bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Dust: An Elysian Tail > Articles > Review

Dust: An Elysian Tail

arpg xla europe
Dust: An Elysian Tail
Tu redeviendras poussière
Après plus de trois ans d'un développement aux allures de parcours du combattant, Dust: An Elysian Tail sort enfin sur Xbox Live Arcade et se paye même le luxe d'être mis sous les projecteurs de la plateforme en tant que dernier titre du Summer of Arcade 2012. Montré du doigt cette année pour la qualité des jeux très en déclin par rapport aux précédentes éditions, Dust serait-il le jeu qui fera remonter l'estime de cette promotion ? Réponse dans ces quelques lignes.

Un peu d'histoire...

Dust, c'est presque l'archétype du jeu indépendant ambitieux. Annoncé il y a déjà plus de trois ans comme un action-RPG à venir sur Xbox 360 dans la jadis nouvelle gamme des jeux indépendants, il a très vite attiré la curiosité du public qui l'attendait alors pour une sortie calée au courant de l'année 2009. Mais à l'instar d'un Sturmwind ou d'un Pier Solar, le jeu se verra moult fois décalé, sous le poids de son ambition, et se fit peu à peu oublier aux yeux du public. Cependant, le jeu n'était pas annulé pour autant et se fera même donner un coup de pouce lorsque Microsoft, lors de l'E3 2011, annonça l'arrivée proche du jeu dorénavant supervisé par leurs soins. Remis en lumière par de nombreux médias depuis cette date, il fut enfin montré dans une version jouable et finalisée lors de la PAX East 2012, avant une sortie officielle le 15 août de la même année.

Mais venons-en au jeu en lui-même. Vous contrôlez Dust, héros amnésique après s'être blessé lors d'une mystérieuse bataille. Peu après avoir repris connaissance, vous vous retrouvez accompagné d'Ahrah, une épée flottante qui parle et que vous utiliserez tout au long de l'aventure, ainsi que de Fidget, cet étrange mélange entre Tails et une chauve-souris qui s'occupera de la caution humoristique du jeu en plus d'apporter un élément de gameplay. Si les phases de dialogue occupent au final une part assez importante du temps de jeu, il faut avouer que la plupart de celles-ci, dans un premier temps, se résument à des petites saynètes typées tranche de vie, souvent sur la relation Dust-Fidget, et ne sont au final que peu passionnantes. Heureusement, le dernier tiers du jeu proposera des révélations scénaristiques assez intéressantes bien que basiques, et le scénario s'en verra plutôt bien étoffé.


Dust: An Elysian Tail
Dust: An Elysian Tail

Beau, mais pas seulement

D'un point de vue technique, le jeu nous fait côtoyer le bon et le moins bon. On ne peut tout d'abord qu'être agréablement surpris par les graphismes du jeu qui affichent une 2D superbe avec des décors vraiment magnifiques et une animation soignée. Dust bouge de manière très fluide et cohérente, ce qui témoigne d'une véritable avancée par rapport au développement du jeu où à l'époque Dust paraissait rigide et les phases d'animation étaient peu nombreuses. Ici, les mouvements sont souples et agréables à l’œil et les effets en combat sont joliment retranscrits. De plus, les décors variés restent tous réussis, nous donnant au final une réelle impression de voyage. Malheureusement, tout n'est pas réussi techniquement, loin de là. Tout d'abord, le character design ne sera pas du goût de tout le monde. Les personnages sont en effet tous des animaux anthropomorphiques et, s'il est vrai que les animations en dialogue sont plutôt réussies, le design en lui-même est très discutable et le rendu fait vraiment amateur. Le côté technique passe aussi par le son, et là, rien de bien transcendant. Si les thèmes sont mine de rien assez nombreux au cours de l'aventure, à raison d'un thème par zone et un pour chaque phase de dialogue importante, ils sont presque tous d'une inexpressivité flagrante. Les musiques ne sont pas mémorables et peinent à accompagner l'action de façon adéquate.
Dust: An Elysian Tail
Dust: An Elysian Tail

Ça bouge bien !

