bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Time and Eternity > Game details

Time and Eternity

General Info

System : play3

Type : crpg

Player(s) : 1

Belong to group(s) :

Also on :

Other name(s) : Toki to Towa, Tokitowa

Nom original : 時と永遠


Developer(s) : Imageepoch,

Chara-designer(s) : VOFAN,

Composer(s) : Yuzo Koshiro, Takeshi Yanagawa,

Remake/port of show_hide
Remaked/ported in show_hide
Jeu(x) en relation / Add-ons show_hide
4
3
10 members completed it (Average time: 26h)
32 members own it

europe 28/06/2013

Publisher : Koch Media

amerique 16/07/2013

Publisher : NIS America

japon 11/10/2012
Website
Publisher : Bandai Namco

Time and Eternity > Commentaires :

Time and Eternity

4
3

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye:


OK
3 commentaires
Schwarztraum

le 01/12/2023
3_5
Je ne finis en général pas les mauvais jeux, mais je me suis forcé à finir Time & Eternity car je n'avais rien d'autre à me mettre sous la dent à l'époque...
Une grave erreur: il n'y a rien à sauver dans ce jeu, mis à part les artworks des personnages et une partie de l'OST. Evitez-le!
RyleFury

le 12/02/2014
Edité le 12/02/2014
3
Il n'y a pas grand chose à dire de plus que dans le commentaire de Yama malheureusement... Ils ont vraiment fait n'importe quoi, et là j'ai vraiment envie de buter le scénariste qui prend même ses personnages pour des débiles. Mais j'ai quand même bien aimé les musiques.
Yamaneko44

le 22/08/2013
2
Une faute de goût ? Une erreur de la nature ? un producteur drogué ? une équipe de stagiaires en manque de neurones ? beaucoup de questions qui viennent à l'esprit quand on remet pour la dernière fois la galette dans sa boîte.
Et là, le mot galette correspond à la fois au cd, et à la fois au retour de boîte. On a du réchauffé, bien mélangé, et c'est immonde.

Tout porte à croire dans ce jeu, que les concepteurs en avaient marre de la vie. Et ils nous font souffrir les petits salopiauds !

Premièrement, le scénario: c'est une purge, du grand n'importe quoi à tous les niveaux avec de surcroît, de belles incohérences qui font que l'on est amené à penser que le scénariste a voulu boucher des trous.
En tous les cas, il était clairement en manque d'inspiration, ou bien devant un match de l'Equipe de France de foot.
Chaque chapitre, ne fait que recopier le précédent, que ce soit dans son déroulé, ou bien dans ses quêtes annexes qui se ressemblent toutes. inutiles de vous dire que j'ai lâché l'affaire des quêtes avant la fin.

Les graphismes: ça pouvait être le point fort du jeu, mais c'est assez ridicule, il faut l'avouer. On dirait des animations en flash pour les persos (et il faut voir le personnage principal se déplacer, mon Dieu !! c'est une hérésie à notre époque, même le premier Neptunia fait mieux !!)

Et que dire des décors traversés ?? il y en a 4 dans tout le jeu. Une honte (plaine, forêt, montagnes et temple). 4 minables décors vides et tout pourris pour nous accompagner pendant la trentaine d'heures qui composent le jeu, c'est de la vrai torture pour les yeux (et l'esprit).

Le système de combat maintenant: partant d'une bonne trouvaille, il en devient vite barbant, et surtout, ce qui ne facilite pas la progression, c'est que le nombre d'ennemis différents rencontrés tout le long du jeu se comptent sur les doigts des deux mains. (avec le syndrome du "on change la couleur, et le nom, et hop ! un nouvel ennemi). Sauf que les pattern sont les mêmes, et que la tactique de combat dépend de la connaissance des pattern. Grande lassitude, quand tu nous tiens...

Reste peut être le casting pour rattraper le tout ??? et bien non, malheureusement, le casting est d'une pauvreté affligeante.(sans compter les PNJ qui sont tous jumeaux ou presque)
Le héro est une tête à claque (son seul point positif est qu'il assume sa perversité), les héroïnes sont naïves au possible (même Towa qui pouvais apparaître comme quelqu'un au fort tempérament , est vite tournée en pimbêche au fil des situations voulue par le scénariste qui pensait se retrouver avec une horde de pré pubères devant les écrans. )
Même le boss de fin à un caractère et des objectifs ridicules. (ridicule est bien le mot approprié pour le jeu).

Bref, on peut aussi parler des temps de chargement trop longs, et ah oui, un truc très bizarre aussi: l'expérience gagnée en combat reste la même quel que soit la valeur de l'ennemi rencontré par rapport au héros. Une vile hérésie que voilà !! les ennemis des derniers niveaux filent moins d'expérience que si on va affronter ceux des premiers niveaux !! où est la logique ??

Les deux points attribués sont là pour les quelques artworks sympathiques, et pour le premier chapitre qui aurait dû être le seul, car au moins on prenait du plaisir à découvrir les ennemis et les quêtes.

Ce jeu est une faute professionnelle, on a pas le droit à notre époque de faire racker le joueur pour ce genre de plaisanterie, qui à la fâcheuse tendance à s'éterniser (d'ou le titre)

En bref: évitez cette bouse les amis.
1 active user
Online members: Yaone
Legendra RPG V4.8.42 © Force 2024 - Legal Mention
Webmaster : Medion