[Bilan] Enfin un bilan avec des jeux sortis la même année!
Par Shadow, le 02/01/2016 à 14h30 (898 vues)
Catégories : Bilan, Jeux vidéo, RPG
Voir la fiche

2015 c'est (enfin) fini : il est l'heure de faire le bilan! Pour ceux qui veulent un peu plus de précisions sur certains jeux mentionnés, je remets pour commencer les bilans mois par mois postés sur les forums. L'année aura été assez riche en bons jeux...


Janvier 2015 :
Bilan assez maigre, la cause à des remplacements non-stop depuis la rentrée :

J'ai platiné hier HyperNeptunia Re;Birth 1 (merci la grippe quand elle m'assome pas). Avec deux sorties très rapprochées, sans parler du spin-off action pour le printemps, j'ai un peu l'impression que les fans vont être mis sous perfusion, quitte à faire une overdose. On verra bien, mais j'ai pas envie de replonger tout de suite (même si je compte me procurer Re;Birth 2 et Noire).
Sinon suite aux GL de JVC, j'ai repris Metroïd Fusion pour le fun. Je vais tenter les 100%... Ben le compteur de temps a beau être bugué, je vois pas comment tu peux avoir les 100% en moins de deux heures (pour voir la fin ultime). J'ai aussi une petite dizaine d'heures sur Deadly Premonition sinon. Et j'ai testé le sympathique Ducktales Remastered.

Je pense que Février sera placé sous le signe des masques de mon côté, et notamment celui de Majora sur 3DS!

Février 2015 :

Trois jeux principaux pour le mois de février, bien entamés mais pas finis :
Life is Strange (PS3) et Majora's Mask 3DS (démarrés le jour de mon anniversaire ^^), ainsi que The Walking Dead S1 (PS Vita).

Très pris par le premier : j'ai acheté la preview et j'ai craqué lorsqu'elle s'est arrêtée sans crier gare. Et je ne regrette rien. Un très bon jeu où l'univers se dévoile au joueur qui prend le temps d'observer. Mon avis détaillé se trouve sur mon blog. La suite ce mois-ci!
Le deuxième jeu est un bon remake de mon jeu préféré, avec plein de nouveautés bienvenues. L'original garde quand même, je pense, un petit charme supplémentaire pour ce qui est de l'ambiance, plus oppressante à mon goût.
Quant à TWD, on insistait depuis longtemps pour que j'essaie la série, eh bien du coup je vais découvrir avec le jeu vidéo. Premier opus bien mais un peu longuet, il a ensuite fallu que je désinstalle/réinstalle le jeu pour réussir à démarrer l'épisode 2. Et je ne regrette pas! Je l'ai fait hier d'un coup, et quelle claque! Le prologue était déjà bien énorme, mais je ne pensais pas avoir des choix aussi difficiles à faire. Et un personnage que j'ai tué me hante un peu...

Sinon, trois essais en vrac : Shantae Pirate's Curse sur VC WiiU, Disaster Day of Crisis (Wii) et Sly 1 (de la trilogie PS Vita). Les trois s'annoncent très bons, il n'y a plus qu'à confirmer cela par la suite.

Donc pour mars je vais essayer de continuer tout ça (même si les sorties actuelles me tentent bien : HyperDevotion Noire, Tokyo Twilight Ghost Hunters...).

Mars 2015 :

À mon tour de faire le bilan ; mars 2015 est un peu dans la continuité du mois précédent, où il me manquait seulement 2-3 jours pour terminer certains jeux.

Ainsi j'ai finis une première partie sur The Legend of Zelda Majora's Mask 3D. Rien à rajouter qui n'a déjà été dit, j'ai bien aimé même si certaines modifications ne vont pas toujours dans le bon sens. Je n'ai pas ressenti de stress en jouant comme sur N64, mais le fait de connaître l'aventure joue pour beaucoup je pense. L'expérience originale reste la plus charmante à mes yeux, mais la mouture 3DS est pleine de bonnes idées pour convaincre de nouveaux joueurs en 2015. Essayez-la!

The Walking Dead Saison 1 est aussi terminée (jeu vidéo) et commencée (pour la série ^^). Un final bouleversant, l'épisode 5 est de loin le meilleur de tous, avec une décision très difficile à prendre au tout début, et une conclusion qu'on voit venir mais qu'on refuse d'accepter... Le DLC 400 days prolonge agréablement l'expérience, même si je doute qu'il ait un impact significatif dans la Saison 2.

