haut_menu
Infos Blog
Another Blog
Des tests et des articles sur des jeux... et sur ma vie
Crée le 14/09/2008
haut_menu
Catégories
haut_menu
Calendrer
<<Aout 2019>>
LuMaMeJeVeSaDi
29303101020304
05060708091011
12131415161718
19202122232425
26272829303101
haut_menu
Blogs recommandés
haut_menu
Signets
[Review] The Witcher: Enhanced Edition [PC]
Par Ahltar, le 30/03/2010 à 15h27 (4813 vues)
Catégories : PC, RPG
Voir la fiche
Chapeau

Histoire de motiver les réfractaires (allez Medion !!!) je vous dégaine du fond de mon clavier une petite review de The Witcher. J'ai eu le plaisir de découvrir ce sympathique A-RPG via Steam. Oui, je l'ai bien apprécié. Voyons ensemble pourquoi, si vous le voulez bien.
The Witcher est développé par CD Projekt RED STUDIO, une division de l'éditeur CD Projekt créée pour l'occasion. En effet, The Witcher est leur premier jeu. Autant dire que l'essai est transformé. A noter quand même que malgré l'inexpérience apparente de CD Projekt dans le développement de jeu, ils sont très expérimentés dans l'édition.

Ils ont en effet été seuls quelques temps sur ce marché en Pologne et ont, à leur catalogue, quelques bon gros best seller comme Baldur's Gate ou Neverwinter Nights (entièrement traduits par leur soin). Et d'après pas mal de site web , on leur doit aussi GOG, le site de téléchargement de bons vieux jeux sans DRM et compatibles à 100% Win XP/Vista. En bref, ils sont finalement loin de manquer d'XP dans le domaine, malgré la première impression que l'on pourrait avoir.



Sorceleur ?
The Witcher est une adaptation d'un ensemble d'écrits d'Andrzej Sapkowski, un écrivain Polonais, narrant principalement l'histoire de "Geralt de Rivia" ou simplement Geralt, un Sorceleur (traduction française officielle de Witcher). Le jeu vous permet ainsi d'incarner Geralt, véritable légende vivante ! Et Sorceleur de son état, pour résumer rapidement, les Sorceleurs sont des hommes dont l'occupation unique est de tuer des monstres et autres saloperies. Comme il s'agit de leur gagne pain, ils demanderont forcément un dédommagement pour ce service. Leur particularité étant d'être entrainé très longtemps à cette tâche.

Après une introduction d'excellente facture (que vous avez pu juger vous-même ci-dessus) vous prenez directement le contrôle de Geralt pour un plongeon au cœur de l'action. Vous aurez juste le temps de comprendre que Geralt est revenu par magie d'entre les morts et qu'il est amnésique (hou la facilité scénaristique) avant de devoir laisser parler votre épée. Le début du jeu est assez déroutant. Après une bonne vidéo d'intro, on se retrouve avec un Geralt amnésique dans les pattes et surtout la grosse impression qu'il manque une sorte de transition narrative. Pour autant, le scénario du jeu est plutôt bon et réserve quelques bonnes surprise au joueur. Je tiens quand même à vous mettre en garde sur la mise en scène qui m'est apparut bien singulière. Parfois décalée (présentant comme actuelle des choses qui étaient déjà terminées) parfois hasardeuse en laissant comme des espèces d'ellipse temporaire pas forcément justifiées. Mais heureusement pour nous, l'ensemble prend un bonne cohérence et procure un certain plaisir à être suivi.


Beau gosse !
Geralt fera chavirer plus d'un cœur grâce à son sourire ravageur ! En effet, le jeu se veut beau et agréable. Malheureusement, avec mon PC Amstrad a disquettes souples, la fluidité du titre et la beauté des décors m'ont légèrement échappés. Pas que le je soit moche, non, mais il manquait un peu d'optimisation. En gros, impossible de mettre tout à fond sous peine de devoir traverser La Manche sans moteur. Pas de surprise pour moi, mon PC n'est pas de la dernière fraîcheur. Le vrai problème a été les quelques bugs, graphiques, sans gênes pour la plupart (des ombres au mauvais endroit, des délires de caméras), mais de temps en temps plus critiques. Comme la coupure pure et simple du jeu. Ces dernières étant de plus en plus fréquents alors que j'avançais vers la fin du jeu.

