bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Orcs & Elves > Articles > Review

Orcs & Elves

shoot nds europe
Orcs & Elves
Des orques et des elfes...
Orcs & Elves DS est un Dungeon-RPG à la première personne sorti initialement sur téléphone portable avant d'être adapté sur la console double écran de Nintendo. Derrière ce titre se cache John Carmack, une personnalité du monde des jeux vidéo très connu dans les années 90 avec des noms devenus aujourd'hui célèbres tels que Doom, Hexen ou Quake. Orcs & Elves en est d'ailleurs un parfait hommage avec son gameplay old school.

L'histoire se déroule dans le monde des nains envahi par les orques. Ces derniers sont sous les hordes de puissants elfes (d'où le titre du jeu). Le joueur incarne Ellon, fils d'Eol, un ancien ami du roi des nains et il est de son devoir de les aider à arrêter l'envahisseur.

Ah oui, niveau scénario on a déjà trouvé mieux mais étant donné que l'intérêt du soft se trouve ailleurs, on va oublier ce menu défaut.
Orcs & Elves
Orcs & Elves
Orcs & Elves

Après le prologue, le joueur est immédiatement lâché dans le premier niveau du jeu. Le déroulement est assez simpliste pour ne pas dire archaïque. Les donjons se parcourent case par case et les combats sont en tour par tour. Les armes ne sont pas très variés : épées et arbalètes constitueront les principaux outils pour dépecer les monstres qui hantent les lieux. Toutefois un puissant bâton magique deviendra le meilleur allié du héros ainsi qu'un marteau de guerre par la suite.
Orcs & Elves
Orcs & Elves
Orcs & Elves

A la fin de chaque donjon, un téléporteur mènera le joueur auprès de Gaya, la reine des dragons. C'est l'unique endroit pour acheter quelques provisions contre monnaie sonnante et trébuchante. Il est possible de négocier ces achats mais gare au caractère irascible du reptile.

La progression du jeu est assez répétitive d'un niveau à l'autre. On trucide orques, rats-garous et autres araignées, on ramasse de l'or et diverses potions, on rencontre quelques fantômes de nains ici et là qui donnent le code pour ouvrir la prochaine porte... Et on se bourre la gueule avec des boissons (sacrés nains !). Enfin, ce dernier point reste optionnel pour finir le jeu bien que cela augmente temporairement la puissance de frappe d'Ellon (mais diminue sa précision). Les potions resteront tout de même le meilleur moyen pour se défaire des ennemis gênants : potion de précision, de défense, de précipitation (pour augmenter la vitesse du héros), potion de guérison, potion de champion pour décupler sa force... Il y en a pour tous les goûts et toutes les couleurs!
Orcs & Elves
Orcs & Elves
Orcs & Elves

En tout cas, on retrouve bien derrière Orcs & Elves le créateur de Doom. Entre les portes runiques de différentes couleurs, la carte qui se dévoile petit à petit, les passages secrets qu'on essayera de toujours découvrir par tous les moyens...

De plus, la prise en main est vraiment très agréable sur Nintendo DS avec l'écran du haut pour la vue subjective et celui du bas pour l'équipement, la carte et voir la progression du jeu.

Les graphismes ne sont pas en reste avec un mélange 2D pour les monstres et 3D pour les décors qui est loin d'être désagréable. De nombreux bruitages permettent également de créer une atmosphère oppressante malgré l'absence de musiques.
Orcs & Elves
Orcs & Elves
Orcs & Elves n'est pas original pour un sou, assez répétitif mais il est aussi court, une dizaine de donjons seulement ce qui correspond à environ 6 ou 7 heures de jeu pour en voir le bout. Le titre est donc avant tout destiné aux amoureux d'old school. Les autres risquent fort de s'ennuyer et de regretter leur acquisition.

09/02/2008
  • Un gameplay daté mais toujours efficace
  • Addictif et défoulant
  • Des graphismes agréables
  • Répétitif
  • Public très ciblé (fan des vieux RPG)
  • Court
6

GRAPHICS 3.5/5
SOUND/MUSIC 3/5
STORY 2/5
LENGTH 2.5/5
GAMEPLAY 3.5/5
Orcs & Elves > Commentaires :

Orcs & Elves

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
voir aussi Commentaires nds [14]
1 commentaire sur Mobile
kolibri

le 13/08/2009
5
Orcs and elves sur mobile garde le même concept que Doom RPG, mais se diffère de ce dernier par son ambiance et son univers. En effet, Orcs and elves nous transporte dans un univers medieval-fantastique, et il faut avouer que c'est plutôt réussi. Pour le reste, le jeu possède les mêmes qualités/défauts que Doom RPG, à savoir un prix bas, des contrôles intuitifs, des graphismes corrects, mais une durée de vie trop courte, un intérêt et un replay value limité C'est donc, au même titre que Doom RPG, un jeu moyen dans l'ensemble.