bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Heroes of Might & Magic II: The Succession Wars > Articles > Review

Heroes of Might & Magic II: The Succession Wars

srpg pc europe
Heroes of Might & Magic II: The Succession Wars
Le continent d'Enroth a besoin de vous...
Heroes of Might & Magic II ~The Succession Wars~ (voici le nom complet) est sorti en 1996 sur PC. Il a été conçu par la New World Computing, développeur de talent, à qui on doit notamment la série des Might & Magic, Anvil of Dawn, King's Bounty...

C'est ainsi que tout commence...

Je vais commencer par vous dire deux mots sur l'histoire. Elle a sa place dans le Médiéval-Fantastique, au moment de la mort du roi d'Enroth : Lord Ironfist. Il a laissé deux fils derrière lui, Roland et Archibald. Le premier est bon et honorable tandis que son frère est tout le contraire. Ce sont les prophètes de la cour qui élisent, normalement, eux-mêmes leur nouveau seigneur mais Archibald n'est pas de cette oreille. Il va tous les assassiner puis accuser Roland de les avoir tuer pour devenir lui-même le roi et gouverner son royaume comme il le voulait ! Il va donc faire un coup d'état et Roland, craignant pour sa vie, va s'enfuir du château de son père et rejoindre l'un de ses palais à l'ouest du pays. Voilà l'histoire de Heroes II ! On a encore le Bien contre le Mal mais vu d'une autre façon : la succession, ce qui n'est pas pour nous déplaire!
Heroes of Might & Magic II: The Succession Wars
Heroes of Might & Magic II: The Succession Wars

Un jeu toujours aussi prenant !

Pour ceux qui est de l'interface principale (tiens, je n'en parle pas souvent), elle est nickel : claire et superbe. Tout comme le jeu lui-même d'ailleurs, même si tout est en 2D. Lorsque vous commencez une partie de Heroes II, vous êtes devant votre château avec une petite armée et quelques ressources minimes. Vous pourrez, du reste, apercevoir les excellents décors qui parsèment les cartes qui sont, pour de la 2D, magnifiques. Pour agrandir votre royaume et votre armée, il faudra alors engager plusieurs héros (le maximum étant 8) puis partir dans les plaines hostiles d'Enroth. Là, vous croiserez sur votre chemin d'autres créatures neutres de plusieurs niveaux sur un total de 6 pour gagner des points d'expériences, des mines permettant d'augmenter considérablement vos revenus et ainsi construire des bâtiments dans votre château et aussi divers bâtiments pour plusieurs choses : belvédère pour l'expérience, des repaires pour créatures, un moulin pour gagner quelques ressources, des temples pour apprendre de nouvelles magies, etc etc...

Ensuite, lorsque vous rencontrerez des monstres ou des héros ennemis, vous rentrerez dans la phase de combats. Ici, vous gérerez la bataille comme vous le pensez et faire attention aux malus de certaines créatures et faire en sorte d'avoir des magies (plus de 70 en tout) intéressantes pour venir en aide à vos troupes ! Personnellement, il vaut mieux diversifier ses unités : des archers, des unités volantes, d'autres plus rapides et aussi quelques gros bourrins bien lents pour protéger vos arrières. Pour le nombre de créatures, vous aurez des différences entre les châteaux mais le nombre de niveaux ne changera pas, c'est-à-dire, six. A la fin des combats, vous gagnerez comme dans tous RPG qui se respectent de l'expérience qui vous fera gagner des levels. A chaque niveau, vous augmenterez vos 4 caractéristiques (attaque, défense, magie et connaissance) et vous apprendrez des attributs secondaires. Ces derniers sont très intéressants puisqu'ils vous permettront, par exemple, de vous déplacer plus rapidement en mer (Navigation), apprendre des nouvelles magies (Sagesse), gagner plus d'or par semaine (Finances), voir plus loin sur les cartes (Reconnaissance), etc etc... Il y en a en tout 14. Autre chose importante, la présence d'artefacts (70 environ) sur la carte. Ces derniers améliorent vos statistiques ou vos magies (comme des objets normaux dans les autres RPG). Voilà pour le système de jeu qui correspond tout de même au 3/4 du jeu et qui est vraiment parfait en tout point !

A noter pour ceux qui connaissent bien la série ou qui auraient joué à Might & Magic III, ils seront contents de retrouver les 2 "mascottes" de la série : Maximus et Crag Hack. Ils n'ont pas beaucoup changé donc vous les reconnaîtrez facilement.
Heroes of Might & Magic II: The Succession Wars
Heroes of Might & Magic II: The Succession Wars