Après avoir ragé sur les imprécisions du gameplay qui rendent le dernier niveau de Sly 1 injouable, j'ai terrassé Clockwerk. Un excellent plateformer, avec des personnages qui ont un charisme certain, notamment avec la VF. Il y a quelques erreurs de jeunesse (les niveaux s'enchaînent sans qu'il y ait une réelle cohérence, et seul Sly est jouable à tout instant), mais on est assez facilement transporté malgré tout. C'est diversifié dans les actions proposées, les méchants sont badass et le lien Carmélita/Sly est très amusant... Bref j'ai renquillé sur Sly 2, qui corrige à peu près tout ce qu'on pouvait reprocher à son aîné. Il propose des mondes plus structurés (il faut accomplir une mission avec un but annoncé, ça a plus de sens que de toujours terminer un niveau pour obtenir une clé), et de nouveaux personnages jouables. Il serait peut-être le meilleur opus si Sly n'avait pas perdu de sa répartie, et si les méchants étaient à la hauteur du gang des 5 de Sly 1.

L'épisode 2 de Life is Strange, Out of Time, m'a bien remué, avec sa fin certes attendue... mais bouleversante. Il me faudra la BO du jeu à sa sortie.

Avril 2015 :

J'oubliais de faire le bilan. ^^

Un mois très intéressant en ce qui me concerne, j'ai pu renouer avec un certain jeu que j'avais délaissé, pour le finir en un rien de temps. Je suis donc plutôt content pour le coup. Et j'ai fait deux découvertes assez surprenantes, des jeux que je n'attendais pas vraiment à la base...

Sur PS Vita, j'ai commencé par terminer Sly 3 ; la trilogie m'aura laissé un souvenir agréable, c'est assez varié dans les missions, les personnages du dernier opus gagnent des points en terme de charisme et de développement, on renoue avec l'ambiance du premier opus. Le dernier niveau boucle l'histoire de la trilogie comme il se doit. Pour les accros, des petits défis supplémentaires, avec un objectif secondaire, sont proposés histoire de prolonger le plaisir.

Sur PS3, j'ai commencé un certain HyperDimension Neptunia, l'original de Re;Birth 1, que j'ai fait en décembre/janvier derniers. J'ai eu très peur au début, notamment parce que ça me paraissait très mou en terme de gameplay ou même d'ambiance sonore. Puis le jeu se dévoile, le système de combat est assez étrange, prenant mais avec une part d'aléatoire inutile (les soins). Quant aux musiques, je trouve qu'elles permettent à chaque continent de se démarquer des autres, puisque les thèmes de combats varient (et les structures de donjons, dans une certaine mesure). Bref le jeu fait un peu ce que j'attendais du remake par certains côtés, bizarrement. On fait la distinction entre les environnements, et c'est quelque chose d'assez important je trouve. Clairement le remake est supérieur en terme de gameplay et d'intérêt général, simplement je pense en jouant à HDN, qu'IF aurait pu garder quelques bonnes idées du matériau de base. Là on sent qu'ils ont juste voulu aligné le jeu sur les opus suivants, et qu'avec MkII/Victory, ça va être du (très) réchauffé... Sinon j'ai aussi le plaisir de croiser de nouvelles têtes, qui ont disparu dans le remake, notamment la petite Gust. Et les monstres ne sont pour la plupart pas les mêmes. Je comprends que les fans qui ont joué à HDN et son remake ont eu l'impression de redécouvrir le jeu une deuxième fois. Pour moi ça reste aussi agréable dans l'autre sens (si je considère surtout ces qualités).

Dans ma collection de jeux PSP, le vilain petit canard se nomme Gungnir. C'est un peu l'équivalent de Lost Odyssey sur X360. Il traînait dans ma collection depuis des mois, je l'avais essayé, puis abandonné, et repris à nouveau, puis encore abandonné. Bref Gungnir j'ai mis du temps à rentrer dedans, mais il est excellent une fois qu'on adhère à son gameplay et son univers. Dommage pour sa fin qui ne me satisfait pas vraiment... Affaire à suivre?

Le petit dernier d'avril, c'est Atelier Ayesha Plus. Charmé par Atelier Meruru sur PS3, j'avais très envie de voir où la série des Dusk allait nous emmener. Je dois avouer que comme pour Gungnir j'ai eu un peu de mal au début, notamment avec la présentation des objectifs : je cherchais un peu comment suivre l'avancement de mes quêtes, ou comment débloquer de nouvelles zones par exemple... Et puis je ne ressentais pas trop d'empathie pour la jeune Ayesha (difficile de passer après la pétillante Meruru!). Du coup les trois ans sont passés assez vite, et je me suis pris une fin assez cynique pour avoir trop traîné... Du coup j'ai décidé de tout reprendre pour essayer de mieux faire. Je ferai le bilan quand j'aurai terminé une nouvelle partie.

Mai 2015 :

Alors en mai j'ai fais ce qu'il me plaisait, à savoir :

- Atelier Ayesha Plus (petit rappel du mois précédent)

Shadow, le 03 Mai 2015 - 16:59, a écrit :
Le petit dernier d'avril, c'est Atelier Ayesha Plus. Charmé par Atelier Meruru sur PS3, j'avais très envie de voir où la série des Dusk allait nous emmener. Je dois avouer que comme pour Gungnir j'ai eu un peu de mal au début, notamment avec la présentation des objectifs : je cherchais un peu comment suivre l'avancement de mes quêtes, ou comment débloquer de nouvelles zones par exemple... Et puis je ne ressentais pas trop d'empathie pour la jeune Ayesha (difficile de passer après la pétillante Meruru!). Du coup les trois ans sont passés assez vite, et je me suis pris une fin assez cynique pour avoir trop traîné... Du coup j'ai décidé de tout reprendre pour essayer de mieux faire. Je ferai le bilan quand j'aurai terminé une nouvelle partie.

