[Now Playing] Legend of Heroes TiTS, la grande aventure sur PSP
Par Shadow, le 08/04/2011 à 10h40 (1843 vues)
Catégories : Now Playing, Preview & Review, RPG
Voir la fiche

Depuis août dernier, l'accord conclu entre Xseed et Falcom a permis aux gamer anglophones de découvrir pas moins de trois itérations de la série Ys. Toutes témoignaient du savoir-faire de Falcom avec la console portable de Sony, et ceux qui ont pu goûter à cela attendaient avec impatience de découvrir ce que leur réservait l'avenir. Eh bien c'est désormais chose faite, puisque pour conclure l'année fiscale précédente, Xseed a lancé une trilogie de la série Legend of Heroes sur le marché US. Trails in the Sky est en effet une aventure qu'on nous promet de si grande ampleur, qu'elle ne pouvait tenir sur un seul UMD. Alors qu'est-on en droit d'attendre en guise "d'introduction" ?
L'histoire nous raconte les péripéties d'une certaine Estelle Bright, vivant seule avec son père depuis le décès de sa mère. Un soir, alors que son paternel tarde à rentrer, la jeune fille s'impatiente. Quand celui-ci se pointe enfin, il ramène avec lui une étrange trouvaille : un jeune garçon blessé. Sans qu'on sache trop d'où il vienne, celui-ci finit par être adopté par la famille Bright...

On retrouve Estelle et son frère adoptif, Joshua, cinq ans plus tard. Ils ont alors l'âge de devenir de véritables Bracers, des mercenaires oeuvrant pour le bien de leur nation. Sous la bienveillance de leur mentor, ils passent l'épreuve ultime pour intégrer la guilde locale avec succès. Peu de temps après, leur père sera contraint de s'absenter. Le joueur n'en sait pas plus que les personnages sur les raisons de ce départ, et des complications arrivant, le père sera porté disparu. Commence alors réellement l'histoire de nos deux protagonistes.

En ce qui concerne la partie scénaristique du soft, elle se révèle pour l'instant à la hauteur des attentes. On pouvait avoir peur que les quêtes prennent le dessus sur la narration, mais en fait elles s'intègrent plutôt bien à l'univers et la plupart sont optionnelles. On sent néanmoins qu'il faudra tolérer de nombreux aller-retour pour découvrir tout ce que le soft a à offrir. D'autant que certaines quêtes auraient une durée limitée... Pas génial tout ça.

Mais intéressons-nous un peu plus aux personnages, car le jeu semble plutôt bien parti de ce côté-là. Si le caractère de certains protagonistes n'a rien de bien inédit, l'alchimie fonctionne pourtant dès le départ. La grande complicité existant entre Joshua et Estelle est assez touchante je trouve, rappelant un peu la très forte amitié face à l'adversité d'Avin et Mile (A Tear of Vermillion). Sauf que malgré son côté garçon manqué et un peu tête en l'air, Estelle n'en reste pas moins une fille. ^^ À son opposé, on a un Joshua taciturne, qui apparaît comme particulièrement érudit pour son âge, et dont les secrets semblent assez nombreux. On ne sait pas trop d'où il vient ni ce qu'il pense la plupart du temps, et ça ne fait que renforcer notre intérêt pour le personnage ! Ces deux-là forment donc un duo comique assez efficace. Et puis cette complicité donne l'impression au joueur de faire partie de leur vie. Vraiment un très bon point. Sinon les amateurs apprécieront la présence de Shérazard, l'alcoolique au fouet un tantinet sadique (la combinaison peut s'avérer fatale...), qui fait aussi un peu de divination à ses heures perdues. Sans oublier de mentionner Olivier, le seul et l'unique. Avec son attirance pour "tout ce qui est beau et mignon", nul doute qu'il aura l'occasion de nous faire rire au cours de l'aventure (mais pas Joshua...).

En plus d'un casting haut en couleur, le jeu se dote de belles musiques, dans un genre très différent de ce que l'on peut avoir l'habitude d'entendre de la JDK. Le tout est beaucoup plus posé que dans un Ys, pour être en phase avec l'ambiance du jeu. Le thème de combat est en particulier très plaisant, même s'il met un peu de temps à arriver au meilleur moment.


