bandeau
avatar Guest
Login|Inscr.
sign
fiche

Final Fantasy XII: International Zodiac Job System > Articles > Aide
Voir aussi

Final Fantasy XII: International Zodiac Job System

crpg play2
Final Fantasy XII: International Zodiac Job System
Cartes complètes du jeu avec la position et le contenu de tous les coffres du jeu
L'aide suivante regroupe toutes les cartes de Final Fantasy XII: International Job System grâce à l'autorisation de son auteur Tirpitz Luminare.

Elles contiennent toutes les positions de tous les coffres du jeu ainsi que leurs contenus.

Merci de lire les explications fournies par leur auteur avant de vous référez aux cartes:


Les Screenshots utilisés ont été pris en 1600x1200 en utilisant Dazzle Video Creator 150.

Les cartes ont été crées en utilisant Photoshop, Microsoft Word et Microsoft Paint.

Les informations relatives aux coffres utilisées dans cette aide proviennent du FAQ FFXII Differences and Extras FAQ par Split Infinity.

Le format utilisé par Split Infinity est conservé afin que son empreinte apparaisse aussi sur ces cartes car aucune n'aurait été possible sans son FAQ.

Le format pour lire les données est le suivant:

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
 1 | yes |  40% |  50% | ~45   | Potion                | Phoenix Down
           with Diamond Armlet | Knot of Rust          | Meteorite (A)
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

1 = Le numéro du coffre correspondant à celui sur la carte

yes = Si le coffre réapparait ou non.  Si non = no.

40% = C'est la part de chance pour que le coffre réapparaisse à chaque entrée dans la zone.

50% = C'est la part de chance que le coffre contienne des Gil au lieu d'un objet.

~45 = C'est le montant maximum de Gil que vous pouvez obtenir du coffre si vous obtenez des Gil à la place d'un objet.

Potion = Si vous obtenez un objet du coffre, il y a 50% de chance (dans cet exemple) d'obtenir cet objet présent dans le premier rectangle du tableau.

Phoenix Down = Si vous obtenez un objet du coffre, il y a 50% de chance (dans cet exemple) d'obtenir cet objet présent dans le second rectangle du tableau.

Knot of Rust = Si vous avez un Diamond Armet d'équipé et que vous obtenez un objet du coffre, il y a 95% de chance (dans cet exemple) d'obtenir cet objet présent dans le premier rectangle du tableau.

Meteorite (A) = Si vous avez un Diamond Armet d'équipé et que vous obtenez un objet du coffre, il y a 5% de chance (dans cet exemple) d'obtenir cet objet présent dans le second rectangle du tableau.

Si vous avez besoin d'information supplémentaires sur la façon de le tableau de lecture des coffres est utilisé, veuillez vous référer au FAQ d'Infinity Split dont le lien figure plus haut.

Il est possible que ces cartes contiennent quelques petites erreurs mais la plupart sont précises et vérifiées à 100%.

Quelques noms ont été changés par rapport au FAQ de Split Infinity afin de coller au patch de traduction réalisé par ffgriever.

Original            Changement

C9H8O4                 Vaccine
Shitamachi no Karubadosu    Spirit of Lowtown
Barutoro no Tane        Baltoro's Seed
Soleil Fang            Red Fang
Freezing Fang            Blue Fang
Thunder Fang            White Fang
Germinas Boots            Jackboots
Shikari no Nagasa        Hunter’s Blade
Shikari no Nagasa F        Hunter’s Blade F
Berserker            Armguard
Zaitengrate            Seitengrat
Guriguribanban            Cudgel


Les cartes de Giza Plains Dry / Rains ainsi que celles de Pharos 1st, 2nd, 3rd Ascent et Subterra ont également été éditées et diffèrent sur les numéros par rapport au FAQ de Split Infinity car elles ont été coupées en différentes zones.

Toutes les zones qui ne sont pas montrées par le jeu ont été réalisé par Tirpitz Luminare tout comme The Great Crystal et Sky Fortress Bahamut.

Les cartes de Ancient City of Giruvegan sont les seules à utiliser une légende spécifique.


