bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Spectral Force 3: Innocent Rage > Articles > Review

Spectral Force 3: Innocent Rage

trpg xb360 amerique
Spectral Force 3: Innocent Rage
Off to War
Spectral Force 3: Innocent Rage, sorti en juin 2006 au Japon puis en juillet 2008 aux USA, est l'un des derniers épisodes de cette prolifique série de Idea Factory à avoir vu le jour. Bien qu'affublé du chiffre "trois", cet opus est en fait le dixième représentant d'une longue licence commencée en 1997 sur la première Playstation et possédant un nombre assez conséquent de spin off. Retour sur l'un des tous premiers RPG de la Xbox 360, et l'un des rares "Spectral" à avoir passé les frontières japonaises.

Les mercenaires de Norius

Une fois n'est pas coutume, le jeu nous replonge dans le monde du Neverland, où les dieux résident dans les Cieux, les morts dans l'Underworld, tandis que les humains ainsi que de nombreuses autres races se partagent la surface de la Terre. En l'an 996, Janus le seigneur suprême des démons et dirigeant du Neverland depuis des siècles fut terrassé par une alliance de héros humains. Peu de temps après, sa fille Hiro leva une nouvelle armée et s'engagea dans ce qui allait devenir la "Grande Guerre du Neverland". Le jeu nous propose alors de suivre le destin d'une troupe de mercenaires, offrant leurs services aux différentes nations en conflit, et ne se battant que pour l'argent que les combats leur rapportent. Begina est une jeune recrue qu'a pris sous son aile leur leader Judo, et met tout en œuvre pour se montrer à la hauteur des différents vétérans qui composent la petite troupe. Mais Lorsque Judo meurt suite à une embuscade de l'armée démoniaque, celui-ci désigne Begina comme son successeur à la grande surprise des autres membres de la brigade. Ce guerrier inexpérimenté devra alors faire ses preuves, gagner la confiance de ses équipiers, prendre les bonnes décisions pour le groupe et ainsi mériter son titre de leader.

Spectral Force 3 est divisé en deux phases bien distinctes, celle de la gestion générale de l'équipe et celle des affrontements. Dans la première, on se retrouve face à un menu des plus simples où l'on peut équiper ses personnages, leur attribuer des points d'expérience supplémentaires remportés après chaque combat, s'entretenir avec ses compagnons, aller faire un tour chez le forgeron local pour faire ses emplettes, améliorer ses armes ou bien créer de nouvelles armures grâce aux matériaux collectés sur le champ de bataille. C'est également ici que vous pourrez chercher du travail en attendant de poursuivre les missions obligatoires afin d'avancer dans l'histoire. En effet, le jeu vous oblige à vous engager continuellement auprès de différents royaumes en guerre afin d'effectuer divers tâches (entendez par là massacrer les ennemis d'en face pour venir en aide à tel ou tel camp), et ce n'est que lorsqu'un certain nombre d'entre elles seront complétées que vous pourrez enfin poursuivre le scénario.

La petite originalité ici, c'est que vous êtes libre de choisir le royaume avec lequel vous voulez coopérer, mercenaire oblige (la progression de la guerre et des territoires occupés vous sont régulièrement expliqués). Cela n'aura pas vraiment d'incidence sur la trame principale, mais a au moins le mérite de vous donner un petit sentiment de liberté. Cependant, les missions proposées ne changent pas vraiment d'un employeur à l'autre, la différence ne se situant finalement qu'au niveau du camp que vous aurez choisi. C'est d'autant plus dommage que les différentes maps proposées ne sont pas légions et ont tendance à revenir très souvent, modifiant uniquement l'objectif et les adversaires à affronter.
Spectral Force 3: Innocent Rage
Spectral Force 3: Innocent Rage
Spectral Force 3: Innocent Rage

