bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Shin Megami Tensei > Game details

Shin Megami Tensei

General Info

System : snes

Type : crpg

Player(s) : 1

Belong to group(s) : Megaten, Shin Megami Tensei

Also on : and gba ios mcd pcecd play pstore vc

Other name(s) : SMT

Nom original : 真・女神転生


Developer(s) : Atlus

Chara-designer(s) : Kazuma Kaneko

Composer(s) : Tsukasa Masuko

10
8.5
Classé Top#360 Legendra
Dans le top 10 de 2 members
16 members completed it (Average time: 51h)
17 members own it
3 members y jouent

japon 30/10/1992

Publisher : Atlus

Legendra comment Shin Megami Tensei était tellement en avance sur son temps, ambitieux, avec son scénario vraiment adulte et ancré dans notre monde et dans nos personnes. Un scénario aussi irréprochable emballé par un gameplay plus qu'agréable fait de SMT un jeu parfait, à classer au niveau d'un Panzer Dragoon Saga ou d'un Xenogears.
Shin Megami Tensei > Commentaires :

Shin Megami Tensei

10
8.5

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
voir aussi Commentaires and [0] gba [2] ios [3] mcd [2] pcecd [2] play [3] pstore [0] vc [2]
11 commentaires sur Super Nintendo
Avril

le 04/08/2017
7
Bon je passe sur les bugs en tout genre vu qu'apparemment c'est surtout dû au patch d'AG ; du coup je prie juste pour tous ceux qui y joueront dans le futur, histoire qu'ils aient moins de problèmes que moi hahahahahaha.
Concernant le jeu lui-même... que dire ? Ce SMT1 était juste une punaise d'expérience. Oui, les combats s'enchaînent à un rythme ignoble, oui ces derniers sont composés de plusieurs vagues d'ennemis (3 voire 4 à la fin du jeu), oui les menus sont lents et tristes à en mourir, oui on se perd dans les donjons, mais j'ai envie de dire que l'ambiance est là et que tous ces éléments de gameplay contribuent précisément à la constituer. Après, bien sûr, c'est pas toujours facile de faire la part des choses : ce qu'on gagne en cohérence, on le perd en plaisir de jeu, notamment dans cet horrible donjon final, que j'aime (pour sa démesure) tout autant que je le hais (pour sa... démesure encore), qui s'étire des heures et des heures durant, et ferait presque passer tous les autres donjons du jeu pour la simplicité incarnée point de vue level design. Les musiques étaient globalement bien voire très bien mais trop peu nombreuses, on avait même pas de thème spécial pour le boss final, un peu dommage et 2/3 thèmes recyclés dans tous les donjons/villes du jeu. Graphiquement, c'est... irrégulier. Autant les donjons sont ternes, tous semblables aux couleurs près, autant les sprites des démons sont souvent superbes, de même que certaines scènes du scénario qui ont une véritable force évocatrice.
Le scénario est relativement attendu (dans la mesure où on est rarement surpris, pas dans la mesure où il ne se différencie pas d'une bonne partie des plots de JRPG ; on est dans un setting post-apo plutôt déprimant ici après tout ; eschatologie, messianisme sont au programme) mais très direct au sens, tout d'abord, de sa forme : brute, mais également du fond puisque la critique est souvent acerbe. Bref, de ce côté là c'était savoureux, un vrai bol d'air frais. Le système d'alignement est cool, ça permet au joueur de vraiment s'investir dans le jeu même si ça reste assez... tranché on va dire.
La difficulté de la trame principale est pas bien élevée (à part un passage, Kongokai imo, et encore) : en fait le jeu est rempli de déséquilibres qui rendent certains éléments du gameplay complètement abusés (Zio et les shells qui foutent des alterations) et donc les combats contre les bosses pitoyables pendant 98% du temps. C'est donc plus l'austérité qui pose problème ; après faut garder en tête que les save states ça change quand même totalement la vie et que ceux qui jouent au jeu qu'avec les saves manuelles sont à mon sens des dieux auxquels je veux bien offrir un autel.
Voilà voilà, franchement comme je l'ai dit c'était une expérience, au sens fort du terme, donc je le conseille à tout le monde pour peu qu'on ait pas peur de ressentir de la frustration/rage sur certains passages à cause du level-design ou des bugs de la version patchée du jeu qui font de vous une miskine h24
En plus y a pseudo-Yukio Mishima dans le jeu donc c'est hyper stylé
Moonset

le 09/07/2013
9_5

L'un des jeux les plus ambitieux jamais codés. Ce jeu vous fait assister à l'apocalypse et à la renaissance d'un monde dont vous allez déterminer l'issue. Il y a l'anarchisme, le totalitarisme, et puis il y a une voie moins bien déterminée, faite d'indépendance morale et d'équilibre, la voie qui mène à la meilleure fin du jeu. Les personnages sont extrêmement justes et les dialogues sont bien écrits. L'intrigue est juste phénoménale et va crescendo tout au long de l'aventure.