Remerciements spéciaux par l'auteur:


Split Infinity

http://ff12.ffsky.cn/map/map.htm for the inspiration

ffgriever - for doing what Square/Enix should had done in the first place by translating this amazing game!

Parties

  1. Nalbina Fortress - Rek's Tutorial
  2. Royal City of Ramanastre
  3. Dalmasca Estersands
  4. Lowtown
  5. Giza Plains - Dry
  6. Garamsythe Waterway
  7. Royal Palace
  8. Nalbina Dungeons
  9. Barheim Passage
  10. Bhujerba
  11. Lhusu Mines
  12. Dreadnought Leviathan
  13. Dalmasca Westersand
  14. Ogir-Yensa Sandsea
  15. Nam-Yensa Sandsea
  16. The Tomb of Raithwall
  17. Giza Plains - Rains
  18. Ozmone Plain
  19. Jahara, Land of the Garif
  20. Golmore Jungle
  21. Eruyt Village
  22. Henne Mines
  23. Paramina Rift
  24. Mt. Bur-Omisace
  25. Stilshrine of Miriam
  26. Nalbina Town
  27. Mosphoran Highwaste
  28. The Salikawood
  29. Phon Coast
  30. Tchita Uplands
  31. Sochen Cave Palace
  32. Old Archades
  33. Imperial City of Archades
  34. Draklor Laboratory
  35. Balfonheim Port
  36. The Feywood
  37. Ancient City of Giruvegan
  38. The Great Crystal
  39. Ridorana Cataract
  40. The Pharos at Ridorana First Ascent
  41. The Pharos at Ridorana Second Ascent
  42. The Pharos at Ridorana Third Ascent
  43. The Pharos at Ridorana Subterra
  44. Sky Fortress Bahamut
  45. Cerobi Steppe
  46. Nabreus Dreadlands
  47. Necrohol of Nabudis
  48. Zertinan Caverns
  49. Skyferry

14/03/2011
Final Fantasy XII: International Zodiac Job System > Commentaires :

Final Fantasy XII: International Zodiac Job System

8
8.5

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
10 commentaires
Bahamut-Omega

le 25/10/2014
8
Finis Final Fantasy XII International Zodiac Job Systeme en 59 heures.

Je ne vais pas répéter mon avis sur la première version du jeu, dans l'ensemble je trouve qu'IZJS est bien une version supérieur pour 3 bonne raisons:
_ Le système de Job bien sur, qui nous empêche d'avoir plusieurs "clone" dans l'équipe ou de laisser 3 persos sur le ban de touche.
_ le bouton turbo.
_ Les modes Nouvelle Parties +

Mais c'est loin d'être parfait à mes yeux.
Premièrement, certains des 12 jobs sont quand même assez limités, voire très nul.
Deuxièmement, le système de coffre à contenue "aléatoire" est toujours présents et toujours aussi nul.
Troisièmement, le farming toujours aussi importants pour les annexes.

Du coup cette version du jeu est bien plus compliquée que la première, vu que l'on a moins de compétences variées et que les équipements sont toujours aussi long à fabriquer ou compliqués à trouver.

J'ai beau considérer cette version comme légèrement supérieur à l'originale, je ne conseillerai pas de la faire en priorité pour autant, car elle est malgré tout plus exigeante et frustante. Maintenant si vous aimez le farming et les défis faites vous plaisir.
Bao

le 07/08/2014
7
Déjà pour commencer, je suis tombé amoureux du Ivalice dépeint dans le jeu. La direction artistique est juste magnifique, riche, fouillée, extrêmement cohérente, même des lieux habituellement 'lambda' dans les RPG (ruines, égouts...) sont ici sublimés. Également un gros travail fourni sur le background d'Ivalice, même si j'ai moyennement apprécié la manière de la faire (il faut tuer X monstres pour avoir droit à une seconde page, dans le bestiaire, qui apporte un bout de background). Concernant l'histoire j'ai pas trop compris pourquoi les gens disent qu'elle est 'absente' car j'ai trouvé au contraire qu'elle était très présente tout le long, bien écrite, l'aspect 'réaliste' et politique dont elle est teintée est très sympathique sous oublier la mise en scène très bien construite. Non ce que je lui reproche, c'est surtout son manque d'intensité, de punch. Peut être à cause du coté terre à terre de l'intrigue ? Bref. J'ai pas non plus trouvé le casting mauvais, juste que certains personnages manquaient de profondeur sans pour autant être des boulets (Vaan, Penelo) et avaient des moments de gloire bienvenues (Basch, Fran, Cid), et que c'était accentué par des personnages qui au contraire brillaient par leurs personnalités et leurs développements (Ashe, Balthier, Vayne). Avec en prime un doublage de très bonne facture, j'ai eu un faible pour celui de Fran. Et une OST qui colle parfaitement au jeu, entre musiques d'ambiances sympathiques et pistes bien plus épiques (la version FFXII de Clash on the Big Bridge est géniale !).

