait l'air follement épique, j'ai gardé l'image du héros dressant une épée vers le ciel, scène qui n'apparaît jamais dans le jeu... je confonds ?).

La réalisation technique est aboutie pour la console, et la bande-son offre de belles mélodies, mais on est loin de l'apogée des graphismes en pixels de la fin de la superNES. Là où le jeu s'en sort rudement bien, c'est au niveau du rythme. Les quêtes s'enchaînent sans temps mort, et elles ont le bon goût d'être courtes, sauf vers la fin. S'en suit une forme d'addiction, qui nous pousse à boucler le segment scénaristique suivant à chaque fois.
Par contre, les enjeux sont bien faibles, dans le sens où tout est très fonctionnel et linéaire dans le jeu. Le pire est probablement au début, lorsque la fille, qui nous a guéri jusque là, nous dit qu'on doit probablement être capable de se soigner seul désormais... juste avant d'être capturée. Il ne faut pas exagérer en vantant l'histoire on ne peut plus basique, d'un héros sans attache qui tâchera de sauver une jeune fille (il y a quatre "sauvée / capturée" dans le jeu, sacrée damsel in distress ! c'est un boulot à plein temps à ce stade). Dark Lord est tué comme un vulgaire sous boss, et les PNJ sont tout de même ultra schématiques.

Le jeu a d'ailleurs la particularité de les sacrifier presque tous. Cela a pu donner une impression de gravité aux joueurs à l'époque, mais le soucis c'est qu'on ne connaît pas ces personnages, donc on peut difficilement être touchés par leur disparition. Je n'ai personnellement pas ressenti d'ambiance particulièrement lourde ou mélancolique. Le déroulement est trop mécanique pour cela. Seiken Densetsu 2 posera les galons d'une ambiance bien plus marquée.

Dans mon cas, j'ai fait le remake, Sword of Mana... il y a plus de 10 ans. Je ne pourrai pas comparer précisément les deux, n'ayant que peu de souvenirs précis du remake, mais il ne fait aucun doute à mes yeux que Sword of Mana est un bien meilleur jeu que Mystic Quest. Alors certes, les deux jeux n'ont pas grand rapport... mais les graphismes et la bande-son ont été amplement améliorés, et le gameplay largement enrichi.
D'un autre côté, il est possible que la dilution du scénario dans des lieux plus longs et un gameplay sophistiqué puisse nuire au rythme de Sword of Mana. Néanmoins, je n'ai pas le souvenir de soucis de gameplay dans le remake, comme le fait de manquer de clés juste avant le boss final, ou d'être bloqué car les PNJs nous arrêtent pour nous parler dès qu'on les frôle...

En tout cas, la scène finale dans Sword of Mana est infiniment mieux mise en scène, et donc déchirante, que dans Mystic Quest. Le fait d'avoir joué avec la fille (possibilité non offerte dans le jeu GameBoy), qui se voit conférer une vraie personnalité, est forcément un facteur important, mais il me semble que l'interaction avec le garçon était autrement plus poussée.

Bref, Mystic Quest se laisse toujours jouer en 2016 (alors que lors d'une tentative récente sur Zelda 3, la manette m'était tombée des mains devant la répétitivité du jeu), et il ne fait aucun doute qu'il a procuré des frissons lors de sa sortie, mais je recommande bien davantage son remake sur GBA. D'ailleurs, cela m'interroge sur les attentes des fans lors d'un remake : si chaque modification est une trahison, pourquoi être excité à l'idée d'un remake ? Quelque part, je m'inclus dans la réflexion, car il m'a fallu du temps et plusieurs parties pour accepter CC pour l'excellent jeu qu'il est, malgré ses différences fondamentales avec CT.
The Legend of Zelda: The Minish Cap gba
Spiriel

le 03/09/2018
6
Pour résumer, le jeu n'a pas une ambition folle mais l'exécution est très soignée.


L'idée d'une carte de petite taille qu'il faut revisiter régulièrement au fur et à mesure que les pouvoirs sont débloqués est bien mise en place car on débloque également les nouveaux lieus à explorer, ce qui permet de les situer.


Le jeu aurait pu être plus "prise de tête", mais il a fait le choix du fun assez immédiat, et cela n'empêche pas de réfléchir la plupart du temps.

Les personnages sont malheureusement trop transparents, et l'intrigue minimaliste même si j'ai aimé quelques idées au début du jeu.

