[Now Playing] Retour sur le mois d'Août 2010
Par Shadow, le 30/08/2010 à 06h00 (1878 vues)
Catégories : Now Playing, RPG
Voir la fiche


Ce mois-ci il n'a nullement été question de Resonnance of Fate ou du récent NieR, ni même d'un quelconque Infinite Space... J'ai préféré joué la carte de la sécurité, en faisant des suites de séries de RPG déjà établies. Comme on pouvait s'en douter, ceci a amené son lot de bonnes et de mauvaises surprises ! Bonne rentrée à tous ceux qui sont concernés, et à bientôt sur Filgaia !

Devil Summoner : Raidou Kuzunoha VS King Abaddon


Ayant récemment terminé le premier Raidou Kuzunoha (les quêtes annexes ne rallongent que peu le plaisir), j'ai tout de suite profité de l'occasion d'en apprendre plus sur notre détective préféré. Un peu déstabilisant de prime abord (on ne retrouve pas Kaya ! Et le vendeur de Konnou-Ya ne semble pas se souvenir de nous Oo), le jeu laisse très vite entendre qu'il est différent de son aîné. On a beau retrouver la même musique en introduction, la même forme de prologue, quelque chose a changé... À commencer par les combats ! La vue est plus rapprochée, permettant de se concentrer sur le héros et ses enchaînements. Les démons ne s'acquièrent plus de la même manière, se gèrent beaucoup mieux en combat... La notion d'équipe semble poindre le bout de son nez avec cet épisode, sans compter que Raidou peut désormais invoquer deux démons au lieu d'un ! Ceci change radicalement les choses, et avec toutes les petites nouveautés cela contribue à rendre l'action beaucoup plus frénétique, de même que l'intrigue. Ne souffrant d'aucune baisse de rythme, celle-ci se façonne petit à petit et les personnages font régulièrement le point afin de ne perdre personne en cours de route ; ingénieux ! Un MegaTen qui termine l'aventure de la série sur PS2 en s'adressant notamment aux fans de la première heure, tant les clins d'oeil sont nombreux. Pour les autres, il reste un jeu largement accessible et doté d'une intrigue très accrocheuse.

Legend of Heroes : Prophecy of the Moonlight Witch


Après avoir terminé A Tear of Vermillion et m'étant laissé dire que Moonlight Witch lui était supérieur, j'ai naturellement commencé l'aventure pour m'en rendre compte de mes propres yeux. J'ai bien vite déchanté : ici les héros sont des adolescents en pleine puberté, avec tout ce que cela entraîne de dérèglement hormonal et de sottise (il y a même une pseudo Team Rocket qui est de service pour égayer tout ça). Vous me direz, ils n'ont finalement que 3 ou 4 ans de moins que les “précédents”... Mais au niveau psychologie, ça fait vraiment toute la différence ! Le scénario se déroule ainsi sans véritable surprise, là où celui du premier était à mes yeux toute sa force et sa particularité ! Avec Moonlight Witch, on se retrouve finalement face à un clone exact, si ce n'est que tout y est moins bien que dans A Tear of Vermillion : système de combat (eh bien si la magie était limite obsolète auparavant, maintenant elle est complètement inutile ! Vu qu'on ne peut pas attaquer à plus d'un mètre de la cible en général, autant se servir des armes), moteur graphique (on y a bien droit aux ralentissements ce coup-ci), character design, musiques (on perd surtout en intensité et en diversité, vu que chaque ville reprend à peu près toujours le même thème), la liste est longue... Du reste le jeu conserve sa petite touche old school caractéristique, et la modélisation 3D des décors reste d'excellente facture, rendant l'univers un tant soit peu crédible et enchanteur... Mais alors question rythme de l'histoire, MW n'a aucune leçon à donner à AToV ! Il ne se passe en effet rien de très significatif avant la fin, qui rattrape heureusement le tout. Malheureusement c'est une conclusion qui m'a là encore déçu, de part le fait qu'elle était très clairement annoncée de façon glauque, et qu'en fait il n'en est rien... Bref j'hésite franchement à me procurer Song of the Ocean parce qu'en fait, à moins qu'il ne propose un casting un peu moins lourd, je n'ai pas vraiment envie d'y jouer !

