haut_menu
Infos Blog
Nippon ni mauvais
Bonnes surprises et infâmes bouses de la production japonaise
Crée le 26/12/2015
haut_menu
Catégories
haut_menu
Calendrer
<<Juin 2020>>
LuMaMeJeVeSaDi
01020304050607
08091011121314
15161718192021
22232425262728
29300102030405
haut_menu
Blogs recommandés
Première vague : nouveautés manga deuxième trimestre
Par cKei, le 18/05/2020 à 14h21 (109 vues)
Catégories : Animation/manga, Critique manga
Je ne vous ferai pas l'affront de vous expliquer en quoi, après un début d'année déjà bien bouché de mon côté, les deux derniers mois ont été quelque peu compliqués, ni en quoi ça a affecté ma consommation de manga. Librairies fermées, je n'ai logiquement pu me ravitailler avant la mi-mai. A l'aveugle, et principalement avec des mangas sortis juste avant le confinement (merde, je l'ai dit !).

J'en ai tout de même trouvé trois nouveaux en attendant de remettre la main sur ma liste de courses de longue date.


Shino ne sait pas dire son nom

Dans la série "faits de société", je demande le one-shot sur la timidité. Shino (pour éviter de me retaper tout le titre) parle du personnage éponyme, fraichement lycéenne, qui possède un blocage psychologique : lorsqu'elle doit se présenter devant la classe le jour de la rentrée, elle est incapable de prononcer son blase. Pire, dès lors qu'elle doit prendre la parole en public ou même en petit comité face à un inconnu, elle se met à bégayer, devient tout rouge, les mots ne sortent plus et elle finit par s'enfuir de honte. Mais la rencontre avec une de ses camarades, complexée par sa voix chantée alors qu'elle rêve de former un groupe de musique, pourrait peut-être l'amener à prendre le problème à bras le corps.


L'angoisse

J'ai un passif avec l’œuvre de Shuzo Oshimi, dont je trouve le dessin pas fameux et le style badant. Ça se confirme avec celui-là, les passages de moquerie sont traités presque comme un film d'horreur où les écoliers se déformeraient presque pour donner des entités monstrueuses (c'est mon interprétation, en vrai ils restent humains). Paradoxalement c'est la première fois où je trouve que ce style sert particulièrement bien le propos : c'est le point de vue de Shino, donc d'une personne particulièrement consciente de l'image qu'elle croit renvoyer au monde extérieur et que cette pensée paralyse. Elle vit tout comme une micro agression, alors que les autres ne peuvent comprendre que leurs réactions sont toxiques pour elle. Il y mêle une vision typiquement japonaise du moule social, mais qui peut se transposer à tous les pays.

Ajoutons à ça la postface de l'auteur qui touche juste, je trouve, sur le sujet. On sent qu'il en a été victime, qu'il l'a dépassé, et étant moi même concerné de longue date (certes pas à un niveau aussi sérieux) je trouve ce manga salvateur. Un peu comme pour Silent Voice, il donne à réfléchir sur des sujets relationnels importants. Il montre à quel point des choses naturelles pour la majorité de la population peuvent devenir un combat de tous les jours pour certaines singularités personnelles.

En bref dans son style c'est du tout bon.



Chainsaw Man

Cette série, par l'auteur de Fire Punch (que j'avais peu gouté il y a un ou deux ans), a fait grand bruit dans le Jump depuis quelques mois, j'étais donc intrigué. Elle nous propose une nouvelle fois un monde désolé, non plus post-apocalyptique mais où les démons rodent. Denji est un jeune homme fauché par d'impossibles dettes, contractées par son père auprès de Yakuzas avant qu'il ne se suicide. Il a un jour rencontré un démon-tronçonneuse, sorte de petit chien dont il se sert de la gueule acérée pour combattre les démons. Je vous épargne la suite, alors qu'il va mourir il fusionne avec le démon pour devenir un hybride avec une sangle de démarrage accrochée au cœur, qui lui permet de se transformer. Cette nouvelle forme va être repérée par une association de chasseurs qui va se servir de lui.

Ça se sert de la violence gratuite pour démarquer une histoire qui autrement a déjà été déclinée sous tous les angles. J'ai aucune empathie avec les personnages. Pas un, même le héros. C'est moche, con, vu et revu, next.

Drifting Dragons

Aperçu ici avec interview de l'auteur

Des mangas sur des vaisseaux volants qui chassent des trucs j'en ai lu un paquet mais j'avoue que celle-là m'a cueilli à froid. L'univers est simple : des villes construites sur un océan de nuage (coucou Skies of Arcadia), où se promènent des dragons, créatures particulièrement monstrueuses qui prennent un malin plaisir à attaquer les cités et vaisseaux. Une profession s'est développée pour chasser et faire commerce de la viande et des corps de ces créatures : celle de dragonnier. Sur le bateau Quin Zaza, une nouvelle recrue, Takita, apprend le dur métier au contact d'un équipage bigarré. Et surtout de Mika, un intrépide blasé et sans peur qui a une raison bien singulière de taquiner le dragon : bouffer.

J'ai été soufflé par cet outsider dont je ne connaissais pas l'existence. je le trouve super bien dessiné, que ce soit le chara-design, les dragons (lovecraftiens) ou les paysages un peu abstraits constitués par ces nuages à perte de vue. Il y a un petit côté Gloutons et Dragons avec ces recettes proposées à chaque interchapitre, Mika étant un fondu de la consommation de toutes les parties les plus étranges des bêtes. Celui-ci mis à part, chaque membre d'équipage a sa raison de voyager, son caractère, sa façon d'interagir avec les populations pas toujours reconnaissantes. Par l'intermédiaire de Takita, on apprend à les découvrir.

Premier manga publié de son auteur Taku Kuwabara, Drifting Dragons démontre une maitrise rare. Ça me fait penser à un bon paquet de trucs mis c'est hyper agréable et accrocheur tout de suite. Vivement les prochains tomes. Parait qu'il y a un anime, je vais regarder ça de suite.


Insérer un commentaire
$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
0 commentaire
Aucun commentaire
Modifir un commentaire :
X
$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant
OK
S'inscrire
Blogendra V1.2 [Propulsé par Legendra RPG] © Force 2008 - En ligne depuis le 13/09/2008 on Infomaniak.net
Développeur : Medion Designer : Allesthar

Valid XHTML 1.0 Transitional Valid CSS Valid Atom Feed get Firefox