haut_menu
Infos Blog
Merzblog
Ikebukuro dada
Crée le 07/09/2008
haut_menu
Catégories
haut_menu
Calendrer
<<Novembre 2018>>
LuMaMeJeVeSaDi
29303101020304
05060708091011
12131415161718
19202122232425
26272829300102
haut_menu
Blogs recommandés
haut_menu
Signets
Masahiro Ito et (est?) le surréalisme
Par Rotka, le 23/09/2008 à 01h15 (8749 vues)
Catégories : Beaux Arts in Video Games, Silent Hill

Si Silent Hill est une œuvre complexe au niveau scénaristique, tirant ses influences du coté de l’Échelle de Jacob (d’Adrian Lyne), d’Alfred Hitchcock ou encore de Lovecraft, la série est tout aussi époustouflante du point de vue artistique. C’est à Masahiro Ito que l’on doit le design des créatures des deux premiers Silent Hill, avant que l’homme ne devienne ni plus ni moins que le directeur artistique du troisième opus. Si aujourd’hui les américains qui s’occupent de Silent Hill Homecoming (anciennement appelé Silent Hill 5) ne semblent se souvenir que des infirmières (seules vestiges du passé dans ce nouvel opus), le travail de Masahiro Ito ne se résume pas à ça et ses influences surréalistes restent présentes tout au long de son œuvre.

Pour les nouvaux venus, découvrez Masahiro Ito en profondeur dans ce billet ci, en sus de l'interview proposé par ce billet là.

Une créature typique de Masaharu Ito : Le corps se déforme et semble littéralement en train de fondre.
Une créature typique de Masahiro Ito : Le corps se déforme et semble littéralement en train de fondre.


La première influence majeure pour monsieur Ito vient du mouvement surréalisme. La révolution surréaliste aura lieu en 1922, grâce à des artistes tels que Max Ernst (influence majeure pour Masahiro Ito), André Breton ou Louis Aragon. Le surréalisme est à la base une manière d’exprimer de manière concrète (grâce à la littérature, le collage, l’image) des notions abstraites comme l’imagination ou le rève. Pour cela, les surréalistes s’adonnent à des expériences d’écritures automatiques, ou bien ils dessinent dans des états seconds (drogue). Afin de créer une image dite surréaliste, les artistes vont produire des rapprochements de 2 éléments qui n’ont rien à voir, ce qui aura pour effet l’obtention d’une image étrange, magique et merveilleuse. En 1924, le manifeste du surréalisme d’André Breton donne une définition du mouvement : « automatisme psychique pur, par lequel on se propose d'exprimer, soit verbalement, soit par écrit, soit de toute autre manière, le fonctionnement réel de la pensée. » La vie et le rêve se rencontrent.
Les surréalistes ont une connaissance de la psychanalyse et de la médecine, ainsi qu’un intérêt majeur pour Sigmund Freud et pour les asiles de fous (André breton a rencontré un malade mental qui avait décidé que toute la première guerre mondiale était fausse). Ils célèbrent par exemple les 50 ans de l’hystérie en 1928, avec la volonté de changer le monde. D’après eux, la beauté est convulsive !
La deuxième phase du surréalisme naît en 1929 avec le second manifeste et voit une nouvelle recrue : Salvador Dali ; le surréalisme sera au service de la révolution !

3 artistes surréalistes serviront d’influences majeures pour le travail de Masahiro Ito sur Silent Hill ; il s’agit de Max Ernst, Francis Bacon et Hans Bellmer.

MAX ERNST – LA PYRAMIDE D’EUCLIDE
Max Ernst (1891-1976) fut un des pionniers du surréalisme. Ses premières œuvres s’inspireront de l’esprit Dada (il était alors dadaïste) et il réalisera des collages et des photomontages, puis des expérimentations à base de peinture. En s’inspirant de l’écriture automatique des surréalistes, il trouvera la technique du frottage, qui fait apparaître des figures imaginaire en frottant son crayon sur une feuille posée sur une surface non préparée. Les creux et les dénivelés de la surface créeent des formes aléatoires sur le papier. Lorsqu’il arrive à New York en 1941 (fuyant la guerre en Europe) il est l’un des premiers à jeter littéralement la peinture sur la toile afin de créer des abstractions froides, géométriques. Il aidera les peintres américains tels que Jackson Pollock à développer l’expressionnisme abstrait.
C’est en 1945 que Max Ernst peint Euclide. Ce tableau surréaliste est d’après Masahiro Ito l’une de ses influences majeures pour la création du fameux Pyramid Head ; en effet, l’œuvre de Ernst représente une galante jeune femme dont la tête est une pyramide. Le papier peint au fond du personnage est une succession de carrés et de rectangles, dont l’aspect strict et géométrique est renforcé par la couleur froide par excellence : le bleu. Pyramid Head, tout comme Euclide, est une association improbable et surréaliste de deux entités ; la pyramide, dont les angles pointus symbolisent la raideur et la douleur, se greffe à un corps humain.

l’Euclide de Max Ernst et sa face en pyramide. Sexy !
l’Euclide de Max Ernst et sa face en pyramide. Sexy !

