bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Breath of Fire > Articles > Review
Voir aussi

Breath of Fire

crpg snes amerique
Breath of Fire
Ryu first steps
Premier volet de la saga RPG de chez Capcom (qui en compte désormais cinq), Breath of Fire sortit en 1994 et rencontra un relatif succès. Chose surprenante, le jeu fut édité à l'époque par Squaresoft. Le jeu était un RPG archi-classique, mais un certain charme s'en dégageait, et permit à la saga de se faire un nom dans le domaine des RPG nippons.

Héros sans famille

Vous incarnez un jeune guerrier d'un village (vous devez le nommer, pas encore de nom Ryu à l'époque) qui abrite les héritiers de la race des dragons de la lumière. Craignant à tort leurs pouvoirs (perdus il y a fort longtemps), l'armée du dragon noir décide de se rassembler afin de réduire en cendres le village. Comprenant que le village ne peut affronter cette armée, la magicienne du village et sœur du héros, Sara, pétrifie tous les habitants du village et va combattre l'armée.
Son sacrifice ne fut pas vain et les habitants ne furent pas brûlés, ni repérés. Mais lorsque ceux-ci recouvrèrent leur esprit, ils durent se rendre à l'évidence, ils devaient changer de lieu de vie. C'est ainsi que le jeune héros part seul à l'aventure explorer son monde...
Mais peut-il être le guerrier légendaire dont parle la prophétie ?
Breath of Fire
Breath of Fire
Breath of Fire

Pas mal techniquement

Après ce prologue, vous vous retrouvez sur la carte du monde. Les graphismes de la carte sont bien détaillés et très colorés. Le reste du jeu est du même acabit, c'est à dire exploitant correctement la SNES (même si il y a bien plus beau). Les sprites sont très jolis, les ennemis en combat bien réalisés, et l'ensemble se meut à merveille, avec des animations d'attaque bien décomposées et des magies sont visuellement plutôt réussies. Le jeu a certes vieilli graphiquement dans l'ensemble, mais il reste agréable à regarder même aujourd'hui.

La bande son laisse une bien plus grosse emprunte, avec de très beaux thèmes composés par la team Alph Lyla (équipe interne de Capcom) à laquelle appartenait la désormais très célèbre Yoko Shimomura. On retiendra notamment les thèmes des cartes ou le très beau thème de Sara, emprunt d'une mélancolie que l'on retrouve tout au long du jeu.
Breath of Fire
Breath of Fire
Breath of Fire

Capcom, monsieur classicisme

Concernant le système de jeu, on est face à un RPG archi-classique assez peu ambitieux dans ses rouages, mais vraiment solide. On a donc une alternance de combats, de villages et de lieux. Les combats se présentent sous la forme originale d'une vue de 3/4 et se joue au classique tour par tour. Les instructions (attaque, défense, objets...) se font par icônes, c'est bien percutant comme système (je ne le dirais jamais assez). Idée innovante à l'époque : vous verrez la barre de vie d'un type d'ennemi après l'avoir tué au moins une fois, principe bien évidemment repris dans les Breath of Fire suivants. Lors des combats vous pourrez avoir jusqu'à 4 persos dans votre équipe, et vous devrez souvent en mettre sur la touche.

Chaque protagoniste possède ses propres attaques et skills, ce qui sera utile pour débloquer certains passages (l'archer peut chasser sur la map, la taupe peut creuser...). Un des points essentiels des Breath of Fire est la faculté du héros à se morpher en différents dragons. Vous avez les classiques dragon de feu, de glace, éclair... Il faudra trouver les temples à travers toute la carte où ces pouvoirs sont scellés. A noter que le jeu est loin d'être linéaire et il faudra souvent chercher où il faut se rendre (il y a une assez grande liberté laissée au niveau des déplacements sur la carte).
Breath of Fire
Breath of Fire
Breath of Fire

Trop de combats

Hélas, la fréquence de combat est vraiment trop élevée, et finit par être insupportable lors de longs aller-retours (vous me direz, c'est souvent le cas sur 16 bits, mais c'est encore au dessus de la moyenne).
Le scénario est assez recherché mais trop classique. Vous serez amenés à voyager dans des lieux très variés, passant du désert à une excursion dans les profondeurs des océans... Dommage qu'on se fasse parfois un peu chier : certaines énigmes vous amènent à faire des tonnes de combats, et de très nombreux allers-retours d'un lieu à l'autre ramènent le premier défaut en premier plan. C'est vraiment le point faible du jeu.

Vous en aurez pour une bonne trentaine d'heures pour le finir, alternant plaisir et corvée.
Breath of Fire
Breath of Fire
Breath of Fire
Breath of Fire a marqué son époque, mais il faut reconnaître qu'il a tout de même un peu vieilli dans ses mécanismes. On se retrouve avec un RPG des plus classiques qui saura tout de même émouvoir et se laisser jouer sans sourciller. On passe finalement un bon moment en compagnie de Ryu et de Nina, pour le précurseur de cette saga culte.
Un bon apéritif avant de faire le 2, bien supérieur.