Des musiques proches de l'euphorie

La bande-son du jeu est très douce et contribue énormément pour rendre l'univers à la fois magique et envoûtant voire inquiétant et mystérieux dans les endroits volcaniques, désertiques ou marécageux. Les thèmes des châteaux ne sont pas en reste et sont tout aussi superbes. La personne qui a composée ces somptueuses musiques est Rob King (il est accompagné d'autres personnes mais moins connues), le compositeur attitré des Heroes (du 1 au 4 et il s'occupe même de faire celles du cinquième opus). Aucun thème m'a déçu ce qui est souvent rare (malheureusement) dans un jeu pour le souligner.
Heroes of Might & Magic II: The Succession Wars
Heroes of Might & Magic II: The Succession Wars
Alors pourquoi si peu de mérite ? Pourquoi a-t-il été complètement oublié dans le monde des RPG ? Je n'en sais trop rien. Pourtant, Heroes II est pour moi, quasiment un jeu parfait. Bien entendu, quelques petits défauts viennent ternir le tableau (comme, par exemple, ne pas pouvoir échanger des troupes ou des artefacts entre deux équipes alliées) mais ils deviennent obsolètes tellement on reste admiratifs devant le travail des programmeurs. Une histoire de guerres excellente, des musiques sublimes, des décors 2D époustouflants, un système de jeu parfait, un design de persos terribles et un mode multi-joueurs jusqu'à 6 sur un même écran sont pour moi, toutes les qualités de ce jeu. Un achat plus que conseillé!

26/07/2003
  • Le scénario
  • Les musiques
  • Les graphsimes
  • Le système de jeu
  • Le design des héros
  • Le mode multijoueur
  • J'ai trouvé aucun défaut vraiment important
9

GRAPHICS 4/5
SOUND/MUSIC 5/5
STORY 4/5
LENGTH 4.5/5
GAMEPLAY 4.5/5
Heroes of Might & Magic II: The Succession Wars > Commentaires :

Heroes of Might & Magic II: The Succession Wars

9
7.5

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
14 commentaires
auty

le 25/04/2016
7

Suite direct du premier opus, ce second Heroes nous propose non pas une mais deux campagnes, et ce, en fonction de l'héritier au trône que l'on choisit de suivre. Cela se résume à un scénario du bien et du mal, avec quelques choix et/ou embranchements dans les missions, et fait intéressant, la possibilité de changer de camp à mi-parcours, offrant des variantes de la même mission. Si une paire d'entre elles reste similaire selon la campagne, les autres sont complètement inédites et évitent ainsi une réutilisation trop facile des maps auparavant déjà conquises. La duré de vie s'avère du coup plus qu'intéressante, sans compter toutes les possibilités offertes par la personnalisation de batailles possibles via l'option de partie rapide.

On retrouve grosso modo les mêmes mécaniques avec tout un tas d'ajout. Le terrain de l'écran de combat à été agrandi, les différentes types de châteaux ont acquis de nouveaux bâtiments et certaines upgrades, permettant d'accéder à des versions supérieures d'unités de combat. Les maps gagnent en taille et proposent plus de possibilités. Il est maintenant possible de laisser fuir des ennemis sur la carte si on débarque avec un bataillon offrant à coup sûr la victoire. Il y a aussi un système d'échange de ressources permettant de mieux gérer ses surplus de stocks. Des compétences secondaires peuvent être apprises avec la prise de niveau et facilitent à terme la progression de ses héros. On retrouve une vieille feature issu de la série mère via les énigmes du Sphynx (ultra punitive en cas d'erreur) et diverses références dans les noms des protagonistes, mais rien de plus dans cet univers d'héroïc fantasy qui ne semble visiblement pas vouloir lorgner vers la SF.

On appréciera la refonte globale des sprites de ennemis/combattants, plus crédibles et mieux animés et épargnant cet aspect un peu difforme du précédent opus. On appréciera également les diverses cinématiques quoique qu'un peu trop fixe mais doublés (avec un accent anglais fortement prononcé) et récompensant le joueur dans sa difficile progression. Car à l'instar du précédent, c'est pas une ballade de plaisir. L'IA reste similairement la même, i.e. c'est la cata en mode affrontement et une véritable plaie dans son comportement sur les maps. Du coup certaines ajouts et améliorations ramènent avec eux des défauts que je reprochais déjà au premier Heroes, mais ici du coup totalement accentué.

Les différences entres les classes sont ainsi creusés. Le chevalier propose encore plus de chair à canon avec ses troupes faiblardes à court terme quand le Warlock voit ses dragons surpuissants gagnés deux versions améliorés histoire de défoncer encore plus facilement tout ce qui bouge. Les deux nouvelles classes ajoutées n'améliorent pas la situation. Le Wizard propose des unités trop faibles hormis les magots améliorés et demande un investissement conséquent de temps et de ressources pour débloquer les Titans capables de faire jeu a-peu-près égale avec les dragons. Et le Necromancer, c'est mi-figue mi-raisin, des unités potables pendant un temps qui montrent vite leurs limites sur une longue partie.

Autre soucis, la taille des maps revu à la hausse rend la chasse aux héros ennemis encore plus casse-couille qu'avant. Celle-ci te fait ainsi courir d'un bout à l'autre de la carte dans des poursuites à la Benny Hill quand elle ne vient pas en masse aggro ton perso le moins puissant pour repartir en mode Yakety Sax à la première occasion. À terme, c'est toujours aussi gonflant, d'autant plus que les avantages offerts aux ennemis sur certaines missions rend de base ces dernières délicates. On peut heureusement sauver sa partie à tout moment, ça fait passer la pilule de la défaite méga frustrante après plusieurs heures de progression.

