bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Ys VI: The Ark of Napishtim > Articles > Review
Voir aussi

Ys VI: The Ark of Napishtim

arpg psp amerique
Ys VI: The Ark of Napishtim
Adol fait le show sur PSP
Après avoir débarqué sur PC (2003) et sur Playstation 2 (2005), Adol ~ The red-haired Hero ~ décide de venir présenter sa sixième aventure sur PSP. Très bon Action-Rpg, ce jeu est typiquement de ceux qui sont parfaitement adaptés à une console portable. Mais cela bien sûr, uniquement si la conversion suit bien...

Un voyage, un bateau, une plage!

Première chose qui fait plaisir, la vidéo d'intro est celle de la version PC, et non l'infâme par défaut de la version Playstation 2 (vous savez, celle où Adol se prend pour Tidus). On y apprend comment Adol a embarqué en compagnie de Dogi et une belle femelle sur un bateau, direction le Vortex, et comment, pris dans la tourmente, Adol est passé par dessus bord et...devinez quoi : Adol se retrouve inconscient sur une plage!
Un début fort classique pour un Ys : un voyage, un bateau, une plage, on a toujours l'un ou tous les éléments suivants.
Vite récupéré par deux charmantes jeunes filles, Adol va découvrir qu'il a échoué sur une île peuplée par une race qui lui est inconnu et pleine de problèmes (ethniques, entre autre).
Encore une fois, il est le messie qui va sauver l'univers, mais qui en eut douté?
Ys VI: The Ark of Napishtim
Ys VI: The Ark of Napishtim
Ys VI: The Ark of Napishtim

Action, exploration

Autant vous prévenir tout de suite, le jeu fait la part belle à l'action et à l'exploration. Inutile d'attendre de nombreux villages ou phases de dialogues, Ys 6, c'est de l'action. Le jeu propose deux petits villages de taille réduite, dans lesquels on peut en apprendre un peu plus sur l'ile et les conflits qui opposent les deux parties (celle "elfe" et celle humaine) mais surtout gérer son inventaire. Outre les habituels objets de guérisons, on peut acheter l'équipement défensif et améliorer ses épées (trois épées dans le jeu, une par élément: feu, air, glace) à l'aide de cristaux ramassés dans les donjons. Il y a également quelques quêtes annexes et mini-jeux à débloquer.
Le reste du jeu consiste à frayer son chemin dans les sinueux donjons et occire de vils boss tous plus gros les uns que les autres. Tout ceci irait pour le mieux si d'incessants allers retours dans des endroits visités n'étaient pas au programme, gâchant quelque peu le fun de l'exploration.
Ys VI: The Ark of Napishtim
Ys VI: The Ark of Napishtim
Ys VI: The Ark of Napishtim

Le bon choix

Pour ce sixième opus, Falcom a continue la voie tracée par le très bon cinquième épisode, à savoir un bouton pour sauter, un pour attaquer, et on ne peut que saluer cette initiative, qui permet aux Ys de devenir bien plus jouissifs. La principale caractéristique de cet épisode vient de la gestion des éléments. Au cours du jeu, on récupère trois épées qui ont chacune une affinité avec un élément particulier. Bien sur, chaque ennemi a aussi une affinité propre, et jongler entre les épées devient indispensable. De plus, chaque épée donne accès à des attaques spéciales une fois la jauge de pouvoir rempli, qui ont chacune leurs spécificités en puissance et portée, très important de savoir quelle attaque est la plus efficace sur chaque boss. Ceux-ci sont globalement durs, on n'a peu de chance de gagner sans avoir découvert la bonne technique. La difficulté du jeu est par ailleurs assez surprenante : les ennemis peuvent devenir d'un coup très durs, et on est obligé de passer quelques niveaux pour ne pas mourir en un coup. Parfois, il est même quasiment impossible d'en venir à bout sans un objet spécifique, que l'on peut très bien avoir raté, et là... Sortie, recherche, et retour, le tout peut être assez lourd.
Ys VI: The Ark of Napishtim
Ys VI: The Ark of Napishtim
Ys VI: The Ark of Napishtim

