bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Heroes of Might & Magic IV > Articles > Review

Heroes of Might & Magic IV

srpg pc europe
Heroes of Might & Magic IV
L'épisode controversé
On ne présente plus la grande série de S-RPG au tour par tour à l'occidentale qu'est Heroes of Might & Magic. Issue de la prestigieuse licence M&M, cette sous-série s'est dotée de nombreux fans, et ce quatrième opus avait, à sa sortie, aussi bien enflammé les critiques que divisé les aficionados, devenant l'épisode le plus controversé de la série. Le jeu présente néanmoins de nombreuses qualités et améliorations qu'il serait dommage de bouder.

À travers la campagne

Se basant sur un pitch scénaristique aussi basique que classique - l'apocalypse causée par le choc entre deux deux épées magiques très puissantes et la fuite de quelques hommes vers un nouveau monde épargné -, le scénario de ce HoMM IV ne sera pas son point fort. Chaque campagne vous fera incarner un héros dans sa quête et les éléments du scénario vous seront transmis via des passages romancés très bien écrits et très agréables à la lecture, mais au final assez anecdotiques. De plus, les différents scénarios disposent quand même d'un charme particulier notamment par leur classicisme et par l'univers et l'ambiance Fantasy, dans la plus humble tradition de la série des Heroes of Might & Magic. Au final le manque de scénario ne se fera pas trop sentir, en particulier pour les fans, habitués à avoir une histoire reléguée au second plan.

De plus, les campagnes sont très bien pensées, et malgré certaines petites redondances telle l'éternelle quête des gardiens des clés, les objectifs sont suffisamment variés et les cartes diverses pour ne pas lasser. Un challenge par moment assez relevé est également de mise durant les campagnes, obligeant parfois à faire bien attention à chaque mouvement et chaque construction de bâtiment, faire trop d'erreurs pouvant être facilement fatal. Il faudra parfois même envisager la reddition permettant au héros principal de survivre pour ne pas perdre la campagne, mais au prix de toute son armée.
Heroes of Might & Magic IV
Heroes of Might & Magic IV
Heroes of Might & Magic IV

Gameplay HoMM

Le jeu se déroulera au tour par tour comme tous les opus de cette série. Durant chacun de ces tours, différentes actions pourront être effectuées par le joueur pour développer sa ville, agrandir son armée ou découvrir la carte; il pourra cependant mettre un terme à son tour à n'importe quel moment.
Six races seront à disposition du joueur, allant des bons humains aux elfes sylvains en passant par les terribles mort-vivants, on retrouve finalement les races assez connues de la série.
Comme dans tous les HoMM, le joueur contrôlera un ou plusieurs héros et devra gérer une ou plusieurs villes qui seront les structures qui permettront de contrôler différents paramètres puisqu'il pourra y construire divers bâtiments ayant chacun une fonction spécifique allant de la récolte d'or quotidienne, à la production d'unités pour renforcer l'armée, en passant par le recrutement de nouveaux héros ou par l'apprentissage de magie...

À chaque tour, il y aura possibilité de construire un bâtiment par ville, dont certains possèdent des conditions préalables outre d'avoir la quantité de ressources suffisante. D'ailleurs, ce HoMM IV possède ici une nouveauté que l'on appréciera ou non qui consiste en des choix d'unités lors de la construction de la ville. En effet, chaque ville dispose de quatre paliers d'unités recrutables, chaque palier contenant deux types d'unités bien distincts par leurs caractéristiques (exemple : les tigres blancs, puissants et assez rapides, avec des elfes sylvains). Et si le premier pourra être recruté dans son intégralité, c'est à partir du second qu'il faudra faire un choix entre les deux types d'unités, choix qui pourra être motivé par un coût moindre, ou une stratégie spécifique, à vous de voir. Il n'en reste pas moins que ce choix donne une liberté plus grande dans la constitution de son armée, ce qui ne plaira pas à tout le monde face au dirigisme des épisodes précédents sur ce plan là.
Mais votre ville doit être gardée en votre possession et il ne faudra jamais oublier qu'un ennemi peut facilement vous la prendre et bénéficier ainsi de votre avancée, n'oubliez donc pas qu'une garnison de défense est un bon moyen d'éviter les mauvaises surprises.