FRANCIS BACON – FIGURE DISLOQUÉE
Si Francis Bacon (1909-1992) s’influence du surréalisme, il est aussi expressionniste. Intéressé par la photo et le mouvement, il superpose des photos et les peints sur un seul visage, tout en utilisant ses toiles à l’envers. Les thèmes qu’il aborde sont souvent peu reluisants, puisqu’il parle de crucifixion, de sacrifice, et il aime disloquer la figure humaine. Les corps chez Francis Bacon sont tordus, déformés, exprimés par des coups de pinceau brutes et torturés. Nombres de peintures de Masahiro Ito concernant Silent Hill ont les mêmes torsions et déformations que les tableau de Bacon. Les personnages sont athlétiques et les muscles puissants déforment les corps, rendant les formes incorporelles et non-figuratives. L’autre point commun entre Bacon et Silent Hill, c’est le chaos et le malaise que développe le monde des ténèbres dans le jeu : décors de viande crue, des cordes qui pendent, le sol grillagé et souillé de sang et de rouille. On retrouve cette ambiance insane dans Painting de 1946 de Francis Bacon, où tout est déjà là.

Cette Painting hallucinante de Francis Bacon annonce déjà les thèmes Silent Hill-esque.
Cette Painting hallucinante de Francis Bacon annonce déjà les thèmes Silent Hill-esque.

HANS BELLMER – LE DÉSIR DE L’AUTRE
Hans Bellmer (1902-1975), peintre et sculpteur français natif de Pologne, fait partie lui aussi du surréalisme et met en scène l’objet. Influencé par Freud, il va dépeindre la chair en créant des poupées grandeur nature (de 1m 40) en papier mâché et en bois. Avec ses formes exagérées et un mélange entre jeune fille et femme, la poupée est mise en scène comme une installation dans un décors important. L’expression des visages qui contraste avec la froideur des poupées les rends angoissantes et les fait ressembler à des cadavres. Hans Bellmer est à la frontière de la vénération et de la torture de la femme. Ses dessins sont quant à eux presque anatomiques, très propres, bien dessiné, mais le sujet dérangeant est en plein dans le voyeurisme. Hans Bellmer use les thèmes de l’angoisse de la castration, et du dédoublement du symbole génital. « Des sexes en plus, des jambes en plus, des bouches en plus, [...] de la vie en plus ».
Hans Bellmer aura inspiré diverses créatures de Silent Hill et même si Masahiro Ito n'en est pas fan, certaines oeuvres aura marqué son esprit. Le Mannequin de Silent Hill 2 est une copie conforme d’une poupée de Bellmer ; seule la partie inférieure du corps subsiste puisque le haut du corps est remplacé par 2 autres jambes et un nouvel organe génital féminin. Les infirmières de Silent Hill 2 sont là aussi des interprétations de la poupée d’Hans Bellmer. La peau en porcelaine, froide et morte, contraste avec leurs attitudes et leurs cris de créatures vivantes.

Une Poupée d’Hans Bellmer dont on ne comprend pas l’anatomie.
Une Poupée d’Hans Bellmer dont on ne comprend pas l’anatomie.

Cette Poupée à inspiré la créature Mannequin de Silent Hill 2.
Cette Poupée à inspiré la créature Mannequin de Silent Hill 2.

 créatures de Silent Hill ont cette musculature diforme fidèle à Francis Bacon.
Les créatures de Silent Hill ont cette musculature diforme fidèle à Francis Bacon.

Le monde des ténèbres dans Silent Hill 4 est façonné de murs en chair crue et semble avaler le joueur
Le monde des ténèbres dans Silent Hill 4 est façonné de murs en chair crue et semble avaler le joueur.

Cette « Face » de Masaharu Ito montre clairement l’influence de Francis Bacon : le visage est effacé, défragmenté.
Cette « Face » de Masahiro Ito montre clairement l’influence de Francis Bacon : le visage est effacé, défragmenté.

(Article publié dans Gameplay RPG 15)


Insérer un commentaire
$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
0 commentaire
Aucun commentaire
Modifir un commentaire :
X
$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant
OK
S'inscrire
Blogendra V1.2 [Propulsé par Legendra RPG] © Force 2008 - En ligne depuis le 13/09/2008 sur Infomaniak.net
Développeur : Medion Designer : Allesthar

Valid XHTML 1.0 Transitional Valid CSS Valid Atom Feed get Firefox