bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Grandia > Articles > Review
Voir aussi

Grandia

crpg play europe
Grandia
Le RPG de la Saturn, sur Playstation
En 1999, la Playstation avait gagné la bataille des consoles 32/64bits et régnait sans partage sur le monde du jeu vidéo. C'est ce moment que choisit Game Arts pour sortir son RPG culte de la Saturn sur la console de Sony.
Grandia
est donc arrivé précédé d'une réputation plus que flatteuse, même si peu de joueurs y avaient touché, vente catastrophique de la Saturn en Europe oblige...

A la découverte du monde

Justin est un jeune garçon de 15 ans qui aime à faire des fausses chasses aux trésors et cumuler les bêtises. Derrière sa bonne humeur se cache un grand vide : la disparition de l'aventurier qu'il admirait plus que tout, son père. Un aventurier en appelant souvent un autre, Justin ne peut résister à l'envie de découvrir le monde et part avec son amie d'enfance, Sue, découvrir le monde inconnu qui l'entoure. Mais peut il imaginer qu'il fera des rencontres inoubliables et qu'il se retrouvera au sein d'un conflit armé qui a pour but la découverte et la possession des reliques d'une civilisation oubliée?
Non, Justin est un être insouciant, et la seule chose à laquelle il pense en quittant son foyer maternel, c'est à suivre les traces de son père disparu...
Grandia
Grandia
Grandia

La grosse production Saturn sur Play

Grandia se devait d'être LA grosse production Saturn à l'époque, et cela se sent dès les premiers instants. Une intro en synthèse réussie (de meilleure qualité dans cette version, bien sûr), un jeu tenant sur deux CD et bourré de cinématiques, le tout accompagné par une grande mise en scène et une grosse campagne de promotion, tous les ingrédients étaient là pour un succès annoncé.
Mais ce qui nous intéresse dans un RPG (même si ça n'en fait pas le succès), c'est bien de savoir s'il est bon ou non.
Grandia
Grandia
Grandia

Attention à ne pas se perdre

Grandia propose un déroulement des plus classiques et linéaire : une alternance de villages/lieux séparés par de simple choix de direction sur une carte. Ce qui peut sembler limité au début se révèle en fait très riche. Les lieux sont souvent très grand et complexes, et alternant l'intérieur et l'extérieur, avec les ennemis visibles (pas de combat aléatoire). De nombreuses petites énigmes et culs de sac viennent compliquer la progression. Les villes, quant à elles, sont bien souvent très grandes et sans la boussole on serait vite perdu (d'ailleurs il faut quelque temps pour s'y retrouver au départ). Vivantes et atypiques, elles permettent d'acheter les armes (plusieurs types pour chaque personnages), les magies et les objets de soins en plus de découvrir les dialogues savoureux et drôles de la populace locale.
A noter que l'équipe du jeu est imposée, mais varie grandement au cours du jeu, on aura à diriger au final une bonne tripoté de personnages.
Grandia
Grandia
Grandia

L'arrivée du temps réel au tour par tour

Le jeu était assez classique et ressemblait fortement à un Lunar en 3D, à un détail près : les combats!
Game Arts n'avait pas fait les choses à moitié et avait pondu ce qui reste encore aujourd'hui comme le système référence.
A la manière d'un ATB, chaque joueur possède une barre d'action qui se remplit plus ou moins vite, et une fois celle-ci remplie il peut effectuer une action. En bas de l'écran, chaque protagoniste est représenté et on peut voir sa position dans l'ordre d'action. Et c'est là qu'intervient la spécificité du système, une fois l'action choisie, le personnage doit se déplacer pour taper ou se concentrer pour lancer sa magie, et pendant ce laps de temps, toute action à son encontre lui fait perdre son tour. On en vient donc vite à en jouer et contrairement à bien des RPG classiques il y a une grande part de stratégie dans les combats, car il faut bien gérer les paramètres de distance/temps.
A la fin de chaque combat on gagne de l'expérience. La progression des armes et des magies se fait avec l'utilisation régulière. Il ne faut rien négliger, puisque pas mal de magies/attaques spéciales combinent plusieurs types à la fois pour être débloquées.
Grandia
Grandia
Grandia

