bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Ys I & II Chronicles > Articles > Review

Ys I & II Chronicles

comrpg psp amerique
Ys I & II Chronicles
RUSH !
Ys - alias l'une des séries les plus recyclées du RPG - vient faire un énième détour sur PSP dans un set qui porte un petit air de déjà-vu. Si c'est en effet loin d'être la première fois que les deux premiers opus de la mythique saga sont réunis dans un seul jeu, ce portage a le mérite de nous faire parvenir à nous occidentaux, Ys I & II Complete sorti en 2001 sur PC au Japon uniquement. Ceci étant, la PSP se prête-t-elle véritablement au gameplay d'un tel titre ?

Un scénario ? Qui s'en soucie ?

Ce n'est une découverte pour personne, Ys premier du nom, tout comme le second dans une moindre mesure, fait fit du scénario pour se concentrer sur l'action pure. Point d'excès de zèle et de scènes grandiloquentes à l'horizon dans le titre de Falcom en somme. Toutefois, une ligne directrice peut-être trouvée, celle-ci se résumant, pour le premier opus comme pour le suivant, à l'anéantissement des démons qui peuplent les terres. Tandis que Ys I démarrera presque in media res avec la recherche des six "Book of Ys" sitôt qu'Adol sera remis des blessures dues à son voyage préalable, Ys II fait, lui, directement suite à son grand frère et se déroule dans les étendues moroses d'Ys, une parcelle de terre qui lévite dans les airs depuis 700 années grâce à la magie. Les démons représentant la face obscure inhérente à la persistance de la magie dans l'univers, il vous incombera de la faire disparaître afin de ramener l'ordre et la paix dans ce monde. Force est de constater donc, que les efforts des développeurs ne convergent pas vers une histoire particulièrement minimaliste.
Toutefois, malgré un récit plus que simpliste, les personnages hauts en couleur des deux titres parviennent à nous immerger au cœur de la quête d'Adol, leur simplicité et leur classicisme assumés participant grandement à l'élaboration d'une atmosphère des plus légères, et par conséquent particulièrement appréciable.
Ys I & II Chronicles
Ys I & II Chronicles
Ys I & II Chronicles

Un game-designer ? C'est quoi ça ?

Chez Falcom, on croit dur comme fer que c'est dans les vieilles marmites qu'on fait les meilleures soupes. Ainsi, on a pensé que conserver la technique du "je fonce dans les ennemis pour les frapper" - marque de fabrique des épisodes originaux – dans un remake récent serait une idée de génie. Malheureusement, après avoir gouté aux joies du martèlement de boutons via Ys Seven ou Ys: The Oath in Felghana sortis plus tôt sur le même support, on s'afflige devant la lenteur d'Ys I. Bien évidemment il s'agit là d'un portage de softs anciens qui accusent leur âge et qu'il faut savoir considérer à juste titre. Cependant, un simple calibrage de quelques points aurait pu rendre l'expérience plus addictive, entrainante, bien qu'elle demeure relativement courte pour Ys I, de l'ordre de la demi-douzaine d'heures.
Tout d'abord, l'absence de touche action supprime une bonne partie de la dynamique d'un action-RPG, réduisant par là l'interaction avec le joueur, c'est une évidence. Puis, la façon dont les monstres sont disposés de manière un peu trop éparse empêche à la sensation de "marravage de mob" en série de faire son apparition. Enfin, la facilité aberrante à one-shoter n'importe quel monstre une fois l'équipement adéquat en sa possession apporte une certaine ponctualité dans le gameplay, empêchant encore une fois d'enchainer à foison ses adversaires. Tout ceci, vous l'aurez compris, contribue à inhiber ce ressenti qui nous permettrait de nous prendre pour un fou furieux en manque d'action.
Il me faut néanmoins nuancer mon propos. En effet, avec Ys II, Falcom semble progresser et répare quelques unes de ses erreurs commises dans Ys I. A commencer par la concentration au m² des ennemis, plus nombreux, plus résistants, plus violents. Conséquence directe : le bash fait vraiment son apparition, même si l'absence de touche action demeure encore et toujours un frein à l'expression totale de la sauvagerie du joueur. A noter également une progression des aptitudes d'Adol bien mieux calibrée que précédemment, ce qui limite la toute-puissance divine que le héros aux cheveux flamboyants semblait posséder et renforce l'intensité des duels. Ainsi on assiste à une amélioration sur deux titres d'un gameplay quasi-identique. Quasi car Ys II introduit la magie, un plus non négligeable, pour ne pas dire indispensable, qui se place au cœur du système de jeu et qui donne toute sa richesse au second épisode.
Ys I & II Chronicles
Ys I & II Chronicles
Ys I & II Chronicles