Le fait qu'il soit assez court est plutôt judicieux à mes yeux, car cela évite la lassitude. Pas une date mémorable, mais pas de raison de bouder ce jeu non plus.
Tactics Ogre: The Knight of Lodis gba
Spiriel

le 26/07/2013
Edité le 02/01/2015
5_5
Ce TO est un T-RPG rôdé, avec toujours ce goût propre à la série de décrire un évènement marquant (avec son héros oublié/méconnu) de l'Histoire de ce vaste univers, chose que j'apprécie beaucoup.

Il manque néanmoins des personnages fascinants et une certaine densité scénaristique pour éviter la répétitivité, malgré un solide gameplay.
Fire Emblem: Fuuin no Tsurugi gba
Spiriel

le 10/05/2013
Edité le 02/01/2015
5_5
Design soigné, ambiance colorée, gameplay efficace, challenge intéressant, personnages attachants...
Les raisons ne manquent pas d'accrocher à ce FE, ce qui m'arriva assez vite.

La difficulté vient sans doute d'une certaine triche dans le déroulement des chapitres qui conduit à les refaire en étant averti (des ennemis qui débarquent sans prévenir sur la carte, et jouent tout de suite, pouvant massacrer un personnage avant d'avoir eu le temps de se redéployer), mais au bout d'un moment, pour ceux qui ont optimisé leurs personnages, cette difficulté disparaît. La fin ne comporte d'ailleurs plus aucun défi.

Le scénario est vraiment plat par contre. Et c'est finalement cet enjeu uniforme qui est responsable de la répétitivité du jeu, qui créé une certaine lassitude.

Encore un bon jeu, auquel on a du mal à décrocher avant d'avoir du "mal" (un peu excessif, je l'avoue) à le finir.
Fire Emblem gba
Spiriel

le 03/11/2012
Edité le 02/01/2015
5_5
Efficace mais trop classique pour être mémorable.
Fire Emblem: The Sacred Stones gba
Spiriel

le 03/11/2012
Edité le 02/01/2015
5_5
Accrocheur et attachant mais oubliable.
Sword of Mana gba
Spiriel

le 23/09/2006
6
De beaux graphismes, une mise en scène travaillée pour un A-RPg, des persos assez riches, histoire pas bidon (mais parfois confuse); ce jeu a de vrais atouts. Mais dans un genre assez similaire je lui préfère assez nettement Seiken densetsu 3 : meilleure bande son, persos plus attachants et intéressants, graphismes, un gameplay génial alors que celui de SwoM devient effectivement assez rapidement rébharbatif. Ce qui m'a marqué dans ce jeu en fait, c'est surtout sa fin terriblement dramatique et triste (donc tres réussie), ca m'avait bien déprimé!
Golden Sun: L'âge Perdu gba
Spiriel

le 23/09/2006
6_5
Plus long que le premier, plus d’ambiguïté au niveau des persos, une liberté parfois déroutante... Plus ambitieux mais en même temps moins agréable que le premier a mes yeux. Les lieux sont moins sympathiques. Gameplay, bande son et design sont toujours au rendez-vous.
Shining Force: Resurrection of the Dark Dragon gba
Spiriel

le 04/10/2004
Edité le 02/01/2015
5_5
J'ai fini ce jeu d'une durée de vie d'environ 30 heures en deux jours... c'est dire si j'ai accroché! L'original m'avait plutôt plu sans me laisser de souvenirs impérissables (je l'ai fait après SF III...), mais celui-là possède un petit quelque chose en plus qui fait une sacré différence. Ce qui me vient à l'esprit immédiatement c'est la bande son, tout bonnement incroyable. Les passages de scénario ajoutés sont ma foi fort intéressants, et les nouveaux graphismes offrent des visages pas toujours avantageux mais dans l'ensemble c'est plutôt une amélioration. Zylo, Anri sortent toujours du lot important de personnages. Une excellente occasion de le refaire pour ceux l'ayant fait a sa sortie, et un excellent tactics au gameplay toujours aussi addictif pour les novices de shining force premier du nom. Dommage que les dialogues soient un peu "bêta".