Une aventure inoubliable

Qui dit grosse production dit technique aux petits oignons. Grandia ne déroge pas à la règle. Le jeu propose un somptueux mélange de 2D/3D, et bien que ce soit moins impressionnant que lors de sa sortie Saturn auparavant, l'ensemble reste de qualité. Les sprites sont très mignons, les décors colorés et toujours fouillés, un vrai régal pour les yeux, et on note une qualité accrue des effets lumineux, transparence oblige.
La bande son signée Noriyuki Iwadare n'est pas en reste, et est encore aujourd'hui parmi les plus belles qu'il m'ait été donné d'entendre, alternant avec brio le tonique et le mélancolique. Le thème de Mullen est inoubliable... On peut noter une très légère baisse de qualité sur les textures et le son par rapport à la version Saturn, mais c'est presque négligeable. Les doublages sont tous en anglais.
Si il y a bien une chose que l'on ne peut oublier dans Grandia, c'est son ambiance. Le jeu est drôle, très drôle, mais il n'en oublie pas ses scènes sérieuses et graves, et surtout propose des passages d'une intensité rare. Il m'est rarement arrivé de vouloir sortir un mouchoir devant un RPG, mais Grandia a réussi à me tirer une larme, prouesse (honteuse pour moi?) que seul Suikoden 2 a réussi par la suite, c'est dire... (ceux qui ont fait le jeu n'auront probablement pas pu oublier cette fameuse séquence ayant lieu au milieu du jeu... Sublime!). Le jeu est aussi assez long, comptez une cinquantaine d'heures pour en voir le bout.
Bref, Grandia, ça tue!
Grandia
Grandia
Grandia
Grandia est une ode à la poésie et au dépaysement. Prenant, poignant, émouvant, c'est une aventure inoubliable pour tout amateur du genre. L'un des meilleurs RPG de sa génération, accessible pour tous grâce à cette sortie sur Playstation.

23/07/2007
  • Le mélange 2D/3D superbe
  • La bande-son
  • La poésie, l'humour
  • Un système de combat excellent
  • Un brin trop linéaire
9

GRAPHICS 4/5
SOUND/MUSIC 4.5/5
STORY 4/5
LENGTH 4.5/5
GAMEPLAY 4.5/5
Grandia > Commentaires :

Grandia

9
8

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
voir aussi Commentaires pstore [0] sat [14]
52 commentaires sur PlayStation
Ubik

le 14/08/2018
8
Malgré son histoire très classique, Grandia représente l'aventure dans sa plus simple expression.
L'ost est sublime et participe grandement à rendre certains passages épiques.
Le gros point fort du jeu est le système de combat en semi temps réel. La gestion du placement et le fait de pouvoir ralentir les ennemis sur la barre d'action rendent les escarmouches passionnantes, particulièrement contre les boss.
Le jeu est linéaire, même si 2 donjons optionnels sont disponibles. La tour de la tentation notamment, présente un challenge très intéressant.

Un classique, j'adore ce jeu!
Renty

le 28/02/2017
9
Comecei jogando por recomendação de um amigo, de inicio achei um game meio infantil.
Porem com o desenvolver da historia o game vai se tornando mais adulto e a historia vai ficando mais bacana.

Prós.
Graficos 2.5d mt bonitos.
Historia um pouco clichê, mas bem envolvente.
Belas cinemáticas desenhadas em estilo anime.
Sistema de combate simples porém funcional.
Personagens carismaticos.
Design de alguns inimigos interessante.


Contras.

O Game é muitoooo longooo. mais de 100 horas de gameplay.
Inimigos repetitivos.
Ordem de evolução de cenarios do game pouco criativa. ( cidade, cenario de batalha + cidade, cenario de batalha e assim infinitamente).
Musica mt repetitiva e muitas vezes estranha.
O game apesar de longo é bem facil, mesmo os chefes são bem simples.
O game não inova em praticamente nada, segue a cartilha dos rpgs da época a risca.

Conclusão:

O game é bom, mas eu não jogaria novamente, por ser mt longo e repetitivo.
herbert1980

le 21/06/2016
8_5
Je vais faire bref.
les moins:
-linéaire
-quelquefois niais
-certains musiques
-le bestiaires aurais pu êter plus varié
Les plus:
Tout le reste, un grand JRPG de mon point de vue.
ballade

le 14/02/2016
6_5
pro.
-Des dialogues extraordinairement riches, le moindre npc raconte sa vie, et vos personnages lui répondent, engageant une réel discussion. C'est assez incroyable, c'est vivant, du jamais vu. je ne crois pas que quiconque y ai mis autant d'effort depuis.
-Des cinématique rares mais artistiquement très bien senties.
- Des animations exemplaires, juste les regarder manger est un vrai plaisir.
-Des environnements en 3D très bien rendu et très soignés.
-pas de combats aléatoires?
-l'attaque Youpi-youpi

con.
-Des combats faussement dynamique et faussement tactique. En gros on appuie sur x et on regarde si on a de la chance sur le positionnement et sur les contres.
-univers trop enfantin
-j'ai 12 ans, je suis l'élu et je veux partir à l'aventure, cliché. (Les cadavres de gens qui voulaient faire comme lui il y en a tout le long du chemin, mais on vous les montre pas..)
-autant de profondeur qu'un dragon quest.
-histoire inintéressante.. désespérément inintéressante.
-hormis une ou deux, les musiques ne brillent pas.
- le jeu crash de temps à autre..
-Justin?!