Pour ce qui est du gameplay la liberté offerte par le jeu est grisante, et le système de gambit est probablement un des trucs les plus intelligents que j'ai pu voir ces dernières années, et il n'enlève en rien l'attention que doit porter le joueur sur le combat. Il manque juste quelques possibilités par-ci par-là pour en faire un système parfait (par exemple pouvoir positionner les personnages... même les Tales of le font, quoi). A l'inverse, le système des coffres aléatoires est une idée abominable qui doit probablement se placer dans le top 10 des pires idées de merde jamais vues dans un RPG. Si encore le contenu des coffres s'ajustait sur le niveau de progression pourquoi pas, mais chopper des coffres avec une potion ou 300 gils dans le dernier donjon, non. Juste non. J'ai pas non plus été conquis par le coup des jobs, que j'ai trouvé frustrant à bien des égards : frustrant car les grilles se remplissent vite et donnent l'impression de personnages qui n'évoluent plus, frustrant car la moitié de l'équipement/des compétences ne sert à rien, frustrant car le peu de personnalisation présent, via les Éons, est à sens unique et pour un seul personnage à chaque fois. J'ai vite eu l'impression de toujours faire la même chose en combat, et ce de manière bien plus marquée que dans n'importe quel autre RPG. Beaucoup de quêtes annexes également et ça m'a pas plus conquis que ça (hormis les dernières chasses et les combats un peu ouf que ça impliquait), probablement car ce n'était que tu tabassage de monstres avec des récompenses un peu cracra au bout.

Bref un pur moment Matsuno, ou génie narratif côtoie idées révolutionnaires et d'autres franchement abominables. Je ne perd cependant pas espoir, il me reste Ogre Battle: March of the Black Queen à faire, peut être que j'aurais enfin un jeu du bonhomme qui me plaira de bout en bout !
Morm

le 03/07/2013
Edité le 27/01/2015
9
Premièrement, quel plaisir ca a été de redécouvrir FF12 ! L'ambiance et l'univers (Ivalice) sont toujours aussi excellents, le gameplay encore mieux pensé et les musiques sublimes. Et le fait d'y jouer sur PC rend le jeu encore plus magnifique qu'il ne l'était à l'époque.

Cette version internationale apporte son lot de nouveautés et la plus interessante est sans aucun doute le nouveau système de job. J'avais peur qu'il rende l'évolution des personnages moins interessante, mais c'est tout le contraire en fait ! On y perd certes un petit peu en personnalisation, mais ce système rend les combats beaucoup plus stratégiques et interessants, d'autant plus qu'on est obligé de faire certain choix concernant les skills de nos persos.

A coté de ça, les invocations sont bien plus utiles maintenant vu qu'on peut les controler, tout comme les Guests, et il y a quelques nouveaux items et compétences.

>Et pour finir, le jeu a été légèrement rééquilibré, et quelques problèmes de Game design ont été corrigés (la stupide limite de dégats, le coffre pour la lance du Zodiac, ...).

Conclusion : BGE !
itachi 57

le 02/08/2012
10

Scénario :Final Fantasy XII se déroule dans le monde imaginaire d'Ivalice, où deux puissants empires, Rozarria et Archadia, se disputent la domination de ces terres. Le jeu débute deux ans après qu'Archadia ait annexé le petit royaume de Dalmasca. Dans ce contexte général, le jeu se concentre sur Vaan, un jeune aventurier au look androgine qui rejoint le mouvement de résistance de la princesse Ashe contre l'empire archadien et qui au passage tentera de venger son frère aîné qui fut tué 2 ans plus tôt.