13/04/2002
  • L'ambiance
  • La possibilité d'utiliser les dragons
  • La bande son
  • Chaque perso a ses propres habilités sur la carte c'est assez sympa
  • Fréquence de combat trop élevée
7

GRAPHICS 3.5/5
SOUND/MUSIC 4/5
STORY 4/5
LENGTH 4/5
GAMEPLAY 3.5/5
Breath of Fire > Commentaires :

Breath of Fire

7
6.5

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
voir aussi Commentaires escsw [2] eswiiu [0] gba [28]
20 commentaires sur Super Nintendo
herbert1980

le 05/08/2019
7
Ce premier BOF est bien sympathique.
+les graphismes, pour un jeu snes de 1993 sont excellent
+les combats très agréable visuellement avec des ennemies animés
+les fusions, transformations...
+les aptitudes hors combats
+il existe fantrad en français

+-les musique sont sympa mais peu nombreuse

-fréquence des combats (un objet permet néanmoins de ne pas avoir de combats pendant quelque secondes)
-narration très réduite
-cheminements pas toujours évident , la version GBA apparemment bien plus loquace semble plus clair
-peu de point de sauvegarde dans les donjons
-bestiaire pas assez varié
david06

le 24/01/2018
8
J'ai terminé aujourd'hui après 35 heures de jeu Breath of fire 1 sur SNES.

J'ai eu envie de le faire après le réel plaisir que j'avais eu à faire le 4 sur PS1.
Et une nouvelle fois je ne suis pas déçu, j'ai découvert les bases de la série avec un épisode très agréable à parcourir de bout en bout ( avec en plus un sentiment de puissance sympa vers la fin avec l'ultime dragon, bien féroce tout de même )

Astram

le 21/08/2015
9

Les +

- Un scénario digne d'un véritable shonen.
- Un monde assez varié, avec beaucoup de secrets à découvrir au fil de la partie.
- Chaque personnage possède une technique particulière, dont par exemple celle de se fusionner avec d'autres, de se transformer en gros poisson, ou encore de pêcher.
- L'univers du jeu est composé de plusieurs races d'animaux différents.
- Il existe un objet que l'on peut acheter qui annule carrément les combats.

Les -

- La version anglaise est une horreur de la traduction, entre les noms d'objet illisible, les noms de villes modifié, c'est presque à en vomir.
- Aucune explication sur les attributs des équipements.
- Aucune explication sur ce que font les magies.


faust

le 28/10/2011
6
Le classicisme du old school, le BOF 2 etant bien meilleur, pas besoin de s'y attarde, faut le faire pour les bases de la serie, mais ca s'arrete la.
Enfin, fallait bien un debut a tout
Yahiko

le 08/11/2010
5
En tant que père fondateur de la série BoF définit certaines bases qui participeront à créer l'identité de la série, notamment les transformations en dragon. Cette idée intéressante qui fait l'originalité du jeu est aussi ce qu'il le sauve tant celui-ci est archi classique. Je me souviens que l'ambiance (graphique et sonore) ne m'avait pas transcendé, contrairement à beaucoup de Rpg de l'époque. Il y a largement mieux à faire sur Snes.
Faizon

le 06/09/2010
7
Un RPG extrêmement classique dans l'intégralité de son déroulement, proposant l'originalité des transformations en dragon et posant les bases de l'univers de la saga Breath of Fire, ce premier volet possède aujourd'hui avant tout le charme de sa nostalgie et quelques éléments plaisants (un scénario qui se laisse suivre, un système de combat automatique pratique, une ambiance assez réussie et un casting relativement original, pour en citer quelques-uns).
synbios

le 10/08/2010
6
L'épisode fondateur de cette saga qui a alterné le bon et le moins bon.
Un RPG tout ce qu'il y a de plus classique, plombé par un fréquence de combats trop élevés et des allers-retours rébarbatifs.
Pour les fans de old-school.
Bao

le 16/02/2010
6
J'avais bien aimé ce jeu à l'époque. Il était très banal, on avait tranquillement et les combats étaient légion, mais y'avait les dragons (!) et j'adorais la bande bien éclectique à Ryu (!!).
Yak

le 05/01/2009
8
Un des meilleurs RPG de mon enfance...
Luckra

le 22/09/2008
Edité le 22/09/2008
5_5
Un bon départ pour la série BoF.
Malgré les combats trop fréquents et la forme très classique du soft, ce jeu garde un certain charme grâce à son ambiance, son scénario sympa et ses musiques agréables.
Un jeu très classique mais sympathique :eheh:.
116 active users (0 member, 116 guests, 0 anonymous member)
Legendra RPG V4.8.42 © Force 2021 - Legal Mention
Webmaster : Medion