bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Le Seigneur des Anneaux: Le Retour du Roi > Articles > Review

Le Seigneur des Anneaux: Le Retour du Roi

arpg play2 europe
Le Seigneur des Anneaux: Le Retour du Roi
Frodo The Winner
Licence sur-exploitée dans le monde du jeu vidéo avec les différents opus PC en ligne ou encore les quelques STR qui se prêtent bien à l'univers de la série, Le Seigneur des Anneaux n'aura de cesse de se dupliquer encore et encore. Et malheureusement, bien trop souvent l'amalgame est fait entre jeu à licence et soft de piètre qualité. Avec ses multiples déclinaisons, Le Seigneur des Anneaux : le Retour du Roi saura-t-il jouer le rôle du redresseur de torts sur Playstation 2 ?

Un anneau pour les gouverner tous

Nul besoin de conter l'histoire des quelques preux chevaliers qui jadis fondèrent la communauté de l'anneau mais il ne sera pas de trop de situer le contexte de ce troisième opus.

Alors que la bataille du gouffre de Helm touche à son terme, Gandalf s'emploiera principalement dans cet épisode à assurer la défense de Minas Tirith, la cité des rois, tandis que le petit groupe d'aventuriers que forment Legolas, Aragorn et Gimli pénètreront dans les profondeurs des montagnes en quête d'un pouvoir enfoui sous terre, dans la cité des morts. Quant à nos deux amis les hobbits et Gollum, ceux-ci continueront d'arpenter le chemin qui les mènera au Mordor afin d'y anéantir l'anneau, et ce, en passant bien évidemment par le repère d'une tarentule peu commode. Vous l'aurez compris, les principaux événements qui ponctuent l'œuvre de Peter Jackson sont retranscrits ici. Ainsi, on retrouvera les batailles les plus épiques du film mais aussi quelques passages à la vocation plus furtive aux côtés de Frodon et Sam. Le soft profite d'ailleurs habilement des chemins distincts pris par les protagonistes dans le film pour nous faire vivre les moments clés de l'intrigue, que ce soit du côté des humains ou des petits hommes.

De ce fait, la campagne se verra scindée en trois parties, certes distinctes, mais d'égale importance qui s'apparenteront aux aventures spécifiques vécues par les héros. Le chemin du Magicien correspondra donc aux pérégrinations de Gandalf à travers le Gondor. Le chemin du Roi (de loin le plus riche, tant scénaristiquement qu'au niveau du gameplay) coïncide avec la voie empruntée par Aragorn et ses deux frères d'arme rivaux, Gimli et Legolas. Puis dans un troisième temps, le chemin des Hobbits vous plongera au cœur des déambulations de Frodon et Sam. Les différentes histoires ainsi interposées pourront susciter plus ou moins d'intérêt de la part du joueur mais il est fort probable que tout le monde puisse y trouver son compte tant les façons de jouer ces phases diffèrent. Il sera toutefois possible une fois certaines conditions remplies, de débloquer de nouveaux personnages essentiels : Faramir, fier soldat du Gondor ainsi que les deux hobbits restants, Merry et Pipin. Une petite touche de renouveau qui saura contenter les fans.

Se dégage de tout cela un scénario correctement narré, bien synthétisé, plutôt fidèle à la production de Jackson mais demeure malgré tout un peu court, surtout lorsque l'on en vient à comparer l'immense contenu dont regorge le film à celui de la trame du soft.
Le Seigneur des Anneaux: Le Retour du Roi
Le Seigneur des Anneaux: Le Retour du Roi
Le Seigneur des Anneaux: Le Retour du Roi

Coop et annihilation d'orcs en tous genres

Soyons clair, le gameplay se fonde sur les bases les plus élémentaires du beat them all et ne fait franchement rien de réellement transcendant pour le révolutionner. Mais à la fois assez classique et particulièrement jouissif, on ne se lasse au final que rarement de trucider de la sale bestiole par paquet de douze. Au menu donc, une petite panoplie de personnages aux styles plutôt variés mais néanmoins stéréotypés. Par exemple, Gimli sera le bon guerrier bien lourd et lent qui tape fort, tandis que Legolas misera plus sur l'agilité et la rapidité. A vous donc de faire votre choix pour la mission à venir selon vos préférences.
Une fois jeté dans la bataille, le but, outre progresser vers votre objectif, est de démembrer des pauvres petits orcs répugnants qui n'ont rien demandé afin de faire monter votre expérience, et par causalité, votre niveau. Mais voyez vous, Le Seigneur des Anneaux oblige, il faut le réaliser avec classe sinon, le montant d'xp acquis n'atteindra pas des hauts sommets et vous trimerez face à certains ennemis. Pour ce faire, chaque personnage possède une liste de combos, qu'il peut utiliser en combat. Afin d'allonger cette liste, il sera nécessaire de troquer ses points d'expérience acquis au fil du jeu contre des compétences qui vous seront proposées en fonction de votre niveau en fin de mission. Pas d'inquiétude cependant, ce montant ne sera pas déduit de votre xp qui est en relation avec votre niveau. En résulte pléthore de petits éléments qui viendront enrichir le gameplay afin de le rendre plus complet et agréable. Il est toujours appréciable de voir une rangée d'orcs tomber sous le coup d'une seule et unique flèche dévastatrice ou bien de frapper inlassablement dans le tas et voir s'effondrer une bonne dizaine d'ourou-kais à vos pieds. Le sentiment de puissance ne tarde donc pas à pointer le bout de son nez et ce pour notre plus grand plaisir. La coopération, véritable bijou d'amusement à deux ne pourra que renforcer cette impression de bashage en masse et vous ne verrez plus le temps passer. En contrepartie, le soft souffre de problèmes assez gênants de cadrage de la caméra.

