[Review] Jeanne d'Arc, de Level-5
Par Shadow, le 28/10/2012 à 11h35 (8154 vues)
Catégories : Preview & Review, RPG
Voir la fiche

Cela fait 5 ans que Jeanne d'Arc est sorti aux USA. Quand je regarde la jaquette US, je repense aux moments forts du jeu, avec la pluie et la symbolique qui y est associée... Je vous souhaite une bonne lecture~


Introduction : Après avoir remis Dragon Quest sur le devant de la scène avec un huitième opus pour la PS2, Level-5 s'est attelé au développement d'un Tactical RPG pour la PSP. Ce jeu, c'est une adaptation de l'histoire bien connue de Jeanne d'Arc, dans un univers d'heroïc fantasy traditionnel. Rien que pour le plaisir de combler notre curiosité, on lance bien volontiers le petit UMD dans la console...


L'histoire débute dans le village natal de Jeanne d'Arc, Domrémy. La jeune fille semble mener une vie des plus paisibles avec son amie Lianne et Roger, un étranger s'étant installé depuis quelques années à Domrémy. Un jour où Jeanne et Lianne se rendent à la chapelle, elles vont tomber sur un chevalier à l'article de la mort... C'est alors que Level-5 rejoint l'Histoire, en laissant Jeanne entendre "la voix de Dieu". Elle se voit dotée d'un étrange bracelet sans qu'elle ait quoi que ce soit à y redire, et des démons envahissent le village pour y mettre le feu. Ils sont menés par un officier anglais, et Domrémy tombe en l'espace de quelques instants... Le bracelet qu'a reçu Jeanne se met alors à briller, et celle-ci se voit revêtie d'une armure et de puissants pouvoirs, qui lui permettent de protéger ses amis Jeanne et Roger. De cette manière, les ennemis sont effectivement repoussés sans mal, et Jeanne se met alors en route pour avertir les troupes françaises du danger qui menace le pays.




Il ne faut bien entendu pas rechercher une cohérence scrupuleuse avec l'histoire de Jeanne d'Arc (dont certains faits portent d'eux-mêmes à caution aujourd'hui) avec ce soft de Level-5. Je m'attendais même, au tout début, à combattre aux côtés de Bertrand du Guesclin, pour m'apercevoir qu'on m'avait en fait refilé un épéiste qui n'a de Bertrand que le prénom... Pour autant, le jeu nous propose une histoire racontée à la sauce héroïc fantasy, avec tout ce que l'univers a de plus aguicheur à nous proposer : des orcs, de la magie, des elfes, des wyverns... Bref, on ne peut s'empêcher de plonger avec plaisir dans l'aventure, à moins d'être complètement réticent à ce genre d'univers. La sauce prend très vite de par toutes ces caractéristiques, mais également grâce aux musiques en combat, toutes épiques, avec des notes qui nous évoquent instantanément le Moyen-Âge (A perilous Invitation, Take the fortress). Certains thèmes ont quelque chose de triste, et renforcent l'émotion de séquences particulièrement dramatiques. Bref, Level-5 a réussi à retranscrire à merveille un univers d'héroïc fantasy dans lequel évoluent des personnages charismatiques et attachants (même si l'on pourra regretter le rôle trop secondaire de certains d'entre eux).


Au niveau du système de jeu, Jeanne d'Arc se présente comme un Tactical avec des cartes de taille variable, découpées en plusieurs cases pour gérer les déplacements. La 3D en cell shading est assez réussie, et la caméra est libre lors des combats : on peut donc jouer en vue isométrique, ou selon des axes verticaux/horizontaux. Au fil de notre avancée, de nouvelles destinations se débloquent : des lieux qu'il faut traverser pour poursuivre notre progression, ainsi que certains stages optionnels (une prairie, une tour, un colisée, etc.). Dans les villes et villages vous avez la possibilité de passer au magasin pour acheter ou vendre des objets divers. Vous pouvez retourner dans la plupart des lieux déjà visités pour faire des combats optionnels.

