[Review] Shantae, de Wayforward Technologies
Par Shadow, le 09/08/2013 à 12h57 (2979 vues)
Catégories : Jeux vidéo, Preview & Review

Une petite review surprise est aujourd'hui au programme ! Shantae est un jeu vieux de quelques siècles années déjà, et il y a un mois je n'en connaissais même pas l'existence. J'espère que vous aurez autant de plaisir à lire le billlet qui suit, que j'en ai eu à parcourir le jeu de fond en comble. Réservez votre billet d'avion si ce n'est encore fait, la prochaine fois nous partons pour l'Asie !



Introduction : Voici un titre que j'ai découvert récemment sur l'e-shop de la 3DS. Intrigué par sa nature (un jeu GBC dont je n'avais jamais entendu parler) et la vidéo de présentation proposée, je me suis dit que le jeu me plairait. Après une rapide recherche sur google, j'ai finalement décidé de me procurer cette réédition. Alors ce Shantae, ça raconte quoi ?


Pour remettre les choses dans leur contexte, sachez que Shantae est un jeu un peu particulier. Il s'agit en effet d'un jeu sorti en 2002 sur GBC, soit un an après la sortie de sa petite soeur, la GBA. Il a donc fait couler très peu d'encre, d'autant que ce n'est pas une équipe japonaise qui l'a développé, pour une fois (le jeu est uniquement sorti aux USA). Voici pour la petite page historique.

Ce jeu nous raconte l'histoire de Shantae, une jolie demi-génie à queue de cheval. Celle-ci vit des jours paisibles dans sa demeure, tout en gardant un oeil sur Scuttle Town, le village dont elle est la guardienne. Mais un jour, ce calme est mis à mal lorsque Risky Boots, la célèbre chef des pirates, attaque la ville et dérobe une ancienne relique ! Et la voilà partie à la recherche d'autres reliques, cachées dans des donjons ! Ceci afin d'accomplir un plan démoniaque, bien entendu. Mimic, un ami de Shantae, l'implore de partir à la poursuite des pirates afin d'éviter que le pire ne se produise...


Il faut savoir que Shantae est un plateformer, on ne l'attend donc pas trop (en principe) sur le plan du scénario. Plutôt classique dans son déroulement, l'aventure propose en effet au joueur de se déplacer dans différentes villes, et de résoudre des énigmes dans quatre donjons. L'alternance ville-donjon donne donc un aspect très prévisible à l'intrigue. Cependant, on ne peut pas pour autant mettre le jeu de Wayforward sur le même plan qu'un Mario à ce sujet ; si la trame est classique, les dialogues eux ne manquent pas d'humour. Ceci passe dans les répliques, mais également dans les animations des personnages en plein dialogue (l'étonnement, le sourire), ce qui est plutôt impressionnant pour de la GBC, quand on sait que la new gen a produit bon nombre de héros autistes... Il fallait y penser, et c'est ce genre de petits détails qui rend le jeu agréable à découvrir dès les premières minutes.


D'ailleurs, sur le plan technique, le jeu est réussi à tous les niveaux. L'univers est très coloré, ce qui le rend fort attrayant. Il se déroule en scrolling horizontal et les décors fourmillent de petits détails, se permettant même de jouer sur le premier plan et l'arrière-plan (sans toutefois gêner le joueur dans sa progression). Lorsque le joueur est dans une ville, son point de vue est placé à l'arrière de Shantae, un peu comme si c'était à la première personne. Cette idée assez originale permet de bien marquer la coupure entre la ville et ses alentours. Là encore, techniquement le jeu assure. On sent qu'il est sorti à la fin de la GBC, et il s'agit sans aucun doute de l'un des plus beaux jeux de la machine. En 2013 cela passe encore très bien, là où d'autres jeux vieillissent moins bien.


Je parlais tout à l'heure de l'alternance ville-donjon, parlons donc maintenant du déroulement du jeu en lui-même. La carte du monde est entièrement accessible au joueur, pas de destination à cliquer, il faut y aller à la dure, en marchant ! Les différentes villes sont ainsi reliées entre elles par différents décors (des forêts, des cascades, des montagnes, etc.) contenant bon nombre d'ennemis à occire. Parfois sur votre route vous trouverez un temple mystérieux... C'est sûrement l'entrée d'un donjon ! Les donjons regorgent d'ennemis eux aussi, mais surtout de petites énigmes à résoudre pour parvenir jusqu'à la dernière salle, et trouver la relique du temple. Shantae prend dans ces donjons plus l'aspect d'un jeu d'aventure que celui d'un plateformer pur et dur. Enfin, sachez que chaque donjon permettra à Shantae d'obtenir la capacité de se transformer en un animal différent. Ces formes animales lui procureront des aptitudes particulières, comme la possibilité de défoncer tous les obstacles avec l'éléphant, par exemple. Et la traversée des villes n'est pas moins intéressante que celle des donjons. En effet, on retrouve l'humour propre au jeu dans les discours avec les différents PNJ, ainsi que les lieux visités. Par exemple, au lieu de se contenter de mettre un halo de restauration dans la salle de sauvegarde, les développeurs ont pensé que Shantae préférerait... se prélasser dans des bains ! Et le tout, en étant accueillie par une charmante jeune femme à l'entrée... Bref, c'est rigolo, assez réaliste qui plus est, et l'humour de certains PNJ donne à chaque ville ses propres caractéristiques. Et pour le coup, on a vraiment l'impression qu'on pourrait y vivre, tellement c'est bien pensé.