La deuxième grosse étape du tour consiste à recruter divers créatures - les unités de votre armée - puisqu'à chaque tour, de nouvelles pourront être recrutées contre un certain montant d'or et parfois d'autres ressources (bois, gemmes, cristaux, pierre, souffre, mercure). Il est à savoir que toutes les créatures disponibles s'accumulent si jamais vous ne pensez ou vous ne pouvez pas les payer tel ou tel tour.

Enfin, il faudra déplacer votre héros et vos créatures, qui peuvent désormais se déplacer indépendamment de leur leader, sur la carte (avec une certaine quantité de mouvement par tour), contenant divers ressources et bâtiments comme des mines d'or ou de ressources dont la possession rapporte quelques piécettes bienvenues chaque jour, des objets magiques et autres coffres au trésor, et bien évidemment de nouvelles villes neutres ou ennemies, ainsi que toutes sortes de créatures à combattre...

Les phases de gestion n'ont globalement pas changé, mis à part les choix à faire dans la construction de la ville et les créatures se déplaçant indépendamment. Toutes ces nouveautés étoffent clairement le gameplay déjà impeccable de la série, pour éliminer quelques lourdeurs comme l'obligation de retourner à la ville pour récupérer ses nouvelles créatures, et accentuer la customisation sur tout l'aspect hors-combat par l'intégration de ces choix, customisation qui était au final assez absente des épisodes précédents.
Heroes of Might & Magic IV
Heroes of Might & Magic IV
Heroes of Might & Magic IV

Héros et créatures

Les combats se dérouleront lorsque vous entrerez en contact avec une créature sur la carte ou avec sa zone de patrouille (désactivable en début de partie), zone dans laquelle les monstres vous attaqueront. Parfois, certains ennemis auront peur de votre puissance et essaieront de s'enfuir, vous aurez dès lors le choix de les poursuivre et de les combattre, ou tout simplement de les laisser fuir.
Les combats se déroulent sur un écran différent de la carte de déplacement, où divers éléments de décors seront présents pour empêcher un déplacement trop facile des unités. A vous d'en tirez un avantage vu que ces combats se dérouleront à la manière d'un tactical : au tour par tour. Chacune de vos unités jouera chacun son tour selon sa vitesse ou son moral (système classique de la série dépendant de divers paramètres, tel la non mixité avec des unités d'autres races), et disposera d'un mouvement spécifique et de divers options allant de la défense et l'attaque au corps à corps ou à distance, au lancement d'un sort si elles en disposent.

Grande nouveauté encore une fois, vos héros (ou votre héros...) se déplaceront sur le champ de bataille à la manière de n'importe quelle unité, là où, dans les épisodes précédents, ils restaient immobiles et étaient intouchables par les ennemis. Attention, ne vous fiez pas à leur apparente faiblesse en début de partie, car ils peuvent devenir de véritables machines à tuer une fois un peu évolués.
Car, bien évidemment, ce Heroes of Might & Magic IV dispose d'un côté RPG prononcé, même plus prononcé que dans les autres opus de la série en particulier dans l'évolution des héros qui repasse au premier plan par leur implication totale dans la bataille. En effet, grâce à un processus d'une originalité sans borne appelé "expérience", les héros gagnent des niveaux. Chaque niveau vous permettra de choisir une compétence à acquérir, ou améliorer. Ces compétences sont très diverses et vont de l'archerie et le combat, à la diplomatie ou la résurrection, des six écoles de magies, à la nécromancie permettant à chaque fin de combat d'invoquer de nouveaux mort-vivants. Vous pourrez vraiment personnaliser votre héros et en faire un indispensable de votre armée par ce système mais également grâce à une fenêtre d'équipement très remplie qui permettra d'équiper votre héros de nombreux objets magiques. Mais attention, ce système possède également ses défauts puisque votre héros sera désormais vulnérable aux attaques ennemies et que sa mort entrainera une nécessité de retour à la ville ou un sanctuaire de résurrection aura été construit.

