bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Devil Summoner 2: Raidou Kuzunoha Vs. King Abaddon > Articles > Review

Devil Summoner 2: Raidou Kuzunoha Vs. King Abaddon

crpg play2 amerique
Devil Summoner 2: Raidou Kuzunoha Vs. King Abaddon
Le retour de Raidou
Trois ans après le retour de Devil Summoner, l'une des saga spin-off de MegaTen, Atlus décide de remettre le couvert avec un nouvel épisode. Cette fois-ci contrairement aux titres précédents, le nouvel opus de Devil Summoner est une suite directe de son prédécesseur. Kuzunoha Raidou the 14th revient donc dans une nouvelle enquête avec ses amis et ses démons avec lesquels il devra faire face au King Abaddon.

La voix du Summoner

Peu de temps après les évènements survenus dans Devil Summoner: Kuzunoha Raidou vs The Souless Army, Raidou est appelé au temple des Uizinhoa pour faire part de sa progression sur la voie des Devil Summoner. Une fois le test réussi, Raidou rejoint son ami et néanmoins patron à l'agence de détectives. C'est ce moment précis que choisit Akane, une jeune fille plutôt réservée, pour venir confier une mission à nos enquêteurs : elle cherche à retrouver un homme qui a disparu. Le grand cœur de Narumi ne fera qu'un bon et il chargera Raidou de retrouver le disparu. Seulement, l'enquête va se révéler bien plus ardue que prévu, lorsque tous les habitants semblent atteints de malchance, leur chance aurait été dérobée par de mystérieux insectes. Dans quel but ? Qui se cache derrière tout ça ? Et surtout qui est le mystérieux King Abaddon dont la menace rode sur la capitale et sur le paisible village de Tsukigata ?
C'est à toutes ces réponses que Raidou Kuzunoha, Devil Summoner, va devoir répondre.
Devil Summoner 2: Raidou Kuzunoha Vs. King Abaddon
Devil Summoner 2: Raidou Kuzunoha Vs. King Abaddon
Devil Summoner 2: Raidou Kuzunoha Vs. King Abaddon

La voix du Summoner

Atlus a su tirer partie de ses erreurs du premier épisode. Pour notre plus grand plaisir, le système de combat a été repensé et amélioré. Les bases restent les mêmes : en bon Devil Summoner, on invoque des démons au préalable recrutés, qui viendront nous prêter main forte. On touche ici à la première nouveauté de taille par rapport à l'épisode précédent : on a la possibilité d'invoquer deux démons en même temps. Cette nouveauté permet de mener des combats plus stratégiques et offre bien plus de combinaisons possibles, d'autant plus que les innovations ne s'arrêtent pas là, Raidou a lui aussi élargi son panel d'actions. Il peut dorénavant esquiver grâce à des roulades ou des sauts, et peut se servir de son arme à feu à volonté. Les balles magiques de l'épisode précédent étant remplacées par des balles normales, mais tout aussi efficaces contre certains ennemis.

Bien que les combats se déroulent en temps réel, on ne contrôle pas les démons mais seulement Raidou. Nos acolytes se déplacent tout seuls sur l'aire de combats, mais il faut quand même leur donner des ordres. Les directives présentes dans le premier épisode (ne gaspille pas tes MP, utilise ta magie, etc...) ont disparu. On a toujours la possibilité de donner des ordres directs (lancer tel sort ou telle attaque), et on a également la possibilité de mettre une attaque en mode répétition. Le démon lancera ainsi la même attaque automatiquement dès que le besoin s'en fera sentir, ce qui se révèle très pratique pour les sorts de soin.

Autre nouveauté, la gestion de la réserve de MAG (Magnetite) de Raidou. Auparavant, invoquer un démon consommait de la jauge de MAG et ensuite, le démon puisait dans sa propre réserve de MP pour lancer des sorts. Ce système se retrouve chamboulé par une nouvelle gestion plus globale, et plus en accord avec le nombre de démons en combat. Dorénavant, invoquer ne consomme rien, par contre chaque action effectuée par le démon, hormis la simple attaque physique, consommera de la MAG. La réserve de Raidou peut s'épuiser très vite si l'on n'y fait pas attention, car le nombre de MAG rapporté par les attaques normales est assez faible. Heureusement, elle peut aussi se remplir très vite une fois le système de faiblesse maitrisé. Comme dans tous les récents MegaTen, les ennemis sont sensibles à un élément ou un type d'attaque. S'il est frappé par le bon élément, il se retrouvera figé, les coups assénés lui feront bien plus de dégâts et produiront un nombre conséquent de MAG venant remplir la jauge de notre Devil Summoner.
Devil Summoner 2: Raidou Kuzunoha Vs. King Abaddon
Devil Summoner 2: Raidou Kuzunoha Vs. King Abaddon
Devil Summoner 2: Raidou Kuzunoha Vs. King Abaddon

