bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Castlevania: Dawn of Sorrow > Articles > Review

Castlevania: Dawn of Sorrow

arpg nds europe
Castlevania: Dawn of Sorrow
Soma est de retour !
Me revoilà aujourd'hui pour vous présenter le test de Castlevania Dawn of Sorrow, la suite du génial Aria of Sorrow sorti sur GBA deux ans auparavant. Si vous avez apprécié le premier opus, vous allez être envouté par celui-ci car Soma est de retour pour déjouer les plans diaboliques des forces du mal!

L'aube du mal...

Cet épisode débute quelques années après la fin d'Aria of Sorrow, avec toujours le même héros: Soma Cruz. Le héros aux cheveux argentés, après avoir détruit le château de Dracula quelques années auparavant, pense enfin retrouver une vie normale avec son amie Mina. Cependant, lors d'une journée où tout semblait normal, Soma est attaqué par des squelettes et autres monstres. Après leur avoir fait goûter à ses pouvoirs, Soma rencontre la personne à l'origine de cette agitation, qui n'est autre que la prêtresse d'un nouveau culte dont le but est de ressusciter le comte Dracula ! Pour cela elle kidnappe Mina dans l'optique d'en faire un sacrifice... Soma, qui est celui qui a hérité du pouvoir de Dracula, se voit dans l'obligation de se rendre dans le lieu de culte de cette secte, pour mettre fin a cette machination diabolique, et surtout, sauver son amie!
Castlevania: Dawn of Sorrow
Castlevania: Dawn of Sorrow
Castlevania: Dawn of Sorrow

Tiens ? Un château... c'est original ça !

Vous l'aurez deviné cette épisode, comme le reste de la série se déroule dans un château, même si pour une fois ce n'est pas le château de Dracula. Vous aurez donc affaire aux habituelles énigmes, passages secrets, et nombreux monstres qui arpentent les couloirs du château. Pour progresser dans le château, pas de vraies différences avec les épisodes précédents, vous devrez affronter les ennemis obtenir objets et pouvoirs, afin d'accéder à la suite du château. La différence majeure se situe aux niveau des "Runes" que vous obtiendrez. Ces dernières sont des dessins magiques qu'il faudra reproduire à l'aide du stylet. Mais à quoi peuvent-elles servir ? Et bien sans elle vous ne pourrez avancer dans le jeu car les boss sont imbattables sans la Rune qui convient.
Je m'explique : le combat contre un boss se déroule de manière normale jusqu'à ce que vous ayez vidé sa barre de vie. A ce moment l'écran de combat se figera pendant que vous devrez tracer la Rune sur l'écran tactile. Si vous réussissez a reproduire convenablement cette Rune le boss meurt, sinon il récupère des points de vie. A part cette petite nouveauté, le jeu n'est pas très original et l'exploration ne nécessite pas l'usage de l'écran tactile de la DS. De plus ce Castlevania est l'un des plus courts : à peine 7 heures pour la quête principale et environ 9 pour terminer l'histoire à 100%.
Castlevania: Dawn of Sorrow
Castlevania: Dawn of Sorrow
Castlevania: Dawn of Sorrow

Les monstres sont de votre côté !

Les combats se déroulent de façon habituelle, vous tuez du zombies, squelettes ou autres, vous gagnez des XP, vous gagnez des niveaux et tout le monde est content ! Cependant, comme l'épisode précédent, celui-ci reprend le système des âmes: en tuant des monstres Soma peut gagner leurs âmes et les utiliser pour le combat. Certaines augmentent vos stats alors que d'autres vous offrent la possibilité de lancer des armes ou de la magie.
Castlevania: Dawn of Sorrow
Castlevania: Dawn of Sorrow
Castlevania: Dawn of Sorrow

C'est beau !

On a affaire à un beau jeu avec du détail et une finesse du décor, même si l'ambiance n'est pas très différente de celle de son prédécesseur. Les musiques sont sympathiques mais pas marquantes, et ne contribuent malheureusement que très peu à l'ambiance général du soft. Même si l'aventure est un peu trop courte on a tout de même droit à pas mal de bonus
en finissant le jeu, comme la possibilité de jouer avec différents persos ( Julius, Arikado...) ou encore un mode Boss-Ruch, où il faudra se montrer habile pour survivre aux multiples assauts avec aucun moyen de se soigner...
Castlevania: Dawn of Sorrow
Castlevania: Dawn of Sorrow
Castlevania: Dawn of Sorrow
Un Castlevania très sympa, même si, il est une fois de plus, trop proche des autres opus, et cette sous-exploitation de l'écran tactile ne fait que renforcer ce sentiment de manque d'identité propre au jeu. L'importation sur DS de cette célèbre série aurait pu innover un peu plus, mais bon, on est tout de même face à un très bon jeu avec de nombreux bonus qui viennent améliorer une durée de vie bien faible. Heureusement que l'épisode suivant, Portrait of Ruin, a retenu les défauts pour améliorer les points noirs du jeu.