2ème partie : S'il est plus accessible et accrocheur que l'original, il en perd parfois le charme. C'est peut-être la traduction française, mais les dialogiques sont assez benêts. Cependant, les combats claquent toujours bien, et c'est le principal.
Golden Sun gba
Spiriel

le 04/10/2004
7_5
Premiere remarque a faire, le design est le meme que celui de shining and the holy ark, ce qui est bien sur tres positif. La bande son est tres bonne, et les graphismes sont epoustouflants pour la gba. Le gameplay est tres bon, avec les djinns et leur triple utilisation. Les mieux sont parsemés de petites énigmes qui rendent les lieux interessants. Un excellent jeu donc malgré un scénario assez faible et des persos plutot transparents (pas grave, Alex a trop la classe).
Heroes of Might & Magic II: The Succession Wars gbc
Spiriel

le 22/11/2003
Edité le 01/11/2009
8
Le principe est génial.on a du mal à s'en défaire tellement ce jeu est accrocheur. Ce jeu a rendu ma mère dingue ^^.
Tales of Symphonia gc
Spiriel

le 23/09/2006
Edité le 02/01/2015
1_5
Ouch! A force d'insister dans la même voie, ce jeu a fini par transformer de l'indifférence en colère! Un des très rares RPG que je regrette d'avoir fait. Je n'ai jamais été friand d'un gameplay en temps réel, mais ici c'est plus que ca. L'apport de la 3D est purement négatif, le systeme de furie est une copie minable et inutile du systeme de Valkyrie Profile (dégats assez anecdotiques, et puis wouah, il faudrait tester toutes les combinaisons possible pour découvrir celles qui sont intéressantes? merci NAMCO), et le héros combat tout seul tellement les autres sont plus faibles. Raine pour guérir, Genis qui balance ses sorts plutot puissants... et puis un 4eme perso inutile. Mais bon un gameplay bidon n'a jamais fait d'un jeu une merde, surtout que les lieux sont assez sympas a faire (j'ai pas d'excellents souvenir des lieux dégueulasses des opus précédents, contrairement a Feid ). Alors pourquoi tant de haine? A cause du côté vain et irritant du jeu. Le jeu est plutot beau, mais l'utilisation du cell shad me semble inappropriée et le design général est... pas terrible. La bande son est totalement anecdotique, sans intéret. Le fond de tiroir du boulot de Sakuraba. Il y a plein de petites scenettes pour développer les persos... c'est incroyablement répétitif (pourquoi mettre 10 fois les mêmes dialogues?), et définitivement pas drole. La mise en scene est faiblarde, mais même si le pouvoir d'immersion est inexistant, ya franchement pire (BK sur même support par exemple...). Enfin tout ca ne peut expliquer tant de haine envers ce jeu. Alors pourquoi? Premierement l'histoire. On nous prend pour des cons. Ils ont décidé de mettre le paquet sur les rebondissements de la mort qui tue, histoire d'exciter le joueur (ca a marché dans pas mal de cas d'ailleurs...). Au lieu d'une histoire construite, fluide, logique... on a droit a une succession de vents, séparés par des rebondissements d'une incohérence record, qui ignorent ce qui s'est passé avant dans un seul et unique but, impressionner le joueur par la force du rebondissement. Eh ben ca fait pas une histoire ca. On passe d'un truc a l'autre sans se soucier de rien, les relations entre persos... bah ca change comme ca, ca serait trop compliqué de les faire vraiment évoluer... Bref, une blague. La fin est la plus pathétique que je connaisse : trahisons sans conséquences, sacrifices successifs de tous les persos auxquels on ne croit jamais, ca sert a rien tellement c'est vain... alala on touche le fond du fond. A noté qu'avec tout ca, on a aussi la quete des esprits, pas moins chiante et inutile que d'habitude. Ce qui va généralement avec : les personnages. ... La ou ToP traitait avec pas mal de justesse et de délicatesse le sujet de l'exclusion et de l'intolérance a travers le perso craquant qu'est Arche, ToS, non content de faire un copier/coller (dans la même ville et exactement la même situation! mais sans que ca n'apporte rien! un exploit), se plante dans les grandes largeurs. Ya rien a faire, on se contrefout de Raine et Genis du début a la fin. De plus leur attitude manque cruellement de crédibilité. Lloyd est pathétique, le vide total. Presea, Zelos, le mec au cheveux bleus... totalement inutiles. Sheena reste un perso sympa bien que sous-exploité, et finalement bien qu'au final raté, le personnage de Colette est sans doute le plus intéressant, il y avait pas mal de bonnes idées dans sa transformation et ses conséquences. Une recherche de bonne humeur de groupe qui se révèle etre d'une lourdeur difficilement supportable. J'ai oublié un personnage pour embrailler sur l'élément le plus négatif du jeu : Kratos. Vous voulez jouer a ToS? soyez prets, car on va vous faire la morale. Des thèmes clichés, des scènes pleines de bons sentiments baveux... certes ca manque sévèrement de subtilité pour avoir une vraie portée, mais ToS n'est pas le seul jeu qui fait la morale avec de gros sabots. Qu'est-ce qui fait que le jeu ne se contente pas d'etre irritant, mais se permet d'etre scandaleux? La répétition. C'est qu'ils insistent! Notre Lloyd est une vraie merde, aussi peu de capacité de réflexion, c'est a pein immaginable chez une limace... alors nos bons vieux Kratos et Raine vont lui faire la morale (et nous avec, d'ou l'insulte au joueur), répéter des valeurs clichées et simplistes, encore et encore, jusqu'a ce que mort s'en suive! Chaque dialogue, chaque situation est prétexte a de la morale lourde et sans valeur. Les bons sentiments deviennent douloureux. Ca devient insupportable vers la fin. Je regrette de ne pas avoir arrêté le jeu. Le jeu n'a pas de réelles qualités, mais je pense que pour un non japonisant, il est préférable de le faire en jap. Le summum du mauvais goût.
Baten Kaitos: Les Ailes éternelles et l'Océan perdu gc
Spiriel