Le Négociateur

Comme dans la plupart des MegaTen, il faudra engager la conversation afin de négocier l'aide des démons que vous rencontrerez, le but étant de répondre aux questions que vous pose votre interlocuteur en le contentant. Vous pouvez également compter sur l'aide de vos démons qui pourront influencer le fil de la conversation, et ainsi convaincre la future recrue de rejoindre vos rangs.
L'autre moyen de grossir vos effectifs est de passer par la traditionnelle case "fusion". Il faudra pour cela vous rendre au Gouma Den, accessible dans la capitale mais aussi depuis n'importe quel point de sauvegarde, et parler à Victor pour avoir la possibilité de fusionner des démons. Les habitués de la saga s'y retrouveront et les autres verront vite que le système est très simple d'utilisation. Grâce au tableau présenté, on a rapidement un aperçu des différentes possibilités et des résultats qui en découlent. Parfois, Victor vous proposera de réaliser une fusion inédite si vous lui fournissez les bons objets. Cette fusion peut déboucher sur un démon de haut rang ou sur un démon très faible, le résultat ne peut être garanti. Les fusions qui permettaient de sacrifier un démon pour augmenter les statistiques d'un autre ont disparu, au profit de méthodes plus conventionnelles comme fusionner des Ara Mitama (un type de démons).

La grosse nouveauté du côté du Gouma Den est la possibilité de créer de nouvelles armes à partir d'objets et non plus à partir de démons comme dans le précédent épisode. L'arme utilisée aura un impact sur les statistiques de Raidou, mais également sur les combats de par les avantages qu'elle peut apporter, comme une augmentation du taux de MAG absorbé ou une résistance accrue à un élément.

Le Gouma-Den est donc un lieu incontournable pour Raidou et ses démons, et il vous faudra plusieurs heures pour obtenir des armes puissantes ou remplir le Devil Chart, et posséder tous les démons.
Devil Summoner 2: Raidou Kuzunoha Vs. King Abaddon
Devil Summoner 2: Raidou Kuzunoha Vs. King Abaddon
Devil Summoner 2: Raidou Kuzunoha Vs. King Abaddon

Retour vers le passé

Si pour notre plus grand plaisir, on retrouve quasiment tout le casting du premier épisode, on déchante vite en constatant que notre enquête nous emmène dans les mêmes quartiers dans la version normale et "Dark" déjà visités. Mais la crainte de se retrouver devant la répétitivité de Raidou Kuzunoha Vs The Souless Army disparait vite lorsque l'histoire nous conduit loin de la capitale, vers un tout nouveau lieu et ses environs. Les mécanismes de notre enquêteur n'ont pas changé. On se sert de nos démons et de leurs skills pour s'ouvrir de nouveaux passages, pour se transporter, pour se transformer et tromper les villageois, pour lire dans leurs pensées ou trouver des objets cachés, on prend plaisir à effectuer tout cela dans des lieux inédits et dans un monde qui reste cohérent. On se rend vite compte que le début qui ressemble terriblement à son prédécesseur est simplement là pour poser les bases aux nouveaux venus, et rappeler qui est qui aux anciens. Le level design a aussi été particulièrement soigné et certains lieux sont très réussis, notamment le palais de fin. Le casting se voit également étoffé de personnages intéressants et charismatiques, on prend plaisir notamment à croiser un autre Devil Summoner et son apprentie.

Peut-être est-ce la rançon du succès ou simplement le sourire ravageur de Narumi, mais la Narumi Detective Agency sera bien plus sollicitée et Raidou aura à sa disposition un grand nombre de quêtes plus ou moins optionnelles à remplir. Ce sera l'occasion d'obtenir des démons puissants, des objets rares ou de développer des éléments plus obscurs du scénario et notamment l'histoire du mystérieux garçon blond.

