bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

SaGa Frontier II > Articles > Review

SaGa Frontier II

crpg play amerique
SaGa Frontier II
Son et lumière
Grande et longue série de Squaresoft qui a toujours vécu dans l'ombre des Final Fantasy, les Saga ont toujours été très originaux mais peu accessibles. Après trois épisodes sur Game Boy (les Saga, ou Final Fantasy Legend aux USA) puis trois autres sur Super Famicom (les Romancing Saga, sortis uniquement au Japon) vint le premier épisode Playstation, Saga Frontier.
Assez différent des précédents opus, le jeu n'a pas forcément laissé une énorme empreinte. Sa suite, en revanche, est considérée comme l'un des RPG majeurs du support.
Saga Frontier 2, où l'apogée d'une saga.

Plusieurs générations autour de deux destinés

On entame cette grande épopée dans la peau de Wil Knights, un aventurier qui part explorer des mines pour récupérer différents minerais et objets. Au départ, son unique but est d'expliquer la mort étrange de ses parents, mais très vite, le scénario va prendre de l'ampleur et nous faire vivre différentes histoires qui s’entrecroisent sur plusieurs générations. Là réside toute la force du jeu : vous n'allez pas être cantonné à un personnage principal et son histoire, mais prendre part à une aventure bien plus ambitieuse.
Des histoires de Wil Knights et Gustave XIII, l'héritier du trône, le jeu nous transporte à l'époque de leur descendance, et l'histoire se clôt sur le temps de la troisième génération. Centré autour des péripéties des deux familles - avec des destinés parfois tragiques et poignantes - le jeu nous amène à suivre d'autres personnages et histoire qui vont venir graviter autour, pour donner à l'ensemble une force et une profondeur rare, notamment par l'intermédiaire de figures charismatiques comme Jolan l'assassin, dont le passage dédié aurait pu à lui seul justifier un jeu dédié.

L'avancée du scénario se fait par la finition des chapitres des deux branches en alternance.
SaGa Frontier II
SaGa Frontier II
SaGa Frontier II

De chapitre en chapitre...

Intégrée au concept global du jeu, la carte du monde nous permet de naviguer nom pas de lieu en lieu, mais de chapitres en chapitre, de tranche de vie en tranche de vie. Certains chapitres seront courts, et il n'y aura pas grand chose à faire, tandis que d'autres seront assez longs et fournis, notamment dans la partie de Wil Knights. On ne pourra en tout cas pas leur reprocher leur variété et leur faculté à dépayser, tant le jeu nous fait voyager à travers les lieux et le temps.

Lors de chaque chapitre, on diriger un petit groupe qui comptera jusqu'à quatre têtes, qui pourront chacune équiper deux armes au nombre d'utilisations limitées, et dont le niveau augmentera avec l'utilisation. A gérer avec attention, c'est l'un des facteurs de réussite essentiels pour se sortir des batailles un peu rudes.
Au niveau du gameplay, le jeu surprend encore par son parti pris, en proposant trois types de batailles différents, ce qui évoque immédiatement les Suikoden. Revue de détail.
SaGa Frontier II
SaGa Frontier II
SaGa Frontier II

