bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Yu Yu Hakusho: Tournament Tactics > Articles > Review

Yu Yu Hakusho: Tournament Tactics

trpg gba amerique
Yu Yu Hakusho: Tournament Tactics
Tournament daubics
Comme tout bon manga bien célèbre, Yu Yu Hakusho a eu droit à de nombreuses adaptations sur console. Souvent décliné en jeu de baston (le manga s'y prête bien, souvenez-vous du mythique Yu Yu Hakusho Makyoutohissen sur Megadrive), c'est cette fois en un Tactical-RPG que le shônen vient hanter la GameBoy Advance. "Hanter" est le mot juste, tant le jeu fait peine.
Décryptage d'un jeu qui sans posséder d'énormes défauts est d'un ennui mortel...

Let the tournament begin !

Petit rappel pour ceux qui ne connaissent pas la série.
Yusuke Urameshi, le héros, est un petit délinquant de 14 ans qui passe plus de temps à fumer dehors que dans les salles de classe. Pour la première fois depuis bien longtemps, Yusuke décide d'aller en cours après avoir reçu le sermon d'une camarade de classe un peu éprise, Keiko. Vite renvoyé chez lui pour avoir menacé des élèves et fumé une clope, il va errer dans la rue, comme à son habitude, rossant une nouvelle fois la bande de voyous menée par Kuwabara. Kuwabara, son "rival", qui ne supporte plus de se faire inlassablement battre par Yusuke.
Mais Yusuke a un bon fond, et, voulant aider un gamin qui est sur le point de se faire renverser, plonge instinctivement pour le sauver... y laissant sa vie. Action tellement surprenante que les dieux sont pris au dépourvu, n'ayant pas prévu de l'envoyer dans l'au-delà si tôt, et voici notre jeune ami qui se voit proposer de passer une série de tests pour gagner le droit de retourner dans le monde des vivants.

Le jeu reprend un passage isolé de la série, le tournoi des Arts Martiaux de l'Ombre. L'histoire débute alors que Yusuke et sa troupe sont arrivés sur l'île sur laquelle se déroule la célèbre compétition de combat des enfers. Si les fans du manga retrouveront avec plaisir des événements connus, les autres feront face à un scénario assez plat, servi par une mise en scène assez ridicule, à base de dialogues de trois phrases et demi...

Mais, après tout, un Tactical ne peut-il pas briller juste par son gameplay ?
Yu Yu Hakusho: Tournament Tactics
Yu Yu Hakusho: Tournament Tactics
Yu Yu Hakusho: Tournament Tactics

L'art du minimalisme

Pendant les premières minutes de jeu, si l'on comprend vite que l'on a affaire à un T-RPG sans ambition et assez superficiel, on a quand même le sentiment que le jeu peut être divertissant, et l'on s'engouffre dedans naïvement. Malheureux que nous sommes !
En fait, après 30 minutes de jeu, on a presque vu tout ce que le jeu a à proposer, c'est-à-dire bien peu...

En pur Tactical, le jeu propose une succession de combats entrecoupés par des déplacements sur la carte. Enfin, "les cartes", devrais-je dire. D'abord, la carte globale de l'île, qui permet de se rendre de lieux en lieux, parmi les sept existants. Ensuite, au sein même d'un lieu, on se déplace pour effectuer des combats, jusqu'à atteindre le boss dans l'arène du tournoi, pour pouvoir progresser vers le lieu suivant. A noter que l'on peut refaire les combats pour gagner du niveau, mais étant donné qu'on atteint le niveau maximum sans trop forcer si l'on ne change pas d'équipe régulièrement, ça reste assez superflu (surtout si, comme moi, les combats vous ennuient vite).

A côté, le désert. Pas de ville, pas d'équipement disponible, aucune gestion stratégique à effectuer, on se contente d'équiper des objets assez inutiles aux personnages... Seuls quelques dialogues très succincts viennent faire avancer l'histoire - "Ho non ! Un méchant ! Il faut le vaincre !" - et tenter de casser la monotonie qui s'installe lentement...
Sans succès.
Yu Yu Hakusho: Tournament Tactics
Yu Yu Hakusho: Tournament Tactics
Yu Yu Hakusho: Tournament Tactics

Anarchique ennui

Vous l'aurez compris, le scénario étant mauvais et les inter-missions dénuées de tout intérêt, le cœur du jeu, ce sont les combats, bien plus que ce qu'on a l'habitude de voir dans le genre.

Le premier problème, c'est que les combats sont nombreux, très nombreux, mais la diversité n'est pas au rendez-vous !
On peut découper les combats en trois catégories, qui sont ensuite en temps limité ou non :
- Le combat pur, l'objectif est de tuer tous les ennemis.
- Le combat de traque, il faut éliminer un ennemi précis avant qu'il ne s'échappe (comprendre : en butant tous les ennemis au passage, quasiment).
- Le combat de position. Il faut tenir un temps donné sur des emplacements précis (comprendre : en butant tous les ennemis qui se jettent sur le pauvre petit volontaire qui s'est stationné naïvement sur la case adéquate).