Les allers-retours c'est mon dada

Ce défaut était présent dans les versions d'origines, il allait de soi qu'il se retrouve dans ce portage PSP. Pour Ys I comme pour Ys II, les allers-retours sont monnaie courante, résultants de choix de game-design peu judicieux, d'un univers mal achalandé, ou/et d'une volonté de prolonger artificiellement une durée de vie assez faible. A cela ajoutons la maladresse des renseignements donnés quant au chemin à prendre pour continuer l'aventure et l'on peut très vite se sentir frustré ou lassé, ainsi poussé à jouer par petites sessions malgré le caractère addictif du gameplay. Ys I & II Chronicles se tire donc une balle dans le pied qui nuit gravement au but qu'il recherche : susciter l'assuétude.

Peu de choses à redire en revanche sur les donjons très bien ambiancés du soft. A la fois très divers, dépaysants et animés par un bestiaire très bien fourni, on parcoure avec grand plaisir les couloirs des cavernes et autres tours, ceci malgré la relative austérité graphique qui se dégage du jeu. En définitif, le charme old school, bien qu'impliquant le fait que l'enrobage soit peu enluminé et peu sophistiqué, fait son petit effet et réussit à nous transporter suffisamment pour apprécier l'expérience. D'autant que l'on peut compter sur une bande-son de qualité qui rythme le jeu d'une très juste façon, déclinée en trois tonalités différentes. On retrouve effectivement les pistes endiablées de la Falcom Sound Team jdk dans leurs versions PC-88, Complete ou bien Chronicles, cette dernière réalisée par Yukihiro Jindo étant représentative du travail d'orfèvre des compositeurs du studio nippon. Par ailleurs, outre ce dernier point, l'interface remaniée du soft et les artworks mis au goût du jour, le jeu est le même que Ys I & II Complete sur tous les aspects.
Ys I & II Chronicles
Ys I & II Chronicles
Ys I & II Chronicles

Le mystère du dernier donjon

En plus de boss-fights tous plus jouissifs (et frustrants) les uns que les autres, les gars de chez Falcom excellent dans un autre domaine : les derniers donjons. Des riffs qui feraient pâlir de honte Jimi Hendrix, un level design parfaitement étudié, des boss en veux tu en voilà, une ambiance saisissante et des décors soignés, le tout pendant l'équivalent de la moitié de la durée de vie du jeu, voici ce qui semble composer la recette miracle pour faire oublier au joueur tout ce qu'il a pu subir jusqu'à maintenant et l'obliger à se concentrer sur un challenge de taille. Arrivant de manière assez précipitée et incongrue dans le déroulement de l'histoire, ces donjons finaux contrastent totalement avec le reste du jeu et semblent avoir été peaufinés jusqu'au moindre petit détail. Et, cerise sur le gâteau, avec la magie d'Ys II, on aurait presque le droit à des énigmes décentes dignes de ce nom !
Ys I & II Chronicles
Ys I & II Chronicles
Ys I & II Chronicles
Tantôt agaçant, tantôt addictif, Ys I & II Chronicles, malgré ses quelques ajouts par rapport à la version Complete, demeure mal équilibré. Entre un donjon final ultra jouissif, soigné, et un début d'aventure en demi-teinte, on pourrait ne pas savoir quoi penser du soft de Falcom. Ceci dit, l'ambiance toute particulière se dégageant de la simplicité et de la légèreté des aventures de notre Adol national prendront le pas sur notre frustration, et on gardera le souvenir d'une bonne expérience qui met un peu de temps à se mettre en place à travers les deux volets.