Le système de jeu de Dust est, quant à lui, une réelle réussite. Le jeu propose une succession de donjons et de villages, chacun composé d'écrans successifs avec quelques fois des objets à récupérer ou des coffres à ouvrir ainsi que des passages qui ne pourront être accessibles qu'une fois une compétence spécifique acquise ou une clé spéciale obtenue (appelée Pierre de résonance), clé obtenue au cours de l'histoire ou en réalisant des quêtes annexes. Si les donjons sont des lieux de bataille pour la plupart, avec quelques bribes d'énigmes très faciles à résoudre, les villages sont quant à eux le lieu où on pourra réaliser des quêtes annexes. Ces quêtes sont certes peu nombreuses (au nombre de vingt), mais sont assez variées et plutôt bien ancrées dans le scénario. Le butin récolté par la réalisation de ces quêtes annexes varie en fonction de la difficulté ainsi que la nature de la tâche à accomplir, allant d'un simple gain d'argent à l'obtention d'objets plus ou moins intéressants. On peut noter également la surprenante absence tout au long de l'aventure d'auberge ou plus généralement de moyens de se restaurer en village. Ce sont en fait les points de sauvegarde qui se chargent de cette tâche, mais ceux-ci donnent de la santé en fonction du niveau de difficulté. Ainsi, en mode difficile un point de sauvegarde vous redonnera de la santé jusqu'à ce que votre jauge de vie atteigne un quart de son maximum, ce qui n'est pas bien intéressant. Il faudra donc s'assurer de toujours avoir de nombreux items de soin sur soi avant d'entrer dans un donjon. Heureusement, les boutiques sont très nombreuses au cours de l'aventure et vendront en quantité illimitée des objets de soin, en plus d'équipements ou de matériaux. Il faudra donc utiliser judicieusement l'argent que vous obtiendrez en éliminant des monstres ou en réalisant des quêtes.
Une forge est également disponible. Elle vous permettra de synthétiser des équipements ou des améliorations de qualité bien supérieure et moins coûteuse que ce que proposent les boutiques. Pour cela, vous devrez récolter un plan de fabrication que vous pourrez trouver en éliminant des monstres ou dans les coffres. De plus, il vous faudra divers matériaux en quantité bien précise. Ces matériaux se trouveront encore une fois en éliminant des ennemis ou bien en vente en boutique. La forge est un outil primordial dans le jeu, les équipements proposés par ce système étant vraiment intéressants.

Intéressons-nous maintenant au gameplay. Le jeu, de ce point de vue, n'est pas original mais fait les choses bien. On a à notre disposition des coups d'épée utilisables grâce à deux touches. Des combos utilisant de façon judicieuse les deux types de coups permettront d'envoyer un ennemi dans les airs ou au contraire de plaquer un ennemi aérien au sol. Mais la vraie spécificité du jeu réside dans l'aide de Fidget qui peut lancer quelques boules d'énergie. Si son attaque n'est pas vraiment impressionnante au premier abord, on pourra très vite la combiner avec les attaques de Dust, ce qui aura pour effet de démultiplier l'attaque de Fidget et de créer une véritable tornade de projectiles. On peut ainsi atteindre des combos tout bonnement hallucinants en l'espace de quelques secondes seulement. De plus, les combos élevés seront récompensés dans le jeu par un bonus d'expérience important, il faudra donc gérer ces attaques combinées aux projectiles pour pouvoir monter de niveau rapidement.
Dust: An Elysian Tail
Dust: An Elysian Tail

Une aventure vite terminée

Le jeu est court, et ce même avec l'ajout de quêtes annexes ou de compagnons à rechercher. Finir l'histoire en ligne droite prendra une quinzaine d'heures pour les joueurs les moins rapides et les annexes pourront rajouter au final cinq bonnes heures environ, pour être réalisées à 100%. Le replay value, en outre, est quasi inexistante. Le jeu dispose bien de portes amenant à des arènes, parcours à compléter au plus vite et de façon optimale pour gagner des points qui amèneront à un classement mondial, mais ces arènes sont peu nombreuses et assez inintéressantes. De plus, les chasseurs de succès ne verront pas vraiment la durée de vie du jeu augmenter, les succès pouvant potentiellement tous être obtenus au cours de la même partie. Cela dit, le temps de jeu reste honnête pour le support et pour le prix auquel le jeu est proposé (une quinzaine d'euros), il n'y a pas non plus de quoi crier au scandale.
Dust: An Elysian Tail
Dust: An Elysian Tail
Dust: An Elysian Tail n'est pas loin de la réussite. Si le jeu possède des atouts de charme comme des graphismes magnifiques, un système de combat jouissif ou une dimension RPG réellement importante avec des quêtes annexes et un système d'expérience bien ficelé, il est malheureusement entravé par des défauts pesants, notamment la durée de vie faible de l'opus et le character design douteux. Le jeu reste malgré tout divertissant et très agréable à parcourir et, pour le prix affiché, l'investissement n'est pas inconsidéré.

08/09/2012
  • Une 2D superbe
  • Gameplay jouissif
  • Beaucoup d'annexes
  • Character design
  • Un peu court
7

GRAPHICS 4/5
SOUND/MUSIC 2.5/5
STORY 3/5
LENGTH 3/5
GAMEPLAY 3.5/5
Dust: An Elysian Tail > Commentaires :

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
0 commentaire
Aucun commentaire

Dust: An Elysian Tail

commentaires

escsw [0] nxn [0] pc [6] pstore [2] xla [4]

48 active users (0 member, 48 guests, 0 anonymous member)
Legendra RPG V4.8.42 © Force 2019 - Legal Mention
Webmaster : Medion