L'intérêt des combats en est décuplé, même si on regrettera des cartes de batailles trop similaires les unes entre les autres et des stratégies du coup pas toujours très variées malgré le nombre important de créatures différentes.
Heroes of Might & Magic IV
Heroes of Might & Magic IV
Heroes of Might & Magic IV

Exit 2D plane

Oui, c'est la première chose que l'on remarque en entrant dans ce soft, la 2D plane des épisodes précédents a disparu au profit d'une 3D isométrique fine et détaillée, aux couleurs chatoyantes. En effet, l'aspect graphique de la carte ou de l'écran de ville saura assurément flatter vos pupilles. De même, la modélisation des monstres et héros est exemplaire, tandis que les animations sont correctes. On ne regrettera, sur cet aspect purement graphique, que le manque de variété des aires de combat en terme de design, et de surcroit pas forcément très jolies.

Non content de flatter les yeux, Heroes of Might & Magic IV se dote d'une bande-son sublime qui se chargera d'émerveiller nos oreilles. Les thèmes de villes ou de déplacements sur la carte sont tout bonnement magnifiques et toujours en accord avec l'ambiance du soft. Cependant, on regrettera encore cet aspect au niveau des combats, car les thèmes restent très basiques et pas toujours agréables.

Enfin, l'interface claire et précise permettra un confort de jeu idéal pendant les parties solo comme dans les parties multi, qui, tour par tour oblige, pourront se jouer sur le même PC, un régal.
Heroes of Might & Magic IV
Heroes of Might & Magic IV
Heroes of Might & Magic IV
S'accaparant une 3D isométrique fine et colorée, une OST magnifique et un gameplay éprouvé depuis les débuts de la série, mais gagnant en profondeur sur le côté RPG, on ne pourra blâmer le soft que sur la réalisation des combats, un peu en deçà du reste du jeu. Au final, Heroes of Might & Magic IV est un très bon jeu qui, sans révolutionner la série, apporte quelques améliorations bienvenues. Il serait alors dommage de passer à côté.

24/05/2010
  • Dimension RPG plus importante
  • Campagnes agréables
  • Beau et fin
  • Les bases du gameplay des HoMM
  • Les musiques !
  • Scénarisation basique
  • Réalisation des combats
8

GRAPHICS 4/5
SOUND/MUSIC 4.5/5
STORY 3/5
LENGTH 4.5/5
GAMEPLAY 4.5/5
Heroes of Might & Magic IV > Commentaires :

Heroes of Might & Magic IV

8
8

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
8 commentaires
Elekami

le 12/06/2014
8
J'avais adoré le troisième, et j'ai beaucoup aimé ce quatrième opus également. Malgré quelques choix contestables, le jeu reste extrêmement riche et prenant, ce qui est une force non-négligeable. Cette fois, le jeu profite de surcroît d'une bande-son mémorable.
Takhnor