Je rajouterai que le système d'alchimie de cet épisode m'a beaucoup plu, il est assez riche à mon goût pour proposer son lot de subtilités. Je regrette essentiellement deux choses : les chutes de framerate et les problèmes d'affichages dans le jeu, mais surtout la gestion de la difficulté. On a une histoire en mode promenade de santé, et les combats annexes n'ont carrément rien à voir. Mais à un point tel que si on ne va pas chercher les conseils pour fabriquer d'excellents équipements, on n'a pas la moindre chance de vaincre. Et puis même en suivant certains conseils, j'ai eu à refaire sans cesse des équipements pour viser toujours un maximum d'efficacité. Arrivé face aux boss ultimes, en voyant le dernier des quatre ça m'a gonflé. Bref le Winged Master restera le maître de ma partie, après 80h de jeu j'ai un peu envie de passer à autre chose. ^^ Mais malgré tout j'aime beaucoup l'univers et les personnages, de ce côté-là le jeu est assez bien fait. J'attends donc la sortie prochaine d'Escha & Logy Plus...

- Life is Strange, épisode 3 : peut-être un peu moins surpris globalement par son déroulement, après les deux premiers opus, j'ai presque trouvé le temps long en jouant. Il n'y avait plus autant de petites remarques croustillantes de la part de Max, ce qui me plaît beaucoup pourtant. En revanche la fin nous retourne comme avec Out of Time, et on ne sait pas trop bien quelle direction va prendre l'intrigue ensuite...

- et Hakuoki : Warriors of the Fleeting Blossom : celui-là j'avais assez envie de le tester suite aux bonnes critiques lues sur la toile. En même temps j'avais peur de passer complètement à côté du jeu, n'appartenant pas au public ciblé par les développeurs à la base. Et pourtant... Le charme a vite opéré. Bon l'héroïne reste aussi cruche que je l'avais redouté (mon dieu si je passais quatre ans avec des guerriers qui risquent leur vie tous les jours, j'apprendrais à me battre, au bout d'un moment! C'est une question de dignité je trouve...). Mais elle n'arrive pas non plus dans un harem avec des stéréotypes sur pattes justes bons à se plier en quatre pour elle... du moins l'enrobage qu'il y a autour a une certaine importance, ce qui donne un bon équilibre entre intrigue et romance. Bon par contre et c'est franchement dommage, l'immersion est sabordée par les musiques (déjà parce qu'elles ne se couplent pas assez à ce qui est raconté par le jeu, mais surtout parce que quand la piste sonore est finie, ben elle s'arrête deux secondes avant de reprendre!). Très bon point à noter, des changements assez importants entre les différents scénarios, qui s'opèrent parfois de manière subtile (comme la relation entre Nagakura et Harada). Et c'est un véritable plaisir de voir certains personnages sous un nouveau jour, ou alors bien développés alors qu'on ne savait rien sur eux avec les autres routes. Bref, c'est bien!


Juin 2015 :

Petit bilan en ce qui me concerne, j'ai fait pas mal de route dans le sud du département pour le boulot...

- les 10 premières heures de Steins;Gate m'ont fait découvrir l'anti-héros Rintarô, pas franchement les pieds sur terre et c'est tant mieux. On passe d'excellents moments en compagnie de lui et de ses bananes (oui c'est pas rien de dire qu'il a la banane, il en a même plusieurs).

- Persona 3 Portable, acheté en promo sur le store, pour le plaisir de retrouver l'ambiance du jeu, tout en n'étant pas obligé de me trimballer la PS2 à Angoulême. Et forcément avec tout ce qui a été dit sur ce portage en demi-teinte, on ne retrouve pas vraiment l'immersion de ce qui peut être proposé sur PS2. Pour autant l'histoire reste très mature, et c'est un réel plaisir de retrouver la petite bande d'adolescents, tous confrontés à des drames personnels ou inter-personnels, pour en ressortir grandis. Une belle leçon de vie, ce P3!

- quelques heures par-ci par-là sur Tales of the Abyss 3DS. Étant donné mon aversion actuelle pour à peu près tout ce que fait Nintendo (et donc sa dernière console portable, qui ne m'attire plus trop), c'est un exploit d'avoir allumé la bête pour refaire une partie de ce petit RPG. Bref, je vais sans doute m'avancer un peu pendant l'été, mais vu la qualité du cast, il y a de quoi passer de bons moments.