Threesome

Bien sur, le style plus classique au tour par tour prédomine, et sera le pain quotidien de nos héros traversant les époques. Rien de bien nouveau sous le soleil, on peut réaliser des attaques, des attaques spéciales et lancer des magies. Chaque type d'actions va consommer des points dans la barre dédiée (SP ou WP). Une troisième barre, celle des LP, permet de régénérer les points de vie, et sa maitrise est indispensable. Car oui, il faut le dire, si Saga Frontier 2 est moins exigeant que ses prédécesseurs, il n'en reste pas moins un titre qui demande une certaine implication et qui ne pardonne rien sur la fin pour qui est mal préparé. Il faut aussi s'adapter au système de progression si particulier de la série, qui met de côté la classique montée de niveau pour un gain de caractéristique isolée. A ne pas mettre entre toutes les mains, même s'il est bien plus consensuel que le reste de la série.
Ensuite, on trouve le sport préféré des cow boys : le duel. C'est nettement plus complexe. On dispose d'une dizaine de commandes, et l'on choisit les actions que l'on veut effectuer dans l'ordre. Selon l'arme équipée par le duelliste, une série de commandes propre à l'arme permettra de déclencher une attaque dévastatrice. Un système qui déroute mais qui finalement donne un sacré sel à ces joutes en petits comités.
Enfin, on trouve les batailles à grande échelle, qui se joue comme n'importe quel Tactical-RPG, même si l'ensemble est finalement bien moins stratégique qu'il n'y parait et relève parfois de la chance.

En somme, si l'intérêt du jeu repose avant tout sur son concept scénaristique, le gameplay n'est pas en reste et affiche une certaine solidité.
SaGa Frontier II
SaGa Frontier II
SaGa Frontier II

Des décors magnifiques, une bande son extraordinaire

On peut en dire tout autant de l'enrobage du jeu. Là encore, le jeu se démarque des autres jeux Squaresoft de l'époque en proposant une direction artistique radicalement différente qui délaissait la 3D pour faire la part belle à de superbes tableaux à l'aquarelle et des sprites d'une finesse indéniable retranscrivant à la perfection le design de Tomomi Kobayashi. On regrettera juste que les aires de combats utilisent une 3D assez pauvre tranchant avec la qualité des combattants parfaitement animés. Pourquoi ne pas avoir persévérer dans la voie de la 2D, surtout lorsque l'on voit la qualité des décors dans les villes et les lieux ?

On a coutume de dire, "le meilleur pour la fin", et il était clair que si l'on devait achever une critique de Saga Frontier 2 par ce qui restera comme son élément le plus marquant, il fallait conclure par la bande son. Masashi Hamauzu a réalisé ce qui restera pour beaucoup comme son chef-d’œuvre absolue, l'une des bandes sons majeures de la décennie, alternant avec perfection les instants de légèreté, de grâce et de dynamisme pur.
SaGa Frontier II
SaGa Frontier II
SaGa Frontier II
Atypique, poétique et original, Saga Frontier 2 propose une aventure passionnante mais parfois frustrante servie par une bande son incroyable et une 2D sublime.
Pas forcément des plus accessibles, le titre reste comme l'un des meilleurs du support.

??/??/????
  • Ambiance
  • Graphismes
  • Les trois styles de combat
  • Le scénario sur plusieurs générations
  • Bande-son
  • Difficulté très mal dosée
8

GRAPHICS 4.5/5
SOUND/MUSIC 4.5/5
STORY 4.5/5
LENGTH 4/5
GAMEPLAY 3/5
SaGa Frontier II > Commentaires :

SaGa Frontier II

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
voir aussi Commentaires pstore [0]
27 commentaires sur PlayStation
ballade

le 03/02/2016
9
Un jeu dur psychologiquement je trouve, 70 ans en 40 heures c'est dur à avaler, beaucoup de gens auxquels on s'attache disparaissent.. quasiment tous en fait. Le scénario est vaste et labyrinthique, on s'y noie complètement pour notre plus grand plaisir. Le jeu se donne même le luxe d'avoir de la rejouabilité avec des chapitres facultatifs. Techniquement le jeu est déroutant au début, voir même jusqu'à la fin , le système de combat est très particulier, on notera que les compétences se gagnent pendant les combats, aléatoirement en se battant, et peuvent être par la suite utilisé par tout les membres, ce qui est très bien vu (les fans d'histoire de samurai me comprendront).
Le jeu est cependant relativement facile, à l'exception du dernier donjon et de la dernière bataille rangée! si vous n'avez pas été soigneux dans votre recherche de quells vous le regretterez amèrement, et gardez toujours une sauvegarde de backup, 1 chapitre avant, ça peut vous sauver la vie.
Enfin artistiquement, c'est magnifique, aussi bien le design que la musique.
Un jeu que je n'ai pas revendu après avoir fini, c'est qu'il a quelque chose d'unique. (top 20)
Bahamut-Omega

le 15/08/2014
8_5

J'ai finis SaGa Frontier II sur Ps en 35 heures (non je ne suis pas fonctionnaire).