De base, les personnages manient un type d'arme précis, qui définit généralement leur classe : un manieur de baton sera irrémédiablement un mage, de même qu'un épéiste ne pourra pas attaquer à distance. Cependant le gameplay permet de nuancer ce premier constat. En plus de l'équipement "classique" (arme, armure et bouclier), vous pouvez équiper à chaque personnage des pierres de compétences. Celles-ci sont divisées en 4 catégories, selon qu'il s'agit de skills passifs ou de skills à utiliser. Les skills passifs apportent des bénéfices dès qu'on les équipe (augmentation de statistiques, plusieurs attaques au lieu d'une, etc.), et les autres concernent différentes actions de soutien aux alliés ou d'attaques physiques/magiques. Il est donc possible de frapper à distance ou sur une zone plus ou moins étendue, quelle que soit la classe de base d'une unité. Parmi les skills passifs, il en existe quelques uns à ne pas négliger, ceux qui modifient l'attribut élémentaire. Chaque personnage manie donc un type d'arme et de base, il a une affiliation neutre. Avec certaines skills stones, on peut modifier leur attribut, parmi 3 possibilités. Chaque attribut possède des forces et faiblesses selon un système de type pierre-papier-ciseaux, ce qui modifie l'efficacité d'une attaque. Il est donc possible de faire plus ou moins de dégâts selon l'attribut de nos unités, et cela fonctionne aussi pour les dégâts reçus. En plus vers la moitié du jeu, il sera possible de combiner deux pierres entre elles pour en former une nouvelle (les joueurs de Dragon Quest VIII ou Rogue Galaxy savent que Level-5 est friand d'alchimie). Autant dire que le système présente suffisamment de subtilités pour qu'on s'attarde sur la customisation de nos personnages de façon régulière.




Jeanne d'Arc a de quoi nous en donner pour notre argent, étant donné que la difficulté progresse à une bonne allure. Le niveau des ennemis est toujours légèrement au-dessus de celui du joueur (si tant est que celui-ci ne fasse pas de combats optionnels), et cela maintient un certain challenge. Par ailleurs les objectifs de missions sont assez variés et sont présentés en cohérence avec l'histoire. Parfois il s'agira de garder une certaine unité en vie, d'autre fois de fuir ou de protéger un point précis sur la carte. Tout cela s'organise de façon dynamique et donne beaucoup de rythme à l'histoire. Il faut compter entre 20 et 30 heures pour voir le bout du jeu, et quelques heures de plus pour parcourir les stages optionnels débloqués. En outre, une fois que le jeu est fini les monstres gagnent une cinquantaine de niveaux supplémentaires, ce qui permet de revisiter les différents stages pour y grapiller de nouvelles skills stones, inaccessibles auparavant.


Conclusion : Le titre de Level-5 constitue donc une bonne surprise sur PSP. Graphiquement agréable et disposant d'un challenge bien dosé, il sait charmer le joueur par son univers et ses personnages attachants. Le gameplay implique le joueur grâce à son ergonomie et à sa grande richesse. En dépit des années, Jeanne d'Arc s'impose donc plus que jamais comme un must have sur la première console portable de Sony.

+ La localisation (doublages des cinématiques, le dialecte des différents protagonistes)
+ 14 personnages jouables, ce qui permet plusieurs styles de jeu
+ Les cinématiques qui ponctuent les grands moments du soft
+ Un certain challenge et des missions aux objectifs variés
+ L'univers héroïc fantasy et l'ost qui va avec
+ Un gameplay simple mais efficace

- Le jeu demeure très linéaire
- Pas de localisation dans notre pays, un comble !
- Certaines classes sont un peu trop avantagées par rapport à d'autres
- Des personnages secondaires (voire principaux) un peu trop laissés de côté

Note Indicative : 16/20.



Insérer un commentaire
$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
6 commentaires
Alban

le 06/11/2012
Max, laisse toi tenter car ce jeu est une bonne boule de plaisir.
Un très bon souvenir aussi.
MeDioN

le 06/11/2012
Entièrement d'accord avec l'article.
Pas exceptionnel, mais sacrément sympa.
maxff9

le 05/11/2012
Tu m'as donné envie de le faire ! Vu que j'ose pas attaquer Tactics Ogre je ferai ptète celui-là ^^
Shadow

le 31/10/2012
Je reste sur les Tactical avec Devil Survivor 2 sur Ds. D'ailleurs la prochaine review portera sur Wild Arms XF. ^^
Ahltar

le 31/10/2012
De même, j'avais beaucoup aimé
Mikaya

le 31/10/2012
C'est vrai qu'il est vraiment sympa ce ptit tactical j'en garde un super souvenir !!!
haut_menu
Infos Blog
Filgaia
Terre de mystères...
Crée le 01/01/2009
haut_menu
Catégories
haut_menu
Calendrer
<<Septembre 2021>>
LuMaMeJeVeSaDi
30310102030405
06070809101112
13141516171819
20212223242526
27282930010203
haut_menu
Blogs recommandés
haut_menu
Signets
Modifir un commentaire :
X
$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant
OK
S'inscrire
Blogendra V1.2 [Propulsé par Legendra RPG] © Force 2008 - En ligne depuis le 13/09/2008 on Infomaniak.net
Développeur : Medion Designer : Allesthar

Valid XHTML 1.0 Transitional Valid CSS Valid Atom Feed get Firefox