10/04/2011
  • Bien jouissif par moment
  • Une bande-son qui sert parfaitement le jeu
  • Des boss corsés
  • Deux donjons finaux au top
  • Répétitif malgré la courte durée de vie
  • Les allers-retours
  • Peut se révéler frustrant
6

GRAPHICS 3/5
SOUND/MUSIC 4/5
STORY 1/5
LENGTH 3/5
GAMEPLAY 3.5/5
Ys I & II Chronicles > Commentaires :

Ys I & II Chronicles

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
voir aussi Commentaires pc [0] pstore [0]
11 commentaires sur PSP
Rugal69

le 20/02/2017
6
Compilation sympa et fun a faire.
Mais rien d'extraordinaire.
Bahamut-Omega

le 20/08/2014
Edité le 20/08/2014
6_5

J'ai finis Ys I & II Chronicles . Le premier est très archaïque, c'est un peu comme si on rejouait à FF I, remasterisé ou pas. C'est surtout pour le fun et la "culture" on va dire. Il suffit de foncer sur les ennemis pour les blesser, idem pour les boss, mais on à un timing à respecter et des techniques à éviter façon shmup. D’ailleurs la saga peut-être apparenté à du Shmup-RPG vu la difficulté modulable en début de partie, les difficultés les plus faciles n'étant vraiment pas intéressantes à parcourir, seulement pour découvrir le gameplay et pas plus, et en normal ça permet juste de passer quelques heures sympathiques mais sans plus, car c'est très court faut compter 6-8 heures de jeu pour le I.

L'OST (3 versions aux choix, pour aire plaisir aux fans de la première heures) est magnifique, graphiquement le remake est réussis. Et les donjon ont un level-design intelligent.

Pour le II c'est là même chose, mais avec une histoire légèrement plus étoffé et surtout quelques amélioration de gameplay bienvenue, comme la possibilité d'utiliser de la magie. La durée de vie a bien augmenté mais sans dépasser les 15 heures de jeu.

6,5/10 pour la compilation. Ca reste très fun à jouer, mais pour la rejouabilité faut aimer les challenges corsés.
Mikaya

le 02/12/2013
7
Depuis le temps que j'entend parler d'Adol Christin, j'avais très envie de me frotter au bumper rouquin ! Après une première tentative moyenne sur DS, j'ai redonné sa chance au jeu sur PSP !

YS 1 : Se finit vite (5h30 au compteur), très difficile sans solution ou on peut rapidement tourner en rond des heures durant pour trouver ou aller. Le jeu est cependant nerveux et fun !

YS 2 : Aaaaaaaah que voila une véritable suite qui cartonne on allonge un peu la durée de vie, la progression, les lieux à visiter et on perd un peu moins le joueur. S'en donne un bon vieux old game sympa épique au possible dans les combats de boss et ou l'on ne s'ennui que rarement !
J'ai trouvé le happy ending juste génial, conclusion méritée d'une aventure digne de ce nom !

Mention toute spéciale à la BO juste démente !!! j'ai adoré les morceaux vraiment rock et puissant qui accompagne notre épéiste !

En gros une aventure vraiment sympathique, même si le tout à un chouille vieillit ! en attendant, ça donne envie de faire la suite !
Yahiko

le 25/10/2012
8
Ys Chronicles constitue le remake parfait des deux premiers épisodes de cette série culte. Rejouer à Ys I, qui fut mon premier Rpg, aura été un grand moment de nostalgie. La force de cette compilation est qu'elle parvient à garder le caractère old school de la série en l'enrobant de manière admirable. Graphiquement et, surtout musicalement tout est fait avec bon goût, l'ost étant à ce titre exceptionnel. Et puis j'ai retrouvé avec plaisir la nervosité et la simplicité du gameplay des premiers épisodes. Le jeu n'use d'aucun artifice dans son déroulement et sa progression. On va a l'essentiel et retrouver ces sensations a quelquechose d'appréciable. Je gardais moins de souvenir du 2 et j'ai été agréablement surpris. Le système d'expérience est plus conventionnel et moins aberrant et la magie apporte un réel attrait dans l'affrontement des boss, donnant parfois au jeu des méchants airs de shoot'em up. Jouissif. Si on considère que ces deux jeux n'en forment qu'un (ce qui est plutôt justifié) Ys Chronicles représente ce que j'ai vu de mieux dans la série juste derrière The Dawn of Ys, et un poil devant Felghana.
Yama

le 10/03/2012
6
Alors Ys, c'est toujours très nerveux, une bonne musique qui accompagne un scénario simple, mais efficace.
Le premier opus se finis assez vite (6 heures max), et on se retrouve vite au niveau max, mais c'est un premier pas dans la série qui vaut quand même le coup, histoire de bien s'imprégner de l'ambiance et de l'univers du jeu.

