bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Divine Divinity > Game details

Divine Divinity

General Info

System : pc

Type : arpg

Player(s) : 1

Belong to group(s) : Divinity


Developer(s) : Larian Studios

Chara-designer(s) : ???

Composer(s) : Kirill Pokrovsky

Remaked/ported in show_hide
7.5
9 members completed it (Average time: 50h)
25 members own it
1 member y joue

amerique 18/09/2002
Website
Publisher : CDV Software Entertainment

europe 20/09/2002 (in French)

Publisher : CDV Software Entertainment

Internet

internet 06/07/2012 (in French)

Publisher : CDV Software Entertainment

Divine Divinity > Commentaires :

Divine Divinity

7.5

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
1 commentaire
Takhnor

le 10/05/2013
Edité le 28/05/2013
7_5
Je précise que j'ai joué à la version "Divine Divinity HD" présente sur Divinity Anthology (patch 1.0061A), qui semble être la plus aboutie à ce jour.

DD m'a donné une impression assez particulière. Le choix des couleurs est un peu terne, mais ça reste plus roleplay pour du médiéval fantastique (que certains aspects flashy de Baldur's Gate ou trop goth de Diablo), ça reste soigné; l'interface au départ un peu dérourante et envahissante sur de petites résolutions, est découpée en plusieurs morceaux qu'on peut déplacer et masquer, et qui ne prennent pas autant de place sur de plus hautes résolutions; si l'intrigue principale et le background général ne sont pas spécialement très originaux, tout est bien amené, le fond étant assez sombre mais l'humour par petites touches donne un aspect attachant, d'ailleurs, un bon nombre de PNJ ont des noms qui étaient les pseudos des fans, ce qui est sympa dans l'idée. S'il y a peu de cinématiques en 3D, les "cut scenes" "in game" sont plaisantes; le voice acting sans être sublime, reste efficace et on reconnait quelques doubleurs(ses) connu(e)s. Finalement à la réflexion (en réécoutant certains thèmes sur l'OST du "collector" et en y rejouant un peu), si je préfère largement la version piano du thème principal, les autres compositions et arrangements procurent un certain envoûtement (le style de Koprowsky est parfois organique), ça reste assez spécial entre la musique typique de RPG des années 90 et des sonorités expérimentales, ce qui donne un cachet particulier à la bande sonore et caractéristique du jeu.

Le monde est en open-world et vaste, et on marche beaucoup mais merci à certaines astuces données quasiment dès le départ de l'histoire! L'aspect action offre une prise en main rapide, et si on a le choix entre six types de personnages (en fait 3 classes H/F, mage, guerrier, survivant), il existe de très bonnes possibilités de personnalisation, voire de prendre des compétences à la base spécifiques à une classe qui n'était pas celle d'origine. S'il y a un bon nombre de quêtes, il faut quand même noter que 95% d'entre elles sont faisables quelle que soit la classe, si on a pas mal de dialogues et des choix à faire, si les comportements des PNJ sont bien gérés avec le système de réputation, on est globalement amené à avoir une tendance de personnage bon.

Comme Larian l'ont eux-mêmes admis, la dernière grande map est malheureusement plutôt vide de quêtes à cause des problèmes de temps, mais cela dit pour la toute dernière zone, j'ai particulièrement aimé le level design, même si à cause du template de mon perso et des résistances, j'ai largement eu moins de mal à dégommer le boss de fin par rapport à un demi-boss.

Au final, Divine Divinity ne fait rien en mal, je trouve qu'il lui manque ce petit quelque chose pour être excellent. J'ai passé un bon moment et DD m'a apporté une certaine fraîcheur pour son mix entre sa base assez oldschool "Ultima-esque" et ses aspects modernes d'action.
57 active users (0 member, 57 guests, 0 anonymous member)
Legendra RPG V4.8.42 © Force 2019 - Legal Mention
Webmaster : Medion