+ L'histoire. Se déroulant sur près d'un siècle. On suit les aventures de Gustave XIII prince de son pays, et Will Knight jeune aventurier. Les deux histoires, avec un style très différents, sont captivantes, riches en rebondissement et en émotions. Et les nombreux personnages très attachants.

+ Réalisation. Un style très atypique, les décors en aquarelle sont magnifiques et très détaillés. Les donjons sont beaux et agréable à parcourir. Le chara-design aussi est très réussis, même gamin, Gustave à la classe.

+ L'OST. Un régal à écouter tout le long du jeu. Des thèmes variés et somptueux. Une des meilleures que j’ai pu écouter.

+ Les deux systèmes de combats : Un en duel qui permet surtout d’apprendre des compétences, un en groupe qui permet de s’entrainer. On doit donc jongler entre les deux, c’est vraiment sympa on ne s’ennui pas un seul instant.

- Le reste du gameplay…
Inventaire limité, équipements qui se dégradent et très coûteux au début du jeu. Il n’est pas rare de passé 5 min devant l’écran d’équipement quand on en obtient un de nouveau, et se demander si il faut l’utiliser ou le regarder encore 5 min puis se décider à le garder pour les coups dur.

L’apprentissage des techniques et surtout des magies qui peut-être laborieux.

La progression dans l’histoire, par chapitre. Selon l’ordre choisis, certains chapitres optionnels apparaissent, idem pour les destinations destinés à l’entrainement. Au final c’est très linéaire et le fait de jongler entre l’histoire de Gustave et des Knight rend l’histoire assez confuse par moment.

Les batailles stratégiques, toutes sont d’une facilité déconcertantes et n’ont peu d’intérêt en termes de gameplay. À l’exception d’une seule, la dernière, d’une incroyable difficulté dû à une grande part de hasard sur ça première moitié. D’autan plus que le joueur n’a pas beaucoup de marge de manœuvre, il y a deux ou trois façons de réussir cette bataille et c’est tout.

Malgré c’est quelques défauts, ça reste une des meilleures expériences en JV que j’ai pu vivre, je vous le recommande chaudement.


Alban

le 02/09/2013
8
OUF ! Pour ceux qui n'ont pas vraiment apprécié Saga Frontier, rassurez vous, le 2 est bien mieux !
Plus beau, plus facilement cernable, moins étrange et plus facile.
Mais surtout, les séances de personnages, quelque soit la génération, ne sont pas très longues, pas trop difficiles et se jouent plutôt bien.
Une vraie bonne expérience même si le boss de fin, qui ne possède pas non plus 120 000 pdv, est un cran nettement au dessus de tout le reste du jeu.
Pour ceux qui ont fouillé à fond le jeu, pas de souci, ça devrait passer tout seule, mais moi, ça n'était pas mon cas, et j'ai dû passer 5 heures à farmer, à la fin, pour que ça passe tout seul.
Un bon jeu, sans ça. Et ça rajoute quand même un petit plus.
onimenokyo

le 03/06/2013
Edité le 04/06/2013
10
pas besoin d'en dire davantage , Herbrand a exprimé de bien belle maniere ce que je pense de saga frontier 2 . une pure tuerie !!!!!
Herbrand

le 24/11/2012
10
Saga Frontier 2 est une expérience unique...