Castlevania : Order of Ecclesia


Je crains de ne devoir rejoindre l'avis de Medion-sensei en l'occurrence... Cet ultime Castlevania sur DS est assez déroutant. Exit l'exploration, la moitié du pourcentage de la carte à remplir est ici une suite de mini-donjons au level design douteux (si vous vouliez vous perdre dans des longs couloirs ou résoudre des énigmes, c'est raté...) et par conséquent à l'enchaînement des plus monotone. Au vue du character design on pouvait pourtant imaginer un retour aux sources avec cet opus, et donc une marque d'excellence. Mais IGA semble décidément se complaire dans la médiocrité de sa formule, usée à outrance depuis Symphony of the Night. Alors que les développeurs avaient l'occasion de nous présenter une femme charismatique qui aurait fait date dans l'histoire de la série, on se retrouve au final avec une personnalité totalement effacée. C'est que les scénaristes ont eu l'idée (de génie) de la rendre dès le départ... Amnésique. Comme quoi, les histoires des Castlevania passent mal au micro-onde. Sérieusement, un tel gâchis ça me révolte ! Peut-être à plus forte raison parce qu'il s'agit d'une femme (je pourrais vous en citer, qui m'ont marquée dans le JV, mais là n'est pas le propos), et qu'il y avait du potentiel... Oh le jeu n'est pas sans qualité n'exagérons rien, mais j'y reviendrai ultérieurement dans un commentaire, ce paragraphe ayant plus pour objet de pousser un coup de gueule envers les développeurs. Au final il n'y a rien qui fasse de cet Order of Ecclesia un mauvais jeu à mon avis ; simplement, tout est réunis pour créer une grande déception...

Wild ARMs 5


Il est temps de parler enfin de la série qui a donné son nom à mon Blogendra, j'ai nommé Wild ARMs. Et pour cela, rien de mieux que de mentionner l'affaire du cinquième opus, sorti sur une PS2 en fin de vie. Épisode anniversaire, le titre a su rassembler les meilleurs éléments de chaque opus en un seul jeu, pour offrir une aventure des plus tonique. On retrouve ainsi un cadre westerno-fantastique, des combats au tour par tour mais avec leur petite touche d'originalité et de stratégie (le terrain étant divisé en hexagones), des musiques inoubliables, un cel-shading réussi, et un casting de personnage pour le moins haut en couleur. Les donjons sont qui plus est vraiment interactifs, et on ne s'ennuie jamais tant il y a à découvrir sur cette bonne vieille Filgaia (l'univers où se déroule chaque opus de la série). Un épisode chaudement recommandé, aux fans comme aux nouveaux venus, bientôt en review sur Filgaia !

Ys Seven


Après un Legacy of Ys I&II vite consommé et un Ark of Naphistim qui m'est littéralement resté en travers de la gorge, j'avais plus ou moins perdu confiance en les capacités de ce cher Adol Christin. Héros emblématique d'une sympathique série d'Action RPG, le bon bougre n'arrivait pas à convaincre jusqu'à présent, et je pense que je comprends mieux pourquoi en découvrant Ys Seven : je n'avais encore joué à aucun opus développé par Falcom. Car si originellement c'est toujours le cas, les remakes DS et PSP sus-mentionnés ont été refait par des mains toute autre que celles de Falcom. Alors, qu'en est-il dans l'autre situation ? Eh bien déjà je pense, malgré mon peu d'expérience avec la série, que cet Ys incarne un certain changement dans la série. Et l'aspect le plus marquant de cette évolution, c'est sans doute le fait que l'on forme désormais une équipe de 3 personnages aux techniques complémentaires, au lieu d'un unique personnage jouable. Ensuite le scénario s'accorde une place un peu plus importante qu'avant, à mon avis, et après le désastre qu'on a connu avec Ark of Naphistim, Seven mérite presque des applaudissements ! À une douzaine d'heures de jeu, je viens de passer quelques scènes assez fortes, dont une que je n'aurais jamais cru voir sans censure dans un RPG (il y en a une similaire dans Final Fantasy VI il me semble, mais elle n'est pas explicite dans la version GBA...), à plus forte raison un Ys. Le système de combat est cependant le plus digne de tous les louanges, inventif, addictif, il se renouvelle sans cesse et l'on en redemande. Impossible donc de décrocher une fois l'aventure commencée, prions pour que ça continue ainsi.