Une conversion au rabais

Le jeu a un peu perdu lors de son arrivée sur PSP. Les graphismes, tout en restant très honnête pour la console, ont perdu en finesses, l'animation est moins fluide, et surtout la maniabilité lors de certaines phases pâtit du stick de la console. Et bien sur, on échappe pas aux traditionnels longs et fréquents loadings sur la console, cassant légèrement le rythme. Pourtant, le jeu rend plus que bien sur ce grand petit (ou petit grand) écran. Le jeu est toujours accompagné de superbes artworks illustrant les principaux protagonistes, et les décors fourmillent de détails.
La bande son elle, est relativement décevante. Non pas qu'elle soit mauvaise, très loin de là, mais comparé aux bande sons des autres opus, on est un cran au dessous. Le scénario est lui assez quelconque, mais plus riche que celui des 4 premiers, avec des références aux anciens épisodes qui feront plaisir aux fans de la première heure.
Enfin, le jeu dure environ 15 heures, ce qui est plus qu'honorable pour un Action-Rpg sur portable, auxquelles on peut ajouter le temps passé sur les mini jeux et quêtes annexes.
Ys VI: The Ark of Napishtim
Ys VI: The Ark of Napishtim
Ys VI: The Ark of Napishtim
On y perd un peu à la conversion, c'est indéniable. Cependant, c'est le genre de jeu idéal sur portable et au final, il occupe bien mieux un voyage avec une PSP que des soirées sur son PC ou sa Playstation 2. Un achat recommandé sur la portable de Sony, décidément bien pourvue en portages divers et variés.

15/07/2007
  • Un genre idéal sur portable
  • Système des épées
  • Design et ambiance
  • Les artworks :)
  • Animation un peu limite
  • Maniabilité difficile par moment
7

GRAPHICS 3/5
SOUND/MUSIC 4/5
STORY 3/5
LENGTH 4/5
GAMEPLAY 3.5/5
Ys VI: The Ark of Napishtim > Commentaires :

Ys VI: The Ark of Napishtim

7
6

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye:


OK
voir aussi Commentaires mob [0] pc [10] play2 [11]
17 commentaires
Kray7

le 01/05/2023
8
Pour autant que je sache, à mon avis, le contenu est juste inférieur, ce n'est pas comme la version PS2 où cela diffère avec Alma's Feather : alors que dans les deux versions, cela mène à l'entrée de la retraite, seulement dans l'édition PS2, cela mène également aux Alma's Trials avec divers extras !

Les graphismes sont similaires à la version PC, en fait il est vrai que cette version PSP est vraiment, au prix de compromettre la qualité du design, un port direct de la version PC Windows d'origine alors que la PS2 est un remake avec des extras.

Niveau max (60), trouvé tous les accessoires, équipements, objets remplis et prêts sauf Graines de HP/ATT/DEF...

Belle fin, le boss pourrait être facile mais c'est très difficile sans utiliser la magie des trois épées magiques : au début, j'ai dû trouver comment frapper mais je n'ai pas remarqué les trois orbes qui tournent autour du boss, chacun devait être frappé avec le même élément. Il m'a fallu 2 minutes pour comprendre, trop lent... acc...! Puis dans la phase entre sauts et mains magiques, tout devient facile, même pas 5 minutes et... Fini.

La seule et la plus difficile partie du jeu est le "dash & jump" entre les piliers suspendus : j'ai découvert qu'il y a un moyen de controller et c'est d'utiliser une bouton "trigger" avec les deux bouton en même temps et d'appuyer sur rapidement en moins d'une demi-seconde.
Yaone

le 17/08/2013
6_5
Un bon jeu que j'ai tout de même trouvé moins épique que les 3 premiers de la série au niveau de l'histoire et de l'ambiance.
Rien à dire sur le gameplay que je trouve toujours bien, par contre, la difficulté est très mal dosée. On peut avancer sans souci et se retrouver à se faire tuer en deux secondes sur les nouveaux monstres suivants. Pareil pour les boss où un niveau suffit à faire la différence entre se faire massacrer ou les battre à l'aise. Assez déroutant.
Un petit point négatif aussi qui coupe un peu l'élan de l'aventure et fait une petite frayeur : les freezes lors du premier passage de niveau quand on rallume le jeu. Toujours peur que le jeu ne se relance pas.
Mise à part ça, je me suis bien amusée sur ce jeu qui reste un bon Ys.
Zio

le 14/05/2012
6
Je rejoint entièrement Oulan dans son avis sur ce jeu. ce Y'S reste tout de même un bon jeu et assez accrocheur pour mériter ses 3 étoiles
Oulan

le 10/11/2011
6
Mon premier Y's... Et tout de même déçue de pas mal de choses. Je rejoins d'ailleurs pas mal Yahiko sur sa critique.

Déjà, la difficulté très bizarrement dosée : à un niveau près soit vous vous faites atomiser par le boss (fuckin' abeille) soit en moins d'une minute le combat est torché. Je ne suis pas pour un jeu trop facile mais du coup l'intérêt est grandement amoindri (moi qui déteste leveler pour le plaisir de leveler).

J'ai par ailleurs pas du tout accroché sur les phases de plate-forme (très hasardeuses parfois.... ).

Quant au fond du jeu en lui même, j'avais été prévenue que la série ne brillait pas par l'originalité de son scénario mais là, à part les clins d'oeil aux autres épisodes que je ne peux pas vraiment saisir j'ai trouvé le tout assez superficiel (pourtant Geis avait ce qu'il fallait de charisme !)