- et enfin j'ai terminé Hakuoki : Demon of the Fleeting Blossom (et du même coup compris pourquoi « Hakuoki »). Je ne reviendrai pas sur les qualités du jeu que j'ai déjà citées, j'ai bien aimé l'expérience globalement. J'ai une grande préférence pour Harada (pour la conclusion à son histoire avec Nagakura, où il doit prendre une décision pas facile) et Saitô, un homme de principe c'est cool. Après je trouve l'héroïne vraiment trop cruche et si je devais choisir entre un nouvel otome et un shôjo bien écrit, le choix serait vite fait.

@Popolon : ne me donne pas d'autres raisons de vouloir ma classe, je vais te tuer


Juillet 2015 :

Avant d'entamer le bilan de juillet, je rajoute un jeu que j'avais oublié de mentionner en juin :

- Wario Land (eShop 3DS), terminé une première partie avec environ 20 000 pièces (merci les quick saves) mais quand même une fin bien trollesque. J'aime beaucoup le personnage, et l'univers crée est surprenant pour un jeu GB. Ainsi quand on progresse, on peut modifier certains choses dans les niveaux précédents, et il y a des routes alternatives à découvrir. Bref, il va falloir que je continue de chercher tous les trésors qui m'attendent!

Allez, petit bilan de mon début de vacances :

- Tales of the Abyss : l'aventure se poursuit lentement mais sûrement. J'ai passé les évènements marquants du jeu, permettant au héros de changer, et à l'équipe de renforcer les liens.

- Ys I&II Chronicles : j'ai profité des soldes sur les jeux japonais pour prendre ce que je n'avais pas acheté à sa sortie sur PSP. Les premières aventures d'Adol, entre autres, vu que j'avais fait le jeu sur DS. Mais maintenant que plusieurs années sont passées, je redécouvre le jeu avec plaisir. C'est très gratifiant comme aventure, puisqu'aucun des objets présents n'est mis là par hasard, et qu'on passe son temps à se demander à quoi chaque chose pourrait bien nous servir. Car il n'y a que comme ça qu'on avancera. Et c'est ce qui fait la base de cette « grande » (toutes proportions gardées) aventure. Bon par contre je comprendrai jamais pourquoi après tous ces portages, les gains de stats à chaque niveau n'ont pas été rééquilibrés dans Ys I. On atteint beaucoup trop vite le maximum, ce qui enlève un peu l'intérêt du côté RPG au titre. Ys II est plus labyrinthique pour sa part, il faut que je reprenne ma partie.

- Lunar Silver Star Harmony : un peu pour la même raison que le portage de Falcom, les années ont passé et en voyant SSS à environ 3€, j'ai eu envie de relancer une partie sur PS Vita. Je détaillerai un peu mon avis sur cette version avec un billet sur mon blog.

- Spyro : j'ai enfin découvert l'un des monuments du jeu de plate-forme sur PS1, avec Spyro et sa première aventure. J'ai été agréablement surpris, puisque je m'attendais à découvrir un jeu très enfantin et facile, comme Kirby. Parce qu'un personnage qui vole dans un jeu de plate-forme, vous comprenez... Mais non, la difficulté est plutôt bien dosée, et il y a de quoi faire si on veut voir la vraie fin. Bon ceci dit je suis très dubitatif quant au charisme du boss final. Mais bon!

- Steins;Gate : pour finir j'ai bien avancé dans ce VN. J'en suis à présent rendu au premier tournant tragique de l'histoire. C'est bien parce qu'on s'y croit encore plus qu'avant, vu que la paranoïa du héros ne semble pas déplacée. ^^


Août 2015 :

Pas grand chose à préciser pour le mois d'août, essentiellement articulé autour de 3 jeux pour otak' :

- Steins;Gate, terminé en 40h (avec toutes les fins pour le coup). Le jeu m'a pas mal retourné, que ça soit au niveau sonore, de la DA, ou de l'histoire... (même si true ending = too much à mon goût). Pour plus de détails, j'ai écris une review sur mon blog.

- Hyperdevotion Noire, un Tactical-RPG rempli de combats intéressants, assez tactiques l'air de rien. La preuve qu'on peut faire un petit concentré de fun, tout en proposant du fanservice. Question histoire par contre, euh... joker!

- HyperNeptunia, premier du nom. Ouch. Le choc a été assez rude quand j'ai commencé ma partie en avril, les combats et le fond sonore paraissant assez mous. Après le gameplay n'est pas complètement à jeter (système de combos, difficulté assez relevée), mais bon entre l'histoire trop brouillonne (avec beaucoup de personnages qui ne nous accrochent pas) et la fainéantise royale du level design... Je vais terminer ce jeu, par petites doses, ne serait-ce que pour les petites scènes qui me décrochent un sourire (celles des personnages bonus, les allusions à Sonic, Mario, FF... c'est assez subtil en général).


