bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Final Fantasy II > Game details

Final Fantasy II

General Info

System : play

Type : crpg

Player(s) : 1

Belong to group(s) : Final Fantasy, Final Fantasy (Série principale)

Also on : and es3ds eswiiu mob nes pstore vc wsc

Nom original : ファイナルファンタジーII


Developer(s) : Squaresoft

Chara-designer(s) : Yoshitaka Amano

Composer(s) : Nobuo Uematsu

Remaked/ported in show_hide
6.5
Classé Top#410 Legendra
Dans le top 10 de 1 member
46 members completed it (Average time: 35h)
8 members own it
1 member y joue

japon 31/10/2002

Publisher : Squaresoft

Final Fantasy II > Commentaires :

Final Fantasy II

6.5

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
voir aussi Commentaires and [0] es3ds [0] eswiiu [0] mob [0] nes [6] pstore [0] vc [0] wsc [2]
9 commentaires sur PlayStation
Golden Leaf

le 27/08/2019
7
Il s'agit d'un épisode mal connu et sous-estimé : il pose de nombreux éléments qui reviendront régulièrement (FFIV et FFVI pour ne citer qu'eux, comme un empire malfaisant, un membre de la famille qui ne peut pas s'empêcher de porter un masque. Cet épisode est fondateur sur bien des points.

Le scénario et les personnages sont bien plus développés que dans le premier épisode et les chocobos font leur apparition. Si la difficulté est toujours élevée (c'est moins le cas sur GBA et PSP), le système de combat se montre original.

Ce jeu montre que, dès l'abord, Final Fantasy était une série qui savait sans cesse se réinventer.
Yubashiri

le 14/04/2012
Edité le 15/04/2012
6
Réalisation: [Moyen]
+ C'est mieux que le 1, les décors sont plus beau et détaillés.
+ Les combats, plutôt jolis, mais sans plus.
- Les sprites sont tout rikikis.

Gameplay: [Moyen]
Ici, pas de niveau. Chaque statistique évolue indépendamment des autres, en fonction de votre manière de jouer: plus vous taper, plus votre force augment. Plus vous prenez des dégâts plus votre défense et vos maxhp augmentent, etc...
+ On peut apprendre des mots pendant les dialogues et les ressortir a certain pnj pour déclencher de nouveaux dialogues. Ça n'est pas utilisé très souvent au cours du jeu, mais l'idée est sympa.
+ Plus simple que la version nes. Pas besoin de faire de leveling.
- Leveling d'ailleurs pas simple lui, à cause du système.
- Le système de combat en lui-même est, de nos jours, le plus basique qui soit.

Scénario: [Moyen]
Une histoire de rébellion contre l'empire. Ce n'est pas exceptionnel, mais c'est vraiment ce jeu qui a marqué le début des rpg scénarisés sur console.
+ Des vrais personnages avec un background et tout (Ça va pas bien loin par contre)
+ C'est plutôt bien narré.
- Guy est un personnage un peu... nul.
- Quand un personnage meurt ou se sacrifie, les autres en sont attristés pendant environ... 1/2 seconde. Ça casse quand même vachement l'effet dramatique.

Bande sonore: [Bien]
+ De très bonne versions réorchestrés.
+ L'une des 2 musiques de boss, excellente.
- Le thème des combats est moins entrainant que dans le 1.

Durée de vie: [Moyen]
Si on ne le connais pas par cœur, je dirais comme le 1, une 30aine d'heures. Mais on est beaucoup plus guidé que dans celui-ci, donc ce sont de vrais heures de gameplay, et pas du temps à tourner en rond pour savoir où aller. Toujours est-il que, de nos jours, 30h, c'est moyen.

Conclusion: [3/5]
Il n'est pas vraiment apprécié par les fans, surtout parce qu'il a osé prendre des risques au niveau de son système. Personnellement, j'ai bien aimé, et ce remake rend les choses quand même globalement plus faciles qu'à l'époque de la NES. De bonnes musiques, un scénario agréable et pas prise de tête, des graphismes sympas, bref, un jeu bien mais pas top.
Magnus

le 08/03/2011
7
Un Final Fantasy assez particulier pour un points si souvent abordé, soit son système d'évolution.
Ce système est, à mon avis, une très mauvaise idée! Heureusement que Square, à l'époque, n'a pas suivi cette voie u_u!

La raison pour laquelle je dégrade ce système est parce qu'environ 95% des combats du jeux n'étaient qu'une perte de temps (et des combats y'en à chaque 5 pas environ!)... Les gils, vers la moitié du jeux, étaient surabondant donc ça rendait les combats encore plus chiant car ils n'apportaient absolument riiiieen à l'équipe ><! Bon j'exagère, ils apportent environ 2 points environ à chaque personnage qui attaque pour la maîtrise de son arme (ou magie), mais c'est si simple de trouver des failles dans ce système que les combats "normal" ne sont que des pertes de temps...

Bref, un 3.5 car pour l'époque, le scénario était acceptable et le système d'évolution innovateur.
GreyEsper

le 01/02/2011
Edité le 04/04/2011
7
Un bon jeu mais qui peut vite devenir difficile si on ne prend pas son temps pour comprendre le gameplay et si on ne fouille pas les donjons jusqu'au bout. Globalement, FFII n'est pas aussi bon que le premier ou le troisième FF, mais le scénario est un peu mieux exploité comparé à FFI et FFIII.