Avant chaque combat, on choisit les cinq protagonistes qui y prendront part parmi la dizaine que compte le jeu, et l'on se lance. Cinq personnages, ça peut paraître peu, mais rassurez-vous... Ça l'est ! On se retrouve avec des aires de combats bien réduites, des combats qui tournent vite à l'anarchie totale, au bourinnage basique, et le côté "tactique" est parfois bien difficile à cerner.
Chaque combattant dispose de techniques propres, en accord avec le manga, qui ont chacune une zone de dégât spécifique, et consomment plus ou moins de SP. Les techniques puissantes consomment beaucoup, et il faudra régulièrement utiliser son tour pour régénérer ses SP, voire ses HP quand ça va mal, ce qui consomme des SP, qu'il faudra donc régénérer ensuite, en faisant attention de ne pas se retrouver dans la zone d'un ennemi puissant, sous peine d'être attaqué et de devoir régén... Ok, vous avez compris, c'est chiant.
Enfin, dernier point grandement palpitant, une barre d'overdrive se remplit au fur et à mesure des coups reçus, permettant de lancer non pas une attaque surpuissante, mais de rendre surpuissante une de ses attaques. Si vous n'avez rien compris, ce n'est pas bien grave.

A la fin des combats, les personnages qui sont restés en vie gagnent de l'EXP, et chaque niveau passé débloque des points à allouer dans quatre domaines, attaque, magie, mouvement et puissance, et parfois de nouvelles techniques. De temps en temps, on a également une petite roulette qui permet de récupérer des objets, mais comme je le disais précédemment, beaucoup sont inutiles.
Si les techniques et les personnages évoluent, la façon de jouer, elle, reste la même de la première à la dernière seconde. On avance, on tape, on régénère ses HP, ses SP, et on repart, la plupart du temps sans encombre, la difficulté étant assez faible, hormis lors de quelques passages sur la fin.
Yu Yu Hakusho: Tournament Tactics
Yu Yu Hakusho: Tournament Tactics
Yu Yu Hakusho: Tournament Tactics

Faible jusqu'au bout

Faible, le jeu l'est tout autant techniquement. L'ensemble bien coloré fait illusion quelques temps, jusqu'à que l'on découvre la tête des sprites (c'est-à-dire 2 minutes...). Les sprites boudinés évoquent les mauvais jeux PC américains des années 80, et ça tombe bien, c'est un jeu américain, qui n'est apparemment jamais sorti au Japon ! On se passerait tout de même allègrement de ce genre d'exclusivités.
Si les sprites sont assez médiocres et animés de façon ridicule, les décors sont eux plus qu'acceptables, et les quelques illustrations qui accompagnent certains overdrives sont correctes, fidèles au manga. Les fans apprécieront.

Seul problème, le côté répétitif se retrouve partout, même dans la technique !
Sept zones, ça donne sept décors, c'est assez peu, reconnaissons-le. Mais s'il y avait eu sept musiques, cela aurait tout simplement doublé le total (je vous laisse faire le calcul et arrondir dans le sens qui vous arrange) ! Compte tenu de la qualité assez piteuse de la bande-son, c'est peut-être un mal pour bien, allez savoir...

Conclusion, si le jeu ne possède aucune grosse tare rédhibitoire, il ne possède surtout aucune qualité ! Un chemin de croix assez court (une douzaine d'heures) pour qui n'est pas un afficionado de Yu Yu Hakusho...
Yu Yu Hakusho: Tournament Tactics
Yu Yu Hakusho: Tournament Tactics
Yu Yu Hakusho: Tournament Tactics
Yu Yu Haskusho: Tournament Tactics, ça sent bon la licence facile et le Tactical du pauvre. Pas très beau, répétitif et surtout très limité, le jeu pourra probablement satisfaire quelques fans extrêmes de la série.
Pour les autres, faites une partie de tarot, allez au cinéma, tricotez, partez au Mexique... n'importe quoi, mais n'y jouez pas.

23/02/2009
  • Customiser ses niveaux
  • Quelques illustrations potables
  • Répétitif à mort
  • Limité
  • Trois musiques (moches)
  • Scénario et mise en scène déplorables
2

GRAPHICS 2.5/5
SOUND/MUSIC 1/5
STORY 1/5
LENGTH 2/5
GAMEPLAY 2/5
Yu Yu Hakusho: Tournament Tactics > Commentaires :

Yu Yu Hakusho: Tournament Tactics

2
2

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
1 commentaire
Ahltar

le 16/11/2010
2
Vraiment tout nul !
J'ai adoré
20 active users (1 member, 19 guests, 0 anonymous member)
Online members: Tapio
Legendra RPG V4.8 © Force 2014 - Legal Mention
Webmaster : Medion