Septembre 2015 :

J'oubliais le bilan du mois dernier, aussi je vais corriger ça. ^^
Qui dit mois de septembre dit rentrée des classes, et vu que cette année j'ai justement eu une rentrée pas prévue à assumer, forcément le temps de jeu s'en est trouvé réduit...

Ce que j'ai pu jouer (un petit peu), c'est HyperDimension Neptunia. Plus j'avance et plus les niveaux/musiques se ressemblant, le jeu m'ennuie... Pourtant il y a des bons moments, comme les petites scènettes annexes/DLC, mais si le jeu avait été plus court il aurait clairement été meilleur.

Et pour accompagner la rentrée dans la vie, un autre jeu vidéo a fait sa rentrée dans ma PS Vita : Dangan Ronpa 2. Et là en revanche je suis très surpris, après avoir lu des commentaires de membres pas forcément positifs, le jeu m'accroche comme le premier, avec ses ambiances très variées, parvenant toujours à me surprendre de toutes les façons. Bref, un jeu que je continue (j'approche maintenant de la fin) avec intérêt.


Octobre 2015 :

Déjà le temps de faire un bilan pour octobre!

Dangan Ronpa 2 sur PSV : oh celui-ci je l'ai dévoré malgré mon temps libre assez limité. Très riche en terme d'ambiance, surprenant même pour avoir joué et apprécié le premier, bref il m'a comblé. Je m'attaque ce mois-ci au post game du coup.

HyperDimension Neptunia l'original sur PS3 : je pense avoir déjà tout dit sur ce que je pense du jeu (voir sa fiche sur le site). Je vais devoir me sevrer avant de pouvoir attaquer mk2... Comme avec Tales of Xillia en fait.

Ar NoSurge Plus sur le PS Store PSV : ça faisait presque un an que j'avais finis la version d'origine sur PS3, et j'avais vraiment envie de me le procurer pour rejouer sur PSV. J'ai fait une partie en mode new game + et j'ai bien mieux compris que la première fois.. Un jeu vraiment sympathique, à défaut d'être excellent. Il m'a bien donné envie de relancer Ar Tonelico 1 ou 2 tiens (il faut dire qu'Ion est superbe avec le costume de Misha ^^).

Deadly Premonition sur le PS Store PS3 : entamé en début d'année, je l'ai repris avec l'approche d'Halloween. Je viens de passer des scènes cultes dans le chapitre 13, comme celle du petit déjeuner avec la gérante de l'hôtel en début de partie. Vraiment dommage que le gameplay pêche autant (ça s'améliore un peu quand on a fait certaines quêtes annexes...). J'ai finis la première moitié du jeu.


Novembre 2015 :

Plusieurs choses pour novembre :

D'abord LA claque, The Wolf Among Us. Radicalement différent de TWD en terme de ressenti, TWAU nous entraîne dans un univers entre la féérie des contes et la froideur d'une société post-industrielle. On n'a cette fois-ci moins le sentiment d'être spectateur de l'action, tant on est amené à prendre des décisions pour faire avancer l'intrigue dans telle ou telle direction. Bon dans les faits ça reste un jeu TellTale qui a une fin bien définie et des choix pas si décisifs que ça, mais je me souviendrai toujours à quelle point la sensation de colère et l'envie de tout casser s'est emparée de moi lors des grands moments de baston. Une très bonne surprise.

Dangan Ronpa 2 platiné également, je ne reviens pas dessus. J'ai beaucoup aimé, voire même un peu plus que le premier.

G Senjou no Maou : bon c'est une lecture interactive plus qu'un JV, mais en attendant c'est bien prenant au niveau des thématiques abordées (le dépassement de soi, de manière très subtile). Une bonne pioche qui va m'occuper de longues heures encore j'ai l'impression.

Commencé The Swapper cet aprèm, je suis totalement sous le charme de cet univers à la Alien/Métroïd, avec un gameplay vraiment à part. C'est pas toujours évident de bien gérer ses différents clones pour résoudre certaines énigmes, mais je m'en sors quand même pas mal.

Et de temps en temps, je continue ma partie sur Tales of the Abyss 3DS.

Déjà le dernier mois de l'année...


Décembre 2015 :

Allez une fois n'est pas coutume, je fais mon bilan de décembre en avance puisque je ne commencerai pas d'autres jeux, et qu'il y a le bilan annuel à préparer. ^^

Ce mois-ci a été un peu expérimental pour conclure l'année.

J'ai terminé la lecture de G Senjou no Maou, qui se conclue en apothéose. Un excellent VN, à découvrir de toute urgence.

Ensuite, j'ai parcouru The Swapper. Avec sa carte faisant penser à un MetroïdVania, le jeu propose néanmoins son gameplay bien à lui, à base de puzzles à résoudre à l'aide de 4 clones de son personnage. On a en effet la possibilité d'avoir jusqu'à 5 avatars présents, et de passer de l'un à l'autre d'un coup de rayon. Dit comme ça tout paraît très simple, mais les choses se complexifient bien vite, avec différents interrupteurs et autres lumières spéciales limitant nos mouvements. En dehors de ça, on a différents documents à trouver pour tisser une intrigue qui m'a laissé assez indifférent. On joue plus pour l'ambiance et le gameplay que pour autre chose, d'autant que l'aventure est de courte durée.

