bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Final Fantasy IV: Les Années Suivantes > Articles > Review

Final Fantasy IV: Les Années Suivantes

crpg wiiw amerique
Final Fantasy IV: Les Années Suivantes
La pâle lueur de la Lune brille à nouveau
S'il y avait bien un jeu qu'on ne pensait pas voir arriver dans nos contrés, c'est bien la suite de Final Fantasy IV. Comme de nombreux développeurs concernant de grandes séries RPG (Shining, Tales of, Breath of Fire, Front Mission, Persona...) Square Enix a décidé de développer le jeu sur mobiles japonais. Heureusement pour nous, l'année suivant sa sortie, le géant japonais annonce que le jeu va être porté sur WiiWare et localisé partout dans le monde. L'occasion de décrypter cette deuxième suite directe d'un Final Fantasy.

Les années suivantes...

De nombreuses années paisibles se sont écoulées depuis le départ des Lunarians, les habitants de la Lune. Les villages détruits ont été reconstruits, les citées tombées se sont relevées et le royaume de Baron dirigé par Cecil veille à préserver la paix. Malheureusement le répit fut de courte durée car la Lune des Lunarians vient de réapparaitre dans le ciel, annonciatrice d'un nouveau désastre. Ceodore, fils de Cecil et Rosa, va chercher à découvrir ce qui se cache derrière cette nouvelle apparition, et ceux qui ont déjà sauvé le monde de la catastrophe partagent son inquiétude.
Les cristaux sont de nouveaux menacés, et seule l'intervention des héros du passé va permettre d'éviter le pire !
Final Fantasy IV: Les Années Suivantes
Final Fantasy IV: Les Années Suivantes
Final Fantasy IV: Les Années Suivantes

Réunion

Comme je l'ai mentionné plus haut, le jeu est sorti à l'origine sur les téléphones portables japonais et était découpé en plusieurs chapitres à télécharger. La version originale comprenait 13 chapitres sortant à plus ou moins un mois d'intervalle. Pour la version WiiWare, les développeurs ont gardé ce principe, mais ont agencé les chapitres différemment en regroupant certaines histoires en une ou en déplaçant l'ordre de disponibilité. Au final, cette version est découpée en 9 chapitres disponibles bien plus rapidement car trois mois d'attente ont suffi pour avoir le jeu complet. Que les craintes s'estompent tout de suite, le jeu total vous reviendra à un peu plus de 40€ et nécessitera entre 50 et 60 heures de jeu pour la quête principale, et le double si l'on veut faire tous les donjons optionnels et vaincre tous les boss cachés. Chaque chapitre propose en effet un ou plusieurs donjons optionnels à faire après avoir terminé l'histoire. Ces donjons vous permettront non seulement de monter grandement de niveaux, mais également d'obtenir des équipements surpuissants vous préparant ainsi pour l'affrontement final.

Revenons sur le découpage qui est assez bien fait. En sélectionnant un chapitre, vous suivrez l'histoire du personnage (et de ses compagnons) jusqu'au dernier chapitre, qui verra la réunion de tous les personnages pour la quête finale. Mais les chapitres ne sont pas isolés pour autant. Il n'est pas rare par exemple de croiser un personnage d'un autre chapitre sans comprendre ce qu'il fait là avant d'avoir jouer à son histoire. La magie du contenu additionnel téléchargeable vous permet de ne pas tout prendre mais de sélectionner les histoires qui vous intéressent. Néanmoins, si vous avez eu la bonne idée de finir tous les chapitres précédents, vous serez invité à transférer vos données au lancement du dernier chapitre, vous permettant ainsi de récupérer vos personnages, leurs équipements, leurs objets et niveaux avec lesquels ils ont terminé l'histoire. C'est aussi le seul moyen d'obtenir les nouveaux personnages jouables du jeu pour le dernier chapitre.
Final Fantasy IV: Les Années Suivantes
Final Fantasy IV: Les Années Suivantes
Final Fantasy IV: Les Années Suivantes