Le second est déjà bien plus complet, j'ai fini au niveau 52 (contre 10 max le précédent), et le gameplay est plus profond, avec une meilleure gestion des items et de la magie.
De plus, la durée de vie est allongée de 3 bonnes heures, pour un final vraiment sympa.

Dans les deux cas, c'est du joyeux bourrinage (sauf pour les boss qui pour certains nécessitent plutôt la finesse), et on peut aussi s'égarer rapidement dans des donjons bien labyrinthiques à souhait.
De même, peu d'indices circulent pour aider le joueur dans sa quête, ce qui est propre à l'époque, et qui pouvait grandement rallonger la durée de vie.

Une bonne compil' donc qui mérite un bon 3/5.

+ L'ambiance
+ Les musiques qui roxent
+ Les artworks in game qui donnent un vrai cachet au jeu et à l'univers
+ Les boss

- Durée de vie n’excédant pas les 15 heures, les 2 opus combinés
- Peu d'indices donnés au joueurs
- Des donjons un peu trop labyrinthiques à mon goût (car j'ai un sens de l'orientation pourri)
yusuke

le 18/01/2012
8
Très satisfait de cette compilation ! N'ayant jamais joué à Ys,j'ai pu commencer cette saga et j'ai vraiment apprécié
Le gameplay est jouissif et bien bourrin,aucune prise de tête même si un peu bizarre
si l'on y joue pour la première fois.
La bande son correspond vraiment bien à l'ambiance du jeu,parfois mélancolique et puis complétement nerveux,elle est de très bonne facture. Une préférence pour l'ost du premier opus quand même ^^
Le jeu est beau et le scénario est très simpliste ,mais le plaisir de jeu est au rendez-vous ce qui pour moi est le plus important !

Yaone

le 23/10/2011
Edité le 17/08/2013
9
Premiers Ys que je fais et je suis très agréablement surprise. =D
Je ne sais pas du tout comment c'était avant, mais les graphismes de cette compilation sont tout bonnement magnifiques. Du coup, c'est un réel plaisir de se balader dans cet univers.
Gameplay, j'ai trouvé ça jouissif de foncer dans le tas et tuer les ennemis au passage. Bon, dans Ys II, l'évolution du personnage est quand même mieux gérée (tu ne te retrouves pas niveau max dès le 1er tiers du jeu).
Et l'OST... est trop génial ! *-* Et j'ai bien aimé l'histoire, elle se laisse suivre sans prise de tête (faut dire que le jeu est très court, je n'ai pas eu le temps de m'ennuyer). ^^
yusuke

le 21/10/2011
7
Très satisfait de cette compilation ! N'ayant jamais joué à Ys,j'ai pu commencer cette saga et j'ai vraiment apprécié
Le gameplay est jouissif et bien bourrin,aucune prise de tête même si un peu bizarre
si l'on y joue pour la première fois.
La bande son correspond vraiment bien à l'ambiance du jeu,parfois mélancolique et puis complétement nerveux,elle est de très bonne facture. Une préférence pour l'ost du premier opus quand même ^^
Le jeu est beau et le scénario est très simpliste ,mais le plaisir de jeu est au rendez-vous ce qui pour moi est le plus important !

Morm

le 08/06/2011
6
Une compil' des deux premier Ys assez sympathique.

++ OST de folie avec ses musiques endiablés et épique
+ Ambiance sympathique
+ Boss fight monumentaux

+- Level design intéressant mais gâché par la répétivité des décors
+- Gameplay fun et bourrin mais manquant cruellement de profondeur

- Scénario et personnages inintéressant
Zeckfried

le 13/05/2011
10
La compilation parfaite des deux premiers opus de cette saga culte. Je n'ai strictement rien à redire concernant cette version qui a su conserver tout son caractère old-school tout en étant méchamment réactualisée. BGE.
43 active users (0 member, 43 guests, 0 anonymous member)
Legendra RPG V4.8.42 © Force 2019 - Legal Mention
Webmaster : Medion