Insérer un commentaire
$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
7 commentaires
onimenokyo

le 06/04/2012
je ne suis pas tout a fait daccord avec toi pour castlevania : order of ecclesia . c'est sur que le jeu est un poil plus lineaire et moins bon que ces ainés , mais il s'agit tout de meme d'un tres bon castlevania....et dire qu'iga se complait a user sa formule est assez reducteur...moi tant qu'iga nous pondra des castlevania en 2d avec un bon gameplay , ca m'ira . si il ya bien un castle qui fait tache dans la saga c'est bien le lords of shadow sur ps3 , 360... il n'a rien d'un castle , juste un bon beat em all...meme les episodes n64 lui sont superieurs a mon avis. apres c' est une question de gout . tres bon mois d'aout 2010 pour toi sahdow en tous cas . meme si je suis un peu en retard de deux ans loool...
Shadow

le 30/08/2010
Toki : idem
Ahltar

le 30/08/2010
Ok, DS 2 à faire ^^
Toki

le 30/08/2010
Ah oui c'est vrai que j'etais assez surpris de voir cette scene, et encore plus quand je l'ai vu combattre apres
Shadow

le 30/08/2010
Mikaya : heureusement les bonus au transfert de données du premier volet ne sont pas très intéressants, donc si jamais tu peux t'essayer à la version US, fais-le sans hésiter ^^

Toki : je parlais d'une scène qui survient après avoir entendu la voix de tous les dragons.
La gentillesse d'Adol se retourne contre lui (enfin un peu de crédibilité ! ) et il est emprisonné pour être fouetté... On voit clairement gicler un peu de son sang lors de cette scène, et puis même pour l'acte en lui-même, je ne m'attendais pas à voir ça ! Dans FFVI il me semble que Célès est battue aussi, mais ça a été censuré par Nintendo pour ne pas choquer les consciences... Sinon j'adore comment Aisha parle à Dogi !

Toki

le 30/08/2010
Tres bon article!
Je rejoins completement ton avis sur le dernier Castlevania par contre j'ai fini Ys Seven et je ne vois pas du tout de quelle scene tu parles...
Mikaya

le 30/08/2010
Et bé, t'as pas chomé dis moi !!! ^^
aaah devil summoner 2, pourquoi ne sors tu pas en pal comme ton ainé? snif snif !

Ys 7 me fais furieusement envie ^^ faudrait que je fasse un peu plus de ys pour m'en rendre compte tiens ^^
haut_menu
Infos Blog
Filgaia
Terre de mystères...
Crée le 01/01/2009
haut_menu
Catégories
haut_menu
Calendrer
<<Octobre 2019>>
LuMaMeJeVeSaDi
30010203040506
07080910111213
14151617181920
21222324252627
28293031010203
haut_menu
Blogs recommandés
haut_menu
Signets
Modifir un commentaire :
X
$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant
OK
S'inscrire
Blogendra V1.2 [Propulsé par Legendra RPG] © Force 2008 - En ligne depuis le 13/09/2008 on Infomaniak.net
Développeur : Medion Designer : Allesthar

Valid XHTML 1.0 Transitional Valid CSS Valid Atom Feed get Firefox