21/10/2007
  • Graphismes
  • Ambiance
  • Bonus
  • Durée de vie totale (bonus compris)
  • Durée de vie de l'aventure
  • Musiques
  • Sous-exploitation de l'écran tactile
  • Mode deux joueurs bancal
  • Le chara-design moins bon qu'avant
7

GRAPHICS 3.5/5
SOUND/MUSIC 2.5/5
STORY 3/5
LENGTH 3/5
GAMEPLAY 4/5
Castlevania: Dawn of Sorrow > Commentaires :

Castlevania: Dawn of Sorrow

7
6.5

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
voir aussi Commentaires mob [0]
29 commentaires sur Nintendo DS
Popolon

le 30/10/2018
8
Un très bon Castlevania "RPG", plus court que les autres épisodes toutefois.
Il reste dans la lignée de ceux-ci, sans égaler l'indétrônable Symphony of the Night ou Circle of the Moon.
Gwimdor

le 02/11/2011
5
J'ai fait une grosse erreur avec cet épisode, celle de l'avoir enchaînée juste après son ainé excellent sur tous les points et probablement le meilleur Castlevania pour moi juste après Symphony of the Night. Résultat, dès le départ, j'ai été bousculé par par ce chara design hideux de quoi flinguer ma partie, bien sûr les ingrédients que j'apprécie dans la série sont toujours là. Un gameplay dynamique et jouissif avec l'accumulation de pouvoirs et varié et c sentiment de puissance de notre personnage vers la fin du jeu, l'envie toujours présente de découvrir le chateau dans son intégralité jusqu'à la moindre salle cachée. Néanmoins, ça s'arrête là, le scénario est bien maigrichon, de plus, le jeu n'a de plus pas été aidé par une traduction française incohérente et dénuée de sens par moment je ne retiens pas un seul thème musical marquant. Une très grosse déception qui souffre bien trop de la comparaison avec son grand frère.
heavenly

le 24/10/2011
6
Un poil décevant pour une suite direct à aria of sorrow mais qui reste tous de même un bon Castle qui ce parcourt avec plaisir !
Paprika

le 13/12/2010
7
Premier jeu de la série des Castlevania auquel je joue, et ça m'a plu !
La difficulté est bien dosée, on se prend des petites tôles jusqu'à trouver la stratégie, qui nous correspond le plus, pour défaire les boss aux superbes graphismes. Ceux-ci sont plutôt pas mal, les différentes salles que l'on traverse amène dans des univers différents mais toujours glauques et proche du cauchemar. Le bestiaire est fourni. Le scénario lui est par contre assez pauvre, mais c'est surement le propre de la série. Je suis déçue de n'avoir pu m'armer d'un fouet, mais peut-être qu'il se trouve dans les 2,6% de map inexplorée qu'il me reste...En parlant d'arme, il est difficile de faire son choix tant elles sont inégales en force. J'ai fait l'aventure avec le Burj du début à la fin. Une durée de vie assez courte, mais ici aussi c'est peut-être une caractéristique de la série.

C'est un 3,5/5
Link80000

le 05/11/2010
8
J'ai bien aimé cette suite, bien que la durée de vie et courte, j'ai trouvé cette aventure sympa
Arefu

le 09/09/2010
6
Un CV Iga assez sympa, bien que trop classique. Les personnages sont plutôt bons dans l'ensemble, il est intéressant de voir ce que sont devenus les personnages d'Aria, même si la majorité d'entre eux sont des clichés ambulants.
Le gameplay est quasiment le même que l'opus précédent, avec quelques petites améliorations et nouveautés sympathiques, comme la fusion d'âme chez Yoko. On reste dans une pure optique Metrovania établie après SotN, et même si je ne suis pas particulièrement fan, ça reste bien maîtrisé.
Faizon

le 06/09/2010
8
Reprenant le système de jeu très riche d'Aria of Sorrow, ce volet de la saga de Konami propose une aventure palpitante, bien menée de bout en bout et à la durée de vie correcte si l'on décide de tirer la substantifique moelle des possibilités offertes. L'on regrettera l'utilisation modérée (pour ne pas dire nulle) de la facette tactile de la console, et l'on louera le double-écran permettant d'afficher la carte en permanence !
Shadow

le 02/09/2010
7
La suite des aventures de Soma, entamées sur GBA. Une suite qui n'était pas vraiment nécessaire (le scénario nous le confirme à lui seul), mais qui apporte une petite "DS touch" pas désagréable : certains boss sont gigantesques, et on peut se servir du stylet pour résoudre quelques énigmes. Vaincre les boss peut même devenir pénible, vu qu'il faut tracer un glyphe pour le coup de grâce et qu'à la moindre erreur, la créature se régénère ! Autrement peu de choses ont changé, on retrouve donc un château gigantesque à visiter, beaucoup d'ennemis (déjà vus...) à défaire, et des âmes à collectionner pour gagner des pouvoirs divers et variés. Quel dommage qu'il y ait ce design manga inapproprié, le jeu ne souffre que de cela et d'un petit manque d'originalité ; autrement, un bon MetroïdVania.
Chipstouille

le 18/04/2010
4
Dawn of Sorrow se contente simplement d'appliquer à la lettre la recette de son prédécesseur. On ne va pas s'en plaindre puisque c'est le meilleur opus depuis SOTN.

La différence majeure réside dans la difficulté des boss revue à la hausse, ainsi qu'un soupçon d'originalité les concernant, qui sauvera le jeu pour ma part d'un avis trop défavorable.

On mettra de côté la piètre qualité de la version FR... Ceci dit la VO ne volait peut-être déjà pas bien haut...
PXL

le 02/03/2010
10
Comme d'hab, plusieurs fins différentes, un chara design qui tue, des musiques sublimissimes, une ambiance du tonnerre, des lieux immenses à explorer, et des tonnes de trucs à fouiller. Ce castlevania est le digne suite de Aria of Sorrow sur GBA, et il vous en faudra du temps si vous voulez le finir à 100%.
67 active users (0 member, 67 guests, 0 anonymous member)
Legendra RPG V4.8 © Force 2021 - Legal Mention
Webmaster : Medion