Graphismes : A l'époque de sa sortie sur Playstation 2, Final Fantasy XII fut un des plus beaux jeux de la console mais aussi un des plus vastes, les décors étaient magnifiques, la superficie incroyable (du même niveau que Dragon Quest VIII) et les personnages très bien modélisés. Les cinématiques en images de synthèses étaient extraordinaire à l'époque et elles ont bien vieillis, donc que du lourd de ce côté là.

Musiques : Que du lourd de ce côté là car on est à des années lumières de la bande son inégale de Final Fantasy X, l'OST fut composé par Hitoshi Sakimoto et on peux dire qu'elle envoie du lourd, le thème de Rabanastre et celui des plaines de Giza en sont le parfait exemple, de même les thèmes de combat de boss sont extraordinaire. Au niveau des bruitages rien à dire également, bref un bon point.

Gameplay : Le système est temps réel mais se trouve être un des meilleurs système de combats, la possibilité d'équiper les gambits apportent un soupçon de stratégie intéressant, en plus dans cette version les guest sont contrôlables, ce qui est un bon point et la difficulté à été revu à la baisse, d'ailleurs il y'a un paquet de réarrangements mais je ne m'attarderais pas dessus.

Les plus et les moins :

+Graphismes magnifiques.
+OST splendide.
+Ashe, une héroïne comme on voudrait en voir plus souvent.
+Le système de combat génial.
+La liberté incroyable.
+La durée de vie.
+Les guest contrôlables.
-Trop peu de nouveautés dans cette version.
-Disponible qu'au japon.

Note : 5/5


Golden Leaf

le 30/11/2011
Edité le 25/08/2013
Dans l'ensemble, j'ai eu devant moi le même jeu mais quelques différences méritent d'être commentées :

- l'idée de pouvoir commander les éons et les PNJ ( qui montent de niveau ) est vraiment un plus : j'ai pu me servir avec moins de hasard ( et donc... plus souvent ) des invocations et les PNJ ne mangent pas l'EXP des autres pour rien !

- les nouveaux tableaux de permis sont, je pense, une fausse bonne idée : ils ont été, en ce qui me concerne, remplis bien avant la fin du jeu et je pense qu'il n'aurait pas été mal de permettre aux personnages d'apprendre au moins un second job de complément. Vraiment pas convaincu par ce système qui avait pourtant tout pour séduire.

Cela reste à mon sens un jeu immense.
Riskbreaker

le 11/10/2011
Edité le 01/06/2013
8_5
Il est quand même dommage de voir que certains Final voient leur version "supérieure" sortir bien après l'officielle. Pourquoi avoir attendu autant de temps pour inclure ces features ? Pourquoi ce bouton turbo n'était-il pas présent dès la première version ?

Choix idiot de la part des développeurs quand on voit à quel point cet ajout permet de décupler le plaisir de jeu.
Car Final Fantasy XII est un excellent jeu. Un jeu d'une richesse et d'une finesse incroyable à tout point de vue. Seulement quelques choix de level design et une fin pour le moins... basique et baclée... peuvent venir à bout des joueurs les plus acharnés.

Rappelons nous ce passage d'une longueur ahurissante dès lors que notre équipe arrive dans les plaines de Phon... 10, 15... non, quasiment 20h de jeu, de bash non stop afin de traverser plus d'une dizaine de zone et ce, quasiment sans scène venant relancer l'intérêt du soft. Et quand on retombe en plein dedans, c'est limite si les tenants et les aboutissants du scénario sont encore dans notre esprit. Du coup, il devient facile d'imaginer la lassitude qu'ont pu ressentir un bon nombre de joueur en y jouant. Dommage, il fallait passer outre cet énorme point négatif pour vraiment prendre plaisir dans ce jeu au contenu tout simplement énorme.

