bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Gothic II: La Nuit des Corbeaux > Articles > Review

Gothic II: La Nuit des Corbeaux

crpg pc europe
Gothic II: La Nuit des Corbeaux
Le quotidien du héros sans nom
C'est après deux longues années d'attente, que nous pauvres joueurs français avons enfin pu profiter de la suite des aventures du héros sans nom dans un Gothic II riche et passionnant. Six mois plus tard, c'est l'extension du jeu qui pointe le bout de son nez pour permette d'accroître davantage la difficulté et la durée de vie. Réussite ou échec ? C'est ce que nous allons voir ensemble.

Le retour des 4400

Contrairement à bon nombre de productions du même acabit, cette extension ne démarre pas à la fin de l'aventure mais s'implante directement dans l'histoire et ce dès les premiers instants. Si l'idée peu coutumière a de quoi plaire, la conséquence désagréable était, pour le joueur qui avait terminé le jeu original de prime abord, qu'il fallait recommencer depuis le début sa partie pour profiter de cette extension. Bien entendu en cinq ans, une édition regroupant les deux jeux est disponible et ce problème est devenu obsolète.

Une des grandes forces de cet add-on est donc de se fondre intégralement dans le scénario principal, si bien qu'un joueur installant le jeu complet pour la première fois n'y verra que du feu.
Ainsi dès notre arrivée dans la ville de Khorinis, alors que nous cherchons à nous faire une place comme apprenti en postulant auprès de nombreux maîtres, la plupart des habitants aborderont rapidement le sujet de mystérieuses disparitions assez inquiétantes. En effet, leurs proches se sont évaporés du jour au lendemain sans donner de nouvelles ni d'explications. C'est durant l'intégralité du premier chapitre, aidé par Vatras un puissant Mage de l'eau et d'une ancienne connaissance de notre précédente aventure, qu'il faudra mener une enquête haletante, interroger toutes les personnes susceptibles de cacher la vérité, trouver les moyens de les faire parler et mettre à genoux les menteurs.
Gothic II: La Nuit des Corbeaux
Gothic II: La Nuit des Corbeaux
Gothic II: La Nuit des Corbeaux

Lost, les disparus...

Derrière cette enquête classique que l'on pouvait supputer anodine se cache en fait quelque chose de plus malsain qui forcera les Mages de l'eau à intervenir et qui nous conduira directement sur une île mystérieuse jusqu'alors inaccessible par voie terrestre et inexplorée, j'ai nommé Jharkendar. Autant le dire tout de suite, la prudence est de rigueur par ici, le moindre faux pas pourrait vous coûter la vie, de plus, vous allez avoir un nombre très conséquent de tâches à accomplir pour arriver à vos fins. Il faudra tout d'abord rendre service à une bande de pirates plutôt désorganisée en l'absence de leur leader, pour qu'ils vous aident en retour à infiltrer le groupe de bandits qui vous intéresse. Vous serez également amené à combattre de puissants orques, ou encore découvrir des temples anciens qui sont désormais infestés de créatures peu recommandables et qui ne vous accueilleront pas à bras ouverts.

Grâce à ce dur labeur, les points d'apprentissage obtenus seront légions et vous permettront de booster davantage vos compétences. Jharkendar regorge de trésors en tout genre, les Mages seront très contents d'acquérir de nouveaux sorts qui s’avéreront très intéressants, les guerriers quant à eux ne seront pas malheureux pour autant. Les armes et armures aux stats alléchantes seront également de la partie et renouvelleront rapidement votre équipement jusqu'alors assez moyen.

Enfin, un des points les plus marquants est l'apparition de tablettes que l'on trouvera distillées un peu partout à travers l'île et qui, utilisées à bon escient, permettront d'accroître vos caractéristiques de façon permanente. Bien sûr, tout cela coûtera encore une fois de nombreux points d'apprentissage, une denrée rare encore plus précieuse que dans le premier épisode. Si vous êtes toujours décidé, il faudra alors étudier des langues anciennes auprès d'un sage mentor pour réussir à déchiffrer les secrets que renferment ces mystérieuses tablettes.
Gothic II: La Nuit des Corbeaux
Gothic II: La Nuit des Corbeaux
Gothic II: La Nuit des Corbeaux

Graphiquement, sans être exceptionnel, on ressent quand même une nette amélioration par rapport à Gothic premier du nom même si le challenge était loin d'être relevé. Les décors sont en tout cas relativement variés et il est très agréable de parcourir l'île dans les moindres recoins.

La durée de vie, quant à elle, est tout ce qu'il y a de plus honorable, entre votre enquête en début d'aventure et la découverte d'une toute nouvelle carte dans le chapitre suivant, vous n'êtes pas prêt d'en venir à bout.
Aucune innovation à signaler au niveau du gameplay qui reste toujours relativement rigide, néanmoins la difficulté a été encore accrue. Comme si le jeu n'était déjà pas assez ardu, en plus d'avoir rendu les monstres encore plus coriaces, les développeurs ont trouvé que l'on pouvait porter des armes puissantes un peu trop aisément sans utiliser énormément de force et ont donc considérablement augmenté les pré-requis nécessaires. Même si l'effet inverse, trop souvent présent, annihile généralement tout challenge en décuplant les capacités de nos personnages, une série aussi exigeante que Gothic n'avait pas forcément besoin de ça. Il vous faudra maintenant une patience à toute épreuve pour espérer manier une épée correcte et posséder en outre plus d'une centaine de points de force. Étrangement, les profils basés sur la dextérité s'en sortent aisément et ne souffriront aucunement de ce problème.
Gothic II: La Nuit des Corbeaux
Gothic II: La Nuit des Corbeaux
Gothic II: La Nuit des Corbeaux
Au final, plutôt que de desservir le jeu original, cette extension arrive au contraire à lui donner encore plus de profondeur. En apportant des innovations appréciables, ainsi qu'une histoire enivrante sans le moindre temps mort, elle parvient même à développer les relations avec certains personnages du premier épisode. Une réussite indiscutable.

20/11/2010
  • Un histoire très bien développée et cohérente
  • Une mise en scène efficace
  • Des personnages bien travaillés et charismatiques
  • De nouveaux sorts, armes et armures
  • Une bonne durée de vie
  • Les mêmes défauts inhérents au jeu d'origine
8

GRAPHICS 2.5/5
SOUND/MUSIC 4/5
STORY 4.5/5
LENGTH 4/5
GAMEPLAY 3.5/5
Gothic II: La Nuit des Corbeaux > Commentaires :

Gothic II: La Nuit des Corbeaux

8
8

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
1 commentaire
Volke13

le 17/11/2010
Edité le 17/11/2010
8
Gothic II la nuit des corbeaux est un addon <aigri>comme on en fait plus (bah oui maintenant on a le droit à des SUPER dlc) </aigri> assez long, scénaristiquement intéressant et s’inscrivant très bien dans la quête principale du jeu de base. Il évite, même, l'écueil du grosbillisme (on dira plutôt rendre le jeu moins difficile pour ce Gothic II) car il instaure une nouvelle échelle pour l'augmentation des stats, qui permet d'équilibrer le jeu face à ce surcroît de points d'xp délivrés par la nouvelle quête.
104 active users (0 member, 104 guests, 0 anonymous member)
Legendra RPG V4.8.42 © Force 2021 - Legal Mention
Webmaster : Medion