Et c'est d'autant plus dommage qu'hormis les aspects cités ci-dessus, le jeu à nettement gagné en profondeur et intérêt. Il y a un vrai plaisir à faire évoluer ses domaines, étendre son territoire et trouver les bonnes tactiques pour remporter les batailles. Le mélange entre jeu de stratégie et RPG reste toujours aussi efficace même si le brouillard de guerre et ses possibles mauvaises surprises oblige à souvent chercher une tactique pour l'instant T plus qu'une stratégie pour le long terme, même si on finit par y arriver. Une bonne refonte de l'IA et un peu de taf sur l'équilibrage global serait un grand pas pour la série et permettrait de gommer ses principaux soucis. Et c'est tout ce que je souhaite.


Takhnor

le 09/12/2012
Edité le 09/12/2012
6
Salué par la presse et les joueurs à l'époque, et reconnu comme chef d'oeuvre après la timide transition de HoMM 1, HoMM II se distingue grandement de son prédécesseur ayant fait des progrès sur quasiment tous les points.
On a enfin l'occasion d'avoir de vraies cinématiques avec un voice acting convenable, une bande sonore de bonne qualité et assez variée, un design plus fin et légèrement moins chatoyant, un gameplay plus poussé avec bien plus de créatures et donc de stratégies, des objets magiques apportant un plus pour ses généraux.
Le solo est pas mal, mais même si on a cette fois davantage de background, quelques choix, ça reste assez convenu, et le plus du jeu sera principalement le multi, jouable en réseau, en ligne, ou même sur le même ordinateur, du fait du tour par tour.
Mais qui dit richesse de stratégies, dit programmation très importante, et pour un même temps de développement d'un jeu, dit deux risques: attention aux graphismes, et attention aux choix de possibilités de stratégie. En effet, les graphismes s'ils sont sympathiques, restent corrects par rapport à un Civilization II contemporaint, mais très en deçà de ce qui pouvait se faire sur consoles par exemple. Mais au moins l'avantage qu'il avait c'est qu'il pouvait tourner sur un grand parc de machines (et je crois même qu'il avait été porté sur Mac, d'ailleurs si c'est bien le cas, il y avait interopérabilité des sauvegardes si je me souviens bien).
L'autre gros moins du jeu est une série de conséquences de son gameplay: à savoir, la possibilité d'accumuler des objets magiques de tous types, ce qui pousse au grosbillisme, la présence de créatures abusées à haut niveau (comme les dragons noirs, même si les Titans se défendent bien) tout comme certains sorts (comme Porte Dimensionnelle). On en arrive au final à délaisser complètement certains types de châteaux et de personnages pour rusher.
Aujourd'hui ça reste un jeu sympathique pour qui s'y remet, mais ce sera davantage par nostalgie, tant les gros défauts (ou qualités si on aime ça), seront plus ou moins gommés par ses successeurs.
Loïc Solaris

le 17/05/2011
Edité le 17/05/2011
7
Acheté dans une compil de 2011. Contrairement au 1er, celui là ne plante pas toutes les 2 minutes !!! cool !

Il est bien meilleur que le premier : graphisme, musique, durée de vie... plus complet au niveau des monstres, des bâtiments, des objets... plus dur aussi je trouve.

3.5/5
Yama

le 27/04/2011
7
Le jeu qui m'a fait découvrir cette saga. D'exellents souvenirs donc. (acheté comme Caniche dans un mag de l'époque).
Fei

le 04/08/2010
8
+ L'ambiance
+ Les musiques
+ Les graphismes (pour l'époque)
+ Le gameplay addictif
+ La durée de vie et les possibilités !
Alban

le 13/02/2010
8
Un jeu riche. Par son gameplay ; ses scénarios ; les possibilités de jeu sont multiples et toutes très plaisantes (solo / multi / online / création de map).
Un jeu tourné et retourné mais qu'on n'en demande encore !
The Ogre

le 02/01/2008
Edité le 04/08/2013
8_5
Aaaaaaaaahhhhhhhhhhhhh! < Que de souvenirs ce jeu! Il est vraiment culte et j'y joue encore seul ou à plusieurs tellement je trouve que c'est le plus scotchant. Les musiques sont vraiment fantastiques!
Allesthar

le 30/11/2007
8
Un jeu mythique qui vous embraquera pendant des heures et des heures tellement son gameplay est aboutit.
Fayte

le 26/07/2007
8
Ah ce jeu ... surement le premier RPG que j ai fait !
J ai du passé quelques centaines d'heures sur ce jeu tres penant
Tompouce

le 05/10/2004
7
Mon jeu PC favori après l'inégalable Warcraft 2. Un vrai RPG à la sauce PC avec de très nombreuses possibilitées. Les évolutions des héros, des villages et des monstres est passionnante, et les cartes sur lequelles vous évoluez, pleines de surprises. A essayer d'urgence si votre PC ne possède pas la dernière carte graphique à la mode
93 active users (1 member, 92 guests, 0 anonymous member)
Online members: SoulStealer
Legendra RPG V4.8.42 © Force 2022 - Legal Mention
Webmaster : Medion