bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Dragon's Dogma: Dark Arisen > Game details

Dragon's Dogma: Dark Arisen

General Info

System : play3

Type : arpg

Player(s) : 1

Belong to group(s) : Dragon's Dogma

Also on : escsw pc play4 pstore xb360 xboxone

Nom original : ドラゴンズドグマ:ダークアリズン


Developer(s) : Capcom

Chara-designer(s) : ???

Composer(s) : Rei Kondoh, Masayoshi Ishi (CHAMY.Ishi), Inon Zur, Tadayoshi Makino

Remake/port of show_hide
8.5
5.5
Classé Top#233 Legendra
Dans le top 10 de 3 members
19 members completed it (Average time: 69h)
39 members own it
1 member y joue

japon 25/04/2013
Website
Publisher : Capcom

europe 26/04/2013
Website
Publisher : Capcom

amerique 26/04/2013
Website
Publisher : Capcom

Dragon's Dogma: Dark Arisen > Commentaires :

Dragon's Dogma: Dark Arisen

8.5
5.5

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
voir aussi Commentaires escsw [0] pc [1] play4 [0] pstore [0] xb360 [1] xboxone [0]
2 commentaires sur PlayStation 3
Bahamut-Omega

le 04/02/2014
Edité le 04/02/2014
8
J'ai finis la quête principale de Dragon's Dogma Dark Arisen en 65 heures environ en normal au lv 63.
Dans l'ensemble j'ai bien apprécié le jeu, et pourtant je ne suis pas fan du style occidental dans les RPG.

+ L'histoire, tout par d'une simple chasse au dragon tout ce qu'il y a de plus banal (coucou Skyrim, t'as cru que je parlais de toi ?) une dimension plus "psychologique" y a été ajouté, et se n'est pas déplaisant à mon goût. Ça ne vole pas bien haut, mais ça à le mérite de rendre l'histoire un minimum intéressante.
+ Le système de Pion, pourquoi s'embêter à engager des mercenaires pas commodes moyennement finance alors qu'il suffisait de se créer son propre ami/esclave. On peut même recruter ceux de nos amis (gratuitement quelque soit le niveau) ou ceux d’inconnus avec des "points de faille" si ils ont un niveau plus élevé.
+ Le système de classe, 9 classes pour notre avatar, 6 pour notre pions, chacune avec leurs spécificités. D'ailleurs il est impossible de vaincre certains monstres sans archers ou avec seulement des mages par exemple. Faut varier ces équipes, les classes servent donc à quelque chose.
+ Les combats contre les boss, un peu plus et on se croirait dans Shadow of the Colossus. Les combats sont juste épiques. Chaque boss ont leurs points faibles qu’il faut soit atteindre et y grimpant dessus, soit en utilisant les spécificités de nos classes.
+ L’OST, des pistes vraiment majestueuse, surtout les thèmes de boss, qui s’intensifie au fil de l’affrontement.
+ Choix entre le doublages US et Jap. J'ai directement opté pour le doublage japonais, vraiment très réussis que ce soit pour les persos principaux ou les anonymes, même si on pourrait croire qu'il est moins adaptés au style occidental du jeu. La voix du dragon est juste parfaite.
+ Techniquement c’est vraiment pas mal, malgré quelques ralentissement quand il y a beaucoup de monde à l’écran et quelques bug de collision. On est loin d’un TES avec des plantages toutes les demi-heures ou des quêtes buguées impossibles à finir. Les jeux de d’ombres et de lumières sont réussis.
+ La durée de vie, colossale comme veut le genre. 40 heures pour l’histoire, plus du double pour le 100%.

- L’IA non programmable, c’est couillon de faire un système de jeu où l’IA est primordial, pour finalement ne pouvoir leur donné que trois ordres…
Cela dit je n’ai pas eu à me plaindre du comportement de mon pion principal et ceux de mes alliés, mais on sent que c’est très limité par rapport à l’importance que ça a.
- Gransys est très petit pour un pays, et assez vide. Une ville, un village de pêcher, une église paumé au milieu d’une forêt, voici les attractions culturelles de Gransys. On y ajoute quelques campements de soldats et de bandits, et on a résumé tout les lieux de vie du pays. Après il faut reconnaître que les donjons assez nombreux en comparaison sont assez variés.
- Les quêtes. Certains "scénarisées" n’ont aucune influence sur la quête principale, je pense aux quêtes de Mercedes, Madelaine ou Alienore. Et d’autres sont limités dans le temps. Sans compter les nombreuses quêtes de chasses ou cueillettes répétitives et sans intérêts.
- La partie finale du jeu, la plupart des quêtes "intéressantes" sont annulées une fois atteins. Mais surtout Gransys est bien moins agréable à parcourir, à se niveau là, j’ai eu envi de rusher vers la fin. Un conseil, explorez bien Gransys avant la mission "le combat final" qui ne l’est pas vraiment…
- Système de sauvegarde. Toutes les sauvegardes "automatiques" ne le sont pas réellement. Celles qui porte cette mention sont juste celles des auberges et pierre de faille. Les autres sont considérés comme des "manuelles" même si elles se font automatiquement, comprenez-vous ?

Malgré ces défauts, je l’ai trouvé très agréable à faire, plus qu’un TES Skyrim aux bugs faisant partie du gameplay tellement ils sont fréquents, aux donjons répétitifs et au système de classe imparfait.
Herbrand

le 22/07/2013
Edité le 23/07/2013
3
Avant toute autre chose, je précise que je n'ai passé que 18 heures sur Dragon's Dogma: Dark Arisen, soit juste assez pour terminer la quête principale d'une traite en faisant juste une ou deux quêtes annexes mineures. Je ne suis donc pas en mesure d'évaluer toute l'étendue du jeu, de son post-game et de ses annexes, en particulier les quêtes spécifiques à cette version.

En tant qu'open world, DD déçoit énormément. La carte n'est non seulement pas très grande, mais le sentiment de liberté est d'autant plus atténué que l'exploration est rapidement limitée par le niveau des ennemis rencontrés. De plus, les villes et villages sont peu nombreux et très peu peuplés, ce qui empêche une véritable immersion. Le scénario n'aide pas non plus à éprouver une véritable passion pour le titre de Capcom, se révélant particulièrement vide en dehors des quelques dernières scènes.

Les défauts susmentionnés auraient pu être comblés par un excellent gameplay. Le dynamisme et les sensations offertes par le système de combat, ponctués par la présence de 3 acolytes et un système de classes très flexibles, sont très appréciables. Les combats contre les boss diffusent un sentiment épique, bien que les problèmes de caméra et une certaine rigidité de la commande "Saisir" saccageront quelque peu ce sentiment. Le système de pions reste intéressant, de même que la personnalisation de l'IA.

En revanche, Capcom donne l'impression d'avoir tout fait pour tenter d'irriter le joueur au cours de son aventure : une seule sauvegarde, nombreux aller-retour sans téléportation libre, points de vie maximaux qui diminuent lorsqu'on prend des coups, quêtes annexes qui deviennent inaccessibles une fois passé un chapitre donné du scénario, l'IA complètement à la ramasse et l'interface pénible à utiliser sont autant d'éléments parmi d'autres qui empêchent DD d'être un jeu réellement appréciable.

Dragon's Dogma est, au final, une belle tentative dont les nombreux défauts montrent l'inexpérience de Capcom dans ce domaine.
48 active users (0 member, 48 guests, 0 anonymous member)
Legendra RPG V4.8.42 © Force 2019 - Legal Mention
Webmaster : Medion