Une fois cela fini, je me suis lancé sur un autre VN acquis pendant les soldes, Amnesia Memories. Après avoir terminé Hakuoki cet été, je n'avais pas franchement envie de mettre le prix fort dans ce jeu, dont la promotion m'avait laissé assez dubitatif. C'est finalement avec l'excellente promotion sur le titre que je me suis décidé. J'ai passé un très bon moment, 5 histoires en une c'est bien, et les nombreuses fins procurent vraiment au soft un côté « histoire dont vous êtes le héros », et c'est vraiment prenant pour le coup! Pour moins de 3€, c'est probablement la meilleure lecture interactive qu'on puisse s'offrir pour l'année 2015.

Et dernier petit jeu sans prétention, The Unfinished Swan. Raconté comme un conte pour enfant, le jeu propose un univers tantôt blanc, tantôt monochrome. Il faut y trouver son chemin en lançant des balles de peinture. De très bonnes idées de gameplay parcourent les quelques niveaux proposés, faisant qu'on ne s'ennuie pas un seul instant. Pour les collectionneurs, il y a quelques éléments cachés à découvrir, donnant une modeste replay value au jeu. À découvrir!



Bilan global



Allez pour commencer, résumons 2015 en un petit tableau :

RPG terminés

Jeux terminés (hors RPG)

Jeux non terminés

HyperDimension Neptunia Re;Birth 1

The Legend of Zelda : Majora's Mask 3DS

HyperDimension Neptunia

Gungnir

Atelier Ayesha Plus (PSN)

Person 3 Portable (PSN)

Ys I Chronicles (PSN)

Lunar Silver Star Harmony (PSN)

Hyperdevotion Noire : Goddess BlackHeart

Ar NoSurge Plus (PSN)

Metroïd Fusion

Deadly Premonition (PSN)

Ducktales Remastered (PSN)

Life is Strange (PSN)

The Walking Dead S1 (PSN)

Sly 1 (PSN)

Sly 2 (PSN)

Sly 3 (PSN)

Hakuoki : Demon of the Fleeting Blossom

Steins;Gate

Wario Land (eshop)

Spyro (PSN)

Dangan Ronpa 2 Goodbye Despair

The Wolf Among Us (PSN)

G Senjou no Maou (Steam)

The Swapper (PSN)

Amnesia Memories (Steam)

The Unfinished Swan (PSN)

Shantae Pirate's Curse (eshop)

Disaster Day of Crisis

Tales of the Abyss 3D

Super Mario Maker

Nier

Spyro 2 (PSN)

Joués sur PS Vita : 7

Joué sur PSP : 1

Joué sur PS3 : 1

Joué sur 3DS : 1

Joué sur GBA/eshop : 2

Joué sur PSP : 1

Joués sur PS3 : 5

Joués sur PS Vita : 8

Joués sur PC : 2

Joués sur WiiU : 2

Joué sur Wii : 1

Joué sur 3DS : 1

Joué sur PS3 : 1

Joué sur PS Vita : 1



Ce tableau confirme le ressenti que j'ai eu tout au long de l'année : je ne suis plus du tout attiré par les annonces faites par Nintendo pour ses machines, ni pour les dernières sorties les concernant. Il n'y a qu'à voir sur quelles machines sont sortis les jeux que je n'ai pas terminés (Super Mario Maker étant un cas à part, puisque je n'y joue que depuis noël), et surtout le nombre de jeux terminés sur consoles Sony (23 sur 28). Une autre tendance aussi, c'est que j'achète de plus en plus du dématérialisé. Parfois par manque de choix certes, mais souvent c'est parce que les soldes/titres du PS+ se révèlent intéressants. Et il faut aussi avouer qu'il y a un autre avantage : ça ne prend pas de place sur les étagères. Et c'est devenu pour moi un argument de première importance... Enfin je suis désormais sur Steam! Mon identifiant pour ceux qui veulent m'ajouter : Shadow_Yuri.


Allez, place au traditionnel bilan, avec mes petits préférés de l'année 2015...


Mon année 2015 en 3 jeux :



Life is Strange


The Legend of Zelda : Majora's Mask 3D



Steins;Gate

1/ Expérience narrative de 2015 : Life is Strange/The Wolf Among Us

Bien différentes du VN, les expériences narratives proposées par Dontnod et TellTale permettent au joueur une certaine liberté de mouvement. Des choix peuvent être faits, même s'ils n'influencent que faiblement la conclusion de l'histoire. Il est d'ailleurs assez amusant de constater que la situation est inversée pour ce genre de jeux, par rapport aux RPG occidentaux et japonais. J'ai beaucoup aimé l'ambiance véhiculée par le conte du grand méchant loup de TellTale. Mais pour les connaisseurs de The Walking Dead ou d'autres de leurs productions, il n'y a aucune surprise dans le déroulement de l'intrigue. C'est précisément pour ça que Life is Strange figure à égalité sur le podium avec TWAU. Sorti de façon épisodique tout au long de l'année, l'expérience a gagné en maturité à chaque nouvelle entrée. Portée par une bande sonore enivrante, l'aventure restera dans les mémoires, malgré le final qui a pu décevoir certains fans.