le 23/09/2006
Edité le 02/01/2015
4_5
Des similitudes avec CC, mais inférieur a tous les niveaux et de loin, ou presque. Pendant 30 heures on se fait chier (ya pas d'autres mots) a visiter l'univers du jeu, totalement sous-exploité (les éléments de l'univers sont certes nombreux, mais s'ils n'apportent rien...). En gros il ne se passe absolument rien. Le doublage US est minable, les cut-scene sont bidons, le design est affreux (l'originalité ne fait pas la qualité). La bande son est pas mal, mais c'est pas du tout le meilleur travail de Sakuraba. Les décors sont fabuleusement beaux par contre. Le gameplay est tres limité au début, et catastrophique. Aléatoire, contraignant, des combats qui durent... j'ai presque décidé d'arreter le jeu apres quelques heures. Le gameplay révele sa richesse sur la fin, les possibilités devienennt nombreuses et intéressantes, et les défauts sont en partie gommés. Une histoire se met en marche, mais la mise en scène pathétique fout tout en l'air. Ca ne prend jamais, ca manque cruellement de crédibilité. Aucun perso charismatique, aucune émotion, aucune fantaisie malgré un univers s'y prêtant... pas grand chose a retirer de ce jeu monstrueusement surestimé (j'ignore pourquoi, chaque fois que je demande, on me répond "et pourquoi t'aimes pas?"...), a moins que les décors soient pour vous l'élément le plus immportant d'un RPG, comme Feid. Heureusement qu'au fur et a mesure le gameplay prend du temps a etre exploité au maximum, sinon le jeu serait une corvée.
Shining Force CD mcd
Spiriel

le 04/10/2004
Edité le 02/01/2015
5_5
Shining force CD est un excellent shining force constitué d'un défaut majeur : l'absence de villages. C'est vraiment dommage car on est obligé de reconnaitre que le jeu ressemble a une succcession de combat... Il bénéficie du gameplay "SF", posséde une bande son magique, un des meilleurs scénarios de shining force, un bon chara design, et on retrouve des persos du 1 (ahhhh Anri ! ). Il est assez court effectivement, mais franchement c'est pas tres grave.
Soleil md
Spiriel

le 03/11/2012
4
Plutôt amusant mais quand même assez court et faiblard.
La Légende de Thor md
Spiriel

le 23/09/2006
5
Ce jeu détonne surtout par ses combats jouissifs et bien bourrins pour un A-RPG. Des graphs magnifiques, de bonnes ziks et une superbe ambiance, et nous voila parti pour l'aventure! Des énigmes sympas, parfois prise de tete, certains bonus étant d'une difficulté énorme. Pas variment d'histoire par contre. Un bon jeu, mais pas le genre que je préfère.
Modifir un commentaire :
X
$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant
OK
60 active users (2 members, 58 guests, 0 anonymous member)
Online members: Bao, Canicheslayer
Legendra RPG V4.8.42 © Force 2019 - Legal Mention
Webmaster : Medion