Unique dans son déroulement. On rompt ici complètement avec les classiques du genre. La progression se poursuit par l'intermédiaire de chapitres d'une histoire s'étalant sur plusieurs générations. Le joueur sélectionne un chapitre de cette histoire parmi différents choix. Il joue alors le long dudit chapitre du début à la fin, avant de pouvoir en choisir un autre. Ce système offre une certaine liberté au joueur et une impression de découverte bien plus importante que ce qu'un RPG a l'habitude d'offrir. On prend énormément de plaisir à visiter les facettes de l'Histoire (avec un grand "H") et à l'observer selon les différents points de vues des (nombreux) protagonistes.

Egalement unique dans son gameplay. Saga Frontier 2 propose deux modes de combats. Le premier, en équipe, suit un déroulement relativement classique. Le second, en duel, fait combattre un de vos personnages contre un seul ennemi. Vous devez alors introduire différentes commandes de base, qui peuvent se combiner en des capacités spéciales, bien plus puissantes. Ces capacités, une fois exécutées pour la première fois, sont apprise par le personnage et pourront être utilisée dans tout mode de combat. L'apprentissage constituent d'ailleurs la partie la plus importante du gameplay ; il serait d'ailleurs difficile de la décrire complètement dans un si petit commentaire tant elle est riche. Notons également les batailles armées très amusantes, où l'on déplace nos soldats sur un damiers ; quand deux opposants sont sur la même case, un combat en équipe se déclenche.

Enfin, unique dans sa réalisation. Saga Frontier 2 affiche en effet des graphismes en couleurs pastels absolument sublimes. Ceux-ci sont accompagnés d'une bande-son impressionnante de qualité, signée Hamauzu.

Il ne conviendra peut-être pas à tout le monde, notamment à cause de la richesse de son gameplay et sa difficulté assez sentie. Cependant, il serait erroné de passer à côté de cette véritable oeuvre d'art : une ode au RPG dont les particularités la rendent à la fois séduisante et ensorcelleuse.
acaral
le 10/06/2011
8
on pourra en faire la critique qu'on veut, ce jeu marque vraiment. Je conseil juste a ceux et celles qui voudraient s'y lancer (mesurer!) qu'il faut Xp comme un malade (mais vraiment) pour esperer battre le boss final, surtout qu'au dernier lieu plus moyen de faire marche arrière aaaargghh! (non mais c faisable quand même^^)
Sphynx

le 21/05/2011
Edité le 30/09/2014
9_5
Superbe et rafraîchissant. On est parfois agacé par ces objets qui cassent bêtement, mais le reste du système de jeu et l'histoire en font un des tout meilleur RPG de la PS1. A faire, asbolument!
Yahiko

le 08/11/2010
Edité le 08/11/2010
5
Après une mauvaise expérience avec SaGa Frontier premier du nom je me lance tout de même dans sa suite sur la foi des screens divlgués avant la sortie qui laissaient envisager une recherche artistique et graphique démentielle. Et au final, rien à dire, le soft est conforme à mes attentes, musicalement et graphiquement c'est un florilège, peut-être un des jeux les plus aboutis de l'ère 32 bits. Un vrai régal. Néanmoins la mécanique de jeu si spéciale m'a une nouvelle fois quelque peu rebuté. Vraiment dommage, je conseille à chacun de l'essayer pour s'en faire un avis.
Tompouce

le 22/01/2010
6
Un RPG touchant, avec un côté "à l'européenne" assez prononcé.
Scénario et système Original (comme d'habitude avec les Saga).
Belle réalisation.
Le seul point noir du titre: sa difficulté assez déconcertante (pour ma part l'oeuf m'a eu...définitivement...)
Maniakai

le 21/01/2010
10
La difficulté très bizarre surtout sur l'une des batailles tactiques

Et enfin un boss de fin qui sert à quelque chose je vais probablement dire une connerie mais il devait avoir dans les 1200000 de vie.
63 active users (2 members, 61 guests, 0 anonymous member)
Online members: Kanedo, Popolon
Legendra RPG V4.8.42 © Force 2019 - Legal Mention
Webmaster : Medion