Autre petit truc décevant : me suis rendue compte que les "épreuves optionnelles" ne sont pas les mêmes suivants les versions (PS2 ou PSP) et là même chose, j'ai trouvé certains mini-games assez lourds ^^

Ah oui et mention particulière pour les chargements longuets !

Heureusement, la qualité des artworks, les combats et le temps passant fichtrement vite dans le métro pendant que je sauvais les habitants de ce petit monde m'ont tout de même permis d'apprécier ce petit action-RPG ! Je sais, une grosse énumération de points négatifs et une ligne de positifs mais le jeu a quand même rempli une part de son contrat !
Yahiko

le 10/11/2011
5
Si la note vaut surtout pour la qualité massacrée de cette version, je reste dans l'ensemble
très largement sur ma faim. Ys est une série que j'ai toujours apprécié grâce à sa spontanéité, son ambiance à la fois épique et romantique et ses boss fights nerveux. Je n'ai pas retrouvé grand chose de cette recette dans Ys VI.

Première déception le game design est fade et l'ambiance générale, d'habitude si épique, a perdu de sa superbe. Graphiquement mais surtout musicalement Ys VI est ce qu'il se fait de plus plat dans la série. Autre grande déception, la gestion de la difficulté et de la progression est tout bonnement aberrante. Les Ys old school (le V mis à part) ont toujours proposé un challenge intéressant et surtout parfaitement équilibré entre les exigences de level et de skill. Ici la difficulté est présente mais l'équation est beaucoup trop simple : sans être au bon niveau les boss sont injouables, en y étant ils deviennent faciles. Pas de juste milieu, aucune nuance. Mention spéciale au pic de diffculté de la grotte de chaux et aux boss de fins qui imposent de grinder pour pouvoir forger le bon équipement et qui, une fois en notre possession, deviennent d'une simplicité ridicule.

Pour une première expérience d'un Ys moderne Napishtim m'a beaucoup déçu, j'ai envie de l'oublier assez vite et je compte sur Felghana et Seven pour remonter le niveau.
heavenly

le 30/10/2011
5
Je suis assez partagé sur ce jeu: musique épique, style plaisant mais level up redondant et scénario en dents de scie... il est vrai que c'est le seul Ys que j'ai fait mais je trouve que cela reste un peu léger... dommage !
warsong
le 24/08/2010
5
Un avis mitigé. Le jeu commence assez bien et est assez plaisant, on a envie d'aller plus loin.

Rapidement, on se rend compte que 30 heures de jeu annoncé, ca veux dire 10 heures d'exploration et 20 heures de level up tellement le monde est petit et la difficulté mal dosée. De plus, le scénario est super léger et le choix d'équipement aurait été déjà ridicule sur les consoles d'il y a 20 ans.

Pourtant, Ys 6 n'est pas du tout un mauvais jeu, mais les caractéristiques de cet action rpg plairont plus aux fans de beat them all qu'a ceux de rpg pur et dur.

kolibri

le 31/05/2010
Edité le 31/05/2010
5
Ys 6 sur PSP, c'est un peu le même constat que pour Mana Khemia sur le même support : on sent le bon jeu d'origine, mais la qualité du portage lui a été grandement préjudiciable. Ca reste une expérience plaisante, si les chargements TRES longs (les plus longs vus sur PSP pour ma part) ne vous dérangent pas.

+Adol <
+Le gameplay
+Les musiques, certes un peu moins inspirées que les autres Ys, mais elles restent au-dessus du lot
+Le chara-design et les persos en général
+La difficulté, qui oblige à faire du level-up mais qui n'est (presque) jamais frustrante
+La notice, très jolie

-Pas toujours à 30fps
-Les textures ont pris un coup de moche
-Les chargements affreux
-Les freezes
-Plus de doublages
-Le principal pic de difficulté se fait au beau milieu du donjon le plus chiant du jeu

Bref, j'ai moyennement apprécié l'expérience sur PSP, mais elle aurait sans doute été plus plaisante dans une autre version.
Toki

le 16/02/2010
Edité le 16/02/2010
5
Le seul Ys auquel j'ai joue, vraiment tes moyen..
En esperant que les autres soient mieux...
synbios

le 29/12/2009
Edité le 29/12/2009
7
Un bon épisode de la saga, qui ne révolutionne pas le genre, mais m'a fait passer un bon moment. L'aventure est prenante, les personnages attachants, le gameplay classique mais efficace. Pas mal d'exploration à faire pour trouver tous les objets et des mini-jeux amènent de la densité à l'ensemble, ce qui est bienvenu, car l'aventure de base n'est pas ultra longue.
Gros bémol : les infâmes loadings qui ponctuent chaque nouvel écran.

0 active user
Legendra RPG V4.8.42 © Force 2024 - Legal Mention
Webmaster : Medion