Niveau gameplay pour l'époque, c'était quand même plutôt incroyable. Il y a des tonnes de démons à enrôler, à faire fusionner etc. La vue à la première personne est le principal facteur de l'immersion et ce qui m'a le plus manqué dans SMT4 sur 3DS.

Bon après faut souligner... nom d'un chien, que c'était dur.


anhhoi

le 01/07/2013
J’ai pu essayer Shin Megami Tensei premier du nom grâce à la traduction bénévole en anglais.

Je connaissais déjà un peu la série par des jeux dérivés reprenant le même bestiaire et par l’épisode Strange Journey sur Nintendo DS, que j’avais malheureusement laissé de côté vers la fin pour me lancer dans autre chose à l’époque, alors que le jeu me plaisait (je n’ai donc pas arrêté parce que le jeu m’aurait déplu).

S’agissant par contre de Shin Megami Tensei, chose très rare pour moi, je l’ai abandonné, après avoir très longuement avancé, avec beaucoup d’heures au compteur (j’ai du faire environ trois quart du jeu ou un peu moins).
Je n’abandonne quasiment jamais un jeu de rôle, même des biens mauvais, mais là ma patience était arrivée à terme.
Attention, je ne dis pas que ce jeu est mauvais, mais il m’était devenu insupportable et je pense ne jamais trouver la force de le reprendre tant il m’a fatigué.

Si au début j’évoluais dans l’histoire avec plutôt du plaisir, j’ai commencé ensuite à ne plus supporter les combats incessants (quasiment à chaque pas) rendant l’avancée fastidieuse au possible.
J’avançais, et hop plusieurs groupes de monstres s’enchainent, en me lançant bien souvent des sorts avec malus (empoisonnement, paralysie, folie, etc) à soigner tout le temps.
Le manque de repère me rendait l’expérience d’autant plus lourde, aussi bien sur la « carte du monde » que dans les donjons pour me souvenir des emplacements des boutiques et lieux importants non signalés sur la carte. Et dans ce dernier cas, en cherchant simplement un lieu où vendre mes objets par exemple, ne me souvenant plus où se trouve une boutique, j’enchainais à nouveau d’interminables combats, longs et lents. Jamais un instants de répis.
D’ailleurs, la recherche de magasins était fréquente parce qu’en plus le nombre d’objets que l’on peut porter dans l’inventaire est assez limité et mes poches étaient tout le temps pleines.
Beaucoup d’agacement donc. J’avais l’impression de passer mon temps à me battre et à gérer mon inventaire, avec de rares bouts d’histoire au terme d’interminables batailles.
La fusion de démons m’a vite ennuyé aussi.
Il n’y avait aucun personnage attachant, rien qui me donne envie de continuer l’aventure.

Du coup, voilà, j’ai fini par arrêté, exaspéré.
Je ne mettrai pas de note, mon but n'étant pas de baisser la moyenne du jeu, d'autant plus que je ne suis pas allé au bout de l'aventure, mais je souhaitais malgré tout exprimer mon ressenti après y avoir joué.
Sans doute n’était-il vraiment pas fait pour moi, ou peut-être n'y ai-je pas joué au bon moment (peut-être l'aurais-je davantage apprécié si je l'avais connu à sa sortie).
Mad_dog

le 07/01/2012
10
J'ai dû finir la version SNES au milieu des années 2000 (2004 ou 2005) intrigué par quelques sites webs autour de ce jeu (qui ont depuis totalement disparus.) Ce fut pour moi un long mois de jeu, avec la chaleur de l'été et les longues nuits j'aurais passé énormement de temps à parcourir les longs couloirs semblant désert.

Et j'ai fini en tant que Neutre (et ayant du refaire les dernier niveau à cause d'un bug.)