Mais s'il brille par son gameplay maitrisé, Electronic Arts n'a cependant pas oublié de doter son soft d'action-aventure de quelques énigmes (peu compliquées il faut l'avouer) ou d'interactions avec l'environnement. Catapultes, chariots explosifs et autres joyeusetés seront donc de la partie pour mettre du piment dans quelques batailles déjà ardentes. A noter également, des phases de gameplay (majoritairement lors des grandes batailles) ponctuées de mini events qui rythment correctement l'ensemble et font varier les décors afin de ne pas donner un aspect rébarbatif aux joutes les plus longues aux prises avec l'ennemi.
Le Seigneur des Anneaux: Le Retour du Roi
Le Seigneur des Anneaux: Le Retour du Roi
Le Seigneur des Anneaux: Le Retour du Roi

Au cœur de la bataille

La véritable puissance de ce Seigneur des Anneaux : le Retour du Roi réside dans l'ambiance dégagée lors des affrontements au sommet. Des moments épiques tels que la bataille qui a lieu à Minas Tirith ou encore devant la Porte Noire sont retranscrites de telle manière que l'immersion est quasi totale. Le nombre parfois ahurissant d'ennemis affichés à l'écran, la panique générale qui règne, la fidélité aux scènes du film ainsi que des ennemis qui en imposent sévèrement sont quelques uns des facteurs qui arrivent à nous faire happer à l'intérieur de ces batailles pour le moins haletantes. Cette ambiance à la fois sombre, héroïque et parfois grandiose est portée par les musiques du film composées par Howard Shore d'une divine façon, de manière à ce que le souffle épique des mélodies nous porte toujours un peu plus loin dans la bataille. Par ailleurs, vous retrouverez exactement les même doublages français que pour le film, à l'exception de Gandalf et Gollum. Bon point pour l'immersion encore une fois.
Le Seigneur des Anneaux: Le Retour du Roi
Le Seigneur des Anneaux: Le Retour du Roi
Le Seigneur des Anneaux: Le Retour du Roi

Technique et end game

Force est de constater que pour de la Playstation 2, il est difficile de faire beaucoup de reproches à LOTR 3 sur le plan technique. Outre un problème de caméra récurrent, le soft se maintient à un niveau plus que correct durant toute la durée du jeu avec des environnement bien rendus et des détails appréciables. Les jeux de lumières, particulièrement présents dans les missions des hobbits, sont très soignés, encore une fois ici pour contribuer à une certaine ambiance recherchée par les développeurs. Mention spéciale aux transitions presque parfaites entre les scènes du jeu et les phases littéralement tirées du film.

D'autre part, une fois parvenu au bout de vos peines et avoir [SPOILER] jeté l'anneau dans le volcan avec Gollum [/SPOILER], vous aurez accès à deux zones inédites qui représentent un certain challenge où il vous faudra repousser maintes et maintes fois des vagues d'ennemis de plus en plus forts. Seront également à votre disposition quelques documentaire façon making-of du jeu, mais qui au final, présentent peu d'intérêt.
Le Seigneur des Anneaux: Le Retour du Roi
Le Seigneur des Anneaux: Le Retour du Roi
Le Seigneur des Anneaux: Le Retour du Roi
Instaurant des notions d'action-aventure et de RPG dans un beat them all jouissif à souhait, EA réussit le pari de faire d'un jeu à licence un soft solide et consistant au niveau du gameplay. Son rythme entrainant et ses batailles épiques font du Seigneur des Anneaux : le Retour du Roi un jeu fidèle à l'œuvre de Jackson dont néophytes comme adeptes de la série décrocheront difficilement, le mode coop étant un bon moyen de poursuivre le plaisir à deux. Perdure quelques soucis tels qu'une caméra capricieuse ou un manque réel de profondeur au niveau des personnages. La technique très correcte du soft et les séquences tirées du film auront cependant fini de vous convaincre de jouer à un très bon jeu basé sur une licence célèbre.

21/10/2010
  • Les batailles épiques
  • Le gameplay assez jouissif
  • Les pistes d'Howard Shore
  • Les doublages du film
  • Caméra agaçante
  • Background et personnages peu développés
  • Un peu court
8

GRAPHICS 4/5
SOUND/MUSIC 4/5
STORY 3/5
LENGTH 3/5
GAMEPLAY 4/5
Le Seigneur des Anneaux: Le Retour du Roi > Commentaires :

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
0 commentaire
Aucun commentaire

Le Seigneur des Anneaux: Le Retour du Roi

commentaires

gba [1] gc [0] pc [1] play2 [5] xbox [1]

50 active users (0 member, 50 guests, 0 anonymous member)
Legendra RPG V4.8.42 © Force 2019 - Legal Mention
Webmaster : Medion