On retrouve dans ce jeu des codes du shonen, les 3 sergents, l'humour, les relations fille/garçon me font clairement penser à certains animes oldschool, le genre qu'on regarde aujourd'hui en se demandant ce qui nous plaisait dedans. L'histoire n'est pas adapté à un jeu vidéo, pire, elle est synthétisé, avec paradoxalement une grande richesse de dialogue, mais que j'ai arrêté de lire très vite tant les contexte est sans saveur.
Loin de moi l'idée de critiquer un jeu qui a pris 5 ans de développement, mais au final je lui préfère dans le même genre un Breath of fire 4, de loin.
Kronos59

le 20/07/2015
7_5

Terminé Grandia! En 36 heures. Et ce fut bien. Pas non plus exceptionnel, mais bien voire même très bien.

Tout d'abord le gros point fort, c'est le système de combat. Même en 2015, franchement, c'est un must en termes de tactique, un compromis parfait entre garder le côté tactique du tour par tour et une volonté de dynamisme. Un vrai plaisir et je ne sais pas si j'ai connu mieux en J-RPG!

Ensuite, le design. Techniquement ça a vieilli, mais ce mélange 2D/3D sied bien au jeu, et lui confère une vraie identité, comme le mélange images de synthèse / dessin animé pendant les cinématiques.

L'histoire, sans aller dans des sommets d'originalité, se laisse suivre, et surtout, il y a de l'évolution pendant le jeu : on part d'un récit qui semble niais et que je n'appréciais pas du tout au début ; pour aller vers des enjeux beaucoup plus graves et qui changent complètement l'ambiance du jeu. Les principaux héros évoluent de manière intéressante aussi.

Le chara-design est très inégal : une partie du casting est indéniablement réussi, une autre beaucoup moins même si

Rapp et Liete au niveau capacités sont importants pour les combats de fin
. J'ai aussi eu beaucoup de mal avec le level-design de beaucoup d'endroits, j'ai pas arrêté de me paumer et la présence d'une boussole est salvatrice. Puisqu'on en est aux trucs moyens, l'OST est aussi inégale selon moi : ça va des thèmes véritablement marquants, d'autres plaisants, aux thèmes inintéressants voire même énervants. Il y a de tout!

Peu de quêtes annexes, une aventure linéaire... Mais pour moi ce n'est pas forcément un défaut!

En bref, j'ai passé un bon moment même si le jeu n'est pas exempt de défauts.


Bahamut-Omega

le 01/08/2013
Edité le 01/08/2013
9
Je viens de finir Grandia en 51 h sur Ps, et c'était grandiose (ouais je sais elle est pourrie...)

L'histoire est légère et classique au début. Avec Justin qui veut partir à l'aventure en voulant résoudre les mystères d'une civilisation antique. Mais il y a pas mal de rebondissement rendant l'histoire intéressante et agréable à suivre, on a même droit à quelques cène riche en émotions.
Les personnages sont sympathiques et attachants.

Le grand point fort du jeu est son gameplay:
_ Son système de combat, en un mot: parfait. Les choix des actions doivent tenir compte des faiblesse de l’ennemi mais aussi de leurs rapidité d'actions. On doit aussi gérer les positions des persos afin d'éviter certaines attaques très puissantes.
_ Le système d'évolution des personnages, plus on leur fait utiliser des armes ou des magies, plus ils apprennent des techniques nous permettant de pallier à tout nos besoin en combat; et plus les stats augmentent. Simple et efficace.
_ L'exploration, les monstres ne réapparaissent pas une fois vaincu ce qui nous permet de bien explorer les donjons. Bien sur si on quitte le donjon ou le jeu, les monstres réapparaissent. Le lv-up est donc possible en cas de difficulté.

Les musiques sont très belles, surtout les thèmes de combats.
Les graphismes sont pas mal, sachant que c'est un portage d'un jeu Saturn.
Le jeu a une bonne durée de vie, j'ai mis une 50aine d'heure en prenant mon temps et en faisant 2 donjons optionnel.

