bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Cross Edge > Articles > Review

Cross Edge

crpg play3 amerique
Cross Edge
Mishaaaa
Cross Edge, dont la sortie hors de l'archipel nippon pouvait sembler peu probable étant donnée la nature du jeu, se paye le luxe d'une version américaine et d'une européenne disponible sous peu.
Il s'agit là d'un énorme cross-over de plusieurs firmes japonaises (Gust, Capcom, Nippon Ichi Software, Namco Bandai et Idea Factory) qui donnent lieu à la présence de personnages d'une ou plusieurs séries qui leur est propre (Mana Khemia 2, Atelier Marie, Darkstalkers, Disgaea, Ar Tonelico, Spectral Souls...).
Si la plupart de ces jeux sont géniaux à titre individuel, qu'en est-il de ce qui est à l'heure actuelle le plus gros pot-pourri de l'histoire du RPG ?!

Un monde de rêves cauchemardesques

L'histoire a lieu dans un monde imaginaire où nos deux héros, York et Miko, atterrissent alors qu'ils rentraient de l'école. Ils ne tarderont pas à rencontrer une petite fille dénommée May, qui leur demandera de l'aider à libérer des esprits amenés de force dans ce monde afin d'être dévorés. Leur mission en poche, York et Miko partent à l'aventure sans trop se poser de question, et étonnamment déjà munis d'armes.
S'en suivra une multitude de rencontres avec des personnages venant eux aussi d'autres univers, ayant perdu une partie de leur mémoire et qui se joindront à nos joyeux héros pour sauver le monde !

Cross-over oblige, l'histoire stagne une bonne partie du jeu laissant place à des scènes entre les personnages des firmes représentées. Le jeu suit en effet un schéma assez répétitif jusqu'à son terme, à savoir : vous "scannez" la carte à la recherche d'esprit, trouvant parfois des "events", consistant la plupart du temps à montrer les grands vilains qui envoient un vilain boss tuer notre équipe ou en une conversation souvent fun entre gentils (mais qui ne présente pas vraiment d'intérêt sans connaître un minimum les protagonistes). Le tout se clôturant alors avec un combat contre ledit boss, au terme d'un dialogue bien lourd et quasi toujours identique. Puis finalement, l'exploration d'un "donjon", qui consiste en fait en une espèce de pauvre jeu de plate-forme de quelques écrans, encore plus nul qu'un Mario, et qui vous permettra de passer au monde supérieur et rebelote, scan, event, boss, donjon !
Si elle n'enthousiasme pas vraiment au premier abord, l'histoire gagne en rythme au fur et à mesure que l'on approche de la fin, pour se révéler globalement plutôt agréable, à condition toutefois de pouvoir accéder à la "True End", ce qui demandera vraisemblablement l'utilisation d'un guide à l'instar d'un Valkyrie Profile, la "Bad End" n'ayant pas volé son nom dans tous les sens du terme.
Le gros point fort du jeu étant bien évidemment le fait de revoir des anciens personnages de jeux que l'on a aimés, de nouveau en action !

Pour résumer, un jeu plutôt axé pour les fans des séries concernées mais dont le contenu original, bien qu'il ne casse pas des briques, reste sympathique et peut éventuellement séduire d'autres joueurs. En particulier ceux qui recherchent du challenge...
Cross Edge
Cross Edge
Cross Edge

Les fanboys mis à rude épreuve

Soyons franc, le jeu n'est pas facile et ce pour plusieurs raisons. Pour commencer, le manuel est plutôt incomplet et le tutorial in game n'arrange pas beaucoup les choses. En clair, l'apprentissage du système doit se faire tout seul comme un grand. Et vous l'aurez deviné, le système en question est plutôt complexe, l'interface de combat en rebutera plus d'un, les combos sont très confus au commencement, le système de création/amélioration/personnalisation d'objet est colossal. Bref, on se sent un peu lâché dans la nature sans trop savoir quoi faire.

En contrepartie, une fois les bases obtenues, l'interface, les combos et les crafts maîtrisés, en ressort un système intéressant et profond, laissant au joueur un choix important de possibilités (avec trente personnages jouables), de personnalisation en tout genre et une certaine satisfaction personnelle. Mais, même une fois connu sur le bout des doigts, le jeu n'en devient pas pour autant facile. La difficulté progressive, le système d'évolution des skills et les composants nécessaires au craft poussent le joueur à des séances de grind. On peut y voir une volonté d'étoffer un peu le manque de consistance du scénario, surtout qu'il est préférable d'y jouer en Hard si l'ont veut accéder à tout le contenu.
Les combats en eux-mêmes reposent donc sur des combos dont les animations, certes bourrées d'effets des plus sympathiques, sont longues et deviennent vite lassantes. Heureusement pour nous, les développeurs ont jugé bon d'introduire une touche magique L2 qui permet de sauter instantanément toutes les animations de combat (alliées et ennemies), rendant les affrontements beaucoup plus dynamiques et rapides (vu la fréquence de combat très élevée, il s'agit vraiment d'une bénédiction). On appréciera aussi la possibilité de pouvoir attribuer à chaque niveau un certain nombre de points dans les statistiques de son choix pour chaque personnage.

