bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

The Legend of Heroes: Zero no Kiseki > Galeries > Screenshots > PSP > 12 disponibles :

The Legend of Heroes: Zero no Kiseki

voir_aussi Arts psp

Screenshots The Legend of Heroes: Zero no Kiseki
Screenshots The Legend of Heroes: Zero no Kiseki
Screenshots The Legend of Heroes: Zero no Kiseki
Screenshots The Legend of Heroes: Zero no Kiseki
Screenshots The Legend of Heroes: Zero no Kiseki
Screenshots The Legend of Heroes: Zero no Kiseki
Screenshots The Legend of Heroes: Zero no Kiseki
Screenshots The Legend of Heroes: Zero no Kiseki
Screenshots The Legend of Heroes: Zero no Kiseki
Screenshots The Legend of Heroes: Zero no Kiseki
Screenshots The Legend of Heroes: Zero no Kiseki
Screenshots The Legend of Heroes: Zero no Kiseki
The Legend of Heroes: Zero no Kiseki > Commentaires :

The Legend of Heroes: Zero no Kiseki

8
9

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
voir aussi Commentaires pc [2]
6 commentaires sur PSP
Sphynx

le 19/11/2017
9
Zero no Kiseki vient prendre la relève de la très bonne trilogie Sora no Kiseki, qui avait montré tout le potentiel de Falcom sur la PSP. Pari réussi puisque avec ce 7e épisode, la série des Legend of Heroes renforce son identité, avec ses qualités et ses défauts.

Parmi ses indéniables qualités justement, force est de reconnaître que Falcom a fait d'important progrès techniques dans sa maîtrise du support par rapport à la trilogie Sora, et nous offre ici une superbe 3D portée par un moteur de jeu léger mais puissant. On prend un vrai plaisir à déambuler dans la ville, sur les chemins de campagne alentours ou dans les donjons aux effets de lumières bluffants. La musique, elle, est réussie sans être extraordinaire, mais les doublages partiels sont efficaces. Le système de combat et d'optimisation est à la fois simple et très prenant, et reprend trait pour trait ce que l'on a connu dans les épisodes précédents : on regrettera peut-être la répétitivité des attaques dans le dos, mais la gestion des tours et des bonus rend les combats intéressants et dynamiques. La difficulté est tout aussi bien gérée et adaptée à un jeu portable, le soft étant globalement facile mais pouvant représenter parfois un petit challenge et demander de la préparation.

Tout au long du jeu, on découvre une galerie riche de personnages très attachants et particulièrement bien dépeints, un élément qui est devenu la marque de la série. On retrouve beaucoup de visages connus, qui permettent d'approfondir avec plaisir l'univers qu'on a appris à connaître dans les épisodes précédents. Un univers toujours empreint de réflexions politiques et économiques, qui vient cette fois-ci tourner autour de la thématique de la ville, de ses vices et de ses vertus. Cette thématique, assez inhabituelle dans le genre, est relativement bien traitée et c'est un des points forts du titre.

Le scénario qui prend place dans ce décor, quant à lui, est malheureusement moins efficace. La narration remarquable - on notera l'excellent suivi du déroulement des sous-quêtes optionnelles dans la trame et les dialogues des PNJ - et la mise en scène impressionnante - de superbes travelings et des séquences parfois fantastiques (le show, la course, la bataille pour le contrôle de la ville, etc.) - figurent au nombre des plus belles réussites de Zero. Si cela permet de s'immerger dans le jeu, ça n'efface pas pour autant le manque de finition de l'histoire en elle-même, qui tourne un peu en rond pour aboutir sur une fin qui essaie d'expliquer à la va-vite des points laissés en suspend trop longtemps. Sans parler de l'excès de bons sentiments et de naïveté (tout le monde veut aider notre charmant héros, qui est toujours le seul à découvrir le pot-au-rose à l'issue d'une enquête pourtant évidente) qui imprègne l'aventure, qui est paradoxalement à l'opposé de la maturité voulue de l'univers LoH.