Maintenant je passe aux défauts...
_ Le jeu est linéaire, heureusement qu'il y a quelques donjons optionnels.
_ Scénario lent au démarrage, avec quelques passages sans intérêt.
_ Il est aussi très facile, en lv normal peu de combat sont stressants.
_ Le doublages US est correct, mais allez savoir pourquoi on a eu droit à un doublage FR risible, heureusement les scènes avec celui-ci sont rares.
_ Difficile de se retrouver... en ville.
_ Le bestiaire est peu diversifié.
_ La dernière forme du dernier boss est ridicule (tan sur le design que sur la puissance).
Herbrand

le 01/07/2013
8
Avec son système de combat aux petits oignons et le sentiment de grande aventure qu'il dégage, Grandia reste une oeuvre inoubliable du RPG PlayStation. Il accuse pourtant un rythme de jeu assez lent, principalement dans le début de l'aventure, et un scénario qui s'essouffle dans les dernières heures. Il reste un incontournable malgré cela.
Yaone

le 27/12/2012
Edité le 28/12/2012
8
Après un début plutôt longuet, je dois dire que Grandia est une aventure haut en couleur avec des personnages très attachants (même Justin alors que c'était mal parti pour que je l'apprécie XD) et une histoire qui ne s'essouffle pas un instant. Les musiques grandioses et le gameplay bien pensé apportent un gros plus à ce jeu qui, malgré son ancienneté, reste de toute beauté.

Mon seul regret aurait été de l'avoir fait en version française... Ils auraient pu s'abstenir pour le doublage (très mauvais), d'autant plus qu'on entend celui en anglais en dessous. Je ne m'étalerai pas sur la traduction pas propre du tout... Enfin, ça n'enlève en rien le plaisir que j'ai pris à y jouer. ^^
cosmos99

le 18/06/2012
10
Ah Grandia ! Quel souvenir ! Je m'inscrit rien que pour lui , car je veux ajouter mon grain de sel J'ai lu quelque commentaires qui m'ont un peu étonné à son sujet... Tout d'abord il faut remplacer Grandia dans son contexte qui à la base est un jeu dévellopé pour la Saturn ,le portage playstation ayant eu lieu bien plus tard.Et parlons en de ce portage que je découvre en version française ,et bien s'il faut saluer la localisation mondiale ,le jeu en prend un coup(meme s'il reste agréable),il a subit des coupes dans les décors et les chargements sont plus longs,néanmoins on y gagne en qualité des cinématiques(un ptit peu^^).Sinon,le comparer à FF8 ? On compare un jeu en précalculé à un jeu en 3D... Non,pas tres sérieux.Grandia exploite magnifiquement la Saturn de par ses décors surchargés,grouillant de détails,jeu tres coloré,musiques magnifiques,un jeu ultra dynamique et bourré d'humour(enfin en jap sur saturn...em...).En gros un jeu fun qui se joue tout seul comme on dit ,la preuve il peut etre terminé sur Saturn sans probleme et je conseillerais d'y gouter aussi pourquoi pas apres la version playstation. Et n'oubliez pas sa suite sur dreamcast tout autant addictive.
LGF

le 23/01/2012
10
Retranscrire mes sentiments sur Grandia va être un tâche très difficile tant ils furent grands.

Commençons par le scénario. On débute sur du classique, un jeune garçon et son amie mènent une vie tranquille dans une petite ville insignifiante. Et puis un jour ils se retrouvent embarqués dans une aventure qui, petit a petit, prendra de plus en plus d'ampleur. Un tracé deja vu, mais on retrouve ici un énorme travail sur les rebondissements, les petites intrigues et les personnages. Je n’entrerai pas dans les détails pour ne rien spoiler, si jamais vous n'avez pas fait ce jeu, mais on suit les aventures de Justin avec délectation et sans lassitude.

Ce scénario est appuyé par un graphisme typé manga dans un mélange de 2d/3d donnant un charme qui ne laissera pas différent; et une OST sensationnelle donnant vie a toute situation et soulignant les émotions émanant des nombreuses scènes mémorables.

Un gameplay au petit oignon! Le systéme de combat au tour par tour très original et très rafraichissant enrichi par un système d'apprentissage de compétences basé sur leurs utilisations. Le tout agrémenté d’œufs mana a trouvé permettant l'acquisition de l'une des 4 magies disponibles (Feu, Terre, Eau et Vent), qui pourront ouvrir plusieurs compétences de combats et qui pourront être combiné par 2 pour créer de nouveaux types de magies.

Le seul reproche que je peux trouver sur ce jeu est la carte du monde, tout simplement car je n'aime pas ce style de carte dans un RPG (ce qui reste tout de même un avis très subjectif^^).
Il y aurait beaucoup a dire sur Grandia, mais le mieux c'est de s’essayer a ce magnifique RPG!!!



61 active users (3 members, 58 guests, 0 anonymous member)
Online members: Faizon, Master Djidane, yusuke
Legendra RPG V4.8.42 © Force 2019 - Legal Mention
Webmaster : Medion