Ces petits défauts ne gênent pas vraiment l'aventure mais l'empêche clairement d'atteindre le sommet espéré. Ajoutons à cela un chara-design inexistant, mais vraiment ! Les PNJ sont tous des clones les uns des autres. Ceux qui sortent du lot sont forcément important pour l'aventure et cela nuit un peu à la progression, on y perd en suspens car les protagonistes sont tous rapidement identifiés.


Sale gosse !
Restons honnête, ces petits défauts ne le seront pas pour tout le monde. En effet, mon PC de vielle tapette est certainement aussi à mettre en cause pour certains des problèmes évoqués ci-dessus. Et globalement, ces petits défauts n'ont pas véritablement réussis à entacher ma partie. Bien que perdre 1h de jeu n'est pas franchement agréable en cas de plantage, le système de sauvegarde automatique est plutôt bien utile dans ces cas là (à croire que les devs savaient à l'avance qu'il serait nécessaire :p ). Geralt porte véritablement tout le jeu sur ses épaules. Attention, il n'est pas gentil.

Geralt entre chez vous, vous tabasse si vous objectez, monte baiser avec votre fille dans sa chambre puis vide tous vos placards avant de repartir. D'après un pote, c'est très classique dans les RPG. Je suis d'accord sur le côté pillage des placards. Mais je ne me souviens pas avoir vu Cloud tabasser un quidam moyen ni s'occuper de charmantes donzelles avec sa troisième jambe. Pourtant, on pourrait se l'imaginer ^_^ Bref, c'est ÇA The Witcher, un héros bien couillu qui sauvera son monde et peut-être le votre si vous avez assez de thunes pour vous offrir ses services. Mais n'espérez rien de plus. De mon côté, je n'en espérait pas tant !


Hack & Cash !
Comme il faut bien parler du gameplay, je vais faire un petit paragraphe dessus mais sachez que je n'en ai pas envie (marre des descriptions sans fin de gameplay excessivement plus compliquer à appréhender par son texte que par ses doigts). Bref ce jeu est, grosso-modo, un Action-RPG, assez proche d'un Hack'&'Slash pour être franc mais légèrement plus subtile. Au lieu de cliquer en permanence sur les mob pour les basher, vous tacherez de cliquer en rythme (enfin, au bon moment) afin que vos coups portent efficacement et que vos combos s'enchaînent admirablement. Au niveau de l'équipement, Geralt pourra porter deux épées (une en argent pour les monstres et l'autre plus classique dédiée aux humains) mais aussi une armure et 2 ou trois autres armes plutôt anecdotiques accrochées à sa ceinture.

Le côté Hack'&'Slash ne se verra pas vraiment au niveau des équipements dont la diversité est quasiment inexistante (hem, à part les deux épées, je vous conseille de revendre systématiquement le reste) mais plutôt dans le butin à récupérer sur les diverses créatures qui viendront mourir sur vos épées. Ce butin sera de trois sortes, objet de quête, de base ou alchimique. Les objets de base seront, de la bibine (pour vous bourrez la gueule au bistrot, VÉRIDIQUE), de la bouffe (pour récupérer quelques points de vie) et d'autres trucs plus ou moins utiles (principalement pour les revendre et gagner des sous en fait). On va passer sur les objets de quête... Et enfin les objets d'alchimie... Haaa l'alchimie, voilà le craft du jeu, faire des potions ! Pour en faire vous devrez avoir les ingrédients mais aussi connaître la recette. Les effets sont généralement assez puissant (de la vision nocturne, un must-have du jeu, à la potion de régénération de point de vie, un autre must-have) il y en aura pour tous les goûts.


Tout se paie
l'évolution de Geralt se fera au fil de l'eau par le classique système d'xp et de niveau. Vous gagnerez l'xp en tartant du mob ou en accomplissant des quêtes. Ceci fait, vous devrez forcer votre personnage à se reposer pour bénéficier de la montée en niveau. Cette monté sera représentée par l'attribution de points. Toujours classique, vous aurez des arbres de compétences différents pour, le maniement des épées, les différents sorts (ha oui, j'en avais pas parlé, y'a 5 éléments dans ce jeu et donc 5 sorts à apprendre et à améliorer) et les caractéristiques.