On se heurte aussi, comme c'était déjà le cas dans Sora, à un souci de rythme. On se trouve toujours face à une quantité impressionnante de dialogues, c'est une autre marque de la série. On peut le regretter, mais ce sont ces dialogues qui rendent attachants les très nombreux personnages que l'on croise. C'est un choix de design, discutable mais qui est au cœur du style LoH. Le vrai problème, c'est que couplé à une surabondance de quêtes annexes et à des séquences de jeu (trajets, donjons, scénaristiques) trop longues, le jeu a parfois du mal à nous entraîner avec lui. Fort heureusement, la narration a été grandement améliorée et vient partiellement gommer ce défaut, au moins si l'on compare avec la série des Sora.

Le soft est complet, rien à redire là-dessus : de très nombreuses sous-quêtes, des mini-jeux, de la pêche, de la cuisine, etc. Le système de record et un mode Nightmare assurent une replay-value conséquente. Mais est-ce que c'était vraiment nécessaire ? On a parfois l'impression que la durée de vie a été artificiellement augmentée et que Zero et sa suite Ao auraient parfaitement pu ne faire qu'un seul et même jeu, si on avait su éviter les longueurs scénaristiques, les sous-quêtes trop nombreuses, les bonus appréciables mais pas vraiment essentiels, et le problème de rythme qui en découle. Et quel jeu extraordinaire ça aurait fait !

Parce que ces quelques défauts mis à part, le jeu demeure fantastique. La barre était haute après le 6e épisode, mais il restait beaucoup de choses perfectibles. De réels progrès ont été fait sur la technique et la narration et la mise en scène ont été renforcées, permettant de se plonger avec plaisir dans l'univers, sa galerie de personnages et ses questions sur la thématique de la ville. Zero no Kiseki est donc à la hauteur des espoirs qu'on plaçait en lui, et hisse la série des Legend of Heroes au niveau des meilleures RPGs de la PSP.

+ La narration et la mise en scène
+ L'univers LoH et sa galerie de personnages
+ La thématique de la ville
+ Superbe techniquement
+ Un système de jeu simple et efficace
+ Une difficulté bien dosée

- L'abondance de dialogues et les problèmes de rythme
- Le scénario et la naïveté générale du jeu
- La durée de vie et la replay-value conséquente... Trop long ?
Larva

le 18/04/2014
OK, si ça peut te faire plaisir.
moi
le 18/04/2014
" un site fr " lapsus...c'est que dans ton article sur le jeu , ben y a des fausses note pourqu'un qui semble conaitre le jap...lol...d'ou ma remarque pertinante a ton égard et bien diriger.
l'autre
le 18/04/2014
Tu efacera le com si tu veux, mais tout jeux jap a forcement une soluce ou un playtrought/waltrought youtubesque, ici ce jeu manque de bol n'en a pas, donc a moin de bien comprendre le japonais, et donc de l'etre, ce qui est asser rare pour quelqu'un qui frequente un site jap hein, tu m'excusera, je dirais que NON...
Larva

le 16/04/2014
Ca parait si inconcevable de comprendre une autre langue que le français ?
quelqu'un
le 16/04/2014

C'est tres rare de trouver un non japonisant qui a terminer le jeu, donc je dirais seulement ceci.

Comment a tu fini le jeu, ou aucune trace de soluce MEME en video youtube explique comment se dermerder dans le jeu, moi meme j'ai beau chercher partout et je ne trouve rien de bien concret pour on va dire bien comencer le jeu....?

Je suis bien impatient de savoir ta réponse sur le sujet, a moin bien sur que tu métrise le japonais, ce qui me paraitrais asser surprenant .


42 active users (1 member, 41 guests, 0 anonymous member)
Online members: Morm
Legendra RPG V4.8.42 © Force 2019 - Legal Mention
Webmaster : Medion