2/ Portage de l'année 2015 : The Legend of Zelda : Majora's Mask 3D

Cette version 3DS a permi de donner une seconde jeunesse à l'opus le plus sombre et le plus controversé de la série TLOZ. Toutes les modifications apportées vont vers un assouplissement du gameplay, pour adapter l'expérience à son nouveau support, une console portable. L'ambiance très particulière est intact : vous n'avez pas plus de 3 jours pour empêcher une horrible lune de s'écraser. Vos meilleures armes : un ocarina, et une vingtaine de masques dôtés d'étranges pouvoirs. À vous de sauver les habitants de Termina de leur mal-être...

3/ Visual Novel préféré de 2015 : Steins;Gate

C'est très difficile de placer Steins;Gate en première position dans cette catégorie, mais il faut avouer que le soft a vraiment toutes les qualités qu'on peut souhaiter trouver dans une lecture interactive. Et la plus flagrante de toutes ces qualités, c'est sans doute le naturel avec lequel les évènements sont contés. Ici pas question de choix explicites à sélectionner sur un écran, non. Toute l'intrigue tourne autour d'un petit objet qu'on connaît bien : un téléphone portable. Celui-là même qui emmènera le héros à différentes époques, à ses risques et périls... Vous ne regarderez plus jamais vos SMS de la même façon après avoir lu Steins;Gate...





RPG préféré de 2015 : Atelier Ayesha Plus


Drôle de candidat pour une première place dans le genre RPG vous me direz, surtout vu ce qui est sorti cette année. Gust n'est pas connu pour innover avec sa franchise, c'est un fait. Dès lors Atelier Ayesha se doit de faire les choses bien. Et quand on démarre l'aventure on pourrait en douter : encore une héroïne bien naïve à diriger, des objectifs peu clairs qui rendent la progression laborieuse... Mais l'univers dégage quelque chose, et en le découvrant on s'attache aux personnages, notamment Ayesha, Keith ou encore Linca. L'héroïne m'a étonné, les musiques du jeu m'ont fait vibré, et le post game m'a accroché par sa difficulté, forçant à exploiter le gameplay à fond. Atelier Ayesha est un RPG qui rend hommage à ses aînés, les jeux qu'on faisait à une époque où les contenus supplémentaires n'existaient pas.

Plaisir rétro de 2015 : Ducktales Remastered


Remake développé par les créateurs de Shantae, je savais que je jouerai à cette nouvelle version de Ducktales un jour ou l'autre. Et je dois dire que les développeurs ont vraiment travaillé avec soin pour délivrer un produit fidèle aux fans de la série, et à l'ambiance envoûtante pour toute personne ayant grandi aux côtés du plus radin de tous les canards.

Jeu à la frontière des genres de 2015 : Dangan Ronpa 2 Goodbye Despair


Je ne pouvais pas faire autrement que de créer une catégorie à part pour mentionner Dangan Ronpa 2. Aussi surprenant que son aîné (à condition de ne pas les enchaîner je pense), je préfère ne pas en dire plus pour ne pas gâcher la surprise. C'est à vivre!

Jeu expérimental de 2015 : The Unfinished Swan



Un vrai petit conte interactif, un éveil pour nos 5 sens, une expérience inoubliable. Ça vous va?

Déception (relative) de 2015 : Gungnir



J'aurais pu parler d'un jeu incroyablement long et ennuyeux (ai-je besoin de le citer?), et j'ai finalement choisi de parler d'un jeu qui en valait la peine. Pourquoi Gungnir? Eh bien pour son début et sa fin. Son début, parce que le jeu m'a paru assez difficile à appréhender. Il y a plusieurs raisons à cela : les mécaniques de gameplay très nombreuses et confuses, mais aussi la difficulté assez punitive. Bon rien d'insurmontable, le jeu s'appréciant une fois les grandes lignes du gameplay comprises. Mais la fin du jeu est bien ce qui m'a le plus déçu : j'ai eu un sentiment d'inachevé, comme si les développeurs avaient pensé à développer certaines intrigues dans un autre jeu. Sauf que 4 ans après la sortie de Gungnir, ce jeu n'existe pas...

Je souhaite à chacun d'entre vous, ainsi qu'à vos proches, une excellente année 2016, pleine de petites joies et de bons moments. Il en faudra après l'année qui vient de se terminer...