Spectral Ogre

Contrairement à la majorité des jeux de la série des Spectral, cet épisode délaisse le côté S-RPG pour nous proposer un pur T-RPG dans la lignée d'un bon vieux Tactics Ogre avec un groupe restreint de six personnages maximum pendant les affrontements et un déplacement par case. Fini les batailles d'armées et les prises de châteaux, vous n'aurez ici qu'à vous soucier d'une petite escouade de mercenaires dans un tour par tour des plus classiques. Chacun des adversaires possède un certain nombre de points d'action représentés par une barre fragmentée en bas de l'écran à la manière d'un Sakura Taisen, dont chaque segment peut être utilisé pour effectuer une manœuvre. Vous aurez évidemment la possibilité d'utiliser de puissantes techniques ou de faire usage de la magie grâce aux "Special Points" de vos combattants, qui se remplissent automatiquement avec le temps mais aussi à chaque coup porté ou reçu. Les attaques de base quant à elles sont divisées en trois catégories, faible, moyenne et forte. Outre la différence évidente de dégâts qu'elles sont susceptibles de causer, les premières nécessiteront bien entendu moins de points d'action que les dernières. Sachant que plus le personnage attaque dans un même tour et plus les chances de toucher son adversaire augmentent, il sera donc plutôt conseillé de commencer votre assaut par une attaque faible pour ensuite enchaîner avec des moyennes ou des fortes, les premières possédant un pourcentage de réussite plus élevé car plus rapides.

Enfin, histoire d'apporter une petite touche originale à ce système simple mais efficace, votre troupe possède également deux jauges qui vous faciliteront la vie lors des combats, la "Friendship Gauge" et la "Rush Gauge". La FG, divisée elle aussi en segment, se remplit toute seule à mesure que vous blessez les ennemis en face de vous, et vous permet de profiter de la commande "Assist" qui consiste à faire intervenir vos alliés situés à proximité afin d'infliger des dégâts supplémentaires sans avoir à utiliser de point d'action. Cette opération nécessite une barre, mais au delà de deux vous aurez la possibilité d'utiliser une seconde commande appelée "Teamwork" qui vous donnera carrément un tour de jeu gratuit à l'un de vos personnages.

Pour terminer, la "Rush Gauge" vous permet d'effectuer une attaque combinée de vos six combattants via la commande "Battle Formation", dont la puissance sera proportionnelle au nombre de points engrangés. Toutefois, celle-ci ne se remplira que grâce à l'utilisation de la "Friendship Gauge", et non avec de simples attaques basiques. Le gameplay de Spectral Force 3, sans être particulièrement révolutionnaire, est donc loin d'être inintéressant et propose même quelques subtilités bienvenues. Par exemple l'apparition sur la map de "Boost Points", permettant d'obtenir différents effets bénéfiques sur les personnages s'y trouvant, ou bien encore la possibilité de coucher ses adversaires au sol ou de les repousser de plusieurs cases à l'aide de certaines attaques "burst", les privant ainsi de précieux points d'action pour le tour prochain.
Spectral Force 3: Innocent Rage
Spectral Force 3: Innocent Rage
Spectral Force 3: Innocent Rage

The early years

Si l'on peut donc en toute honnêteté affirmer que le gameplay de Spectral Force 3 est plutôt bon dans l'ensemble, il en est tout autrement de la réalisation technique du titre. En effet, le soft alterne entre une représentation 2D et 3D dans les deux phases bien distinctes que propose le jeu, et si la première arbore un classieux chara-design ainsi que des décors typés dessin animé souvent très réussis, la deuxième accuse clairement son retard technique. On a vraiment l'impression de se trouver sur la Xbox première du nom plutôt que sur la 360, avec une modélisation extrêmement simple et grossière, qu'il s'agisse des personnages ou bien des paysages. Le fait que le jeu soit sorti dans la première année de commercialisation de la console peut en partie expliquer ce constat (le remake de Tengai Makyô Ziria paru quelques mois plus tôt souffrait d'ailleurs des mêmes carences techniques), mais tout de même...

Pour le reste, rien à signaler, les musiques font leur boulot et sont assez nombreuses. L'OST n'est clairement pas extraordinaire mais deux, trois thèmes sortent tout de même du lot. Il est quand même dommage que les différentes pistes soient si courtes et qu'elles ne tournent pas continuellement en boucle, ce qui a pour effet d'occasionner de fréquents "blancs" pendant les batailles. Un mot également sur les doublages, assez réussis dans l'ensemble en version japonaise mais malheureusement relativement médiocres en ce qui concerne la version américaine.
Spectral Force 3: Innocent Rage
Spectral Force 3: Innocent Rage
Spectral Force 3: Innocent Rage

Bien, mais pas top...