Si vous n'avez pas eu le temps de faire tout cela lors de votre premier passage, le New Game + vous offrira la possibilité de revenir plus posément et même d'affronter Lucifer pour peu que vous ayez le bon alignement...
Devil Summoner 2: Raidou Kuzunoha Vs. King Abaddon
Devil Summoner 2: Raidou Kuzunoha Vs. King Abaddon
Devil Summoner 2: Raidou Kuzunoha Vs. King Abaddon

Le look MegaTen

Les graphismes sont comme d'habitude très réussis et reprenne l'habituel moteur de jeu de SMT III / DDS / Devil Summoner. De ce côté-là, pas de surprises donc même si l'aliasing a l'air d'avoir été un peu atténué, on se retrouve devant une valeur sûre. L'OST laisse par contre un sentiment plus mitigé, non pas qu'elle soit mauvaise mais plutôt parce que la plupart des thèmes qui la composent sont issus de l'épisode précédent, ou s'en inspirent fortement. Dommage, un peu plus de renouvellement aurait été le bienvenu d'autant plus que le jeu est plus long d'une bonne dizaine d'heures, ce qui accentue encore plus ce sentiment de redondance dans les musiques.
Les joueurs ayant fini la première enquête de Raidou pourront transférer leur sauvegarde, et ainsi obtenir des objets et de l'argent en bonus. Cette action entrainera aussi le recrutement automatique de certains démons présents dans votre première partie lorsque vous les rencontrerez. Un petit bonus assez sympathique.

Finalement, ce qui déçoit le plus, c'est bien de ne pas avoir eu un jeu au gameplay si abouti pour le premier épisode. Avec le recul et l'expérience de "Vs King Abaddon", il sera très difficile au joueur de revenir sur "Vs The Souless Army".

Devil Summoner 2: Raidou Kuzunoha Vs. King Abaddon
Devil Summoner 2: Raidou Kuzunoha Vs. King Abaddon
Devil Summoner 2: Raidou Kuzunoha Vs. King Abaddon
Raidou Kuzunoha ne se contente pas de revenir sur PS2, il revient en force dans une aventure plus longue avec un nouveau gameplay, de nouvelles capacités, de nouveaux lieux à visiter et de nouveaux personnages charismatiques. Dommage que notre détective préféré ait oublié de prendre de nouvelles musiques au passage, sinon le retour aurait été parfait.

01/08/2009
  • Le nouveau système de combat
  • Le scénario
  • Les personnages
  • Le level design
  • Assez facile dans l'ensemble
  • Peu de nouvelles musiques
9

GRAPHICS 4/5
SOUND/MUSIC 3.5/5
STORY 4/5
LENGTH 4.5/5
GAMEPLAY 4/5
Devil Summoner 2: Raidou Kuzunoha Vs. King Abaddon > Commentaires :

Devil Summoner 2: Raidou Kuzunoha Vs. King Abaddon

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
voir aussi Commentaires pstore [0]
4 commentaires sur PlayStation 2
xenocross
le 21/06/2014
10
+level design
+fusion de démon addictive
+grosse durée de vie
+les musiques
+systéme de combat
+bon scénario bien rythmé.

-la chance assez présente dans le systéme de combat
-quelques lieux et musiques similaire au premier devil summoner.

Ce devil summoner est un trés grand cru, dans la lignée de la plupart des shin megami tensei, encore un trés bon jeu d'atlus!
Morm

le 16/04/2013
Edité le 27/01/2015
8_5
Après un premier épisode sympa mais sans plus, j'ai été très agréablement surpris par ce Devil Summoner 4.

Le scénario est plutôt bien ficelé, mais c'est avant tout par son gameplay que ce titre m'a marqué ! Les combats sont très dynamiques et stratégiques ce qui donne tout simplement l'un des meilleurs système du genre (Tales Of, Star Ocean et autres peuvent se rhabiller). A coté de ça, on retrouve le système d'alignement si cher à la saga, beaucoup de quêtes annexes franchement géniales (avec plein de références), le meilleur système de négociation, et des fusions toujours aussi addictives.
De plus, le bestiaire de cet épisode est plutôt complet et on retrouve pas mal d'anciens démons pour la première fois en 3D.