J'en garde toujours un très bon souvenir : prenant, angoissant, avec un challenge et des musiques étrange, ce jeu m'aura collé une énorme baffe.
Faizon

le 01/05/2011
8
Malgré quelques petits défauts au niveau des mécanismes de jeu, un côté"donjons" très marqué qui peut déplaire, ce SMT est une expérience prenante de bout en bout, proposant un scénario d'une belle ampleur, et méritant d'être essayé, sous le risque de tomber sous le charme de cette saga "autre", qui défend une autre ambiance dans des univers de fantasy tellement plus courant que ce fantastique contemporain mâtiné de post-apo.
Morm

le 04/01/2011
Edité le 27/01/2015
8
19 ans après sa sortie, j'ai enfin pu goûter à ce grand jeu.
Le scénario est juste exceptionnel, et diablement novateur pour l'époque. La gestion des alignements est vraiment bien faites et permet une bonne immersion.
Que dire sinon à propos des superbes musiques, du monster-design de folie, de l'ambiance phénoménale et des personnages.
Et c'est un réel plaisir de découvrir l'origine du gameplay de la saga (fusions, ect...).
Bon tout n'est pas parfait, les décors sont très vides et répétitifs, et les combats sont plutôt archaïques et mal équilibrés, mais cela ne m'a pas du tout empêché de me plonger à fond dans ce jeu.

Pour moi l'un des meilleur jeu de la ludo SNES, mais qui aurait vraiment mérité une localisation occidentale.
Vivement un remake
hammerhackers

le 30/08/2009
Edité le 30/08/2009
10
Un de mes jeux préféré, SMT était révolutionnaire pour son époque.
J'imagine qu'il est inutile de parler du scénario, du système d'alignement , de la musique ,du bestiaire, de la durée de vie colossale ,du game-play , du law et chaos héros .........
Il y a tellement de choses a dire sur ce jeux! que je peux juste vous ordonner d'arrêter de lire cette revue ,de télécharger le jeu patché puis de le terminer (vous me remercierez plus tard:eheh


Soulhouf

le 25/08/2008
Edité le 13/09/2008
7
SMT est un D-RPG avec une ambiance phénoménale renforcée par un scénario très original qui a lieu dans un Tokyo post-apocalyptique, d'excellentes musiques et un chara/monster design classieux signé Kazuma Kaneko. Vous avez la possibilité de vous aligner soit avec un camp ou un autre ou pire, vous pouvez choisir votre propre route et vous opposer à tout le monde. Votre choix influera sur la fin. Enfin le gameplay est intelligent et la capture des monstres se fait en négociant pendant les combats. Celà dit, le jeu accuse quelques defauts comme des graphismes assez pauvres(décors souvent vides) et certains mauvais choix au niveau des boutons(pourquoi ne pas avoir créé un raccourcis pour la map?). Le level design est parfois doueux aussi et le jeu est mal équilibré surtout vers la fin. Bref, bon départ sur la SFC pour la série pour les amateurs du genre.
Jormungand

le 27/04/2008
Edité le 27/04/2008
L'écran-titre (et son intro) est incroyable pour l'époque, et même pour aujourd'hui. On entre dans l'ambiance immédiatement, on se tait et on se crispe sur notre pad en attendant la suite...

... et elle vient, la suite. Un jeu qui a vieilli, un jeu qui ne laisse pas une seconde pour respirer. Désactiver les combats par un code est un minimum, et cela ne suffit même pas à rendre le jeu tolérable. Ce jeu est impossible à jouer, à moins que vous ne disposiez de MASSES de temps. Il n'est pas très dur, je précise : il est juste horriblement chiant.

Néanmoins, cela reste d'une richesse incomparable (l'alignement, le parcours initiatique des deux personnages secondaires (LAW hero et CHAOS hero), les monstres, les boss, et certaines ambiances telles que celle du Makai) et plein de trouvailles... mais je ne peux décemment pas le recommander au joueur actuel, fût-il un grand fan de SMT3 et Persona.
Grandaf
le 18/07/2006
8
Ahhhhh , je me rapelle lorsqu,on m'avais parler d'un jeux qui s'apelait Shin Megami Tensei. Il paraiterait qu'il avait un scénario a tout cassé! Hé bien je dois dire que cette personne avais raison.Les musiques sont superbes mème si elle sont un peu courte.Le game play est inmanquable et majestueux du a au choix que vous devrez faire durand votre quête a travers Tokyo sans parlé des fusions et de l'ambiance. Malgré quelque bug , SMT est un vraix classique de 1992. Ont devrait faire des tas de pétitions pour l'amener (La version GBA ) en Amérique et en Europe!
58 active users (1 member, 57 guests, 0 anonymous member)
Online members: Bao
Legendra RPG V4.8.42 © Force 2019 - Legal Mention
Webmaster : Medion