Insérer un commentaire
$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
11 commentaires
MeDioN

le 03/01/2016
Beau bilan ma foi !
Takhnor

le 02/01/2016
Et bien, sacré récapitulatif et sacré bilan !

Je n'ai jamais essayé les jeux narratifs Dontnod/Telltate, ça m'intrigue pas mal. Faudra peut-être que je tente à l'occasion
Shadow

le 02/01/2016
@Ahltar : je comprends ce que tu veux dire, et c'est vrai que ma "déception" peut être mal comprise. Mais c'est justement à ça que servent les commentaires, à mieux s'expliquer si besoin. ^^ Après voilà, le premier remake de HDN est juste dans la norme, ni bon ni mauvais, donc je vois pas l'intérêt de le mentionner particulièrement. Pour l'original, on m'avait prévenu avant d'y jouer, et ça s'est vérifié... Quant au jeu sur Noire, j'y ai trouvé exactement ce que j'en attendais, un gameplay aux petits oignons, après le reste a pas suivi, c'est dommage mais c'est comme ça.

Et comme je vais me lancer dans Trails of Cold Steel pour ce début 2016, je penserai à bien justifier sa présence ou son absence dans mon prochain bilan.



Si la question s'adresse à moi pour Xenoblade, je t'avoue que le jeu ne fait pas partie de mes priorités...
Ahltar

le 02/01/2016
Heureusement que tu était là, Capt'n Obvious
cKei

le 02/01/2016
Ahltar : Tu ne peux être déçu que par ce qui t'es cher. Si tu n'attends rien d'un jeu et qu'il est pourri, peu importe. Mais si tu est hypé et qu'au final tu ne l'apprécies pas autant que tu aurais voulu, tu es bien plus déçu. Ça ne veut pas dire qu'il le juge comme étant le moins bon des jeux de cette année.

D'ailleurs ma grosse déception de l'année dernière (ou de cette année, selon ce qui viendra ensuite) c'est XenobladeX, justement à cause de tout ce qui gâche un jeu qui avait énormément de potentiel.
Ahltar

le 02/01/2016
Au fait, pas intéresse par Xenoblade?
Ahltar

le 02/01/2016
Ce que j'ai du mal à admettre, c'est que tu mettes Gungnir en déception de l'année alors que tu as fini 2 HDN.
Ça peu être compris basiquement comme: Gungnir < tous tes autres jeux de l'année

Après, c'est pas le cas, mais bon.

Mayeki: HDN = Hyperdimension Neptunia (ou Hyperdevotion Noire)
cKei

le 02/01/2016
Gungnir est bon, mais effectivement il a certains côté décevants. Son côté très dirigiste, la conclusion, etc. Et surtout il est moins "original" dans son gameplay que KitN et YU, c'est aussi pour ça que j'y suis moins attaché qu'à ces deux là. Mais ça reste un bon souvenir, quand je l'ai découvert.
Mikaya

le 02/01/2016
HDN?
sinon GG, très beau bilan coupaing ^__^
Life is strange fait vraiment l'unanimité
Shadow

le 02/01/2016
Je ne comprends pas ta remarque, je n'ai mis aucun des HDN sur un "podium". Car aucun ne le mérite à mes yeux (et je pense que tu sais pourquoi, on a à peu près la même opinion sur ces jeux) Comme je l'explique dans le billet, je préfère parler d'un jeu qui m'a vraiment déçu (=j'en attendais quelque chose en plus), plutôt que de revenir sur un jeu dont les principaux défauts relèvent de la flemmardise des développeurs.

Ensuite je pense avoir expliqué assez bien ma "déception" pour Gungnir, il m'a fallu m'y reprendre à deux fois (sur un an et demi) pour vraiment rentrer dedans, et c'est surtout la demi-conclusion qui me déçoit un peu. Après je l'ai préféré à Knights in the Nightmare, mais je ne l'aime pas autant qu'un bon petit Yggdra Union. ^^

J'espère que c'est plus clair comme ça.

Sinon LIS s'inspire pas mal de ce qu'a fait Telltale je trouve, et TWAU m'a vraiment charmé pour son univers. Après l'expérience n'est pas totalement comparable, dans la mesure où j'ai fait le deuxième d'une seule traite.

Et merci pour ton commentaire.
haut_menu
Infos Blog
Filgaia
Terre de mystères...
Crée le 01/01/2009
haut_menu
Catégories
haut_menu
Calendrer
<<Juillet 2019>>
LuMaMeJeVeSaDi
01020304050607
08091011121314
15161718192021
22232425262728
29303101020304
haut_menu
Blogs recommandés
haut_menu
Signets
Modifir un commentaire :
X
$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant
OK
S'inscrire
Blogendra V1.2 [Propulsé par Legendra RPG] © Force 2008 - En ligne depuis le 13/09/2008 on Infomaniak.net
Développeur : Medion Designer : Allesthar

Valid XHTML 1.0 Transitional Valid CSS Valid Atom Feed get Firefox