Une petite remarque sur la difficulté pour conclure. Ceux qui ont fait la trilogie Gaharv sur PSP (les Legend of Heroes signés Namco) se souviennent à quel point leur grande facilité était navrante. Le gameplay ne manquait pas d'intérêt a priori, mais était de fait totalement inexploitable. Dans TiTS ce n'est pas du tout le cas. Les points de restauration ne sont pas forcément légion, et si l'on part dans un donjon en prenant peu d'objets de soin une mauvaise surprise peut toujours arriver. Les ennemis sont assez nombreux et il reste toujours possible de les fuir, mais si on décide de jouer le jeu et de se battre, ma première impression est qu'il y a de quoi contenter les amateurs de challenge. De plus je n'ai pas encore fait beaucoup de quêtes, mais je me souviens d'une des premières, qui est proposée sur une route a priori pas trop difficile, mais où les monstres à tuer se révèlent bien au-dessus de la moyenne ! Voire impossible à battre avec le niveau qu'on est sensé avoir... On apprécie donc de pouvoir sauvegarder à tout moment hors des combats.

Il n'y a donc pas à tergiverser, TiTS réussit à faire bonne impression dès le départ. On espère que ça s'améliorera encore par la suite, et que le Second Chapter ne se fera pas trop attendre en US... En attendant une éventuelle review de cet opus, j'espère avoir convaincu les quelques indécis s'il y en a dans l'assemblée. ^^


Insérer un commentaire
$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
11 commentaires
Benjimaru

le 10/05/2011
Bah j'en sais rien ce sont les deux noms qui me sont venus comme ça.
Shadow

le 10/05/2011
LOL, tout couple incluant Olivier serait un spoil à mes yeux. ^^

Je voterais plutôt pour Olivier x Joshua...

Benjimaru

le 10/05/2011
Le couple ça serait pas Olivier et Shéhérazade non? Le mec qu'a tout compris...
Shadow

le 11/04/2011
J'avance bien dans le jeu. Pour l'instant je dois dire qu'il me surprend dans le sens que je retrouve vraiment une construction très similaire à A Tear of Vermillion : on se déplace de ville en ville et on s'inscrit dans une guilde. Mais les missions ne portent pas la narration, et tout se fait comme dans un J-RPG "normal". Je dois dire que ça soulage, j'avais peur que le rythme du jeu soit plombé par des quêtes (dernier cauchemar en date : KH 358 over 2...). Par contre c'est vraiment un jeu très orienté pour le public aimant la culture japonaise... Il faut aimer le dirigisme des jeux de Falcom, un peu exacerbé avec les Legend of Heroes...

Sinon je pense que j'ai trouvé un nouveau couple du RPG intéressant à suivre. ^^
Yurii

le 09/04/2011
Tout à faire d'accord avec ta Review =) j'en suis moi même à 25 heures de jeu et je dois dire que je ne m’ennuie pas d'un pouce ! Certains boss demande vraiment de la précision, bourriner ne sera pas souvent la clé des combats et le nombre de mission annexe dans chaque ville est assez conséquent, je conseil vivement à chaque joueur de tous les faire car au fur et à mesure de votre avancement il ne sera plus possible de les faire et de retourner en arrière.
Elincia

le 08/04/2011
Vas y, need.
Ahltar

le 08/04/2011
Tits !!!

Il me le faut sinon
Arefu

le 08/04/2011
lol tits
snas

le 08/04/2011
ça a l'air bien, je le veux.
Canicheslayer

le 08/04/2011
<
haut_menu
Infos Blog
Filgaia
Terre de mystères...
Crée le 01/01/2009
haut_menu
Catégories
haut_menu
Calendrer
<<Juillet 2019>>
LuMaMeJeVeSaDi
01020304050607
08091011121314
15161718192021
22232425262728
29303101020304
haut_menu
Blogs recommandés
haut_menu
Signets
Modifir un commentaire :
X
$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant
OK
S'inscrire
Blogendra V1.2 [Propulsé par Legendra RPG] © Force 2008 - En ligne depuis le 13/09/2008 on Infomaniak.net
Développeur : Medion Designer : Allesthar

Valid XHTML 1.0 Transitional Valid CSS Valid Atom Feed get Firefox