le 09/12/2012
Edité le 23/05/2013
7_5
Racheté par 3DO, New World Computing sort enfin HoMM IV, après une durée de développement bien supérieure à celle des précédents. Et là, les puristes sont aux aguêts, et ce nouvel épisode de la franchise aura le don de susciter des réactions passionnées, les uns hurlant au blasphème, les autres saluant enfin les prises de risque du studio.
En effet, tout le monde avait encore en mémoire (voire y jouait encore) le III et ses deux addons poussant à fond les principes inhérents à la série depuis le détour de King's Bounty. Et il faut bien avouer que beaucoup n'attendaient pas spécialement un "plus" dans le IV, mais surtout une mise à jour graphique avec les défauts/qualités du III, tant il faisait figure de canon.
Et là, NWC surprend tout le monde en faisant machine arrière sur certains points et en faisant une nouvelle avancée sur d'autres: on a des musiques de grande qualité (ce sera au moins la seule chose sur laquelle tous s'accorderont), exit la 2D des combats, place à de la pseudo 3D, mais un retour des couleurs flashy du premier HoMM. Les zones de combats auront d'ailleurs un petit côté "combats de King's Bounty façon 2002".
Mais après la plétore de monstres et créatures de la saga du III, on se retrouve avec un nombre plus limité de monstres, les améliorations de bâtiment plus limitées, et surtout LE point qui enragera les "plus-royalistes-que-le-roi": le général n'est désormais plus une simple interface comme dans les précédents, il participe aux combats et surtout peut être pris pour cible. Alors adieu les combos abusés de petits malins avec un mage surpuissant avec des dragons noirs, un petit sort ou une salve et bye bye le mago.
Mais d'autres (comme ici et moi-même) salueront enfin cet ancrage bien trempé dans le jeu de rôle, et le jeu sera propice au modding d'une autre façon: une campagne pouvant maintenant être prétexte pour conter de nouvelles histoires et chacun pourra faire son propre RPG, et pas uniquement des énièmes cartes de combat pour un wargame tour par tour (qui en lui même reste excellent).
Les limitations trouvent leur juste place suite à cet exode: au revoir Erathia, et c'est le début de nouvelles épopées avec les survivants, impliquant logiquement des schématiques politiques très proches de ceux de l'univers précédent. Mais au moins on aura le temps de voir venir.
Au final, on a un grand jeu de Stratégie-RPG, qui peut enfin fièrement revendiquer son appartenance au monde du RPG tout en gardant son honneur de jeu de stratégie. Le modding prend ainsi une toute autre image, même si à l'époque beaucoup préfèreront se tourner vers celui de jeux plus "estampillés RPG" comme Morrowind ou Neverwinter Nights. Et pourtant, il marquera le déclin de ses développeurs injustement condamnés malgré eux par une bonne partie de ceux qui les soutenaient jusque là.
Loïc Solaris

le 29/07/2011
8
Quelques changements d'interface et autres nouveautés, demandant peutêtre parfois un très léger temps d'adaptation si on est trop habitué aux opus précédent...

Un graphique amélioré

Des musiques sympatoches (quoique parfois trop répétitives)

Un scénario bon et prenant...

Bref, un bon jeu !


le 17/09/2010
8
Vraiment cool. J'ai bien apprécié ce volet, qui reprend quelques éléments des précédents opus de la saga tout en ajoutant bon nombres de nouveautés.
Scénar cool, graphismes sympa, etc... Du tout bon.
Alban

le 13/02/2010
8
Bien que légèrement différent du 2° et 3° opus, ça en reste un bon jeu et apportant son lot de nouveauté.
Scénarios toujours aussi intéressants, graphismes remaniées, nouveau système d'évolution des personnages tout à fait pertinent.
Même si ce n'est pas celui auquel j'ai le plus accroché, il en reste malgré tout un bon jeu !
Elincia

le 07/07/2009
8
Mon seul Heroes of Might and Magic. Le seul mais quel jeu!

On prend vraiment du plaisir à découvrir les cartes, suivre le scénario (les pavés à lire parfois sont quelque peu conséquent^^) ou encore jouer avec ses amis. Un jeu vaste et très riche.
loka

le 12/01/2009
9
Quelques nouveauté depuis le 3, et pas dans le mauvais sens.
MeDioN

le 15/09/2004
8_5
Très controversé, cet épisode est mon favoris grâce à son aspect rpg renforcé.
72 active users (0 member, 72 guests, 0 anonymous member)
Legendra RPG V4.8 © Force 2020 - Legal Mention
Webmaster : Medion