Le point fort de cet A-RPG à l'occidental est sa documentation (ce qui est plutôt courant dans les RPG occidentaux mais vachement moins dans les A-RPG). A l'instar d'un Drakensang, vous aurez beaucoup de lecture dans ce jeu, mais il faudra vous la payer. Hein ? Quoi ? La lecture est payante ? Quel intérêt pour mes gros coups d'épée ? C'est pourtant simple, chaque parcelle d'information viendra remplir votre journal. Et les informations sur les monstres sont NÉCESSAIRES pour vous permettre de récupérer les précieux ingrédients alchimiques qu'ils contiennent. Et comme la majorité des quêtes annexes consiste à ramasser des morceaux de monstres, vous finirez bien par vous mettre à la lecture. En fait, dans ce jeu, on est régulièrement à cours d'argent, bien que les équipements soient rare, leurs prix sont assez élevés et, couplé à la recherche de lecture, cela devient rapidement difficile de gérer son argent, donc soit on devient un vrai charognard (tout piquer pour tout revendre) soit on fini par laisser tomber, après tout, notre épée et nos combos nous suffisent !


L'addition !
Si j'ai pris mon pied sur The Witcher c'est surtout grâce à son personnage principal, Geralt. Honnêtement, le fil conducteur est plutôt classique (la vengeance, j'aime les histoires de vengeance !), le gameplay n'est pas extraordinaire (au lieu de cliquer comme un malade, on clique avec plus de délicatesse, yeah) et la technique n'est pas au top. Mais l'ensemble a une cohérence très accrocheuse et une ambiance redoutable. Tiens, je n'ai pas parlé de l'aspect sonore du jeu : c'est réussi. Les musiques servent bien l'ambiance (sans être mémorables) et les doublages sont bons. Les cris et insultes des gens pendant les combats sont sympathiques. La durée de vie est plutôt honorable avec une trentaine d'heure mini. Sachant qu'en plus des aventures mémorable de Geralt, l'édition Enhanced, propose quelques chapitres supplémentaires dans la peu d'autres personnalités de cet univers, de quoi faire donc ! Ne ratez pas The Witcher, c'est un bon jeu avec un terrible héros :)
Note

Et surtout, ne ratez pas The Witcher 2, dont voici le premier trailer ^_^
Bientôt sur vos écrans !

Moi je dis : VIVEMENT !

Insérer un commentaire
$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
5 commentaires
Ahltar

le 12/04/2010
L'âge d'un PC n'a aucune signification, ses caracs sont plus parlantes.
Je l'ai fait sur un Athlon dual core à 2,4Ghz équipé de 2Go de RAM, d'un win xp et d'une GeForce 7950GT.

Le jeu tournait convenablement mais pas à fond, j'ai eu de gros ralentissements/plantages sur le dernier chapitre. Mais rien d'insurmontable.
mogfa

le 11/04/2010
Raaah , l'intro est énorme. Il s'agit en fait de la fin de la première nouvelle du bouquin de Sapkowski *_* Il me faut ce jeu. D'ailleurs, une petite question: le jeu demande-t-il une grosse config' (mon PC a 2-3 ans)?
Kanedo

le 30/03/2010
BGE
Luckra

le 30/03/2010
Sympa la review. Je suis dessus également et le jeu est bien sympa.
Par contre, j'ai aussi noté le clonage intempestif de PNJ. Même les importants. L'immersion en prend un coup .
MeDioN

le 30/03/2010
Je suis pas réfractaire, il est dans ma todo, j'ai juste trop de jeux à faire

En tout cas, ça donne vraiment envie
Modifir un commentaire :
X
$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant
OK
S'inscrire
Blogendra V1.2 [Propulsé par Legendra RPG] © Force 2008 - En ligne depuis le 13/09/2008 on Infomaniak.net
Développeur : Medion Designer : Allesthar

Valid XHTML 1.0 Transitional Valid CSS Valid Atom Feed get Firefox