La Lune veille

Si Final Fantasy IV: The After Years est bien la suite de Final Fantasy IV, il propose néanmoins son petit lot de nouveautés. Vous aurez déjà la possibilité d'incarner une bonne dizaine de nouveaux personnages qui, comme dans le jeu original, possèdent leurs propres caractéristiques uniques. Ces "commandes spéciales" dépendent de la classe du personnage, les habitués de la saga et les joueurs de FFIV ne seront donc pas perdus. De la même manière, les combats se déroulent de façon classique. On entre une commande lorsque la jauge ATB du personnage est pleine, et l'action met plus ou moins de temps à s'effectuer.
Deux principales nouveautés viennent se greffer sur ce système qui a déjà bien fait ses preuves.
La première est l'apparition d'attaques groupées appelées "Band", qui, à la manière des combos de Chrono Trigger, permettent de lancer une attaque simultanée entre des personnages ayant une certaine affinité. Il faudra donc tester en combat les différentes possibilités pour découvrir et apprendre ces nouvelles techniques. Les combinaisons sont variées et prennent en compte toutes les commandes possibles, car en effet, on peut mixer une attaque d'un personnage avec une commande spéciale d'un autre. On peut aussi mixer trois attaques de trois personnages, ou trois magies. Bref il va falloir faire preuve de recherche si vous voulez dénicher toutes les combinaisons possibles. Certaines toutefois s'apprendront au cours du jeu lors d'évènements importants.
La seconde nouveauté fait directement référence à l'histoire du jeu. Dans FFIV TAY, les phases de la Lune affecteront votre efficacité en combat. Il faudra donc composer avec les quatre phases lunaires du jeu. Ainsi, combattre pendant la "New Moon" augmentera la puissance des attaques spéciales mais diminuera la puissance des magies blanches. La "Waxing Moon" au contraire augmentera l'efficacité des magies blanches au détriment des magies noires. La "Full Moon" favorisera les black mages en augmentant leurs sorts au détriment des attaques physiques. Et enfin, la "Waning Moon" augmentera la force des coups physiques et baissera celle des attaques spéciales. Une phase dure environ une demi heure de jeu, mais changera automatiquement lorsque vous vous reposerez dans une auberge ou dans une tente. Entamer un combat contre un boss dans la bonne ou la mauvaise phase peut sérieusement en influencer l'issue. Il faut donc prendre en compte cet élément tactique essentiel.
Final Fantasy IV: Les Années Suivantes
Final Fantasy IV: Les Années Suivantes
Final Fantasy IV: Les Années Suivantes

Un air de déjà-vu

Le vaste monde de Final Fantasy IV: TAY sera à explorer à pied, à dos de chocobo ou grâce à votre Airship. Les chapitres sont assez scriptés, et seul le dernier laisse une véritable part à l'exploration. Quoiqu'il en soit, on prend plaisir à revenir sur des lieux cultes du premier épisode, retrouver des personnages qui nous ont marqué, voir comment ils ont évolué, voir leurs enfants ou toute autre partie de leur histoire. Dommage toutefois que l'interaction entre certaines histoires nous oblige à traverser deux ou trois fois le même donjon au cours de deux ou trois chapitres différents. Mais le plaisir est bien là, d'autant plus que le jeu est assez équilibré. Seuls les deux derniers chapitres (hormis les donjons optionnels) sont vraiment durs, surtout le lieu de fin qui est particulièrement ardu avec des combats vous confrontant à des monstres pouvant vous tuer très rapidement. Heureusement, le jeu n'est pas avare en points de sauvegarde, et avec le bon équipement on peut s'en sortir sans trop de mal à travers le flot d'effets négatifs qui est déversé sur notre équipe.

Les clins d'œil à Final Fantasy IV sont forcément nombreux, mais il y a aussi de nombreuses références aux autres épisodes de la saga, notamment les six premiers. On croise la route de nombreux boss (optionnels ou non) tout droit issus des six premiers Final Fantasy, ce qui occasionne quelques dialogues assez coquasses et plutôt réussis.
Final Fantasy IV: Les Années Suivantes
Final Fantasy IV: Les Années Suivantes
Final Fantasy IV: Les Années Suivantes

Ma Wii a mangé ma SNES

Final Fantasy IV: The After Years adopte le look SNES, en amélioré. Si on devait rapprocher les graphismes du jeu à ceux d'autres jeux de la série, on évoquerait les versions PSP des deux premiers épisodes. Les grands sprites détaillés et les couleurs chatoyantes côtoient tous les éléments qui ont fait le succès des épisodes SNES. Que ce soit les mimiques des personnages ou leurs animations, tout respire le old school et reprend donc avec cohérence l'ambiance de son ainé. Les développeurs ont même incorporé les sprites originaux lors des scènes de flashback afin d'obtenir un ensemble on ne peut plus réussi. Les musiques accompagnent très bien l'ensemble du jeu en mixant anciens et nouveaux thèmes, qui viennent s'ajouter harmonieusement sans dénoter avec l'OST originale.
Final Fantasy IV: Les Années Suivantes
Final Fantasy IV: Les Années Suivantes
Final Fantasy IV: Les Années Suivantes
Final Fantasy IV: The After Years est une suite réussie. Elle reprend avec cohérence l'univers et les personnages du jeu original en y ajoutant de nouveaux venus et de nouveaux éléments en combat. Le découpage en chapitres un peu déroutant au début se révèle au final peu gênant, le tout étant porté par un chapitre final difficile mais réussi. Long, old school avec un touche novatrice, suite réussie d'un très bon jeu, ce "FFIV-2" remplit son rôle avec brio, et il eut été dommage que seuls nos amis japonais puissent en profiter.

02/10/2009
  • Le retour dans l'univers FFIV
  • Les Band
  • Les donjons optionnels
  • Les clins d'oeil aux autres épisodes
  • La difficulté de certains lieux
  • La longueur du dernier palais
8

GRAPHICS 3/5
SOUND/MUSIC 4/5
STORY 3.5/5
LENGTH 4.5/5
GAMEPLAY 4.5/5
Final Fantasy IV: Les Années Suivantes > Commentaires :

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
0 commentaire
Aucun commentaire

Final Fantasy IV: Les Années Suivantes

commentaires

and [1] ios [0] mob [0] pc [0] wiiw [2]

51 active users (0 member, 51 guests, 0 anonymous member)
Legendra RPG V4.8.42 © Force 2019 - Legal Mention
Webmaster : Medion