Toutefois, le plus gros défaut du titre se situe au niveau de son scénario, vraiment négligé, trop en retrait et n'évoluant que très lentement. Pour dire les choses clairement, le jeu nous donne parfois l'impression de n'être qu'une succession de combats entrecoupés de rares dialogues entre les différents belligérants. C'est particulièrement frustrant et cela renforce l'aspect répétitif du RPG de Idea Factory, d'autant plus que l'on est régulièrement obligé de se retaper des batailles dans des maps recyclées. Ne vous attendez donc pas à être récompensé par une histoire passionnante entre deux missions, vous seriez probablement très déçu. On pourrait aussi lui reprocher sa progression en dents de scie et parfois mal calibrée, alternant ainsi des affrontements d'une trop grande simplicité avec des pics de difficulté soudains et légèrement irritants. Les objectifs ont malgré tout le mérite de varier de temps en temps en nous proposant par exemple de défendre une position pendant un laps de temps imparti ou bien encore de protéger un PNJ de ses agresseurs sous peine de game over.

Pour terminer, la durée de vie est plutôt correcte grâce au grand nombre de missions disponibles, d'autant plus que la quarantaine de personnages recrutables dans votre équipe ne seront pas tous aussi simples à engager. Certains se joindront à vous tout naturellement à la conclusion d'une bataille, tandis que d'autres requerront des conditions bien particulières. Enfin, pour tous les fans du Neverland et de son univers, le développeur a pensé à eux en faisant intervenir de nombreuses personnalités connues des Spectral Force, comme Hiro, Jadou et bien d'autres. C'est toujours appréciable.
Spectral Force 3: Innocent Rage
Spectral Force 3: Innocent Rage
Spectral Force 3: Innocent Rage
Idea Factory nous livre ici un tactical au gameplay bien rodé, malheureusement plombé par un scénario inexistant et une réalisation 3D indigne de la machine. Si Spectral Force 3: Innocent Rage ne peut certainement pas être considéré comme un incontournable du genre, il n'en demeure pas moins un titre sympathique à la replay value intéressante pour qui souhaite recruter la totalité des mercenaires que comporte le jeu. A réserver aux fans de T-RPG en manque sur Xbox 360.

17/09/2012
  • Gameplay solide et fun
  • Bonne durée de vie
  • Chara design très agréable
  • Graphismes 2D superbes...
  • ... Mais une modélisation 3D vraiment limite
  • Scénario décevant et en retrait
  • Difficulté mal calibrée
  • Répétitif
6

GRAPHICS 2.5/5
SOUND/MUSIC 3/5
STORY 1.5/5
LENGTH 4/5
GAMEPLAY 4/5
Spectral Force 3: Innocent Rage > Commentaires :

Spectral Force 3: Innocent Rage

6
6

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
2 commentaires
MeDioN

le 28/01/2014
6
Après Spectral Souls II, je m'étais imaginé Spectral Force 3 dans la même veine : un T-RPG trop exigeant et un peu bancal mais proposant une grande dimension épique et un background travaillés. Il n'en fut rien.
Le scénario est ridicule, il n'y aucun souffle épique ni background sur les royaumes et les généraux rencontrés. La fin expédiée en 10 secondes n'aide pas vraiment à remonter le niveau.
Malgré tout, le titre reste addictif avec ses nombreuses missions plutôt techniques, son système de jeu solide et ses artworks toujours au top.
Un T-RPG correct, sur une console qui en manque cruellement.

+ Gameplay solide
+ Nombreux combattants assez différents
+ Missions nombreuses et intéressantes
+ Design général

+- Quelques belles pistes, mais vite très répétitives et qui s'arrêtent une fois finies avant de recommencer...

- Technique indigne de la console
- Scénario pathétique
RyleFury
le 27/04/2011
6
Spectral Force 3 est un Tactical RPG qui se joue d'une manière très classique.

Cependant le système de mercenaire est très intéressant. On peut se faire engager par n'importe quel pays afin de les aider à en conquérir d'autres et qu'il n'en reste plus qu'un seul à la fin. On peut très bien aider une faction et la combattre le jour d'après. Certains combats sont très bons.

Il y a beaucoup de personnages secondaires à avoir et ce n'est pas toujours évident. Le scénario est tellement mis de côté que ça en devient totalement inintéressant...

C'est un jeu fort sympathique pour certains très bons combats et son système de mercenaire.

Le gros problème est qu'il est zoné et seulement sorti au Japon et aux USA, ce qui limite enormément le nombre de joueurs pouvant y jouer...
29 active users (0 member, 29 guests, 0 anonymous member)
Legendra RPG V4.8.42 © Force 2020 - Legal Mention
Webmaster : Medion