Shantae ne serait sans doute pas aussi plaisant à parcourir sans l'ambiance qui s'en dégage. En effet, l'apparence de l'héroïne rappelle fortement les contes des 1001 nuits, et confère un certain cachet à l'univers. Le délire ne s'arrête pas aux apparences : la jeune Shantae est une guerrière plutôt atypique, se battant avec... sa queue de cheval, pour triompher de ses adversaires ! Et ses pouvoirs de transformation sont rendus possibles grâce à ses talents de danseuse... Autant dire qu'on se réjouit qu'il y ait plusieurs transformations à débloquer, ainsi que des danses permettant de se téléporter de ville en ville ! Et malgré son côté guerrière chevronée, Shantae est encore naïve, puisqu'elle découvre un petit peu le monde au-delà de Scuttle Town en même temps que le joueur. Ce sont toutes ces facettes du personnage qui le rendent si attachant.

À bientôt sur DSi Ware et 3DS ;)

À bientôt sur DSi Ware et 3DS ;)

Conclusion : Je n'ai pas abordé tous les points du jeu dans cet article, dont ses quelques défauts. Pour cela, je vous laisse regarder les +/- en dessous. Je n'ai par exemple pas mentionné que le jeu faisait penser à un Zelda sur GB, avec sa barre de vie (des coeurs) à agrandir en cherchant bien, ou encore les équipements disponibles en magasin. Si je ne l'ai pas fait, c'est tout simplement pour insister sur un point : en dépit de ses inspirations certaines (Mario, Zelda, etc.), Shantae se paie le luxe d'avoir une identité propre. Et grâce à cela, il accroche et surprend le joueur du début à la fin. En trois mots comme en cent : c'est un véritable coup de coeur, et je le recommende chaudement.

+ Une durée de vie honorable pour le genre, avec quelques quêtes annexes à accomplir
+ Un jeu d'aventure/plateformer original, qui se démarque ainsi de ses aînés
+ Un univers très riche, avec des PNJ vivants, de l'humour, du charme
+ Une bande son envoûtante, totalement en accord avec l'univers
+ Le joueur est libre de ses déplacements entre chaque ville
+ Le jeu est très beau, très coloré
+ L'héroïne, Shantae

- Un peu difficile de s'y retrouver sur la carte, au bout d'un moment
- La téléportation entre les villes n'est possible qu'en accomplissant une quête annexe
- Les guardiens sont un passage obligé, et ils manquent de relief en tant que personnages

Note Indicative : 17/20.




Insérer un commentaire
$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
5 commentaires
Shadow

le 14/08/2013
C:est exact, c'est ce que j'ai indiqué sous la dernière image

Un troisième opus est également en développement pour l'e-shop 3DS, et je pense que c'est pour ça qu'on a eu droit à la réedition du premier volet cette année~
Raymontp

le 14/08/2013
Si je me plante pas, y'a même une suite sur dsiware.
david06

le 11/08/2013
Heureusement qu'il est sorti en demat´ celui là, car la version d'origine c'est pas le même rapport qualité / prix ...
Shadow

le 10/08/2013
Yeah Mika, essaie-le

Je n'ai pas précisé, mais le jeu est dispo pour une bouchée de pain sur l'e-shop de la 3DS, environ 5€. Le rapport qualité-prix y est largement IMO
Mikaya

le 10/08/2013
sympa écoute ca donne envie de se le procurer pour essayer tiens
haut_menu
Infos Blog
Filgaia
Terre de mystères...
Crée le 01/01/2009
haut_menu
Catégories
haut_menu
Calendrer
<<Novembre 2018>>
LuMaMeJeVeSaDi
29303101020304
05060708091011
12131415161718
19202122232425
26272829300102
haut_menu
Blogs recommandés
haut_menu
Signets
Modifir un commentaire :
X
$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant
OK
S'inscrire
Blogendra V1.2 [Propulsé par Legendra RPG] © Force 2008 - En ligne depuis le 13/09/2008 sur Infomaniak.net
Développeur : Medion Designer : Allesthar

Valid XHTML 1.0 Transitional Valid CSS Valid Atom Feed get Firefox