Bref, un système de combat qui se révélera plutôt technique, où il faudra faire preuve d'un peu de persistance pour pouvoir en jouir pleinement.
Cross Edge
Cross Edge
Cross Edge

Les ressources de la Playstation 3 exploitées à fond... ou pas

Le visuel ayant aussi son importance, on ne peut pas dire que Cross Edge réussisse son pari dans ce domaine. Si les nombreux artworks représentant les personnages sont tout simplement magnifiques, le reste est à peine digne d'un jeu de réalisation moyenne Playstation 2. En effet, la plupart des environnements 3D en combat ou lors de certaines scènes sont vraiment très très moyens voire moches. Sans parler de la modélisation étrange en 3D de certains monstres alors que d'autres sont en 2D... Alors que la carte du monde et les sprites des personnages s'en sortent avec du tout juste passable, on a tout de même l'impression que le jeu a sauté une génération (en arrière).

Une déception non seulement visuelle mais aussi auditive : si certains thèmes se laissent écouter, le tout n'a rien d'inoubliable avec certaines musiques dignes des meilleurs boites de nuit de Ouagadougou.
En définitive, un jeu aux aspects artistiques quelque peu négligés avec la sensation d'avoir affaire à un soft réalisé par une équipe amateur. Cependant, mention spéciale encore une fois aux artworks qui, eux, sont vraiment réussis !
Cross Edge
Cross Edge
Cross Edge

De quoi s'occuper un bon moment !

Si l'on peut lui reprocher ses graphismes et sa musique, on ne peut toutefois pas reprocher à Cross Edge d'être vide de contenu. Le jeu tiendra en haleine les plus férus collectionneurs un bon moment, avec un nombre d'objets à ramasser/créer/farmer assez hallucinant. Ajoutez à cela de nombreux "titres" qui demanderont de remplir certaines conditions diverses comme par exemple faire un combo de 100 HIT ou tuer 50 ennemis pour être obtenu, mais aussi de nombreux costumes qui se débloqueront selon le nombre d'esprits libérés, costumes servant avant tout à faire varier les statistiques et les artworks des personnages féminins. Cependant, ni les sprites en 2D, ni les personnages masculins ne subissent de changements, ce qui est quelque peu regrettable !
Un jeu pour le petit coréen en herbe, avec aussi un New Game + et la possibilité de recharger sa partie une fois terminée (à condition d'avoir obtenue la "True End"), donnant ainsi l'accès à une partie totalement délirante et auto dérisoire de post-game avec de nombreuses surprises et challenge à la clef.

Notons aussi une multitude de DLC (pour l'instant uniquement disponibles au Japon, mais qui ne devraient pas tarder pour la version américaine), qui ajoutent une nouvelle couche d'objets/costumes/boss à obtenir/vaincre, et vous obtenez un jeu avec une durée de vie absolument monstrueuse.
Cross Edge
Cross Edge
Cross Edge
Au final, Cross-Edge est un jeu pour les fans des firmes concernées et/ou ceux qui aiment le challenge. Avec un système de combats difficile à maîtriser mais qui s'avère être très efficace, le tout est malheureusement servi par une réalisation graphique et musicale négligée.
Cross Edge reste cependant un bon moment à passer et donne matière à s'occuper pour les plus perfectionnistes.

15/06/2009
  • Revoir des têtes connues
  • Les artworks magnifiques
  • Durée de vie
  • Histoire qui se laisse suivre
  • Le challenge...
  • ... qui ne plaira pas à tout le monde
  • Graphiquement à la ramasse
  • OST quelconque
  • Donjons inutiles et sans intêret
  • Répétitif
6

GRAPHICS 1.5/5
SOUND/MUSIC 1.5/5
STORY 3.5/5
LENGTH 5/5
GAMEPLAY 4/5
Cross Edge > Commentaires :

Cross Edge

6

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
0 commentaire
Aucun commentaire
56 active users (0 member, 56 guests, 0 anonymous member)
Legendra RPG V4.8.42 © Force 2019 - Legal Mention
Webmaster : Medion