Encore un excellent Megaten signé Atlus !
RyleFury

le 28/05/2012
Edité le 12/01/2014
9
Un bon jeu très agréable à jouer ce Devil Summoner 2 sur PS2.

Le système de combat a été amélioré par rapport au 1 et le jeu est beaucoup plus long. Il y a quelques défauts comme dans chaque Shin Megami Tensei. Pas mal de choses sont reliées à la chance, notamment dans les combats. La chance est la thématique principal du jeu mais je trouve tout de même dommage de l'inclure autant dans le gameplay. Le jeu n'est pas très difficile et c'est donc beaucoup moins frustrant que dans Lucifer's Call.

Le scénario est pas mal du tout avec un très bon script et comme dans chaque Shin Megami Tensei il a son lot de démons.

Les villes sont toujours aussi merveilleusement faites, avec notamment de grandes nouvelles zones à visiter et de très bons niveaux.

Bref un régal à jouer avec quelques défauts récurrents à chaque Shin Megami Tensei, mais qui sont tout de même moins marqués dans cet épisode, car le jeu est moins frustrant.
Arefu

le 06/11/2008
10
Un excellent jeu et une suite digne des épisodes précédents. Le système de combat a été entièrement retravaillé afin d'obtenir une jouabilité au top, et il faut bien admettre que le pari est réussi. Les combats sont funs, rapides et la gestion des démons est parfaite : on leur donne une attaque qu'ils vont "répéter" tout au long du combat, on peut les rendre invincibles en appuyant sur L2, pour éviter de les retirer du terrain puis de les ré-invoquer en cas de gross attaque. Le bestiaire a d'ailleurs été totalement revu et profite d'une belle mise à jour (ou plutôt un retour aux sources) : il y a énormément de nouveaux démons, certains étaient déjà présents dans les Megaten 2D mais modélisés pour première fois en 3D ; tandis que d'autres ont tout simplement été ajoutés au bestiare (Choukenshin, Kamael, Astaroth pour la première fois en 3D...). De plus Raidou possède une panoplie de nouveaux mouvements permettant des combats plus fluides : il peut maintenant faire des roulades, ses combos sont beaucoup plus flexibles, il peut effectuer des attaques spéciales selon son type d'arme ; bref, niveau système de combat, tout a été retravaillé, et on obtient à mes yeux le meilleur gameplay ARPG jamais créé, tout simplement parce que le placement des unités est aussi important que l'esquive ou autre, mais surtout parce que le joueur contrôle tout. Là où un Star Ocean 3 proposait un système de combat très fun, mais avec une IA à la ramasse, ce DS4 équilibre le tout, et fait ainsi un sans-faute.

Les donjons étaient le plus gros défaut de l'opus précédent, ils étaient courts et pas très originaux, et la suite corrige le tir et nous propose des donjons originaux, plutôt longs et labyrinthiques, et esthétiquement très beaux, mention spéciale au dernier donjon qui est tout simplement sublime.

L'histoire est également très bonne, explorant le village de Tsukigata, s'inspirant du folklore japonais. Globalement, l'histoire est rondement bien menée, les évènements s'enchaînent les uns après les autres sans aucun temps mort, le script est bien écrit, les personnages, anciens comme nouveaux, sont très attachants (à part Dan et Akane, qui sont un peu chiants à la longue) ; bref de ce côté là, c'est du très bon.

Enfin, le seul défaut du jeu provient des musiques : on a affaire à un Meguro paresseux et peu inspiré. Un peu comme d'habitude depuis un moment, mais ici ça dépasse l'entendement : presque toutes les pistes du précédent opus sont ré-utilisées, et les rares nouvelles compositions peinent à égaler ses plus grands travaux (DDS1 et Persona 3 selon moi). La seule piste un tant soi peu potable est celle des boss, mais là encore on a plus affaire à un Meguro efficace qu'à un Meguro inspiré. Bref, grosse déception de ce côté.


Pour conclure, DS4 est un superbe jeu, extrêmement travaillé et peaufiné, possédant une pure âme Megaten old-school qu'on avait pas retrouvée depuis Lucifer's Call. Chapeau bas à Yamai et Kaneko qui ont su apprendre de leurs erreurs et nous livrent un jeu quasi-parfait.
64 active users (0 member, 64 guests, 0 anonymous member)
Legendra RPG V4.8 © Force 2021 - Legal Mention
Webmaster : Medion