+ Un scénario
+ Un gameplay intéressant
+ Système des mots-clef assez sympa
+ Une bonne difficulté...

- ... qui peut vite devenir gênante.

En gros, Squaresoft tente déjà d'innover le gameplay de la série. Seulement voilà, si on ne connaît pas les 'secrets' du gameplay, le jeu devient rapidement difficile... Mais FFII reste un très bon RPG malgré tout!
Yahiko

le 03/09/2010
5

Un poil plus scénarisé que le I, FFII pêche par un système d'évolution dégueulasse. Dommage, d'autant qu'il est toujours difficile de bien apprécier un jeu de 1988 en 2002, ça n'arrange rien.


Hotsuma

le 30/10/2009
Edité le 30/10/2009
8
Une grande suite à Final Fantasy (devenu un jeu culte), ce deuxième opus de la saga d'Hironobu Sakaguchi est pourtant méconnu. Boudé par la fans à cause de son système de jeu trop original mais pourtant plus proche de la réalité. Rappelons-le rapidement: pas de niveaux, toutes vos caractéristiques (y compris l'équipement !) s'augmentent à la pratique. C'est bien connu, c'est en forgeant que l'on devient forgeron. A la décharge des joueurs, il faut cependant tempérer la richesse de ce système avec la grande difficulté du jeu original sur Famicom, mais c'est en particulier au début de l'aventure que c'est difficile, puisque le joueur n'est pas entraîné (tout est normal, en fait !). Précision importante, j'ai personnellement finis le jeu sur GBA, une version simplifié (même de la PSX) : l'argent coule à flot et de fait, vous n'aurez aucun mal à vous faire rapidement un stock de 99 Potions+, Ethers et Queues de Phoenix, ce qui facilite bien la vie dans les donjons. En contrepartie, certains ennemis rencontrés n'auront aucune pitié à vous filer des Game Over. Aspect contournable avec les saves, possibles à tout moment sur GBA. Le combat le plus dur reste comme dans FFI, le boss Final (dont l'esthétique semble annoncer Ultimécia dans FFVIII, et trouvera des références dans d'autres épisodes suivants, notamment FFXII).

Côté scénario, le bond en avant est assez impressionnant. Les personnages ont ici un noms et sont nombreux, et même si leur développement personnel n'est pas encore particulièrement à l'ordre du jour (ils servent avant tout l'histoire), le scénario est riche en rebondissements et l'univers décris (l'Empire Palmécia) trouvera écho dans de nombreux épisodes de la saga. Le rythme du jeu est clairement bon (et m'a semblé plus court que Final Fantasy, mais c'est probablement du à cela) et les évènements vont même s'accélérer à la fin pour délivrer de très belles scènes (la plus belle met en scène un Bal qui fait joyeusement penser -avant l'heure- à celui de Final Fantasy VIII : la mega classe !). Cette part importante du jeu fait terriblement penser à Final Fantasy IV et son scénario de fou furieux, sauf que l'on est ici en... 1988 ! Pour un RPG japonais, cela représente une éternité. Ce qui paraît désuet et vu mille fois aujourd'hui était original et passionnant à l'époque, et le simple fait de le savoir rend le jeu très attachant.

Enfin bien sûr, il y a les sublimes mélodies de Nobuo Uematsu (un brin répétitives dans les donjons, cela dit...) qui livre donc une bande son méconnue, comme le jeu.

Final Fantasy II
est bel et bien un chef d'œuvre de cette série qui n'aura cessé d'aligner... des chef d'œuvres.

Magus

le 22/04/2008
Edité le 18/11/2013
4
+ Le design d'Amano

- Le système de jeu et d'évolution des personnages étrange, grosse régression par rapport aux jobs
- Seul ajout depuis FF1 : les personnages parlent et ont déjà des prénoms
- Essaye d'être moins stéréotypé avec une "histoire" mais l'est autant sans être culte comme le 1
Kenshiro

le 08/04/2008
Edité le 07/01/2010
6
Un meilleur scenario que le 1er, bien plus presént, des personnages avec une identité propre.
les combats ne change pas, sauf qu'il n'y a plus de classe, on fait ce que l'on veut de ses persos.
Pas de level non plus, on augmente ses stats, on frappe pour plus de force, on se fait toucher pour plus de resistance et de hp, ect...
le jeu peut etre dur, si on continue d'avancer sans faire de combat pour augmente ses stats.
PaZu
le 19/10/2004
7
Bah la on es o tout début des FF... Vous incarnez un ptit bonhomme tout pas bo avec plein de Pixel qui deviendra plus tard un vaillant paladin et devra combattre les forces ténébreuses des 4 Elements incarnés par 4 gros boss...enfin le plaisir commence a être bien présent et pour les fans on ne peut rater aucun épisode alors essayez le...Vous retrouvez toujours votre bon vieil ami Cid inventeur de génie ^^ PSésolé mais bon jl'ai fini y a un bail alors jme souviens plus trop de l'histoire mais si j'y ai joué jusqu'au bout c'est que j'y ai pris du plaisir
72 active users (0 member, 72 guests, 0 anonymous member)
Legendra RPG V4.8.42 © Force 2019 - Legal Mention
Webmaster : Medion