Et heureusement, voilà que cette version International Zodiac vient ENFIN corriger le tir et proposer la quintessence du gameplay par l'ajout de ce bouton turbo. Finies les heures interminables de combats dans les plaines. Finies les joutes à rallonge et la galère pour avancer dans certaines niveaux. Ici, tout se fait avec un plaisir intense et jouissif. La vitesse des déplacements et des actions est tellement accelérée qu'on divise par deux le temps de jeu final. S'il fallait plus de 50heures pour le finir, ici comptez 25h en ligne droite. Ce qui, du coup, permet au joueur de bien plus s'intéresser au contenu annexe et de prendre plaisir sur les nombreuses chasses/quêtes/donjons supplémentaires. Du tout bon.

L'ajout des différentes classes est aussi une bonne chose, permettant alors au joueur de bien mieux penser son équipe en équilibrant chaque personnage selon son job. De ce fait, les persos secondaires sont bien moins délaissés et on s'amuse d'autant plus à peaufiner ses gambits et autres stratégies d'attaque.

Pour le reste, sauf quelques ajouts post-game et le fameux donjon bonus, rien n'est changé au sein de l'aventure. Pas de scènes supplémentaires, pas de rallonges ici et là, ni de quêtes modifiées. Et c'est tant mieux, tant le contenu original me semble déjà d'une qualité incroyable.

Au final cette version Zodiac représente pour moi ce que le titre original aurait du être à la base. Pourquoi ais-je alors mis un point de moins sur la note finale ? Car l'effet de surprise de ce jeu est déjà bien passé. L'impact sur mon expèrience de joueur est bien moins grande et le plaisir ressenti n'est au final que du "déjà-vu". Cela dit, il serait bon de conseiller à tous les novices de jeu de se lancer directement dans cette version en évitant l'originale. A fortiori quand un patch français est sorti... A bon entendeur...
Yurii

le 18/07/2011
9
Prenez FFXII et imaginez vous ce que pourrait devenir FFXII avec un systéme d'attribution de classe et un mode complétement démesuré qui pourrait vous faire payer l'achat d'une nouvelle manette ? Et bien cette version international de FFXII l'a fait et franchement je n'y vois que des avantages au niveau du gameplay. Tout d'abord j'ai adoré cette attribution des classes à faire sur chaque personnage, cela permet de faire sa propre équipe et de créer sa propre expérience de jeu, la difficulté du jeu peut donc varier selon certaine composition même si dans cette nouvelle version la difficulté a subit une baisse chose normal du fait de l’apparition des classes. Le scenario reste inchangé, toujours aussi prenant pas d'ajout de ce coté, un nouveau mode, le Trial disponible dés le début du jeu vous proposera un enchainement de 100 combats dont certaine rencontres me donnent encore un goût de frustration sans même l'avoir terminé mais bon passons ! Ce jeu est la version ultime de FFXII, si vous êtes fan du genre, que vous voulez redécouvrir le jeu d'une façon différente avec à la clé des défis en tout genre et des new game + bonus foncez et profitez de ce joyau.
Richter
le 02/04/2011
Oui désolé, en fait je savais vraiment pas quoi mettre comme pseudo....

Merci pour la réponse et le conseil de faire cette version d'abord. Je vais poser mes questions sur le forum....
Allesthar

le 22/03/2011
Edité le 22/03/2011
Vu le pseudo je ne sais pas si la question est sérieuse, mais dans le doute je te réponds:

C'est un patch non officiel que tu peux appliquer sur le jeu pour jouer sur émulateur ou sur ta console ensuite. Pour cela il te faut FFXII IZJS en original, FFXII en original dans la langue de ton choix et le patch qui appliquera donc la langue de FFXII à FFXII IZJS et traduira les éléments inédits. SI tu veux plus de détails poses tes questions sur le forum

Et il vaut mieux faire cette version que l'originale qui est sans saveur à côté de FFXII IZJS
rallesthar
le 20/03/2011
Bonjour, qu'entendez-vous par "patch de traduction" ? s'agit-il d'un patch "officiel" à downloader via le PS store ou un truc du genre, ou d'un patch "pirate" à appliquer via un émulateur sur PC ?

Je demande ça car ça m'interesse beaucoup, n'ayant pas encore fait FFXII, pourquoi pas commencer par cette version ?
62 connectés (0 membre, 62 invités, 0 anonyme)
Legendra RPG V4.8.42 © Force 2019 - Mentions légales
Webmaster : Medion